Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Actualité - - Affichages : 790


Aaleyka salam wa rahmatuLlah

[…]L'apprentissage, la lecture, la méditation est pour certains un comportement de consommation et non d'aboutissement d'une recherche sincère et durable de la Perfection. Nous sommes des consommateurs de l'islam, nous le prenons souvent pour une cause égoïste, ponctuelle ou thérapeutique, mais rarement pour Allah azza wa jal ! J’ai saisi qu’on ne se fie pas aux sacrifices des adorateurs pour valider leurs actes, mais où sont les preuves que leurs actes sont non conforme à la voie prophétique?

Alors, il faut savoir que le terrorisme est illicite en Islam et ne fait pas partie des voies du Jihad, si nous entendons, bien évidemment, par terrorisme l’action de perpétrer des attaques suicidaires et aveugles, en vue blesser un adversaire d’une blessure qui comporte plus d’inconvénients que d’avantages d’un point de vue global puisque ne répondant à aucune logique et stratégie saine, si ce n’est celle d’insuffler la terreur.

Or, la terreur n’est utile que lorsqu’elle freine et bloque un adversaire dans sa volonté d’être injuste ! Elle devient, par déduction, contre-productive quand elle attise la haine des ennemis de l’islam et accélère leur riposte extrêmement dommageable car de la même manière qu’il existe un terrorisme des terres, il existe aussi un terrorisme des airs : celui des avions qui bombardent de derrière les nuages sans prendre aucun risque, en visant souvent les civils !

C’est pourquoi, le seul cas où il est permis de risquer sa vie : c’est quand l’intérêt général à l’endroit de la religion, l’emporte sur l’intérêt individuel de notre propre existence. En effet, le cheikh al Islam Ibn Taymiyya dit à propos de l’enfant qui a sacrifié sa vie pour la guidé de son peuple en montrant la voie par laquelle le roi pouvait le tuer : « puisque c’était un Jihad dans la voie d’Allah qui a poussé une nation entière à croire, et il n’a vraiment rien perdu, bien qu’il soit mort, on meurt de toute façon, tôt ou tard ! » A partir de là, le Cheikh Uthéimine énonce : « Il est permis à une personne de s’exposer elle-même au danger lorsqu’il s’agit d’une question d’intérêt général au profit des musulmans, parce que le garçon a lui-même indiqué au roi la manière dont on pouvait le tuer et par laquelle il le mènerait à sa fin, qui était de prendre une flèche de son carquois… »

En outre, notre prophète a dit dans une tradition rapportée par Muslim lorsqu’une troupe musulmane s’apprêtait à partir au combat : « Ne tuez, ni enfants, ni femmes, ni vieillard, ni ascète retiré dans son ermitage ! » Dans une autre tradition rapportée par Abou Daoud, le prophète dit à la vue du cadavre d’une femme des troupes ennemies : « cette femme n’a pas participé au combat » afin de réprouver le meurtre d’une personne innocente car non participative des hostilités!

Il ressort de tous ces arguments, qu’il ne fait pas partie de la tradition prophète d’user du terrorisme pour attaquer un adversaire que cet adversaire soit musulman ou non, interne ou externe à notre Etat de résidence ! La légitimité d’un acte se mesure non seulement à l’argument puisé dans le Coran et la Sunna qui le justifie mais aussi et surtout à son inscription à travers le prisme de la globalité car il est connu que les égarés veulent justifier un acte illicite seulement par des preuves focales quand c’est l’inscription de l’acte dans la globalité qui ruine leur argumentation, à l’exemple du « Ribba » qui est frappé d’interdiction par le Coran pour ses dommages à l’échelle globale et collective, et que certains veulent rendre licite en raison de l’intérêt individuel !

"Le takfir de tous ceux qui ne suivent pas leur groupe", n'y a t il pas qu'un groupe sauvé? Et quand le takfir est appliqué, c'est car la méthodologie des autres groupes implique des nawaqidh?

Je reconnais la nécessité de pratiquer le takfir particulièrement en notre époque où il est nécessaire de dissocier les vrais, des faux musulmans hypocrites qui veulent par leur appartenance de forme à l’islam induire en erreur la masse des musulmans non avertis ! Cependant, le takfir d’une personne suppose deux conditions :
-         la preuve que cette dernière pratique un acte excommuniant
-         la pratique en toute conscience du dit acte

A partir de là, il ne fait pas de doute que le takfir d’un individu particulier devient délicat, voire très dangereux, car « Celui qui pratique le takfir à tort voit son accusation revenir sur lui ! » comme le soutient par ailleurs, en substance, une tradition rapportée par Boukhari. En effet, il n’est pas aisé de s’assurer chez un individu de la toute conscience de la pratique d’un acte excommuniant !

C’est pourquoi, la règle veut que le takfir soit le plus souvent globalisé et que la particularisation ne se fasse que lorsqu’il y a un intérêt pour l’islam comme à l’endroit des personnes nocives pour la religion de Vérité ! Aussi, le takfir égocentrique c’est-à-dire celui de ceux qui veulent excommunier ceux qui blessent leur égo d’une blessure, juste ou injuste, n’est pas un takfir légal, et c’est même celui par lequel se caractérisent les Khawaridjs !

En effet, il n’est pas permis de motiver son takfir par une blessure ou un intérêt de l’âme à l’exemple de ceux qui excommunient pour se venger ou pour voler. Je pense que tu n’ignores pas les nombreux récits à l’endroit de ce sujet chez les membres de Daech qui pour voler un véhicule par exemple éprouvaient ses propriétaires en leur demandant combien d’unités de prière comporte telle prière ou telle prière, de sorte qu’une mauvaise réponse impliquait takfir et réquisition immédiate de leurs biens !

D’autant plus qu’il existe de nombreuses preuves à l’endroit de ne pas faire systématiquement le takfir et plutôt de trouver des excuses pour la mécréance ouverte comme la fraîcheur de la conversion.

Concernant le groupe sauvé, sache que selon l’imam Nawawi, à propos du hadith sur les 73 sectes : le groupe sauvé n’est, en substance, pas limité à un espace particulier, ni à une tendance particulière de l’islam, mais comprends tous les musulmans sincères qui luttent du meilleur qu’ils peuvent, que ce soit dans la science, la prédication, le jihad, la bienfaisance ou l’assistance,…, et ce, de la manière la plus appropriée au contexte !

Qu'entendez-vous concrètement par « actes terroristes sur innocents »?

J’entends par « actes terroristes sur des innocents » : tous les attentats suicides par lesquels on tue des âmes innocentes, innocentes parce qu’elles ne participent pas en actes à la guerre directe !

En effet, Allah dit dans le Coran : « Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste » (C5/8) A partir de ce verset du Coran, il n’est pas permis d’être injuste en se rabaissant à la bassesse et à la vilénie des adversaires, car notre prophète a été blâmé d’avoir voulu venger son oncle Hamza par l’agissement similaire que fut la mutilation de Hind !

Il ne faut pas oublier, qu’en psychologie, le provocateur a pour vocation de nous faire dégringoler spirituellement jusqu’à ce que l’on se rabaisse à son vil niveau ! La meilleure manière de riposter au provocateur n’est donc pas d’agir de manière équivalente mais de garder son sang froid car il faut être convaincu que notre maitrise à l’endroit de la provocation fait retourner le mal vers son émetteur !

Il ne fait aucun doute que le but des ennemis de l’islam est de nous rendre barbares afin que par notre barbarie nous perdions notre force, et qu’eux puissent consécutivement et simultanément se libérer de leur faiblesse ! C’est dans ce sens que le terrorisme est souvent fabriqué et encouragé par les ennemis de l’islam afin de fragiliser la saine révolution, de nuire à l’image de l’islam, et surtout de justifier une violente répression !  

Ce ne serait pas dur d'admettre que ces sacrifices ont été vain car en réalité ils auraient été utile à cheminer vers la vérité, et auprès de mon Seigneur rien ne se perd. Si cette voie était fausse alors je rectifierai ma trajectoire et le vrai sacrifice se fait en s'humiliant pour la vérité au delà de son ego. La jama3a meme si on est seul...

Ta sincérité fait couler des larmes… Qu’Allah t’illumine et te préserve de tous les dangers, toi et ta famille !

Les 3 caractéristiques que tu as cité concernant les personnes qui ont rejoins l'état islamique me font penser au propos de Malik à l'époque, avec moins de finesse « c’est un rassemblement de psychopathes narcissiques » ma sincérité est peut être illusoire mais j'espère vaincre cette tare en faisant preuve d'humilité et d'ouverture d'esprit.

أحبك الذي احببتني له

Qu'Allah te compte chaque lettre rédigée à la valeur du secours d'un musulman en détresse. Jazzak Allah kheyr j’ai été beaucoup touché.

Amine, mon frère fillah, qu’Allah nous prête encore assez d’existence pour que nous puissions échanger de visu ! Si tu veux rebondir sur les arguments apportés ou poser des questions je reste à ta disposition.

Ton frère qui éprouve sincérement de l'inquétude pour toi
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé