Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Actualité - - Affichages : 1054


Salam 3aleik, akhi al karim,

Je sais l’angoisse qui doit t’envahir alors que tu te trouves dans une ville où il pleut des bombes et je suis vraiment peiné de t’écrire si loin de toi, loin du danger, loin du risque que tu as décidé de prendre en faveur de tes convictions et de ta foi.

Je sais que ma crédibilité en dépend et j’espère toutefois que l’impact de cette lettre, en ta conscience, ne perdra pas en intensité du fait que je t’écris à partir d’une demeure de « sécurité », sécurité entre guillemet car à bien réfléchir, il est vrai qu’il est préférable de vivre une insécurité temporelle : si par cette dernière nous pouvons garantir notre sécurité spirituelle.

En effet, ici les gens ne soucient pas de la foi autant que tu peux t’en soucier, et observent la vie à travers l’angle de l’intérêt temporel ! Du coup, ils sont incapables de comprendre pourquoi, certaines personnes comme toi sont prêtes à se sacrifier, et à tout perdre de ce bas monde, et ce, en faveur de la justice, du Tawhid et de la liberté !!!

C’est ce que j’ai remarqué chez toi ! Et, c’est tout à ton honneur ! La croyance passe avant ta propre vie et tant que nous ne t’aurons pas apporté de preuves, tu resteras figer dans la voie que tu suis actuellement, quitte à ce que la mort soit la seule issue au bout de cette dernière…

Aussi, mon objectif est que tu vives dans la vérité ! Car il n’y a rien de plus malheureux que de mourir dans l’erreur ! Je vais essayer de t’apporter quelques arguments qui je l’espère susciteront une remise en question quant au bien fondé de l'Etat pour lequel tu milites !

Comprends mon frère fillah que la base de la réussite suppose deux conditions :
-         la sincérité
-         la conformité

Je ne t’apprends rien en te disant ceci car tous les savants s’accordent à dire effectivement que le récit authentique : « Les actions ne valent que par leurs intentions » représente la moitié de la religion et que l’autre moitié est représentée par cette tradition suivante « Celui qui œuvre d’une œuvre non conforme à notre affaire alors son œuvre est rejetée ! »

Aussi, si tu veux savoir, si tu chemines dans la vérité où pas : il t’incombe le devoir de te poser deux questions :
-         Suis-je sincère ?
-         Est-ce que la voie que j’entreprends est conforme à la voie prophétique ?

Cependant, il est important que tu saches qu’il existe une sincérité illusoire c’est-à-dire une sincérité incluse à l’intérieure d’une hypocrisie, c’est la sincérité des Khawaridjs, une sincérité nourrie par une dévotion au moyen de laquelle on aspire à se donner bonne conscience !

A partir de là, tu ne dois surtout pas t’arrêter aux grands sacrifices des hommes qui composent les rangs de « l’Etat islamique » car tant que ces sacrifices ne visent qu’à gonfler l’amour propre alors ils traduisent un assujettissement du divin à l’égo à l’instar d’Iblis qui a utilisé son exceptionnelle dévotion uniquement pour briller sur les autres ! C’est pourquoi Allah lui a demandé de se prosterner devant Adam car Il savait qu’il ne pouvait pas le faire car intérieurement Iblis n’adorait pas Allah pour Allah mais adorait Allah pour cultiver sa supériorité sur les autres créatures de la création ! En cela, il fut un associateur malgré sa connaissance parfaite de la Seigneurie divine puisqu’il a fait d’Allah : un moyen pour cultiver une belle image de lui-même.

C’est pourquoi, les khawaridjs ressemblent à Iblis dans la mesure où ils pratiquent le Takfir de tous ceux qui n’appartiennent pas à leur groupe ! Et ils sont illusionnés par une dévotion extrême par laquelle, ils se rassurent d’être dans la voie droite ! D'où la grande amplitude entre leur sincérité et la laideur de leurs agissements, à l'exemple des actions terroristes par lesquelles ils tuent des innocents, agissements qui évidemment n'ont aucune base dans la voie prophétique!

C’est pourquoi, il sera difficile de dialoguer avec toi car il est naturellement difficile d’admettre avoir fait autant de sacrifices en vain, de la même manière qu’une personne enchaînée par un prêt à intérêt (Ribba) ne pourra pas décider d’émigrer quant elle le voudra ! Aussi, nous pouvons être pris en otage par notre propre agissement dans la mesure où la crainte de l’agissement nul pour nous contraindre à refuser d’admettre nos erreurs  jusqu’à l’entêtement ! C'est la punition divine qu'Allah réserve à ceux qui agissent mal: le cercle vicieux par lequel nos propres oeuvres nous prennent en otage: "Pas du tout, mais ce qu'ils ont accompli couvre leurs coeurs" (C83/14)

                                   كلا بل ران على قلوبهم ما كانوا يكسبون

Ce malheureux processus peut pousser certaines personnes à l’autodestruction ! J’espère que tu ne seras pas de ces dernières et qu’Allah ouvrira ta poitrine à la vérité et au bon sens !

Sache en outre que la sincérité peut être altérée par la victoire dans la mesure où la victoire peut donner l’impression d’être dans la vérité ! Or, il n’en est rien ! La sincérité n’est sincérité que lorsque ce sentiment n’est pas relatif à quelque chose d’extérieur à lui-même ! Le sincère n’arrête pas d’œuvrer même s’il perd tout le temps ! Reste à s’assurer qu’il chemine dans la voie droite…

En effet, si le blâme peut susciter le doute en nous, et notre perte de vigueur à l’agissement, alors ceci indique que c’est le compliment que nous recherchions à travers l’œuvre car le sincère n’agit ni en vue du compliment, ni par crainte du blâme ! Il en va de même de ceux qui se renforcent par le groupe et qui pensent que parce que ce dernier est victorieux : qu’ils cheminent dans la voie de la vérité ! C’est pourquoi quand ce groupe connaîtra la défaite alors le doute envahira tous ceux des partisans qui faisaient reposer leur sincérité sur une hégémonie géographique et non sur la conformité vis-à-vis de la voie prophétique ! C’est l’une des raisons, à mon sens, qui a fait le succès de l’Etat islamique aux premières heures de la révolution : car ce sont les seuls qui ont vu l’importance de constituer un Etat unifié !

Enfin, la sincérité vis-à-vis d’une finalité implique d’agir en faveur de cette dernière, et non pas impulser par quelques facteurs externes. En effet, beaucoup ont rejoint les rangs de l’Etat islamique non par conviction et amour de la vérité mais uniquement pour fuir la réalité amère de leur quotidien ! En cela, beaucoup ont fuit en camouflant cette fuite par des slogans afin de teinter de courage ce qui en réalité n’était que lâcheté !

C’est pourquoi, tu trouveras que les profils des gens qui composent les rangs de l’Etat se ressemblent étroitement en ces trois points de la sincérité « illusoire » que je viens de citer en haut, à savoir :
-         dévotion intense par laquelle se cultive un mépris de l’autre
-         ferveur proportionnelle aux victoires du groupe d’affiliation
-         troubles de la personnalité, problèmes familliaux et parcours de vie chaotique

J’espère ne pas t’avoir blessé et invoque ta sincérité pour comprendre le franc-parler de mon propos ! Avant de poursuivre le dialogue, sur la conformité ou pas de l’Etat islamique vis-à-vis de la voie prophétique : j’aimerais que tu fasses un travail d’introspection à l’endroit de la sincérité de sorte de savoir si cette dernière n’est pas illusoire car la clé de la délivrance dépend de cette station spirituelle, et nous ne pourrons pas avancer dans l’échange à l’endroit de la méthodologie de l’Etat islamique, si au préalable nous ne nous sommes pas entendu sur ce sentiment par lequel les aveugles peuvent retrouver la vue…

Ton frère fillah qui t’aime et qui se soucie de ta vie et surtout de ton salut
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé