Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Amitié - - Affichages : 828

accolade

Salam 'aleikoum,

Il est triste de voir que la peur des autorités puisse briser des liens fraternels sensés reposer en Allah alors qu’un verset du Coran énonce : « Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire : « Nous croyons! » sans les éprouver? » » (C29/1)

Perdre des prérogatives éphémères et mondaines du fait de sa foi ne peut être que le témoin d’un cheminement authentique ! Alors, on devrait se réjouir, en réalité, de perdre un boulot ou de se détacher du système, si grâce à cette perte et à ce détachement notre foi s’intensifie !

L’islam n’est pas une activité secondaire ou un divertissement du week-end, et si d’autres le prennent ainsi, cela n’est certainement pas mon cas et cela ne le sera, bi izni lah, jamais !

L’islam est un projet de vie, un projet pour l’humanité, et il nous incombe le devoir de veiller à consolider nos liens par ce dernier avant que les ennemis de notre religion ne sèment la peur et le doute entre nous par de simples convocations individualisées !

A quoi bon vivre ? Si nous ne vivons pas pour faire valoir des idées ! Des idées justes auxquelles nous croyons avec conviction…

A titre anecdotique, la mort a frappé l’un de mes amis il y a quelques jours : il est mort durant la nuit, et fut retrouvé immobile le lendemain chez lui… Son âme n’était plus là pour animer et mouvoir ce corps comme tous les mations, corps dorénavant devenu froid, statique et inerte ! Qu’Allah lui fasse miséricorde !

Si la mort peut nous frapper à chaque instant, sans raison apparente, alors pourquoi nous ne nous donnons pas les moyens de vivre courageusement durant notre vie, sachant qu’après la mort notre destination éternelle dépend justement de nos efforts accomplis ici-bas !

Par Allah ! Le prophète et les compagnons se sont sacrifiés pour élever la parole : « la ilaha ilal lah », et furent consécutivement intensément éprouvés, et ce, sans pour autant que leurs liens ne s’altèrent !

Bien au contraire, plus ils étaient éprouvés plus leur foi augmentait, et ceci est un témoin de la véracité de cette dernière ! En effet, le croyant authentique prend l’obstacle comme un bienfait puisqu’il en fait un moyen de s’élever spirituellement davantage, de sorte que ce soit directement par son adversaire qu’il puisera sa vigueur et son engouement à lutter ! Gloire à Celui qui permet à son serviteur de se renforcer par son propre ennemi !

C’est pourquoi Allah a dit à ce sujet : « Certes ceux auxquels l'on disait : « Les gens se sont rassemblés contre vous; craignez-les » - cela accrut leur foi - et ils dirent : « Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant ». » (C3/173)

Outre le fait, qu’il est blessant qu’un lien en Allah puisse se briser pour si peu, une simple peur véhiculée par des instances, une simple crainte de perdre quelques avantages mondains, il est encore plus décevant de voir que certaines personnes ne prennent même pas le soin de prévenir de la situation comme si une alliance s’opérait indirectement entre eux et ceux qui veulent faire peur contre ceux dont ils veulent rendre responsables de cette même peur, de sorte que vous vous écartez sans avertir !

Cette situation ressemble à celle de ceux qui écoutent la médisance et fuient les personnes médit, sans chercher à défendre leur honneur, sans chercher à les prévenir d’une animosité cachée et orchestrée de derrière le dos, d’une alliance indirecte avec ceux qui médisent puisque réalisant, au final, leur objectif de fuir sans donner d’explications !

Un lien en Allah est sacré, et il est inconcevable qu’on puisse le briser pour rien car celui qui s’investit dans une relation donne de lui-même en terme d’amour, d’espérance et de considération, et il possède le droit de savoir pourquoi une relation se brise d’un côté, afin justement de lui permettre de ne pas souffrir de ne plus recevoir d’avoir donné !

 En effet, dans l’amour fraternel on reçoit proportionnellement à ce que l’on donne, et forcément celui qui est sincère dans une relation souffrira toujours d’une cassure quand elle est inexpliquée, d’où le devoir de dire les raisons d’une coupure fraternelle, si l’on tient à respecter le droit de celui dont nous voulons nous défaire…

Si certaines personnes ne prennent pas cet aspect d’une relation fillah au sérieux, cela n’est pas mon cas car le cœur du croyant a effectivement plus valeur que la Ka’ba autour de laquelle tournent les musulmans du monde entier !

Qu’Allah nous unisse en Lui d’une unité inébranlable !

Mahdy Ibn Salah

   

   

   

  

    

Participant à cette conversation

  • Amine

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • Salam alaikom.Inna lilleh wa inna ileyhi rajioune.Qu'ALLAH lui accorde les plus haut degrés du paradis.Amin.Et qu'ALLAH fortifie nos liens.

    il y a environ 1 an
    J'aime 1