Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Amitié - - Affichages : 1774

plume3

Salam Alaykum Mahdy,

 

Je viens prendre Inshallah de vos nouvelles, je visite régulièrement votre site, habituellement chaque jour vous écrivez un nouvel article mais je ne remarque rien depuis une quinzaine de jours, cela m'inquiète un peu... J'espère que tout va pour le mieux de votre côté. Qu'Allah vous élève dans la foi, Bonne soirée et bonne nuit.

Wa ahleikoum salam,

Il est gentil de votre part que vous vous souciez de mon silence car il fait partie du droit d’une relation que d’être entretenue par des prises de contact régulier ! En effet, une liaison est un dépôt et chaque dépôt doit être convenablement conservé par le respect de son droit !

Ainsi, il est important de savoir que le devoir qui doit découler du droit d’une liaison : c’est l’entretien afin que celle-ci ne se limite pas à une relation superficielle… J’entends par relation superficielle ; l’action de nouer des liens avec une personne mais uniquement en marge de notre vie dite « essentielle » jusqu’à ne pas se soucier de ses absences et de ses souffrances cachées !

Qu’Allah nous préserve, mes frères et sœurs de foi,
De ces liaisons superficielles, uniquement physiques ou hypocrites,
Celles de ceux dont les corps se côtoient…
 
 Et ce, au sein d’apparents climats de joie,
Sans que les cœurs  ne se croisent,
 Et, qu’à la vue des blessures intérieures, ils ne s’effritent !

Je vous rassure, je vais bien, al hamdoulillah, je suis actuellement en préparation pour mon départ, et comme vous le savez le prophète ne maintenait pas son wird (actes d’adoration surérogatoire) durant le voyage car le voyage déstabilise effectivement dans la mesure où il prive du toit assurant le cadre stabilisateur, susceptible d’assurer la constance dans la production intellectuelle ou spirituelle !

C’est pourquoi, généralement, je n’arrive pas à lire et à produire quand je suis en voyage, ou plutôt devrais-je dire, je n’arrive pas à produire autant que je pourrais le faire en état de résident ! Ainsi, mes silences, je les dois à mon instabilité actuelle,  et je compte prochainement, bi izni lah, reprendre la plume pour répondre à vos nombreuses questions…

Je profite de l'occasion pour dire à mes nombreux patients que les moyens modernes de communication ne sont pas, à mes yeux, des outils pour faire des thérapies. Je ne conçois effectivement pas la thérapie par internet ou le téléphone, c'est pourquoi j'utilise d'ordinaire ces outils uniquement de manière brève pour répondre à des questions précises ou pour passer de la relation virtuelle à la relation réelle. La thérapie authentique reclame, en effet, de la proximité et du face à face, d'où l'intérêt de suivre mes cours et de chercher à me voir directement sur place...

A partir de là, j'aimerais que vous comprenniez le fait qu'il m'est impossible de répondre à vos nombreuses requêtes, au risque de me fragmenter et de m'interdire l'efficacité dans mes actions essentielles! En effet, c'est au multiple de tendre vers l'unité et non à l'unité de se fragmenter pour aller vers le multiple... En cela, il y a un enseignement pour les gens doués d'intelligence, ne m'en voulez donc pas... C'est succomber à l'une des ruses subtiles du diable que d'inverser l'ordre naturel des choses!

Et j’invoque Allah, pour finir, afin qu’il puisse me permettre de ne pas oublier mes contacts que j’ai connu cet été, en entretenant spirituellement la liaison ! Vous voyez, de votre mail, nous avons réussit à extraire : un grand jihad ! Moi qui aime puiser un enseignement de toute chose ! Le jihad des relations authentiques contre les relations fausses !

Oh ! Combien nous avons de troupes à secourir, de fronts à maintenir et de territoires perdus à reconquérir…

Mahdy Ibn Salah 

  • Aucun commentaire trouvé