Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Anecdote - - Affichages : 1286


Salam 3aleikoum, mes chers frères et soeurs fillah,

La plupart des idées pertinentes qui traversent mon esprit me surviennent durant mes footings, dans les transports en commun, ou tout simplement lorsque je me repose…

Et celle qui m’a traversé l’esprit récemment concerne la différence dans l’amour qu’un homme peut porter envers sa femme et ses enfants !

En effet, j’ai remarqué que les prophètes avaient plus d’amour pour leurs enfants que pour leurs femmes à l’exemple d’Abraham, de Jacob qui perdit la vue de tristesse pour son fils Yousef, ou de notre prophète Mohammed à l’égard de Fatima…

J’ai médité ceci en faisant le parallélisme entre la loyauté d’un élève qui se construit dans sa personnalité par l’éducation de son professeur, et celui d’un élève qui étudie une science auprès d’un maître, sans que par son enseignement : ne soient réformées les racines de sa personnalité !

Je suis arrivé à la conclusion suivante : la véritable unité résulte de l’engendrement et non du partenariat ! Et, tous les engagés dans le militantisme vous le diront ! Toute unité reposant sur des alliances où chaque partie conserve une certaine autonomie finira par se rompre !

La seule unité qui peut durer, et vaincre la division, est celle qui découle de l’engendrement ! Ceci, ne veut pas dire qu’une alliance ne peut pas produire de l’engendrement dans la relation car la véritable victoire dans l’éducation consiste justement à bâtir à partir d’une alliance une liaison d’engendrement, et ce, lorsque l’élève façonne sa personnalité par les enseignements de son maître !

Mais là encore, rares sont ceux qui par leurs prédications produisent de l’engendrement spirituel qui se mesure à la transmission de la flamme. En effet, il y a une différence entre un enseignement qui entretient une personnalité toujours dépendante, et un autre qui construit une personnalité indépendante ! Lors de la séparation ou de la rupture l’élève du premier enseignement trahira son maître tandis que le second restera fidèle et loyal !

Il en va de même dans les relations familiales, si les hommes à la nature angélique ont tendance à aimer davantage leurs enfants que leurs épouses, c’est en raison de la liaison d’engendrement qui fait du père, un façonneur de la personnalité, par nature, de ses enfants !

Quand la femme, en raison de sa liberté propre, refuse d’être façonnée par son époux dans son comportement quand celui-ci est apte à dessiner sa personnalité au moyen des pinceaux de la sagesse, alors elle perdra indubitablement en estime dans son cœur, et ce, pour en gagner aux yeux d’Iblis : qui pour le coup deviendra son façonneur invisible, sans qu’elle ne s’en aperçoive d’ailleurs, si par sa liberté : elle cultive une rivalité de nature avec son époux !

C’est pourquoi Allah dit dans le coran : « Les hommes ont la charge et le direction des femmes en raison des avantages que Dieu leur a accordé sur elles, et en raison aussi des dépenses qu'ils effectuent pour assurer leur entretien. [En revanche] les épouses vertueuses demeurent toujours fidèles à leurs maris pendant leur absence et préservent leur honneur, conformément à l'ordre qu'Allah a prescrit. » (C4/34)

الرِّجَالُ قَوَّامُونَ عَلَى النِّسَاءِ بِمَا فَضَّلَ اللَّهُ بَعْضَهُمْ عَلَىٰ بَعْضٍ وَبِمَا أَنفَقُوا مِنْ أَمْوَالِهِمْ ۚ فَالصَّالِحَاتُ قَانِتَاتٌ حَافِظَاتٌ لِّلْغَيْبِ

Dans le verset précité, le terme pour caractériser les hommes est (قَوَّامُونَ) c’est-à-dire d’être un absolu et un stabilisateur par rapport à la femme qui relativement à lui devient par conséquent un relatif et un satellite.

Aussi, la femme doit relativiser son comportement par rapport à son époux, et c’est pourquoi Allah dit que la femme pieuse (فَالصَّالِحَاتُ) est celle qui est (قَانِتَاتٌ) c’est-à-dire dont le mouvement est façonné par son absolu et son stabilisateur, en l’occurrence son époux, quand ce dernier est gouverné, bien évidemment, par la sagesse, soulignons-le!

C’est pourquoi, Allah en parlant de la création dit : « Tout lui est soumis » (C30/26)

كل له قانتون                                                      

Moralité, mes sœurs fillah, si vous voulez obtenir l’amour de la part de votre époux alors tâchez de façonner votre comportement par rapport à ses agréments, et ce, en respectant le statut qu’Allah lui a accordé au sein de la famille. Il s’agit de respecter la nature des choses (بِمَا فَضَّلَ اللَّهُ بَعْضَهُمْ عَلَىٰ بَعْضٍ) et non pas de créer de l'opposition et de la rivalité entre l'homme et la femme égaux en leur âme!

Il en va de votre raison d’être car sans cette pieuse attitude, vous souffrirez de ne pas être aimé par lui, et parfois dans un orgueil exécrable : vous serez prête à agir relativement à lui, mais de manière inversée, en cherchant à lui déplaire, par l’acceptation cette fois-ci de situations désagréables comme l’action de se mettre avec quelqu’un d’autre, que vous n’aimerez pas au fond, et ce, uniquement pour vous venger!

Si vous êtes prête à souffrir pour déplaire à votre ex-époux alors pourquoi n’êtes-vous pas prête à souffrir pour lui plaire ? L’humilité n’est-il pas plus beau que l’orgueil ? Le bonheur d'être aimé n'est-il pas meilleur que le malheur intérieur de chercher à déplaire quelqu'un que l'on aime? D’où puisez-vous cette énergie à vaincre votre douleur pour faire quelque chose de nuisible et de désagréable pour vous ?

C’est en répondant à ces précédentes questions, que vous pourrez voir comment Iblis se joue de vous par votre liberté et votre indépendance nafsique, qui vous poussent à humilier et à ne pas respecter un homme, celui là même qui est sensé remplir votre être par du sens et de l’amour, et ce, jusqu’à ce que vous le regrettiez ensuite : soit d’être seule, soit de multiplier les hommes de votre vie dans un processus de dévalorisation car moins vous porterez de la considération pour vous-mêmes, moins les gens autour de vous, vous en porteront !

Voilà ; comment nous pouvons expliquer l’importance de l’obéissance qu’une femme doit à son époux, et ce, sans utiliser le terme obéissance…

La femme pieuse, cette perle rare, ressemble à cette lune qui pour tourner autour du soleil exprime humblement son besoin de la terre : qui doit être son époux ! Encore faut-il que cette terre puisse convenablement tourner autour du soleil pour que la lune trouve un intérêt à tourner autour de cette dernière...

Et, ceci est une autre histoire...


Qu'Allah ne sépare jamais les coeurs qui s'aiment sincèrement même si leurs corps se distancient!
Mahdy Ibn Salah

Participant à cette conversation

  • voici mon post pour ceux qui n'ont pas l'accès au fichier :

    Essalamou Aleykoum ya ikhwa wa akhawati fil imane, بإسم الله الرحمان الرحيم
    Tout d’abord je trouve cette idée de préférence des enfants à l’épouse extrêmement insultant pour la femme qui est considérée en fin de compte comme génitrice, cette idée perdure parfois dans certaines de nos sociétés malheureusement, ce qui est terrible surtout lorsqu’on met en lumière des éléments qui prouvent que c’est l’épouse ou l’époux qui mène vers la guidance et donc le paradis et pas les enfants ! Explication…

    D’abord dans la religion le prophète (saws) a dit : “ الزواج نصف الدين ” cela veut dire que le mariage comble la moitié de la pratique religieuse du croyant ou de la croyante. Il s’agit bien du lien de mariage qui renforce la religion et pas le fait d’enfanter puisque c’est Allah qui donne ou pas des enfants. Dans le Coran Allah (SWT) dit: (Sourate el baqara 221) ( ولا تنكحوا المشركات حتى يؤمن ولأمة مؤمنة خير من مشركة ولو أعجبتكم ولا تنكحوا المشركين حتى يؤمنوا ولعبد مؤمن خير من مشرك ولو أعجبكم أولئك يدعون إلى النار والله يدعو إلى الجنة والمغفرة بإذنه ويبين آياته للناس لعلهم يتذكرون ( 221 ) )
    Ce qui signifie ne prenez pas comme épouses des mécréantes jusqu’à ce qu’elles croient et sachez qu’une esclave croyante est mieux qu’une mécréante même si cette dernière vous plait…de même Dieu dit aux femmes (vous remarquerez l’égalité hommes femmes)…n’épousez pas des mécréants jusqu’à ce qu’ils croient et sachez qu’un esclave croyant est mieux qu’un mécréant même si ce dernier vous plait… car les mécréantes (respectivement mécréants) appellent à sortir du chemin de Dieu et donc vous orientent vers l’enfer alors que les croyantes (respectivement croyants) vous maintiennent dans le chemin de Dieu et vous orientent vers le paradis et le pardon de Dieu si Dieu le veut. Ce sont là des signes de Dieu aux gens afin qu’ils s’en souviennent.

    Donc pour l’homme comme pour la femme le choix du partenaire peut emmener au paradis ou en enfer. Par ailleurs dans le Coran Allah dit : (Sourate el Kahf 46) الْمَالُ وَالْبَنُونَ زِينَةُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا ۖ وَالْبَاقِيَاتُ الصَّالِحَاتُ خَيْرٌ عِندَ رَبِّكَ ثَوَابًا وَخَيْرٌ أَمَلًا (46)
    Ce qui signifie la richesse et les enfants sont là pour égailler la vie d’ici-bas et ce sont les bonnes actions qui perdurent qui sont meilleures en récompense… Cela signifie que les enfants, ces êtres humains que Allah (SWT) a prédestiné à la vie et à être rattachés à ces parents en particulier c’est un bienfait comme l’argent que Dieu alloue aux êtres humains. Les parents sont responsables de la dépense de l’argent (dans des utilisations hallal, sans gaspillage,…) comme ils sont responsables de leur enfants en tant que parent notamment en leur transmettant les préceptes de la religion. En comparant la place du conjoint et la place de l’enfant dans la vie d’un homme ou d’une femme, on comprend combien le lien du mariage est directement lié à la croyance et donc peut emmener vers le chemin de Dieu et est primordial et très important comparé aux enfants que Dieu donne comme responsabilité et égaillement.
    Plus loin dans le Coran dans la sourate El baqara (102) Allah (SWT) dit : وَاتَّبَعُوا مَا تَتْلُوا الشَّيَاطِينُ عَلَى مُلْكِ سُلَيْمَانَ وَمَا كَفَرَ سُلَيْمَانُ وَلَكِنَّ الشَّيَاطِينَ كَفَرُوا يُعَلِّمُونَ النَّاسَ السِّحْرَ وَمَا أُنْزِلَ عَلَى الْمَلَكَيْنِ بِبَابِلَ هَارُوتَ وَمَارُوتَ وَمَا يُعَلِّمَانِ مِنْ أَحَدٍ حَتَّى يَقُولا إِنَّمَا نَحْنُ فِتْنَةٌ فَلا تَكْفُرْ فَيَتَعَلَّمُونَ مِنْهُمَا مَا يُفَرِّقُونَ بِهِ بَيْنَ الْمَرْءِ وَزَوْجِهِ وَمَا هُمْ بِضَارِّينَ بِهِ مِنْ أَحَدٍ إِلَّا بِإِذْنِ اللَّهِ وَيَتَعَلَّمُونَ مَا يَضُرُّهُمْ وَلا يَنْفَعُهُمْ وَلَقَدْ عَلِمُوا لَمَنِ اشْتَرَاهُ مَا لَهُ فِي الْآخِرَةِ مِنْ خَلاقٍ وَلَبِئْسَ مَا شَرَوْا بِهِ أَنْفُسَهُمْ لَوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ (سورة البقرة، الآية 102)

    Dans cette sourate on comprend qu’ils existent des personnes mauvaises méchantes mécréantes qui vont pacter avec le diable pour faire de la sorcellerie et essayer de séparer un couple (en fin de compte ils ne se font du mal qu’à eux même). Il n’est pas mentionné séparer le parent de son enfant en faisant de la sorcellerie mais bien séparer un homme de sa femme ou une femme de son mari. Et Allah rassure les croyants et les croyantes en disant que la sorcellerie n’a aucun effet dans la séparation des couples et que la séparation n’a lieu que si Allah l’a décidé. Cela signifie que le lien du mariage, ce lien d’amour et d’attachement dans le couple est très important et est le plus sensible en fin de compte au point ou Allah (SWT) rassure les croyants et les croyantes sur la solidité de ce lien que rien ne peut rompre sauf si Dieu en a décidé ainsi. On a donc vu l’importance du choix du conjoint pour se maintenir dans le chemin de Dieu. On a vu comment Satan et ses suppôts essayent de rompre par tous les moyens ce lien. Cela vous montre clairement combien le lien à sa femme ou à son mari est important et est directement lié à la croyance et à la guidance. Et c’est pourquoi satan et ses suppôts veulent le rompre puisque leur rôle est de sortir l’être humain du droit chemin.

    En parlant maintenant du devoir de chacun dans le couple, à plusieurs reprises dans le Coran Dieu ordonne aux croyants de bien se comporter avec leur épouses: وَعَاشِرُوهُنَّ بِالْمَعْرُوف. {النساء:19} Comportez-vous avec elles avec délicatesse, avec bienséance, de manière convenable … Sourate Enissa 19).
    A plusieurs reprises dans les échanges entre hommes et femmes, Dieu incite l’homme a avoir un comportement bienfaisant avec la femme car Il est le créateur qui sait comment fonctionne la femme.
    Sourate El roum (21) ﴿وَمِنْ آيَاتِهِ أَنْ خَلَقَ لَكُمْ مِنْ أَنفُسِكُمْ أَزْوَاجاً لِتَسْكُنُوا إِلَيْهَا وَجَعَلَ بَيْنَكُمْ مَوَدَّةً وَرَحْمَةً إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ﴾
    « Parmi les signes que Allah vous a donné, c'est qu'Il vous a crée des épouses pour que vous trouviez du réconfort auprès d'elles et Il a fait qu'il y ait entre vous de l'amour et de la miséricorde. Il y a certes là des signes pour ceux qui réfléchissent et qui méditent »
    sourate al baqara (187) ﴿هُنَّ لِبَاسٌ لَكُمْ وَأَنْتُمْ لِبَاسٌ لَهُنَّ﴾ Vous êtes un vêtement pour elles et elles sont un vêtement pour vous.

    Dans un hadith le prophète (saws) a dit : « Que tu ne lui dises pas des paroles vulgaires et que tu ne la quitte qu'à la maison » [Rapporté par Abou Dawoud]

    Le fonctionnement de la femme est simple, elle a besoin de gentillesse, de délicatesse et de respect, de pouvoir compter sur son mari tant financièrement parlant, que comme protecteur, comme pilier. Par ailleurs l’homme a l’entière responsabilité de prendre en charge la femme et les enfants pour leur logement, leur nourriture, leurs vêtements de la même manière comme il le fait pour lui-même, c’est une obligation et cela doit se faire avec bienséance. (Rappelons que l’homme bénéficie de deux parts dans l’héritage tant dis que la femme ne bénéficie que d’une part, ce qui expliquerait que l’homme prend en charge la femme et les enfants dans un système qui s’équilibre) : Allah dit :
    (sourate al baqara 233) وَعَلَى الْمَوْلُودِ لَهُ رِزْقُهُنَّ وَكِسْوَتُهُنَّ بِالْمَعْرُوفِ لاَ تُكَلَّفُ نَفْسٌ إِلاَّ وُسْعَهَا "
    Au père de l'enfant de les nourrir (femme et enfants) et les vêtir de manière convenable [...]"
    L’argent et les biens de la femme ne sont pas un droit pour l’homme aucunement. Elle a le droit de ne mettre aucun sou dans le foyer voir faire ce qu’elle veut de son propre argent.
    Par contre évidemment elle a une responsabilité concernant l’argent que son mari lui donne. Une femme qui veut aider son mari peut le faire d’ailleurs elle peut donner sa Zakat annuelle à son mari mais le mari ne peut pas donner sa Zakat à sa femme, ni à ses enfants, ni à ses parents car c’est une obligation pour lui de prendre en charge ces membres de sa famille.
    La femme est extrêmement protégée en islam et c’est comme ça que l’homme doit se comporter avec elle. En la protégeant et en la rassurant. Pour avoir échanger avec un Imam qui me l’a confirmé lui-même la femme est connue pour être légère pas dans les mœurs mais dans ses émotions d’abord à cause de ses hormones tout le temps changeantes puisque Dieu l’a faite ainsi , c’est pourquoi l’homme doit être sage, rassurant , calme et donc un phare pour elle et pas une barque instable.
    Il n’y a pas pire pour une femme d’avoir un homme instable. C’est l’homme qui apporte la stabilité dans le foyer et pas la femme : la stabilité financière, la stabilité des valeurs, la stabilité des émotions. C’est l’homme qui guide la femme. D’ailleurs l’homme a l’obligation d’aller à la Joumouaa parce qu’il est censé partager les connaissances qu’il a appris lors de la Joumouaa avec sa femme mais combien de personnes le font ? Alors on parle d’obéissance de la femme à l’homme ? Il est clair qu’un homme doit savoir ou est sa femme quand elle sort mais de même l’homme doit dire à sa femme ou il va. Chacun doit être joignable à tout moment et l’appel de l’époux ou de l’épouse doit passer avant toute autre activité (sauf la prière). Ensuite encore heureux que la femme ne fasse pas rentrer dans son foyer des personnes que son mari ne souhaite pas et inversement. Ces principes n’existent pas seulement chez les musulmans mais font partie des fondements du bien vivre ensemble. Enfin, la confiance et la sincérité sont des éléments importants de la relation.
    Allah (SWT) dit (sourate al houjourate 12) : ( يا أيها الذين آمنوا اجتنبوا كثيرا من الظن إن بعض الظن إثم ولا تجسسوا ولا يغتب بعضكم بعضا أيحب أحدكم أن يأكل لحم أخيه ميتا فكرهتموه واتقوا الله إن الله تواب رحيم ( 12 ) )
    De ce verset on peut extraire : Oh croyants, évitez d’accuser à tort, il s’agit d’un méfait à autrui et ne vous vous espionnez pas… Sincèrement je pense que tout se joue dans le choix du conjoint. Au-delà de choisir quelqu’un de pieu (pour l’homme comme pour la femme), un homme doit choisir une femme dont il pense pouvoir supporter les sauts d’humeur il doit être convaincu qu’il peut absorber ses excès à elle, qu’il peut calmer la femme, il doit savoir la rassurer en sachant lui parler, et doit savoir lui dire les mots qui la mettent en confiance.
    Et inversement une femme doit choisir un homme qui pourra la rassurer, lui permettre d’être dans ses émotions ou dans ses excès en sachant la guider avec bienséance et là c’est un choix qui marche. Car quand il y a des enfants en plus, la femme doit compter les yeux fermés sur son époux et de même lui doit être fier de rassurer sa femme, de subvenir à ses besoins à ceux de ses enfants, de sentir qu’il porte son foyer avec dignité et sagesse. Certaines femmes veulent venir au secours de leur futur époux, certains hommes ne veulent pas être responsables et c’est là où les problèmes existent, ce qui donnent en général des couples incompatibles. Allah (SWT) a donné à chacun homme comme femme des responsabilités dans le couple qu’ils doivent respecter Pour conclure je trouve que ces deux hadiths sont à transmettre sans modération : Ibnou Hibban a rapporté d'après Abou Hourayrah , le prophète a dit (saws)] أَكْمَلُ الْمُؤْمِنِينَ إيماناً أَحْسَنُهُمْ خُلُقاً وَخِيَارُكُمْ خِيَارُكُمْ لِنِسَائِهِمْ
    Ce qui signifie : « Le croyant à la foi la plus complète est celui doté des comportements les plus vertueux. Et les meilleurs d’entre vous sont ceux qui se comportent de la meilleure façon envers leurs épouses. » (At-Tirmidhî)
    Et dans un autre hadith: le prophète a dit (saws) ‫استوصوا بالنساء خيراً‬‬‬ ce qui signifie : « Donnez-vous le conseil entre-vous d'agir en bien avec les femmes » [rapporté par At-Tirmidhiyy].‬

    Douaa : (رَبَّنَا لاَ تُؤَاخِذْنَا إِن نَّسِينَا أَوْ أَخْطَأْنَا رَبَّنَا وَلاَ تَحْمِلْ عَلَيْنَا إِصْرًا كَمَا حَمَلْتَهُ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِنَا رَبَّنَا وَلاَ تُحَمِّلْنَا مَا لاَ طَاقَةَ لَنَا بِهِ وَاعْفُ عَنَّا وَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا أَنتَ مَوْلاَنَا فَانصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ) [البقرة/286][/video]

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Salamou Aleykoum Mahdy,
    bien sur. La voici en pdf.

    Pièces jointes :
    Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • J'arrive pas à ouvrir la pièce jointe de khadija, c'est possible de l'avoir en pdf?

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Assalam aleikoum, 
    MachaAllah oukhty pour ton travail, c'est dommage je suis très occupée,  du coup je n ai pas le temps de développer , mais il y a beaucoup à dire sur le véritable sens du devoir d'obéissance,  et les devoirs mutuels de rappel et de guidée entre les époux....
    quant å la hiérarchie dans les liens, et les droits, les savants l'ont établie à partir du verset suivant sourate غافر verset 8

    رَبَّنَا وَأَدْخِلْهُمْ جَنَّاتِ عَدْنٍ الَّتِي وَعَدتَّهُمْ وَمَن صَلَحَ مِنْ آبَائِهِمْ وَأَزْوَاجِهِمْ وَذُرِّيَّاتِهِمْ ۚ إِنَّكَ أَنتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

    L épouse devance bien la progéniture lorsqu'elle fait partie des salihins , et cela va de soit ,elle passe après les parents ...Le verbe salah englobe pas mal de notions, qui pourraient éclairer la plupart d'entre nous sur ce qui permet aux différents membre de la famille de renforcer leur lien , dans un but : obtenir le succès,  le Paradis ...le sujet est interessant, mais aussi bien long ...

    Traduction, toujours approximative ☺,  du verset : ( ce sont les anges qui invoquent Allah en ces termes, SubhannAllah )

     "Seigneur! Fais-les entrer aux jardins d’Eden que Tu leur as promis, ainsi qu’aux ( vertueux ) parmi leurs pères (parents ), leurs épouses et leurs descendants, car c’est Toi le Puissant, le Sage."


    Woi Allah ahlam

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Wa 3alayki salam wa rahmatu Llah.
    Je suis plutôt d'accord avec toi dans l'égalité homme/femme.
    Après Allahu a3lam mais moi j'ai compris plutôt que l'homme aime d'avantage ses enfants non pas parce qu'il trouve que son épouse n'est qu'une génitrice ou lui est inférieure mais parce que c'est tout simplement la chaire de sa chaire, (comme pour la mère d'ailleurs !) qu'il aspire à avoir une descendance pieuse, robuste, bien éduquée, c'est une part de nous même après tout ! Enfin c'est ma compréhension du message et j'expose un peu ici mon ressenti perso quand à l'amour envers les enfants que je trouve totalement différent de celui qu'on peut partager avec son épouse.

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Essalamou Aleykoum, mon commentaire est à lire en pièce attachée.Il est un peu long mais je penses apportera de l'information sur la place importante de l'épouse dans la vie du croyant (de même de la place importante de l'époux dans la vie de la croyante) comparé à la place de l'enfant.Je ne suis donc pas tout à fait d'accord avec ce qui a été dit dans le post.

    Pièces jointes :
    Vous n'avez pas la permission de voir les pièces jointes
    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Assalamu 3alaykum wa rahmatu Llahi wa barakatuh,
    Je ne crois pas qu'il faut toujours tout mettre sur le dos de la femme, elle n'est pas plus pervertie que l'homme car après tout, qui a pousser la femme à devenir comme elle est aujourd'hui ?
    Je rajouterai également que la femme n'est pas juste la mère au foyer, qui sert de béquille à son mari, elle a aussi un rôle à jouer si elle le souhaite, devenir une intellectuelle, une savante, une technicienne, médecin ou que sais-je, on en a besoin et fortement, ça devient une nécessité. L'homme a trop voulu avoir le rôle principal et laisser les tâches qu'il n'appréciait pas aux femmes.
    A mes yeux, pas d'indépendance (ou d'Etat) juste sans avoir acquis ces aptitudes. Nous devons devenir une nation forte et ça dois passer par là ou les musulmans ne brilleront plus ou jamais longtemps in sha Allah. Soyons justes et Allah ta3ala et le plus savant. :)

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Excellemment bien dit

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Salam, Frère Mahdy

    Machaallah, vous avez raison, si l'humanité va mal c'est parce que la femme s'est pervertie.....malheureusement.....Elle est jeter en pâture comme un simple objet d'utilisation!!!!!et les femmes se disent libre alors qu'elles sont utilisées comme de simple marchandises......

    La femme pieuse et qui respecte les recommandations DIVIN est une femme qui réussit partout et qui aura la meilleure des récompenses, celle du PARADIS, Inchaallah......

    Je pense qu'il serait judicieux de méditer, et de se positionner dans la hiérarchie qui nous incombe, nous les femmes.....Notre devoir est de tenir notre foyer et de soutenir notre époux du mieux que nous pouvons et surtout de donner une place à celui ci afin que les enfants soient épanouies au sein d'un environnement sécurisant, et le but est de promouvoir une réussite autour du cercle familiale pour fructifier une élite dans la religion conforme à celle de notre bien aimé PROPHETE(paix et salutations de dieu sur lui).....

    Nous ne sommes pas sur terre pour nous promouvoir nous mêmes, mais pour mettre sur le trône celui à travers qui nous devons placer notre orbite pour gagner son AMOUR, ALLAH SWT le transcendant.....et je crois qu'il y a une hiérarchie qu'ALLAH SWT dans sa toute puissance a placé pour nous rapprocher de lui et nous devons respecter l'ordre des choses.....

    Puisse ALLAH SWT apporter la sérénité dans tous les foyers

    Votre Soeur Fillah

    il y a environ 2 mois
    J'aime 0
  • Ma sha Allah Mahdy, très bonne analyse

    il y a environ 3 mois
    J'aime 0