×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 407
Catégorie : Croyances - - Affichages : 4389

Salam alaykoum,

Je suis une jeune fille de 21 ans, qui n'est pas heureuse dans sa vie. Je n'ai aucune joie d'être sur cette terre. Je ne sais pas ce que je fais là a part pour souffrir. La tristesse me ronge, la souffrance aussi. Je suis malheureuse. Je n'aime pas ma vie, ni mon destin. J'ai du mal a avancer, à faire abstraction de mes problèmes. Je n'arrive pas à relativisé, à être patiente. Franchement j'ai plus d'espoir d'être heureuse, j'ai l'impression que je vais être triste toute ma vie et que jamais je vais voir le bout tu tunnel. J'ai un grand manque de confiance en moi et je sous-estime beaucoup... Je ne sais que faire a part sourire devant les autres, pleurer quand je suis toute seule et attendre que la mort viennent me chercher pour fuir tout ces épreuves.

Je ne précise pas mes soucis car je veux juste savoir si vous avez des conseils à me donner pour apprécier la vie, même si on a pas ce qu'on veut, malgré les coups dur etc.

Comment accepter Son destin, malgré qu'Il soit défavorable, qu'Il soit exactement le contraire de nos désirs ?

Allah est Juste, mais ou Sa justice sur le fait d'accorder des destin défavorable à certains et d'accorder des destin favorable à d'autres ?

Merci de m'éclairer, car je commence vraiment à renier la Râhma d'ALLAH, et le fait qu'Il soit AL-‘ADL (Le Juste, L’Équitable) envers toutes ces créatures.

 

Wa aleyki salam ma sœur,

Sachez avant toute chose que la souffrance n’est pas une fatalité ! Tout mal-être est remédiable et vous ne devez pas perdre espoir que les choses s’amélioreront bi izni Lah. Toute chose a une origine, un but et une explication, c’est en comprenant chacune de ces trois étapes que l’on arrive à surmonter les épreuves.

Comprenez aussi ma sœur que vous vous empêchez en réalité le soin véritable lorsque vous dites ne pas vouloir préciser vos soucis, car votre véritable problème est de ne pas remédier sincèrement à l’endroit même de vos différents problèmes. Dans votre demande de conseil, vous détournez l’attention de ce qui vous cause réellement une souffrance, car pour apprécier la vie, il faut justement surmonter les coups durs ! De même, chercher à faire abstraction de vos problèmes dénote d’une lâcheté certaine à ne pas vouloir les affronter. Et les résoudre peut certes passer par la patience, mais la patience n’est possible que lorsque l’on a compris le pourquoi d’une épreuve. Il est alors donc vrai que si vous ne saisissez pas le concept de la croyance en la prédestination, vous ne pourrez pas non plus guérir car c’est l’un des six piliers de la foi que de croire au destin et de l’accepter, qu’il soit bon ou qu’il semble mauvais. Permettez-moi donc d’essayer de vous apporter quelques éléments de compréhension.

Il est important que vous preniez conscience des différents types d’épreuves que l’on peut rencontrer :

  • L’épreuve châtiment
  • L’épreuve du bien-aimé

L’épreuve châtiment découle de l’injustice que l’humain se fait à lui-même lorsqu’il se complaît à faire des péchés. Comprenez que c’est une injustice envers lui-même car le mal qu’il commet l’affecte. En cela réside son châtiment, car la pratique des péchés ne peut rester impunie ! On ne peut pas trouver de réel bonheur dans le péché, que cela soit source de plaisir ou non. Et Allah dit : « Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup »[1]

Le malheur n’est donc qu’une conséquence de nos actes. Ainsi, en commettant des péchés qui alimentent notre diable, on s’affaiblit consécutivement de son renforcement. De plus, le diable se réjouit des frustrations, car dans l’éternelle insatisfaction de l’humain, il va pouvoir le pousser plus facilement à commettre des péchés afin justement de combler/occulter la frustration en question. Donc en cherchant à combler un manque par le péché, consciemment ou inconsciemment, on ne fait qu’accroître son propre mal-être. 

Et en réalité, derrière tout malheur se trouve un bienfait et croyez-moi bien qu’Allah fait parfaitement les choses pour qui sait lire dans Sa Perfection. Derrière le châtiment d’une épreuve se trouve un rappel, le rappel à la vraie nature de l’homme : celle d’adorer Son Seigneur. C’est en accomplissant ce pour quoi on a été créé que l’on peut concrètement trouver le bonheur. C’est en se rapprochant d’Allah Azawajal que l’on puise la sérénité et la joie de vivre. Et certes celui qui commet des péchés s’éloigne de Lui ! Le péché déplait à Allah et en Lui déplaisant, on n’obtient que Son Courroux, que ce soit dans la vie d’ici-bas ou dans l’au-delà. Et il est certes mieux de n’avoir à subir que des épreuves sur Terre. 

Par l’épreuve, on réalise que l’on commettait un mal, donc dans l’épreuve subsiste un rappel d’Allah vers Allah. Dans cette compréhension-là, on peut alors accomplir l’une des choses les plus appréciées d’Allah : la repentance. Le retour à Allah est exclusif de l’homme et en cela nous pouvons même exceller les anges ! Eux qui L’adorent de manière naturelle et continue, ne peuvent se repentir sincèrement auprès de Lui. Or Allah est el Rahman el Rahim, Il aime le repentir sincère et Il est toujours prompt à pardonner qui se repentit sincèrement ! Et quel bienfait pour nous ! Car bien que nous soyons prompts à oublier Dieu et à nous En détourner, Dieu nous rappelle à Lui et Il est toujours prêt à nous pardonner.

« Dis : "Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux". »[2]

Donc par la repentance sincère, on accomplit en réalité une belle adoration d’Allah, celle d’admettre sa faiblesse, de la regretter sincèrement et de revenir vers Le Très-Haut. 

L’épreuve du bien aimé est certes différente mais elle est similaire dans la façon où sa compréhension met tout autant en relief l’Infinie Grandeur et Bonté d’Allah, ainsi que Son Magnifique Amour. Cette épreuve ne découle pas d’une pratique quelconque d’un péché, elle n’existe que pour montrer la véritable piété et sincérité du croyant envers Son Seigneur. Et le Prophète – que la Paix et la Bénédiction d’Allah soit sur lui –  répondit lorsqu’on le questionna : « Lorsque Allah aime quelqu'un, Il le soumet aux épreuves. Non pas pour le rendre malheureux, mais pour le purifier et le rapprocher de Lui. »[3]

Ainsi, Allah nous montre Son attachement à nous, lorsqu’Il nous met à l’épreuve. Il nous donne par là l’occasion de montrer à quel point on cherche à Lui plaire et à Le satisfaire, même dans la difficulté, que ce soit à travers la patience ou la  nécessité d’agir concrètement. C’est ainsi que Ibrahim – que la paix soit sur lui-  qui était le khalil d’Allah, son bien aimé, fut éprouvé à de nombreuses reprises. Et il l’a certes été lorsqu’Allah lui a demandé d’immoler son propre fils ! Si on essaye réellement de se mettre à sa place, on réalise la difficulté d’une telle épreuve. Allah le Tout-Puissant ordonne et on doit obéir, mais tuer la chair de sa chair, tuer ce que l’on aime plus que tout au monde sans aucune hésitation, sans aucune plainte, ni doute ? En réalité, seul Allah mérite tout l’amour du monde car dans Son Infini Sagesse, quand Ibrahim a clairement montré la volonté de Lui plaire en obéissant, Allah lui a donné un mouton à égorger.  Et Son Amour réside dans le fait qu’Il a cherché à l’éprouver ! Ibrahim était un croyant pieux et authentique, sans failles, mais par ces épreuves, Allah lui a permis de se distinguer du commun des hommes en faisant de lui un exemple pour nous tous, car il a certes été à la hauteur des attentes de Son Seigneur.

Pour terminer, comprenez ma sœur, que La Justice d’Allah réside dans le fait que chacun sera éprouvé à hauteur de ce qu’il peut supporter : « […] Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité »[4]

Après, il me semble évident que votre faille réside dans la surestimation de votre personne, contrairement à ce que vous semblez croire de vous-même. En effet, lorsque vous reniez la Perfection de Dieu, vous vous mettez à Sa hauteur ! Et il n’y a pas pire péché que l’associationnisme ! Comprenez que si vous n’arrivez pas à être patiente et si vous n’arrivez pas à relativiser, cela ne vient uniquement que de votre voilement de face concernant vos vrais problèmes. Comprenez que si votre destin ne va pas dans le sens de vos désirs, c’est sûrement que vos désirs sont néfastes pour vous et qu’Allah cherche à vous en préserver par l’épreuve. N’oubliez pas que le mal ne nous atteint que de par les conséquences de nos actes.

Vous devriez ma sœur, en réalité, n’éprouver qu’un seul désir, celui de satisfaire la volonté d’Allah et non la vôtre... Sachez donc que votre souffrance découle uniquement de vos laideurs, dont la plus grave est de tout normaliser par rapport à vous. Cherchez à changer réellement si vous voulez être heureuse, l’égocentrisme est certes un pêché.

Iblis, dans son orgueil, a placé sa propre volonté au dessus de celle d’Allah dans son cœur, en refusant explicitement d’obéir à son Maître et Seigneur. C’est son orgueil qui l’a poussé à juger et à se mettre à la place d’Allah en juge. En se déclarant meilleur qu’Adam et en désobéissant effrontément, il a attisé sur lui Son Courroux. Sa punition a été immédiate, il a été chassé du Paradis et sa place est en enfer. Allah est Juste et Il sait mieux ce qu’il y a dans les cœurs.

Il est pour moi nécessaire que vous rabaissiez votre égo et je vous le dis sans animosité, dans la seule volonté de vous aider. Si vous voulez vraiment être heureuse, cherchez à changer réellement, chercher à résoudre vos problèmes à leurs endroits-mêmes et repentez-vous auprès d’Allah ! Si votre repentir et votre désir de changer sont sincères, alors vous verrez que Sa Miséricorde est instantanée.

Je vous conseille vivement de lire la vie du prophète Mohammed – Que la Paix et la Bénédiction d’Allah soit sur lui - ou de n’importe quel autre prophète de Dieu, vous verrez à quel point nos épreuves sont plus faciles en comparaison des leurs. Cela devrait vous aider à relativiser sur vos problèmes, en plus de tirer de riches enseignements de leurs vies, de leurs comportements exemplaires et du destin qu’Allah leur a accordés.

Pour terminer, accroissez votre connaissance d’Allah, si vous pesiez réellement la portée et la profondeur de Ses Noms, vous ne pourriez pas aussi futilement renier Ses Attributs. C’est votre déficience à l’endroit du Tawhid qui est à l’origine de votre malheur. A vous de travailler à rétablir la justice en redonnant la priorité à Allah dans votre vie et dans votre cœur et en cherchant sincèrement à vous améliorer. Allah ne vous éprouve qu’à hauteur de ce que vous pouvez supporter, vous avez donc en vous toute la force nécessaire, ma chère sœur, à travailler à votre propre bonheur.

Rim de Pontoise


[1] Sourate 42 – verset 30

[2] Sourate 39 – verset 53

[3] Rapporté par At-Tirmidhi

[4] Sourate 2 – verset 286

Participant à cette conversation

  • Tout le monde aspire au bonheur,mais nous musulmans devons aller en quête du bonheur véritable et ne pas suivre les pas de ceux qui ont réussi à faire croire que le bonheur se trouve uniquement dans la concretisation de nos desirs. Ceux là sont d'ailleurs les moins heureux dans leur vie, car ils aiment recevoir mais oublient de donner à autrui.Retrouve donc toute ton assurance en fortifiant le pilier de ta croyance qu'il n'est de Dieu que Dieu, qu'il est le Misericordieux plein de compassion et de clemence et qu'à chaque moment approprié Il fait arriver notre subsistance.Apprends à miroiter ALLAH dans l'un de Ses plus beau attributs qu'est la miséricorde infinie, en focalisant sur que tu peux donner plutot que sur ce qu'on t'a pris et tu verras que tu feras partie de ceux qui sont les plus heureux et les plus epanouis.Qu'ALLAH apaise ta peine et tes soucis, Il ne donne que ce que l'on peut supporter mais ce que tu peux porter tu dois le porter,jusqu'à la délivrance, par amour pour Lui

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0
  • Invité - M'barek42

    Salam,
    lorsque quelque chose d'éprouvant, d'inacceptable nous arrive, on a 2 possibilités, sois tu te comportes en victime, sois tu décides d'apprendre, d'en tirer une leçon eternelle. Il te faut faire ce 2ème choix car il est une valeure qui t'élèvera dans tout les sens du terme, il te faut juste faire le simple effort, l'effort dans tes pensées de ce choix. C'est pour tout le monde pareil, c'est par les épreuves que l'on apprend, que l'on apprend a devenir meilleur. Pour avancer, il faut les accépter même en pleurant. Tout dans la vie n'est qu'une question de choix, tu choisis comment réagir devant l'épreuve, devant l'obstacle, tu choisis tes pensées, tu choisis tes humeurs, ect... C'est en se coupant qu'on devient vigilant, c'est en tombant que l'on s'équilibre. La souffrance nous grandit et l'accépter nous embellit. Nous souffrons tous, nous tombons tous, nous pleurons tous, bref, nous apprenons tous sur cette école qu'est la terre. Ne laches rien et reçois tout mon soutien.

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0