Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Croyances - - Affichages : 727


Salam alaykoum, j'aimerais savoir pourquoi les mois sacré le sont, quelle événement c'est passer pendant c'est 4 mois pour qu'il soit béni est la  signification, est que faut t'il faire pendant , merci d'avance de me consacré de votre temps  à travers votre réponse elle mais vital . le mois du pèlerinages je les à peut prêt compris en comparent avec les hébreux est les fête qui sont en même temps, mais pour les autre mois Allah ne pas ma encore montrée leur  sens est j'espère que sa sera à travers vous qu'il me répondra .

Wa 3aleik salam, ma sœur fillah,

Sachez ma sœur fillah que la sacralité d’un mois, d’une région, d’un lien ou d’un lieu ne dépend pas d’un facteur externe à Allah. Bien au contraire, c’est parce qu’Allah a rendu sacrée une chose que des événements importants peuvent se réaliser en cette dernière !

C’est pourquoi, il est important d’inverser votre manière de concevoir la question ! Allah ne rend pas sacrée un mois en raison d’un événement survenu en ce dernier mais c’est parce que le mois est sacrée qu’un événement devient important en son sein !

Aussi, le but de la sacralisation d’une chose est de générer du mouvement adoratif par une hiérarchisation de la valeur et de l’importance dans la poitrine du croyant. Si telle région est sacrée, par exemple, c’est pour nous rendre concernés ou nous orienter vers cette dernière, à l’imitation de la terre béni du Sham, autour de la mosquée al Aqsa, par laquelle nous pouvons départager les authentiques des faux, respectivement ceux qui placent el Aqsa dans leur poitrine, et les autres plutôt indifférents quant à sa situation !

Ainsi, ceux qui ne valorisent pas les choses sacrées n’adorent pas véritablement Allah en réalité car c’est par la valorisation de ce qui est sacrée auprès d’Allah que nous pouvons réaliser sa volonté ! C’est pourquoi, il existe des temps pour la prière et des temps pour le jeune : le mois de ramadan, et prier en dehors de ces heures ou jeûner en dehors de ce mois, ne sera jamais équivalent même si la quantité de jours jeûnés serait infinie !

C’est dans cette optique que notre prophète a dit : «  celui qui manque un jour de jeûne sans raison valable, ne pourra jamais le rattraper même s’il jeûnait éternellement !» En effet, la quantité ne sert à rien en dehors de la volonté divine ! Ainsi, faire une seule bonne action de ce qu’Allah veut que l’on fasse dans le temps déterminé à cet effet est meilleur que faire une quantité innombrable de bonnes actions en dehors de ce temps, et ce, pour compenser nos manquements à l’endroit de ce que l’on devait faire !

Il ne faut donc pas se faire duper par ceux qui multiplient les bonnes actions accessoires pour nous aveugler vis-à-vis de leur manquement à l’endroit des actions essentielles ! Même dans la vie de couple cette règle peut se vérifier…

Pour revenir dans le sujet, à propos des mois sacrés Allah a dit dans le Coran : « Le nombre de mois, auprès d'Allah, est de douze (mois), dans la prescription d'Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d'entre eux sont sacrés: telle est la religion droite. (Durant ces mois), ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. » (C9/36)
 
Selon Ibn Hazm: « Dieu ne fait absolument rien, dans ses jugements ou ailleurs, en vertu d’une cause, de quelque manière que ce soit. » (« Ihkam », Ibn Hazm VIII, p. 77) Allah est donc libre, et ce n’est pas quelque chose d’extérieur à lui qui va le contraindre à agir d’une manière quelconque. Chez Allah, la cause et la fin s’identifient à sa volonté libre et inscrutable ! Et, la preuve se trouve dans le Coran : «Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre compte [de leurs actes]. » (C21/23)

A partir de là, la meilleure réponse que je peux vous apporter, c’est que je ne sais pas pourquoi certains mois sont sacrées et d’autres non, comme aucune créature ne peut le savoir d’ailleurs car certaines des sagesses divines sont dévoilées et d’autres ne le sont pas, et nous devons nous soumettre à celui qui sait alors que nous : nous n’avons de science que ce qu’il a bien voulu nous apprendre…

Qu’Allah vous rende pertinente tout comme votre question
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé