Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Croyances - - Affichages : 961


Salam.
J'ai 38 ans et j'ai passé toute ma vie à vivre à l'extérieur de mon corps, à agir sans conscience, à être plus dans la forme que dans le fond. Aujourd'hui, je reprend la religion à la base donc parallèlement à la connaissance d'ALLAH, je me découvre et essaie de me comprendre pour pouvoir évoluer en tant qu'être d'abord puis en tant qu'individu particulier ensuite. J'ai donc 3 questions 
-   Quel type de raison y-a-t-il dans le cerveau et quel type de raison y-a-t-il dans le coeur?
-   Quel est le cheminement intérieur complet que toute personne opère amenant à une action ? ( pensée, intention, réflexion, action des membres .....).
Quels sont précisément, la dedans, les rôles du coeur, du cerveau et de l'âme ?
-   A quel niveau intervient notre qarine satanique, les autres chayatines parmi les djinns et les hommes et le qarine angélique(au niveau du coeur et/ou de l'âme et/ou du cerveau) ?
Svp, compte tenu de mon besoin de tout comprendre pour être convaincue et pour in fine avancer, je vous demande des réponses précises pour lever toute incompréhension. Baraka allahou fika.

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Votre cheminement est louable, et vos questions sont pertinentes ! Qu’Allah vous permette d’approfondir la connaissance de l’être car c’est la base de la base et la meilleure et la plus grande des sciences : c’est justement celle qui s’intéresse aux principes !

Concernant votre première question :
La différence entre la raison du cerveau et celle du cœur, c’est que la première raison s’intéresse à la vie temporelle tandis que la seconde s’intéresse à la vie spirituelle. En effet, la vie mélange matérialité et spiritualité et l’homme comprend ses deux aspects par le corps et l’âme ! Aussi, la fonction du cerveau consiste à administrer la vie temporelle tandis que la fonction du cœur spirituel consiste à administrer la vie spirituelle par la reconnaissance du bien et du mal, de l’utile et du nuisible, et le choix consécutif du meilleur. Être doué de raison implique de choisir le meilleur selon Ibn Taymiyya, or il existe de toute évidence une intelligence matérielle par laquelle on réussit notre vie ici-bas, et une intelligence spirituelle par laquelle on réussit dans l’au-delà ! Le but du Tawhid consiste à faire dominer l’intelligence spirituelle par laquelle le monde s’organisera en fonction de la vie après la mort sur l’intelligence matérielle par laquelle le monde s’organise à travers le gain instantané, le profit et la consommation, générant la corruption de la terre, et les guerres que nous connaissons aujourd’hui qui entachent hélas notre planète d’un sang innocent !

Pour ce qui est de la seconde question, je vais vous citer un écrit de l’imam Ghazali qui nous invite à méditer le mouvement d’une plume et de remonter à la Cause des causes afin que nous disparaissions dans la contemplation de l’Unique. Un individu regarde la feuille et lui demande qui l’a noircit, cette dernière répond que c’est l’encre qui s’est déposé sur elle contre son gré. Questionné à son tour, l’encre riposte qu’elle n’a pas agit de son propre chef mais qu’elle a été manipulée par la plume. La plume rétorque, à la même question, en renvoyant à la main qui l’a mise en mouvement. La main accuse, à son tour, la force et le pouvoir. Le pouvoir soutient qu’il sommeillait en la main mais qu’il a été déclenché par la volonté. La volonté dénonce, de son côté, la science et l’intelligence. Reprochant à la science et à l’intelligence d’avoir suscité la volonté, laquelle a asservit le pouvoir : l’intelligence répondit : « Je suis un flambeau qui ne s’allume pas de son propre chef mais qui l’est par d’autres ». Le cœur dit quant à lui : « Je suis un tableau qui ne se déploie pas de son propre chef mais qui l’est par d’autres ». Et la science poursuivit : « Je suis une inscription que l’on a gravé sur la table blanche du cœur lorsque s’illumina le flambeau de l’intellect et je ne m’y suis certainement pas déposée toute seule. Par le passé, cette table resta longtemps sans moi. Interroge donc la plume sur mon compte car l’écriture ne s’accomplit que par elle ! » Ainsi, la réalisation du Tawhid dans la Seigneurie consiste à s’éteindre dans la contemplation de l’unicité divine c’est-à-dire à ne voir que Lui en concentrant notre attention sur le Muharrik al Aoual par l’observation du mouvement des créatures, impuissantes par elle-même.

Concernant votre dernière question, les djinns peuvent intervenir à l’endroit du corps, de l’âme et du cœur, respectivement par des douleurs physiques étranges c’est-à-dire difficilement descriptibles, des émotions et des idées maléfiques ou des obsessions tandis que les anges interviennent à l’endroit de la raison spirituelle uniquement celle qui se localise dans le cœur, car ils ne sont pas dotés d’un nafs dans le sens où ils ne connaissent pas de pulsions !

Aussi, il existe une dimension dans laquelle les djinns et les anges se localisent, c’est celui de la perception mentale, dimension qui échappe à l’espace/temps dans lequel les humains évoluent ! Là, c'est un autre sujet...

Désolé je ne peux pas être trop précis en ce moment, malgré que vos questions nécessitent de longs développements qui méritent que l’on penche raiment dessus ! Avant, j'étais passionné par ce genre de questions...

Mahdy Ibn Salah

Participant à cette conversation

  • Amin.

    il y a environ 1 mois
    J'aime 0
  • Amin.

    il y a environ 1 mois
    J'aime 0
  • Amin.

    il y a environ 1 mois
    J'aime 0
  • Amin.

    il y a environ 1 mois
    J'aime 0
  • Amin.

    il y a environ 1 mois
    J'aime 0
  • Invité - Dahbia

    Salam alaykoum,

    J'ai tenté un autre cheminement pour aboutir à la même conclusion finalement mais Allah est plus savant :

    Un individu regarde la feuille et lui demande qui la noircit : cette dernière répond que c'est l'intention et le ressentit. Questionné à leurs tours ils ripostent qu'ils n'ont pas agit de leur propre chef mais qu'ils ont été matérialisé par la plume. La plume rétorque à la même question en renvoyant à la main qui l'a mise en mouvement. La main reconnaît qu'elle est incapable sans la force et le pouvoir. Le pouvoir soutient qu'elle porte la main par la volonté, la volonté gratifie la science et l'intelligence en se soumettant à elles portée par la force alors l'intelligence unit à la raison nous demande de reconnaître le Détenteurs des Bienfaits. Un individu regarde la feuille et lui demande qui la noircit : cette dernière répond c'est l'intention et le ressentit. Questionné à leurs tours ils avouent qu'ils n'ont pas agit de leur propre chef, en effet, Allah récompense de Ses Bienfaits les bonnes intentions, les bons ressentit, par Sa permission, Il permet l'intercession d'insufflations angéliques et à l'inverse si l'intention est mauvaise les insufflations seront donc sataniques. La conclusion n'a pas changé : Ainsi, la réalisation du Tawhid dans la Seigneurie consiste à s’éteindre dans la contemplation de l’unicité divine c’est-à-dire à ne voir que Lui en concentrant notre attention sur le Muharrik al Aoual par l’observation du mouvement des créatures, impuissantes par elle-même.

    Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d'un arbre béni : un olivier ni oriental ni occidental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient. (S24V35)


    Qu'Allah nous inspire que nous soyons digne de Ses bienfaits.

    il y a environ 1 an
    J'aime 0