Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Jurisprudence - - Affichages : 566


slm J'ai une question urgente très importante a vous posez si vous pourriez m’apporter la réponse au plus vite svp c'est pour un cas dont je connais qui ont besoin de votre aide.

Ma question est si dans des cas spécial comme en birmani afrique du sud ...etc ou se trouve 1 seul musulman qui prêche l'islam mais personne se converti juste une fille pourra t-il se marier avec ? et si juste 2 homme se convertis qui fera 1 tuteur et 1 témoin mais trouvera personne d'autre pour remplir la condition du mariage qui est 2 témoin pourra t'il malgré se marier ? je précise bien des cas spécial ou il peut pas faire autrement comme fuir le pays ou internet ou autre.

Wa 3aleik salam,

Pour que le mariage soit valide, il est impératif que 4 conditions soient vérifiées, à savoir :
-         la dot
-         le tuteur
-         deux témoins
-         la demande et l’approbation

Aussi, non dans le cas que vous citez, le mariage ne peut pas avoir lieu.

Cependant, si vous voulez une solution à votre impasse ; le marié peut remplir deux fonctions à la fois : c’est-à-dire être prétendant au mariage et tuteur.

C’est l’avis de l’imam Malik et d’Abou Hanifa, dans le cas où il n’y a pas de tuteur plus proche par rapport à elle que le prétendant en question.

وَجَائِزٌ لِوَلِيِّ الْمَرْأَةِ أَنْ يُنْكِحَهَا مِنْ نَفْسِهِ إذَا رَضِيَتْ بِهِ زَوْجًا وَلَمْ يَكُنْ أَحَدٌ أَقْرَبَ إلَيْهَا مِنْهُ، وَإِلَّا فَلَا - وَهُوَ قَوْلُ مَالِكٍ، وَأَبِي حَنِيفَةَ

L’imam Shafi’i et Abou Soulimane, quant à eux, s’opposent à cet avis en soutenant que le marié doit être distinct du tuteur. Or, une tradition rapportée par Boukhari énonce que : « le prophète a libéré Safiya et a fait de sa libération la dot de son propre mariage avec elle.»

أَعْتَقَ صَفِيَّةَ وَتَزَوَّجَهَا وَجَعَلَ عِتْقَهَا صَدَاقَهَا

Et, Ibn Hazm ajoute : « Il s’est marié avec la femme sous sa tutelle et ceci est un argument pour tous les autres. »

قَالَ أَبُو مُحَمَّدٍ: فَهَذَا رَسُولُ اللَّهِ - صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ - زَوَّجَ مَوْلَاتَهُ مِنْ نَفْسِهِ وَهُوَ الْحُجَّةُ عَلَى مَنْ سِوَاهُ

Wa bilahi ta’al taoufiq
Mahdy Ibn Salah

Participant à cette conversation

  • Salam aleikoum professeur Mahdy.

    J'espère que vous vous portez bien ainsi que votre famille.
    Je profite de cette lettre pour vous posez une petite question concernant la prière de consultation.

    Est ce que le résultat de la prière de consultation peut être ressenti à travers le cœur?
    à la suite de plusieurs jours d'accomplissement de cette prière, le fait de ressentir une grande envie ou un grand besoin d'exécuter l'affaire en question peut elle être une ruse de sheitan ou tout simplement un signe divin? dans ce cas là comment faire la distinction entre les deux?

    Barakallah oufik.

    il y a environ 11 mois
    J'aime 0