Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Langue arabe - - Affichages : 1425

 Dans la finalité d’aider celui ou celle qui désire apprendre une langue, ou toute autre matière d'ailleurs, je vais proposer ci-après 5 règles, qui je pense, pourront justement permettre à l’étudiant en langues de faciliter sa tâche.

 

Règle numéro 1

  • Il faut « passionniser » son apprentissage en lui donnant une dimension sacrée ou utile.

 

Règle numéro 2

  • Il faut organiser l’apprentissage en se fixant des objectifs et des étapes, ainsi que des règles, des quotas !

 

Règle numéro 3

  • Il faut varier l’apprentissage par des exercices alternés de lecture, d’écriture, d’expression et d’écoute.

 

Règle numéro 4

  • Il faut spiritualiser son élocution par la confiance au moyen de la réalisation de l’unité entre l’être et la langue

 

Règle numéro 5

  • Il ne faudra jamais laisser un trou d’ignorance ou un blocage à l’endroit d’une formulation ou d’un mot sans le combler par une recherche qui devra aboutir par une mémorisation écrite

 

 

La première règle est primordiale car le moteur de tout effort se localise dans la finalité c’est-à-dire la récompense. Or, l’apprentissage d’une langue n’est jamais une fin en soi mais un moyen d’accéder à une compréhension qui peut s’avérer obligatoire, nécessaire ou utile... Il en va ainsi de la langue arabe dont l’apprentissage est obligatoire dans la mesure où la parole d’Allah a été révélée en langue arabe claire. L’apprentissage d’une langue peut s’avérer aussi nécessaire, voire d’une très grande utilité pour ceux qui aspirent à concrétiser des projets que seule la communication peut assurer ! Ainsi, c’est par l’observation de l’intérêt de l’apprentissage que nous pouvons « passionniser » l’effort afin justement que celui-ci soit sans limites et qu’il permette de ce fait une progression rapide !

 

La seconde règle permet, quant à elle, d’assurer une qualité de la production et donc une réelle progression car sans l’établissement d’une voie claire dans l’apprentissage, il y aura un évident gaspillage de l’énergie fournie car c’est évidemment par l’ordre que s’optimisent les bons résultats ! Ainsi, il est important de fixer :

  • -         Des objectifs à atteindre, et d’établir des niveaux et des étapes à franchir
  • -         Des règles et des quotas à respecter

 

La troisième règle consiste à s’imposer le devoir de varier les exercices d’apprentissage car ne pas s’exercer au niveau des différentes manières de véhiculer une information par parler, la lecture, l’écrit et l’écoute, risque de déséquilibrer votre langue. C’est pourquoi, nous trouvons, par exemple, des gens qui parlent bien une langue, mais qui la comprennent moins bien, et d’autres qui la comprennent bien mais qui s’expriment moins bien. Et, il en va de même pour l’écriture et la lecture…  

 

La quatrième règle est importante à son tour mais beaucoup de spécialistes en pédagogie la négligent ! Elle consiste à inclure la dimension spirituelle dans l’apprentissage car c’est effectivement par l’unité entre l’être et sa langue, que peut se réaliser le but qu’est, pour ce qui concerne notre propos, la spontanéité dans l’élocution d’une langue étrangère.

 

La cinquième et dernière règle consiste à parer à ses manquements, en s’arrêtant sur tous les blocages au niveau des tournures et du vocabulaire, à l'aide d'un petit calepin toujours en poche, et ce, afin de veiller à ne pas avancer sans s’assurer de fortifier les étapes précédentes car il fait partie justement de la bonne pédagogie voire de la stratégie : « que de ne pas avancer sans s’assurer de maîtriser les étapes passées ! »

 

Mahdy Ibn Salah

 

  

 

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé