Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 1673

mauvaisoeil

Salam je voulais te conseiller au sujet de ce que tu a écrit ici tu dit "Quand j’ai commencé la da’wa, j’ai décidé de prêcher la vérité, quoique puisse me coûter mon combat, car je crois que la vérité ne doit pas être cachée et que si cette dernière est dite avec sincérité, sagesse, courage, et élégance ; (elle ne peut pas générer l’hostilité de ceux qui l’entendent, et ce, quelque soit la foi et le parti de ceux qui l’entendent ! ") a tu eu connaissance des paroles de Waraqa Ibn Nawfel puisse Allah être satisfait de lui ,quand le messager d'Allah paix et bénédiction sur lui ,a raconté le récit de la 1er révélation avec Jibril paix sur lui ? Waraqa puisse Allah l'agrée a répondu : Nul n’est venu avec ce message sans être pris pour ennemi" fraternellement

Wa ahleik salam, akhi al karim,

J’ai bien pris connaissance de la parole de Waraqa Ibn Naoufel, cité dans un hadith rapporté par Boukhari, et je la cite souvent d’ailleurs dans mes cours, particulièrement ceux que je donnais au début de mon engagement : il y a déjà plus de 10 ans !

Cela étant, ce n’est pas tout le monde qui prendra en animosité celui qui appelle au Tawhid mais ce sont particulièrement ceux qui acquièrent des prérogatives par le chirk : les têtes de la mécréance qui ont tout a gagné à entretenir l’aveuglement de la masse, et tout à perdre si cette dernière devient clairvoyante, et ce, en désignant l’islam comme ennemi public numéro 1 !

Comprends dès lors, mon frère fillah, que lorsque j’ai décidé d’adopter la voie de la transparence, je sais pertinemment que je vais avoir des bâtons dans les roues ! Mais je sais aussi que généralement ces bâtons, les ennemis externes vous les placent quand vous générez beaucoup d’argents où que vous avez une grande influence sur la masse !

Aussi, tant que tu es pauvre, et que ton influence ne dépasse pas quelques personnes, crois-moi, tu ne seras pas inquiété par les autorités, et ce, même si tu te donnes en spectacle, en disant ouvertement les paroles les plus hostiles au système !

Comprends mon frère fillah, que ce que je voulais mettre en relief par mon texte précédent, c’est que je m’inquiète davantage de l’ennemi interne que de l’ennemi externe quand à l’avancement de la da’wa.

 En effet, as-tu vu, dans la communauté, le nombre de ces envieux et de ces envieuses, de ces parasites, de ces lâches, de ces médisants, de ces doubles facettes qui se greffent à des groupes islamiques pour les diviser et les corrompre !

A titre illustratif, une personne qui ne maîtrise pas la science du mentalisme, et qui ne sait pas, par conséquent, faire la part des choses entre ce qui, de ces états, provient de lui et ce qui ne provient pas de lui : comment pourra-t-il être épargné par le mal de l’envieux quand il envi ?

Par Allah, 90 % des gens victimes de la jalousie succombent aux ruses et aux pièges du diable ! Et sais-tu comment fonctionne le mécanisme de l’envie et du mauvais œil ? Sache que lorsqu’une personne mauvaise souffre, et bien par son envie, elle aspire à se libérer de sa souffrance, en projetant cette dernière vers ceux qu’elle envie, de sorte que les problèmes qui faisaient sa souffrance se retrouvent chez la personne qu’elle a envié. Ainsi, s’explique pourquoi l’envieux est une personne qui souhaite la disparition d’un bienfait chez autrui car en voulant que son problème se déplace chez autrui, elle veut par la même occasion que le bienfait disparait ! Et, généralement, les gens qui réceptionnent la négativité des envieux et des envieuses connaissent les principaux états suivants :

  • -          la crispation
  • -          le mépris
  • -          la colère
  • -          l’orgueil
  • -          la cassure
  • -          le désespoir

Comprends qu’une personne qui n’est pas armé spirituellement face à la jalousie de l’envieux et de l’envieuse risque : de se crisper, de prendre ensuite des bouc-émissaires parmi son entourage le plus proche, de le mépriser et de le rendre responsable quant à la crispation provoquée en réalité par l’envie ! Ainsi, le démon va attendre l’incident relationnel par lequel il va tenter d’accentuer la colère en moyen de la focalisation sur les failles présentes ou passées, par l’entremise des waswas, de sorte qu’une petite étincelle, qui d’ordinaire se traite facilement, se transforme en catastrophe relationnelle ! Il risque aussi de subir un orgueil, si le démon envoyé par l’envie est un orgueilleux, qui le poussera, et ce, par le partage émotionnel de l’orgueil, à ne pas dialoguer humblement et calmement, tout en acceptant la vérité, de sorte que lorsqu’une personne se calme, cela soit l’autre qui s’énerve et inversement, jusqu’à la provocation d’une cassure relationnelle, et au pire à un divorce, ou moins grave : à une déception quant à l’image de l’autre, voire à un désespoir quant à la poursuite d’un avenir avec lui ! Combien d’alliances, d’amitiés, de couples se sont brisés selon ce mécanisme à cause de l’envie d'une personne pour qui la réjouissance passe par l’exportation de leur souffrance !

Saisis que les ennemis internes sont bien plus dangereux que les ennemis externes, et crois-moi ils sont tellement nombreux, au sein de la communauté, que les ennemis externes n’ont pas à se fatiguer ! Il n’existe effectivement pas un groupe musulman qui ne soit pas infiltré par des doubles facettes et des parasites surtout quand ce groupe œuvre pour le Tawhid authentique !

C’est pourquoi, je me suis spécialisé dans le profilage et la thérapie, et que j’aspire à suivre mes élèves jusqu’à ce qu’ils soient sans failles, car c’est uniquement avec un groupe soudé d’une unité parfaite que l’on peut aspirer à devenir invincible face à l’adversaire externe ! Mon jihad est avant tout spirituel car je sais pertinemment que sans une victoire sur nos ennemis internes que sont ces diables et cet égo, nous ne pourrons évidemment pas aspirer à vaincre l’ennemi externe !

En outre, je sais que je suis suivi par la Dgse, mon frère fillah, et ils ont le droit de le faire d’ailleurs, mais jusqu’à présent ils ne m’ont pas porté préjudice directement, à la différence de ces « musulmans » d’apparence, à la solde des diables, qui eux ne manquent pas de vouloir nuire à toutes les personnes qui bougent sincèrement pour la Oumma, et qui sont sur le terrain pendant que eux vivent leur foi virtuellement, en faisant plus de mal à l’islam et à la communauté que n’a peu le faire la Dgse, et ce, par leur langue, leur jalousie, leur opportunisme, leur indifférence, leurs péchés innombrables !

Je n’ai illustré ce texte que par la laideur de la jalousie et notre communauté en possède bien d’autres… En final, pour répondre à ton mail, je sais que tout prédicateur qui appelle à l’islam authentique serait pris en animosité ! Ceci nous permet d’écarter ces nombreux prêcheurs qui ne connaissent aucune difficulté du fait de leurs idées, et qui se prétendent de la da’wa mais qui n’ont rien à voir avec l’islam authentique tellement leur discours est complexé !

Cependant, il faut écarter aussi ces fous furieux de l’islam qui se pensent appartenir au groupe sauvé en faisant plus de la provocation que de la da’wa, et ce, afin de récolter cette fameuse animosité qui leur donnera bonne conscience, de même qu’il faut écarter aussi ces hypocrites, invisibles sur le terrain, mais omniprésents sur le web, au discours radical par lequel ils permettent à l’Etat de faire du fichage à l'instar de ce mamar matmati…

Moralité toute animosité à l’endroit d’un prêcheur n’est pas une preuve de l’authenticité de sa voie. Pour savoir si une personne est dans la voie droite : il faut observer la nature de ses ennemis car un vrai prédicateur ne provoque pas l’animosité de tout le monde, bien au contraire, il séduit toujours les gens du commun, croyants ou pas, tant qu’ils sont sincères, et ce, quand il est proche d’eux moyennant un partage quelconque, à la différence des têtes de la mécréance qui eux seront vraiment hostiles à son égard ! Et tu trouveras la confirmation de ces évidences en lisant la sira de notre prophète...

Mahdy Ibn Salah

   

  • Aucun commentaire trouvé