Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Mariage - - Affichages : 897



Salam alaikoum Wa rahmatoullah Wa barakatou, En faite cela fait longtemps que je l'ai remarquer et que j'y pense mais c'est toujours rester dans un coin de ma tète et je n'ai jamais osé en parler. A chaque fois que j'entame une relation avec un homme (pour le mariage sans isolement ou fornication bien sûr) même si tout se passe bien dès le début, au moment où je sens un rapprochement je ressens du dégoût pour la personne, parfois même cela vient du jour au lendemain sans que j'y trouve une explication si ce n'est un sentiment de proximité avec l'homme en question. J'ai déjà été mariée et je n'est pas pu avoir de sentiments pour mon ex mari pendant plus d'un moi, et plus j'y pense plus sa m'inquiète car j'ai l'impression d'avoir réellement un problème parfois au niveau relationnel. Donc ma question est : est ce inquiétant ? Dois je avoir un accompagnement psychologique pour éventuellement avancer sur ce point ? BarakAllahu fik

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Éprouver de la répulsion à l’endroit du sexe complémentaire à chaque fois que vous vous rapprochez du but qu’est le mariage n’est évidemment pas normal car il fait partie de la nature des choses que de justement ressentir une attraction pour la moitié moyennant laquelle nous pouvons nous compléter et nous épanouir !

C’est pourquoi, généralement, les personnes affectées par une répulsion anormale c’est-à-dire injustifiée d’un point de vue rationnel traduisent une possession ! En effet, il faut savoir que les djinns peuvent transmettre des états et des idées quand ils nous possèdent dans le sens où nous pouvons subir leurs états !

Aussi, quand nous n’arrivons pas à faire la part des choses entre ce qui est propre à eux et ce qui est propre à nous, alors il est fort probable que nous pensons que l’état que nous subissons soit notre propre état, et que nous agissons consécutivement par rapport à l’état du djinn au lieu d’écouter notre propre raison !

Comprendre ce principe est d’une importance fondamentale si nous tenons à soigner les innombrables personnes qui souffrent de manipulations djinniques ! En effet, à force d’aller dans le sens du djinn qui nous possède moyennant l’orientation par l’entremise des états émotionnels qu’il nous transmet, nous renforçons l’impact de son emprise sur notre être et nous affaiblissons simultanément notre aptitude à nous opposer à sa volonté maléfique de nous empêcher de nous compléter par le mariage !

En d’autres termes, à force de vous rétracter à l’approche du mariage vous diminuez vos capacités de conclure un projet de mariage avenir !

C’est pourquoi, il est important de dissocier la raison de l’émotion car les djinns ne peuvent affecter que le côté émotionnel de notre être, mais jamais le côté rationnel. A partir de là, si vous ressentez de la répulsion vis-à-vis d’une personne où tout vous porte rationnellement à construire avec lui alors il est fort probable que cette répulsion provient d’un djinn qui aspire à vous manipuler moyennant l’état qu’il vous fait subir afin que vous restiez seule, et surtout que vous blessiez vos prétendants, moyennant votre bipolarité affective par laquelle vous générez une déception chez eux  !

La voie de la guérison vous impose le devoir de briser, mentalement et pragmatiquement, le lien entre vous et ce djinn qui veut vous empêcher de votre mettre avec un homme en raison du fait qu’il peut considérer probablement que vous lui appartenez ! C’est pourquoi, il faudra s’attarder sur le fait d’une éventuelle alliance virtuelle avec un djinn moyennant des péchés ou des fantasmes.

Ensuite, il faudra vous faire violence quand vous vous engagerez dans un projet de mariage, et ce, en écoutant votre raison malgré la répulsion que vous pourrez éprouver au début, jusqu’à la disparition de cette dernière car à force d’écouter votre raison juste, l’émotion négative du démon se consumera !

Et enfin, une roqya par pression pourra vous aider à accélérer le processus de guérison comme elle pourra nous indiquer, par la même occasion, où vous en êtes dans votre lutte contre ce diable qui veut vous empêcher de vous épanouir car effectivement l’action de ne pas supporter la douleur témoignera du caractère dominant de votre diable sur votre être…

Qu’Allah vous aide, vous, toutes celles et tous ceux qui bloquent à l’endroit du mariage car le célibat est évidemment une aubaine pour le diable dans ses projets destructifs !
Mahdy Ibn Salah

Participant à cette conversation

  • Invité - Umm hudhayfa

    La passion amoureuse ne peut prendre possession que d'un être borné et apathique, alors que ceux qui ont des aspirations élevées, chaque fois qu'ils s'imagine ce qui provoque l'amour, en découvrent les imperfections, soit par la réflexion soit par la fréquentation.
    Ainsi, leurs âmes se consolent et s'attache à autre chose. S'arrêter au degrés de la passion amoureuse, qui implique l'attachement à cette représentation par aveuglément devant ses défauts, ne peut être le fait que d'un être apathique et borné.

    Quant aux êtres fiers devant les imperfections, il s'élèvent constamment et rien ne les freine. Lorsque leur nature s'attache à l'amour pour un individu, il ne vont pas jusqu'au degré de la passion exclusive. Certes ils peuvent ressentir une forte attirance, soit par manque de réflexion au début, soit par manque de fréquentation et de constatation des défauts de l'autre, soit en raison de la ténacité d'un attachement louable dû à une entente entre les deux individus, comme cela ce produit comme entre deux personnes raffinées, intelligentes, cela faut ainsi naître un amour. Mais pour ce qui est de la passion amoureuse, non ! Ils sont dans un mouvement perpétuel et les chameaux de la nature suivent le guide qui est la raison.

    La nature à des attaches qu'elle ne trouve pas en bas monde, car il visent une perfection qui n'existe pas chez les individus,et lorsqu'ils découvrent les imperfections de ces derniers ils fuient. Quant aux attaches des coeurs vis à vis de l'amour du créateur, cela leur interdit d'en aimer un autre que LUI même si l'amour qu'ils LUI porte n'est pas un amour semblable à celui porté au créatures. Les hommes qui ont atteint le degrés de la connaissance et du ravissement sont si abordés par l'amour qu'il LUI porte qu'ils ne peuvent éprouver d'autre amour. La nature de ces êtres est recouverte par l'intensité de la connaissance et de l'amour du coeur, comme la dit Rabi'ah :
    Jaime un être qu'on ne peut le reprocher d'aimer
    Alors que vous aimez ceux qui présentent des imperfections

    Al Mutanabbi à dit :
    Si l'amoureux réfléchissait a la fin de la beauté qui le séduit
    Elle ne saurait le seduire

    Les pensées précieuse ibn al jawzi

    il y a environ 7 mois
    J'aime 0