×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1383
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1349

 

Assalam 'alaykoum,

 

J'espère que vous vous portez au mieux et que le mois béni ainsi que la fête se sont bien déroulés. Etant de Marseille, je n'ai pas pu assister au séminaire sur la « qualité » et j’aimerai savoir si vous pensez mettre en place d’autres séminaires de ce type? Si oui, est ce possible d’avoir des dates?

 

Autre question, j’aimerai savoir comment atteindre la douceur de la foi? Comment pratiquer sa religion sincèrement en toute profondeur et non de manière superficielle? Ma manière de pratiquer mon dine me gène profondément, je sens que tout est superficiel et je ne supporte plus, il faut impérativement que je men sort. Si vous avez des conseils n'hésitez pas à me les transmettre j'en ai vraiment besoin. Tellement je me demande souvent comment j’arrive à vivre avec une telle pratique? C’est honteux qu’Allah nous facilite dans l’apprentissage et la pratique de notre noble religion que malheureusement on détruit consciemment ou inconsciemment amine

 

Wa ahléikoum salam,

 

Oui, je compte proposer d’autres séminaires similaires, comme la « connaissance de soi », « la langue arabe », « les relations homme&femme », le « mariage et ses problèmes », « la roqya »… car j’ai remarqué qu’ils étaient très bénéfiques. En effet, ils permettent en peu de temps d’apprendre et ce de manière complète et efficace. Mon but étant de pallier à l’inefficacité de l’enseignement traditionnel où les cours durent dans l’année pendant que le nombre des élèves diminuent proportionnellement à l’augmentation de cette durée…

 

A vrai dire, le séminaire sur la qualité que j’ai donné m’a permis de revoir toute ma manière de procéder, toute ma méthodologie. En effet, il m’a ouvert les yeux, avant d’ouvrir ceux de mes élèves car le débat permet l’enrichissement des connaissances ! C’est d’ailleurs pourquoi, j’ai énormément développé mon intelligence depuis que j’ai commencé à écrire des livres en 1998 car l’écriture découle, en réalité, d’un débat avec soi…

 

Comme tu le mentionnes si bien, nous vivons pratiquement tous et toutes en France, un islam superficiel, de surface, de mode, ou laïcisé, et ce, des conséquences de notre résidence en France où l’autorité n’est pas musulmane… Ceci, je l’ai appris du dernier séminaire quand nous avons abordé la question de la « normativité », par laquelle nous sommes arrivés à la conclusion que l’usage d’un objet dont la norme n’est pas islamique puisque fabriqué par des non musulmans, et bien son usage à des fins religieuses n’apportera que des fruits superficiels. C’est le cas du téléphone portable, d’internet, ou des vidéos youtube... Ces moyens modernes de communication ne permettent pas, effectivement, une transmission pure de la religion si bien qu’apprendre, se contacter, ou transmettre par ces voies altérera indubitablement la qualité de notre religiosité et de nos relations ! Quelle différence, il y a entre le contact face à face et les relations virtuelles, entre l’apprentissage en cercle et l’apprentissage au moyen d’audios et de vidéos… Que dis-je ! Même les salafs disaient que l’on n’apprend pas par des livres mais directement des hommes !

 

Ainsi, les musulmans de France vivent, sans s’en rendre compte, leur islam en prenant les moyens comme des fins et subissent un dépouillement de leur profondeur, de sorte que leur pratique ne soit que de surface ! Seuls ceux à qui Allah aura fait miséricorde se rendront compte du danger et de l’importance fondamentale de la « qualité » !

 

Agir sans prêter attention à la qualité,

C’est inévitablement gaspiller le temps et l’énergie,

C’est donc une preuve de propre notre guidée,

Que de valoriser la chose par laquelle s’opère la pure synergie…

 

J’ai tiré la sonnette d’alarme, orti fillah, depuis longtemps par rapport à ce fléau de la dépersonnalisation qui nous menace mais l’impact de la vie temporelle en France, et notre esprit partisan, nous aveugle et obstrue à la compréhension de ces patentes vérités !

 

J’ai donc décidé d’œuvrer avec ceux qui veulent réellement œuvrer en radicalisant l’engagement et en perfectionnant la méthode car l’indifférence vis-à-vis de l’irresponsabilité des nôtres nous dépouille de notre propre lumière, et notre lumière, c’est notre motivation. Car l’irresponsabilité est une maladie contagieuse ! Si nous le savions ! Et, ce n’est pas éduquer que de laisser nos frères et nos sœurs n’être que de simples consommateurs ! En effet, une personne responsable prend des initiatives pour faire avancer les choses ! Avez-vous lu qu’un compagnon du prophète croisait ses bras, écoutait les sermons, en disant uniquement : « j’attends les résultats ! » Et, c’est pourtant cet état d’esprit qui culmine en France au sein de notre communauté ! L’islam de France n’est pas le vrai Islam ! Nous avons un besoin impérieux de purifier notre manière de voir et d’agir, de purifier l’islam de toutes ses variantes, l’islam de France est un islam faussé où chaque groupe, chaque association se satisfait d’exister au détriment de l’unité de la communauté…

 

Si tu es motivée, alors je me déplacerais pour vous donner des séminaires, à la condition que tu fasses preuve de responsabilité et que tu mettes sur place un projet solide et bien organisé basé sur la véritable compréhension du Tawhid. D’ici là, une sœur fera un compte rendu filmé du séminaire sur la qualité afin que tu puisses avoir un aperçu de son effet sur ses participants et que tu puisses par la même occasion avoir une réponse a ta question sur l'obtention de la foi douce et savoureuse... Car c'est encore une question de "qualité"...

 

Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé