Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Sectes diverses - - Affichages : 3814

Question - Demande.

Salem aleyka, 

Tout d'abord, je vous remercie infiniment  pour le bien que vous essayiez d'apporter à la communauté musulmane. Sachez que vous m'apportez beaucoup, je peux passer des nuits entières sur votre site, à lire et entendre vos dires ça m'aide énormément malgré que je n'assimile pas tout du premier coup faut que j'écoute deux fois voir trois fois pour que ça soit bien clair et ancrer dans mon esprit. Avant de venir sur votre site, j'étais complètement perdu face à toutes ses sectes, j'hésitais même à entrer dans "le minhaj salafi" mais au fond de moi, bien que trop inciter à le faire, je n'y arrivais pas, donc je me suis éloignée de la religion (étrange comme réaction, mais ça, plus une baisse de foi, c'est radical avec moi malheureusement, ça prouve que je suis bieeeen faible). En fait, j'étais comme lorsqu'un mouton s'éloigne de son troupeau, je ne trouvais plus ma place dans la communauté et en venant sur votre site, j'ai retrouvé mon troupeau (merci à vous), ma oumma que j'aime tant, force est de constater une forte désunion qui mine de rien affaibli ma foi qui est déjà si mal. D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi ça me déprime autant, j'en pleure souvent. Jamais j'aurais cru, vous envoyez une lettre pour ça, mais ça me tient vraiment à cœur et j'y pense constamment. Je ne savais pas vers qui me tourner si ce n'est vous. En fait, il y a quelque jours, j'ai échangé avec un frère reconverti de 29 ans. C'était plus des sortes de débats assez soft (non voulu, car je n'aime pas faire de débat, surtout que je ne suis pas armée pour) puis ça a basculé sur des sujets qui prêtent à conflits comme la lapidation, il m'a bien fait comprendre qu'il rejette catégoriquement cette dernière. Qu' il n'y a d'ailleurs aucun verset dans le coran à ce sujet et qu'aucun hadith ne pourra abroger le coran. Ici, il est question du hadith d'Omar ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui). Puis, il m'a également dit qu'il ne croit pas au fait que le prophète se soit marié avec Aïcha (radhyallâhou'anha) lorsqu'elle avait 6 ans et que consommation a eu lieu lorsqu'elle avait 9 ans. Il pense que ces deux choses ne sont rien d'autre que des mensonges venant des Juifs. Puis, au fil de la discussion, je lui ai demandé s'il était coraniste ? Ne connaissant pas ce terme, il me répondit que non, qu'il suit les hadiths expliquant le comportement de Mohammed (sallallâhou 'alayhi wa sallam) mais qu'il rejette ce qui légifère ou qui raconte des choses étranges pour donner une mauvaise image de l'islam. Puis, quelques minutes plus tard, il revient à la charge en me demandant de lire ça : http://www.droit-chemin.fr/10-raisons-de-ne-suivre-que-le-Coran.ashx, il m'explique alors, que lui et sa femme s'interrogent là-dessus, qu'ils ont désormais des doutes. Je me sens vraiment coupable de lui avoir parlé du "coranisme" sans ça, il ne serait pas tombé sur ce site Allah ou ahlem. Et n'arrivant pas à le faire changer d'avis, je me suis directement tournée vers vous. Je lui ai dit que je vous enverrais une lettre, il a tenu à ce que je vous envoie l'article sur "les 10 raisons de suivre que le Coran". Pouvez-vous m'éclairer, ai-je une responsabilité ? Que faire pour qu'il ne s'égare pas, j'ai peur d'avoir était la cause de son égarement. Pouvez-vous m'aider à réparer les pots cassés bien que je sois l'unique responsable ? Merci d'avance. Jazzak Allahou kheiran

Wa 3aleik salam, okhti al karima,

Sachez que la divergence, qu’elle soit légitime ou pas, est une faille qui profite au diable et aux ennemis de l’islam car elle empêche justement la réunion de la parole, cette même réunion qui est susceptible de réunir les musulmans, et donc d’assurer leur force et leur victoire !

Ainsi, quand les discours sont divergents, les musulmans perdent en synthèse énergétique, car la divergence génère effectivement l’éparpillement des volontés puisque donnant l’option à chacun de l’existence probable d’une vérité ailleurs ! Or, cette conscience de l’existence d’une vérité ailleurs fait justement office de dérogation pour le mentale d’agir pleinement dans une vérité présente !

 C’est pourquoi, il y a un piège subtile et une ruse démoniaque finement élaborée par le diable moyennant la divergence : celle de pousser les musulmans à ne pas s’investir entièrement dans l’instantané, et ce, même au sein d’une vérité partielle ! De sorte, que nous ne parvenons jamais à atteindre la qualité, qui rappelons-le, est fruit de la synthèse énergétique collective de nos synthèses énergétiques individuelles.

Ceci dit, sache que le « coranisme » est une secte dont l’adhésion fait sortir de l’islam ! Et, je t’invite à fuir tous ceux et toutes celles qui tiennent leur discours bien qu’il ne soit pas évident de le déceler directement étant donné qu’ils ressemblent à des hypocrites qui veulent faire passer leur message doucement, et ce, par manipulation !

C’est une honte que les musulmans d’aujourd’hui n’arrivent pas à voir le danger dans le discours d’un coraniste et qu'une école qui prétend enseigner l'islam invite des partians de cette voie impie ! En effet, les coranistes ne montrent pas qu’ils sont coranistes de prime abord car ils parlent seulement du Coran. Mais petit à petit, ils essayent de montrer que ce qui ne fait pas partie de coran fait partie de la culture ou du commentaire, et ce, jusqu’à amoindrir leur valeur juridique, voire jusqu’à nier et déclarer la guerre contre la sunna !

Comprends, par conséquent, que les coranistes procèdent par étape pour égarer les gens :

  • -     ils vantent le coran
  • -     ils mettent en évidence la différence entre le coran et ce qui de la religion n’en fait pas partie textuellement
  • -     ils mettent dans votre conscience, par des faux arguments, en opposition ces deux choses là
  • -     ils invitent ensuite à l’opposition vis-à-vis de la chose non présente dans le coran
  • -     Puis ils font de ce processus une règle comportementale chez vous jusqu’à votre adhésion ouverte au coranisme, et donc au combat de l'islam authentique

A vrai dire, le coranisme c’est la religion du diable par excellence car par le coranisme : Iblis a voulu rendre vrai, par la vérité qu’est le coran, ce qui est faux en réalité ! Le coranisme est donc une méthodologie qui a pour objectif de rendre vrai par le coran : les choses fausses comme le fait de dire que les juifs et les chrétiens iront tous au paradis ! Ainsi, quand quelqu’un adhère à la philosophie coraniste, c’est la porte ouverte pour lui à toutes les falsifications qui font le plaisir des ennemis de l’islam comme renier le Jihad, enlever le voile, autoriser la sodomie, unifier tous les humains à travers autre chose que l’islam etc…

En somme, le coranisme a pour objectif de s’attaquer à l’islam authentique ! C’est pourquoi, il sera vanté très prochainement médiatiquement car les libéraux et les partisans d’une réforme de l’islam sont des coranistes de conviction en réalité ! C’est donc un devoir pour nous de dénoncer tous les coranistes déclarés et de les excommunier !

Je vais à présent réfuter tous les doutes que les coranistes veulent introduire en votre conscience moyennant des mélanges de sens et des mauvaises compréhensions :

1.   Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre le coran et le hadith :

Sachez qu’il n’y a pas d’opposition entre le coran et le hadith dans le verset suivant car ici le sens donné à hadith est « discours » et non le « hadith » comme on l’entend juridiquement parlant c’est-à-dire le texte rapportant un fait prophétique: « Voilà les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors en quel hadith, après Dieu et Ses versets, croiront-ils ? » (C45/6) Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens linguistique du terme hadith et le sens juridique de ce dernier afin de vous induire en erreur !

2.   Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre la sunna d’Allah et la sunna prophétique

Ils ont agit de la sorte avec la notion de sunna ! En effet, il n’y a aucune opposition entre la sunna divine et la sunna prophétique dans le verset suivant car il faut comprendre par sunna ici la règle divine qui effectivement ne possède pas de substitut car personne ne peut imposer à Allah des dictats comportementaux: « Telle était la sunna de Dieu envers ceux qui ont vécu auparavant, et tu ne trouveras pas de substitut à la sunna de Dieu. » (C33/62) Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens global du terme sunna avec le sens relatif et particulier afin de mettre en opposition la sunna divine et la sunna prophétique. Or, ces deux notions ne peuvent pas rentrer en collision puisque le relatif est toujours inclus dans le global !

3.   Les coranistes pensent que le rôle des prophètes n’est que de transmettre

Selon les coranistes, le rôle des prophètes n’est que la transmission ! Et, ils se basent sur le verset suivant : « Il n'incombe au messager que la transmission. Dieu sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez. » (C5/99) Or, le prophète est aussi un modèle à suivre et un leader à obéir, autant dans l’aspect spirituel de notre vie que dans son aspect temporel ! Limiter la mission prophétique à la transmission seule de la révélation nous invite à nous rendre tous équivalents quant à la compréhension du coran et nous pousse à légitimer une sorte de multiplication de l’islam, et donc à encourager un œcuménisme ! Or, il n’existe qu’une seule voie salvatrice : « Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! » (C4/115) Dans un autre verset, Allah dit : «  Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation. » (C4/59) Ainsi, « l’obéissance à Allah et au messager » va de paire avec l’autorité car le verbe « obéir » est appliqué par la particule « et » à « ceux qui détiennent le commandement ! » Ainsi, les coranistes sont les premiers ennemis de l’islam car par leurs croyances égarées, ils veulent amputer le pouvoir temporel du prophète de sorte d’empêcher la constitution de l’Etat islamique ! Croyances qui, au passage, font le sourire des laïcs qui veulent enlever à l’islam sa dimension politique ! D’où, le fait qu’ils seront mis en avant par les ennemis de l’islam…

4.   Les coranistes pensent que l’obéissance au messager signifie obéissance au message seulement

Les coranistes pensent que l’obéissance au prophète se limite à l’obéissance au message sur la base de ce verset : « Obéissez à Dieu et obéissez au Messager, et si vous vous détournez, alors il n'incombe à Notre messager que la transmission claire. » (C64/12) Or, pour les coranistes le message se limite au coran alors qu’il n’en est rien puisque Allah dit : « C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident » (C62/2) Ainsi, nous avons la preuve que le prophète enseigne plus que le coran, en l’occurrence « la sagesse » que les savants, à l’instar de l’imam Shafi’i, identifient à la sunna !

5.   Les coranistes pensent qu’Allah s’adresse au messager et pas à Mohammed

Selon les coranistes Allah ne demande jamais d’obéir à « Allah et à Mohammed » mais spécifie bien « messager », ce qui signifie selon eux qu’il faut obéir au message et non à la personne ! Les coranistes veulent mélanger ainsi en votre conscience le terme « messager » et le mot « message » de sorte de vous écarter de l’obéissance au prophète ! Or, quand Allah nous demande d’obéir au messager, il vise bien évidemment une personne car le mot messager désigne une fonction par laquelle une personne se distingue des autres en méritant par conséquent le suivisme des autres ! Si Allah visait « message » au lieu de « messager » quand il dit « messager » alors cela voudrait dire que :

  • -     soit Allah ne sait pas ce qu’il dit quand il parle
  • -     soit il veut nous induire en erreur en nous disant autre chose que ce qu’il veut dire

Et, c’est deux imperfections sont impossibles pour Allah sauf dans la conscience d’un mécréant !

6.   Les coranistes pensent qu’Allah a interdit au prophète d’enseigner autre chose que le coran

Les coranistes pensent qu’Allah a menacé le prophète d’enseigner autre chose que le coran sur la base de ce verset : « Une descente du Seigneur des mondes. S'il avait inventé certains propos à Notre sujet, Nous l'aurions saisi de la main droite, puis Nous lui aurions tranché l'aorte, et aucun d'entre vous n'aurait pu Nous en empêcher. » (C69 :43-47) Or, dans ce verset il est fait allusion à l’invention et donc au grave péché de faire dire à Allah ce qu’il n’a pas dit ! Ainsi, il y a une différence entre « l’interdiction d’inventer » et « l’interdiction d’enseigner quelque chose d’autre que le coran » et les coranistes veulent mélanger ces deux choses dans votre conscience car on peut enseigner autre chose que le coran sans pour autant inventer des propos à l’endroit d’Allah !

7.   Les coranistes pensent que le prophète a fait le serment de n’avoir reçu que le coran en guise de révélation

Selon les coranistes le prophète prêta serment que la seule révélation qu'il a reçu d’Allah était le Coran sur la base de ce verset : Dis : « Dieu est témoin entre moi et vous, ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse par lui, ainsi que tous ceux qu'il atteindra. Allez-vous témoigner qu'il y ait d'autres divinités avec Dieu ? » (C6/19) Dans ce verset, rien ne prouve pas que le prophète n’a reçu que le coran en guise de révélation. Le verset tend juste à montrer que le coran est révélé. Or, dire que le coran est révélé ne veut pas dire qu’il est le seul à avoir été révélé ! C’est évident, et cela montre les tentatives malsaines des coranistes à vouloir à tout prix justifier leur voie périlleuse !

8.   Les coranistes pensent que le prophète n'est pas infaillible

Selon les coranistes le prophète a commis des erreurs et donc n’est pas à apte à être suivi. Ils se basent sur le verset suivant : « Dis : « Si je m'égare, je ne m'égare qu'à mes dépens. Si je suis guidé, alors c'est grâce à ce que Mon Seigneur me révèle. Il est Audient, Proche ». (C34/50) Il est important de distinguer l’erreur pédagogique de l’erreur à proprement parler car la première erreur fait partie de la révélation tandis que la seconde est impossible pour le prophète. L’erreur pédagogique est une erreur rectifiée par Allah, par laquelle Allah réforme et modifie une pratique, tandis que l’erreur classique consiste à fauter à l’endroit d’une vérité fixe. Or, jamais le prophète n’a fauté d’une faute par laquelle il s’est opposé à une vérité immuable, et qui de surcroit a entrainé un égarement de masse ! Les coranistes veulent mélanger en votre conscience ces deux erreurs afin que vous tombiez dans la mécréance de rendre le prophète faillible à l’endroit de la révélation !

9.   Les coranistes pensent que ce sont les hommes et les djinns qui ont falsifié l’enseignement

Les coranistes pensent que ce sont les ennemis de l’islam qui ont poussé à la falsification du vrai message de l’islam : « C'est ainsi que nous assignons à chaque prophète un ennemi, des diables humains et djinns, s'inspirant des paroles enjolivées et trompeuses. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait. Laisse-les, eux et ce qu'ils inventent. » (C6/112) Dans ce verset, ce sont bien les gens comme les coranistes qui sont visés car ils suivent des arguments fallacieux qui détournent de la voie prophétique ! Or, dans le précédent verset, nous avons une opposition entre « prophète » et « ennemi », et ce, pour nous dire que les ennemis véritables sont tous ceux qui nous éloignent de la voie prophétique : en l’occurrence les coranistes, en premier lieu !

10. Les coranistes pensent que le coran est complet et qu’on a pas besoin de rajouter autre chose

Selon les coranistes le coran est complet : « Un jour, Nous susciterons dans chaque communauté un témoin contre eux, choisi parmi eux. Nous t'avons amené comme témoin contre ceux-ci, et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, et comme guidance, miséricorde et bonne nouvelle pour les soumis. » (C16/89) Or, le caractère complet du coran ne signifie pas qu’il est exclusif. Les coranistes veulent ainsi mélanger en votre conscience le caractère complet du coran et la notion d’exclusivité de sorte que vous délaissiez le reste…

Voilà, les quelques arguments par lesquels s’effondre les assises doctrinales des coranistes, arguments qui me sont venus à l'esprit spontanément, sans que je ne réfléchisse beaucoup, tellement évidentes étaient leurs égarements. Tu remarqueras, que ce sont des arguments de bas niveaux, reposant sur la technique satanique d’embrouiller les sens et les notions afin de vous orienter vers la négation d’une signification.

Pour finir, on rapporte que ‘Imran ibn Housayn enseignait aux gens la sunna et qu’un homme lui dit : « Parles nous du Coran. » Il se mit en colère et dit : « La sunna est l’explication du coran. Sans la sunna nous n’aurions su que la prière du midi est composée de quatre unités de prière, la prière du coucher du soleil, de trois et celle de l’aube de deux ! Nous n’aurions jamais connu les règles de la zakat ainsi que d’autres détails que la sunna apporte ! » Al Awaz’i disait quant à lui : « La sunna est l’explication du coran, elle détaille les lois générales, et mentionnent des lois qui ne se trouvent pas dans le coran comme il est dit dans la parole divine : « Et vers toi, Nous avons fait descendre le Rappel, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre sur eux et afin qu’ils réfléchissent. » (C16/44) Ainsi, la sunna qui constitue l’exemple du prophète ou l’application des principes coraniques fait partie de la « révélation » et ne peut pas être sujette à l’altération car la révélation est protégée par Dieu selon sa parole : « Nous avons fait descendre le rappel et nous en sommes les protecteurs. » (C15/19)

N’oubliez pas, mes frères et sœurs, les coranistes sont des d’hypocrites d’un genre particuler car ils ne vous disent pas qui ils sont directement, et à quoi ils croient, afin de vous manipuler progressivement vers leur voie égarée !

Fuyez-les et mettez en garde contre eux ceux qui les fréquentent sans savoir qui ils sont !

Mahdy Ibn Salah

Participant à cette conversation

  • Invité - webmaster

    Salam alaykoum,

    S'ils se permettent de remettre en doute les hadiths authentiques, de renier historiquement leur provenance, alors autant qu'ils remettent le Coran en doute, puisque c'est Mohammed (SAWS) qui l'a reçu et transmit aux Compagnons, comme ont été transmit les hadiths.
    Y a vraiment quelque chose qui ne va pas chez eux...
    C'est vraiment très grave de remettre en doute la Sunna alors quelle a traversée les époques en même temps que le Coran.

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • "Ils éloignent du coran par le coran" excellemment dit meriem! C'est justement ça!

    il y a environ 1 an
    J'aime 1
  • Un vice type issu de ce polémisme "coranique" :
    Se grouper autour des versets pas pour comprendre ce que nous dit ALLAH, mais pour comprendre ce que pensent les coranistes.

    C'est ainsi que la diversion a lieu et qu'on tombe dans le piège des polémistes.

    Allah ne nous a pas donné le Coran pour se pencher dessus vis-à vis des gens, et si cela devait arriver ce ne devrait l'être que par rapport aux gens qui eux mêmes aiment Allah Azawadjel etaspirent à se rapprocher de Lui.
    Comment donc pouvons nous nous laisser avoir par des gens qui se prétendent adorer le Coran et nous éloigner du Coran par le Coran ?

    Est-ce que ce n'est pas paradoxal que de s'intéresser au Coran pour s'intéresser aux coranistes ?



    6. 68. Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions à propos de Nos versets, éloigne-toi d'eux jusqu'à ce qu'ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier , alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes.
    40. 4. Seuls ceux qui ont mécru discutent les versets d'Allah. Que leurs activités dans le pays ne te trompent pas.
    5. Avant eux, le peuple de Noé a traité (Son Messager) de menteur, et les coalisés après eux (ont fait de même), et chaque communauté a conçu le dessin de s'emparer de Son Messager. Et ils ont discuté de faux arguments pour rejeter la vérité. Alors Je les ai saisis. Et quelle punition fut la Mienne!

    il y a environ 1 an
    J'aime 1
  • Salam,
    Quand des gens se disent coranistes ce n'est tout au plus que par esprit de division.
    Quand quelqu'un vous dit qu'il est coraniste, on doit sous-considérer et ne pas rentrer dans ce jeu qu'il emprunte à Ibliss sans s'en rendre compte.
    Il est clair que la sunna touche aux ancêtres, au temporel mais aussi à notre enveloppe. le Coran lui c'est notre coeur, et polémiquer autour de cet organe béni en prétendant l'aimer pour détruire ce qui le contient n'est qu'égarement et conjecture de la part de gens légers ayant perdu le sens de leurs priorités et croyant être sur terre pour s'amuser et diviser.

    L'enveloppe et le noyau = la Sunna et le Quran.

    Gloire à Allah qui a fait que l'Islam se transmette de générations en génération, et que de plus en plus de gens se convertissent.

    On aura beau tenter les explications, l'Islam reste un paradoxe des plus exquis destiné à nous soumettre.avec plus de ferveur encore.

    Il cerne tous les regards mais les regards ne peuvent l'atteindre

    il y a environ 1 an
    J'aime 1
  • Invité - webmaster

    Salam alaykoum,

    Ce qui est bizarre chez les coranistes, c'est qu'ils prient à la manière du Messager Mohammed...
    Je me souviens avoir discuté avec un coraniste et je lui avais demandé comment il priait, il m'a donc expliqué et je lui ais répondu :
    - donc tu suis la sunna ?
    - non, je prie comme me l'a enseigné mon père.
    - mais ton père suis la sunna ?
    - non ça vient de mes arrières parents.
    - soubhan'Allah, mais tes arrières parent suivent la sunna ?
    - non, encore mes arrières arrières grands parents.
    - bon allez arrête tu m'as fait mal à la tête...
    :)

    Non mais sérieux, si chacun devait prier à sa façon, un qui prie sur le dos, l'autre en faisant le grand écart, l'autre en dansant; ce serait l’anarchie totale.

    Cette même personne ne croyait pas à Boukhari, mais ses arrières grands parents sont les meilleurs récolteurs de la manière à faire la prière et c'est sunna spécifique à chaque famille dans le monde... arrières arrières parents, non mais!

    il y a environ 1 an
    J'aime 1
  • SubhannALLAH merci pour ton article.Justement je me posais des questions au sujet des coranistes et tu y as repondu.Chokran.

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • Invité - M'barek42

    Salam alaykoum,

    quelques rappels :

    «En effet, vous avez dans le messager de Dieu un excellent modèle (à suivre), pour quiconque espère en Dieu et au jour dernier et invoque Dieu fréquemment.» (S33-V21)

    «Par l'étoile à son déclin, votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en erreur» (S53:V1-2)

    «Tu es certes doté d’un caractère sublime» (S68:V4).

    "Dieu m'a donné le Coran et quelque chose en plus qui lui est similaire. Un jour viendra où un homme s'appuiera sur ces propos : "Suivez uniquement le Coran ; ce que vous y trouverez autorisé, prenez-le comme autorisé, et ce que vous y trouverez interdit, prenez-le comme interdit.". Mais en vérité, ce que le messager de Dieu a interdit, c'est comme si Dieu l'avait interdit".
    (Abou Daoud)

    Salam.

    il y a environ 1 an
    J'aime 1