Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Takfirisme - - Affichages : 2018

khawaradjs

J’aimerais par ce présent article mettre en relief la notion de kharidjisme afin que mes lecteurs puissent comprendre enfin ce que j’entends quand j’emploie ce terme et, par déduction, qui je vise quand je m’attaque farouchement aux partisans de ce courant.

 

Avant de débuter, rappelons un passage du coran ou Allah relate l’incident de la désobéissance d’Iblis car les khawaridjs ressemblent effectivement de manière étroite à Iblis, ce que nous montrerons juste après: « Quand ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais créer d'argile un être humain.Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés ».Alors tous les Anges se prosternèrentà l'exception d'Iblis qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles.(Allah) lui dit : « Ô Iblis, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés? ».« Je suis meilleur que lui, dit [Iblis,] Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile ».(Allah) dit : « Sors d'ici, te voilà banni;et sur toi sera ma malédiction jusqu'au jour de la Rétribution ». « Seigneur, dit [Iblis,] donne-moi donc un délai, jusqu'au jour où ils seront ressuscités ».(Allah) dit : « Tu es de ceux à qui un délai est accordé,jusqu'au jour de l'Instant bien Connu ». « Par Ta puissance! dit [Satan]. Je les séduirai assurément tous,sauf Tes serviteurs élus parmi eux ».(Allah) dit : « En vérité, et c'est la vérité que je dis,J'emplirai certainement l'Enfer de toi et de tous ceux d'entre eux qui te suivront ». »[1]

 

Nous pouvons extraire à partir de ce passage 4 traits par lesquels Iblis se caractérise :

-         La prétention de se croire supérieur et élu

-         L’action de mentir en disant la vérité

-         Une sincérité relative à une hypocrisie

-         L’action de se séparer et de nuire la jama’a

 

La première caractéristique est celle de l’illusion de se penser élu, illusion par laquelle Iblis a tenté de briller non pas par son mérite mais par la voie de l’écrasement de son « rival » que fut Adam. C’est pourquoi Allah a dit : «Ô Iblis, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés? » Ainsi, Allah mentionne deux attitudes susceptible d’expliquer ou de justifier l’attitude d’Iblis :

-         L’orgueil

-         Le haut grade

 

Ou bien, il fait partie des êtres élus épargnés par l’ordre de se prosterner, ou bien il a fait preuve d’un orgueil en méprisant une personne considérée dans sa conscience comme étant inférieure. En effet, selon la définition du prophète : « l’orgueil c’est de renier la vérité et de mépriser les gens. »[2]

 

Ainsi, la première caractéristique d’Iblis fut l’illusion par laquelle il aspira à briller, non pas par ses œuvres, mais par l’écrasement de ses rivaux !

 

Des conséquences de son ego surdimensionné, Iblis a tenté ainsi d’argumenter et de justifier son geste, en relativisant la vérité par rapport à son référentiel, quitte à renier la Vérité elle-même qu’est Allah ! « Je suis meilleur que lui, dit [Iblis,] Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile. »

 

Ainsi, la seconde caractéristique d’Iblis est l’action de dire du mensonge par l’entremise de vérités car même si Adam fut créé à partir de l’argile et lui à partir du feu, cela ne démontre en rien qu’il soit supérieur à Adam car le mérite n’est pas relatif à la nature mais à l’action !

Des conséquences de cette opposition osée face à la Vérité, Iblis a été frappé par la malédiction divine : « sur toi sera ma malédiction jusqu'au jour de la Rétribution. » Et la malédiction divine ferme, en effet, à tout jamais les portes du retour à la clairvoyance et à la lucidité ! Or, qui dit malédiction dit cercle vicieux. Ainsi, c’est par la sincérité, par exemple, qu’Iblis va alimenter davantage son hypocrisie de par sa connaissance qu’il va nourrir et occulter son ignorance, par ses bonnes actions qu’il va nourrir et occulter ses mauvaises… C’est pourquoi, Iblis a dit : « Par Ta puissance! dit [Satan]. Je les séduirai assurément tous,sauf Tes serviteurs élus parmi eux. »

 

Ainsi, la troisième caractéristique d’Iblis est le cercle vicieux par lequel il accentue son aveuglement et son propre malheur. Le phénomène de cercle vicieux est le fait d’être dépendant d’un but désiré mais dont la convoitise provoque simultanément notre propre destruction, de sorte que notre malheur se trouve dans notre bonheur.

La quatrième et dernière caractéristique d’Iblis et la séparation vis-à-vis de la jama’a, et la haine et la rage de ce qui peut générer l’unité comme l’autorité. « Alors tous les Anges se prosternèrentà l'exception d'Iblis. »

 

A partir de là, vous avez les 4 caractéristiques par lesquelles nous pouvons reconnaître un partisan d’Iblis car Iblis possède effectivement une voie et donc des suiveurs: « En vérité, et c'est la vérité que je dis,J'emplirai certainement l'Enfer de toi et de tous ceux d'entre eux qui te suivront. »     

 

J’aimerais, dès à présent exposer en quoi les khawaridjs ressemblent à Iblis au niveau de ces 4 caractéristiques en citant une tradition authentique où le prophète a eu affaire le premier d’entre eux Thul Khuwaisarah : selon Abou Sa’id al Khodri : «’Ali Ibn Abi Talib envoya du Yémen de l'or enveloppé dans du cuir teint au Messager d'Allah, qui l’a partagé entre quatre personnes : Zaid al-Khail, Al-Aqra Ibn Habis, ‘Uyainah Ibn Hisn et ‘Alqamah Ibn Ulathah. Une personne parmi les compagnons a fait remarquer qu'elle était plus en droit de recevoir cette richesse que ces personnes. Quand cette remarque parvint au Prophète, il dit : « Ne me faites-vous pas confiance à qui Celui au-dessus des cieux a fait confiance ? La révélation vient à moi des cieux matin et soir. » Alors un homme avec les yeux enfoncés, les pommettes hautes et élevées, un front saillant, la barbe épaisse et le crâne rasé se redressa et dit « Muhammad! Craint Allah. » Le Prophète, s'est tourné vers lui et a répondu : « Malheur à toi. Ne suis je pas la personne qui craint Allah le plus ? » L'homme s’en alla alors et Khalid Ibn al-Walid se précipita et dit : « Ô Messager d'Allah, puis-je lui trancher la tête? » Mais le Prophète dit : « Peut-être observe-t-il la prière. » Khalid dit alors : « Peut-être est-ce un homme qui observe les prières et dit avec sa langue ce qui n'est pas dans son cœur.» Le Prophète répondit : « Je n'a pas été ordonné de percer le cœur des gens ou de fendre leurs ventres. » Alors il jeta un coup d'œil sur l'homme qui s’en allait et dit : « Il surgira de la progéniture de cet homme un peuple qui récitera le Qur'an, mais qui n’ira pas au delà de leurs gorges; ils traverseront la religion comme une flèche traverse sa cible. »

 

 Cet homme ressemble à Iblis en ses 4 traits car :

  • -      Il a osé s’opposer au prophète, par la standardisation par rapport à son ego, en lui disant « Crains Allah »
  • -   Il a cautionné la protestation d’un compagnon qui pensait le prophète inéquitable, en surenchérissant par le comportement
  • -    Il a subit la malédiction prophétique « Malheur à toi » par laquelle sa progéniture s’illusionnera vis-à-vis de leur laideur intérieure à cause de leur belle apparence : « Il surgira de la progéniture de cet homme un peuple qui récitera le Coran, mais qui n’ira pas au delà de leur gosier ! »
  • -   Il se séparera du groupe, en suscitant la haine des compagnons au point où Khalid Ibn Walid a demandé la permission au prophète de lui trancher la tête !

 

 A partir de là, vous voyez en quoi les khawaridjs ressemblent à Iblis dans sa haine du croyant et sa rage pour l’unité ! C’est pourquoi il est fondamental de les combattre par la plume, la langue et l’épée si nécessaire car ils sont des ennemis intérieurs de la communauté, qui haïssent plus les croyants que les mécréants !

 

 En effet, étant un courant affilié à l’iblissisme, le kharidjisme repose sur deux principes :

- l’illusion de se penser élu

- la haine des autres

 

Ainsi, nous pouvons dire qu’il existe un kharidjisme individuel et un kharidjisme collectif.

 

Nous avons donc une part  de kharadjisme individuel dès lors que nous commençons à nous allier avec le diable en ayant une mauvaise opinion de l’autre ou par la médisance et la volonté de vouloir séparer des couples, des amis ou des groupes.

 

Le kharidjisme collectif est constitué d’un ensemble d’individus reliés par les deux caractéristiques susmentionnés. A partir de là, vous pouvez reconnaître dans le pseudo-salafisme une forme dérivée du kharidjisme dans la mesure où :

  • -       Ils se pensent appartenir au groupe sauvé
  • -     Et qu’ils méprisent les musulmans qui n’appartiennent pas à leur courant

Ainsi, il existe deux degrés dans le kharidjisme collectif en fonction de l’analyse de l’extériorisation de la haine du croyant :

  • -         Le kharidjisme qui touche à l’honneur
  • -         Le kharidjisme qui touche à la vie

 

Le premier est celui des pseudo-salafis et le second est celui des takfiris.

 

Cet article, je l’espère, vous permettra de faire la lumière sur que j’entends par Khawaridjs quand j’emploie ce terme, et ce, afin que vous puissiez les reconnaître par vous-mêmes car bien qu’actuellement,il n’y a pas un groupe de khawaridjs au sens complet du terme, nous remarquons une forte proportion de personnes vérifiant les traits d’Iblis au sein de groupes jihadistes en Syrie. Et notre prophète ne disait pas sans raison : « Les âmes sont comme des soldats recrutés celles qui se reconnaissent s’assemblent et celles qui se méconnaissent se trouvent en désaccord. »[3]

 

La question que l’on serait en droit de se poser ici est comment expliquer une si forte proportion de pro-takfiris au sein de groupes jihadistes en Syrie ? La réponse est simple, puisque venant de découvrir l’islam, et étant consécutivement pas éduquée spirituellement, une grande majorité de jeunes partis au combat, risque de basculer vers la voie satanique plutôt que vers la voie prophétique, du fait qu’ils :

  • -         Possèdent un égo surdimensionné
  • -         Possèdent une sincérité relative aux penchants de leur âme
  • -       Profèrent des mensonges par l’entremise de vérité en raison de leur étroitesse d’esprit et de leur incompréhension de la religion
  • -         Opèrent des alliances sataniques contre les croyants

 

Ainsi, quand je me suis attaqué au Maqdissisme, je voulais uniquement anticipé le passage d’un « takfirisme d’erreur »[4] à un « takfirisme de haine » car il suffit qu’une petite piqûre de l’ego affecte les suiveurs de Maqdissi, pour qu’une personne laide spirituellement, passe d’un « takfirisme d’erreur » - qui ne fait pas de son auteur un Kharidji - , à un « takfirisme de haine » par lequel se caractérise le kharidjisme !

 

Qu’Allah écarte les croyants sincères des courants de pensée qui frôlent l’égarement et des groupes jihadistes manipulés par Satan !

 

Mahdy Ibn Salah


[1] C38/71-85

[2] Authentique

[3] Moslim

  • Aucun commentaire trouvé