Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Croyances  •   •  Affichages : 342
Salam 3aleikoum, mes frères et sœurs fillah,

Dans le prolongement de ma série sur la Hijra, nous allons aborder dans ce présent article de la nécessité du filtrage. En effet, la motivation n’est pas suffisante pour entreprendre un projet car il faut évidemment s’attarder sur la disposition à l’intégrer.

Il est connu que le mal se nourrit du bien dans la mesure où le véritable mal n’est que la démission du bien à l’endroit de ses devoirs ! Du coup, le vrai mal s’opère en la présence d’un bien démissionnaire !

Aussi, dans tout projet, dans toute entité, toute société, il y aura indubitablement des parasites et des corrupteurs, que ces derniers soient conscients ou inconscients.

Détrompez-vous, les diables ont besoin de lumière car ils ont justement pour vocation de la gaspiller.

C’est pourquoi, il n’est pas illogique de voir les ténèbres convoiter la lumière afin de l’éteindre. Aussi, convoiter la lumière ou le groupe n’est pas un signe de piété ou de motivation saine car les démons convoitent aussi ces choses mais dans le but de les corrompre !

Ainsi, la saine motivation n’est pas une garantie de vertu ! Tout dépend du résultat, de ce que l’on veut faire de cette motivation ?!? Et très souvent, le diable s’appuie sur la motivation de gens, dont il connait le profil mieux que ces gens ne se connaissent eux-mêmes afin de corrompre à travers leur sincérité : c’est le cas, à titre illustratif, du profil fatal !

Le profil fatal est celui d’une personne avec laquelle tout se passe bien dans le lien direct mais qui provoque, indirectement, d’innombrables problèmes à la périphérie de ladite relation !

C’est pourquoi, dans ce présent article, nous allons aborder les différents profils à risque sans rentrer dans les détails du démasquage car, comme convenu, dorénavant je ne veux plus enseigner un savoir qui serait utilisé par des hypocrites.

Donc, les trois principaux profils à risque sont :
  • L’hypocrite
  • Le parasite
  • La taupe
Le premier profil est connu, c’est celui des hypocrites, de ces gens qui simulent une intégration pour corrompre de l’intérieur. A mon sens, nous ne pourrons pas nous défaire d’une telle catégorie, d’où la nécessité d’apprendre à composer avec eux, en rusant par-dessus leur ruse (cours de stratégie).

Le second profil est celui du parasite. J’entends par parasite, ces profils troublés qui ne reconnaissent pas leur trouble et qui de surcroît corrompent plus qu’ils n’apportent de bénéfices. Il faut savoir que les personnes troublées ne sont pas absolument nocives, bien au contraire, ils sont souvent dotés d’une énergie redoutable d’où la nécessité de poser comme condition pour eux : l’acceptation de leur trouble et le respect du cadre à même de les canaliser !

Le dernier profil est celui de la taupe. J’entends par taupe, le profil qui intègre un groupe sans être sur la même longueur d’onde, que ce décalage soit en idées ou en actes comme les péchés. Ici aussi, la taupe a le devoir de reconnaître son décalage, afin de cheminer vers la symbiose et l’unité imposée par le groupe. Quand la taupe ne veut pas reconnaître son décalage et aspire à l’occulter alors elle va développer une forme d’hypocrisie, à savoir l’action de jouer un rôle, ce qui va ouvrir une porte aux diables qui vont s’atteler à détruire la citadelle du groupe, en rentrant chez les maillons faibles de sorte que l’attention soit détournée vis-à-vis du véritable corrupteur !

Voilà, les trois principales catégories à risque quand l’on doit connaître avant d’entreprendre un projet. Il est important de faire du filtrage afin que votre projet ne meurt pas dans la coquille…

Dans l’étape 5, j’essaierais de parler du comment doit s’opérer notre installation (résidence) et ensuite, dans l’étape 6, du comment faire converger nos compétences pour parvenir à vivre en communauté sans communautarisme (école, entreprise).

N’hésitez pas à nous rejoindre si vous vous sentez concerné par notre projet HIJRA en écrivant à l’adresse suivant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Wa billahi ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah











  • Aucun commentaire trouvé