Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Croyances  •   •  Affichages : 494


Salam 3aleikoum, mes frères et soeurs fillah,

Chaque année je fais un rappel sur la médisance en pensant que cela sera assimilé mais hélas je constate qu’il y a un fossé entre un enseignement théorique et un enseignement pratique puisque les gens finissent toujours par tomber dans les pièges du diable!

En effet, la vraie science est seulement la science vécue! Il ne sert à rien de savoir si notre science ne nous protège pas ou ne nous mène pas à l’action!

Il faut croire que nous vivons bel et bien l’époque qui précède la venue de l’Antéchrist, étant donné le nombre impressionnant de petits antéchrists capables de remettre en cause les évidences de votre savoir!

Par définition, l’Antéchrist est un imposteur capable de vous faire renier vos principes rationnels, et ce, par l’intensité de son emprise émotionnelle, si bien que les personnes au profil plus émotionnel que rationnel devront le fuir du mieux qu’ils pourront pour éviter de succomber à sa tentation!

Notre prophète a dit dans un récit : « Que s’éloigne quiconque entendra parler de l’Antéchrist. En effet, un homme le rejoindra pour le suivre parce que les soupçons qu’il aura suscités en lui l’amèneront à le croire véridique. »

L’antéchrist est une épreuve et notre prophète a dit dans une autre tradition rapportée par Ahmed: « Il n’existera pas entre la création d’Adam et l’avènement de l’Heure une tentation plus grande que celle de l’Antéchrist! »

On a tendance à ne voir que le côté négatif d’une épreuve, or l’épreuve possède un côté positif, à savoir faire tomber les masques puisque l’épreuve permet justement de faire ressortir le fond des gens!

Les gens possèdent effectivement tous une personnalité de fond et une personnalité de forme et c’est quand les deux sont identiques que l’on parle d’authenticité. C’est seulement quand le fond est pire que la forme ou que la forme est meilleur que le fond que nous avons affaire avec des hypocrites.

C’est pourquoi, il ne faut pas mépriser les épreuves car elles vous permettent de faire un tri, sachant que c’est essentiellement par l’hypocrisie et la non-entièreté que la négativité peut vaincre car selon une tradition: l’ennemi externe ne peut dominer qu’après des dissensions internes!   

Aussi, détrompez-vous un ennemi n’est pas impactant par lui même, il est très souvent impactant des conséquences d’une relation hypocrite que vous pouvez nouer de sorte que cela soit l’hypocrite dont la relation est intime qui nourrit la force négative de l’ennemi externe déclaré. Ainsi, derrière tout ennemi déclaré se trouve souvent un hypocrite à vos côtés…

Il faut savoir que le médisant est pire que le sorcier car il parvient à séparer des liens sacrées par la seule voie de la langue. Or, je constate que de nos jours qu’une grande majorité des musulmans sont plus portés à suivre la médisance qu’à la combattre et dans ce sens ils sont plus du côté des calomniateurs de Marie que de ses défenseurs!

Ceci dit, je vais citer 10 règles élémentaires que notre religion préconise à l’endroit de la médisance:
- La médisance est illicite est fait partie des péchés capitaux. Le prophète a dit dans une tradition authentique : « Ne rentrera jamais au paradis le médisant » Et dans une autre version : « le colporteur »
- Tous les actes associés sont aussi interdits selon Dhahabi dans son ouvrage « Kabair » comme l’écouter, la croire, la vérifier, la véhiculer, la laisser se proliférer sans la combattre
- Refuser de laisser les gens nous parler en mal de nos proches car le prophète a dit dans une tradition rapportée par Boukhari « Que personne ne vienne me dire du mal de mes compagnons car je n’ai pas envie de les croiser la poitrine serrée. »
- Découle de la règle précédente l’action de ne pas se fier à des « ont dit » mais plutôt à notre propre vécu
- Ne jamais prendre le témoignage d’une personne inconnue et indigne car on rapporte que l’imam Ahmad refusait le témoignage d’une personne qui ne priait pas le Witr. Que doit-il en être de ces témoignages de pervers qui baignent dans les péchés capitaux, menteurs, fous ou simple pseudos du net?!?
- La règle d’écouter les deux parties de la même manière n’est valable que pour un litige partagé comme une alliance ou une affaire commerciale mais en aucun cas pour des accusations totalement reniées par l’accusé car là nous rentrons effectivement dans l’interdit et participons à la prolifération de la calomnie  
 - Les salafs avaient à coeur de mettre en relief la règle suivante : « Lorsque les avantages d’un individu l’emporte sur ses inconvénients alors on tait les inconvénients et l’on ne mentionne que les avantages et lorsque les inconvénients l’emportent alors on tait les avantages et l’on ne mentionne que les inconvénients. » (Cité par Abdel Muhsin al 3abad dans son « Riqan »)
- Quand on doit émettre une critique on doit s’atteler à ne viser que les idées et jamais l’homme car s’attaquer à l’homme sans viser les idées n’est que la stratégie du diable à vouloir écarter les gens d’une idéologie par l’entremise du déshonneur
- Découle de la règle précédente l’interdiction absolue d’espionner l’aspect intime d’une vie ou de faire preuve de curiosité. On rapporte à ce sujet, dans le Sunan al koubra de Bayhaqi, le récit où Omar et Abdel Rahman ibn 3aouf rodaient dans la ville de Médine jusqu’à ils voient une maison la porte entre-ouverte avec du brouhaha à l’intérieur et Omar de porter une accusation de boisson alcoolisée. Il fit repris par Abdel Rahman qui lui dit: « Nous avons commis l’interdit de l’espionnage » et ils partirent sans donner suite à cet épisode.  
- Ne pas laisser une mauvaise opinion touchant à l’essence d’un être vous rendre hypocrite ou suspicieux jusqu’à parasiter votre relation car continuer à côtoyer quelqu’un vis-à-vis duquel vous avez des doutes ou une mauvaise image risque de faire de vous un suppôt du diable dans l’atteinte de ce dernier car avoir une mauvaise image c’est le juger or il y a un fossé entre la forme et le fond puisque l’on peut être bon tout en faisant des mauvaises actions. A ce sujet, l’imam Moslim rapporte : « un homme dit à propos d’untel qu’il ne sera jamais pardonné et Allah de riposter: « Qui ose me devancer en prétendant que je ne peux pas pardonner à untel! Je lui pardonne et j’annule l’oeuvre de celui qui l’a condamné! »

Voilà, les 10 règles qui animent mon comportement à l’endroit de cette thématique. Choisissez votre camp… Soit vous suivez l’exemple de notre prophète, en respectant les règles précédentes, soit vous écoutez des menteurs, calomniateurs, pervers, inconnus en faisant fi de votre vécu à l’endroit d’une personne donné, et ce, jusqu’à altérer l’image que vous pouvez en avoir pour finir par le juger, à effacer toutes ces qualités, à l’observer qu’à travers ses failles, à vouloir le suspecter, et sombrer lentement dans les abimes d’une malédiction par laquelle vous deviendrez un allié du démon!

Quand je vois comment des proches ou des personnes qui savent peuvent succomber aussi aisément à la laideur de la médisance de « petits antéchrits » que sont les manipulateurs, je me dis que peu pourront surmonter l’épreuve du grand Antéchrist quand il viendra!

Au final, je remercie les calomniateurs car grâce à eux nous pouvons enfin faire le tri dans nos relations à meme de capitaliser notre énergie! Voilà, un exemple de la manière de faire des ténèbres un carburant pour amplifier notre lumière…

Un petit pincement au coeur pour Joséphine quand même car elle était la meilleure élève!

Qu’Allah nous écarte des hypocrites et qu'il nous rend ferme dans nos principes ! Que ceux qui s'assemblent se ressemblent!
Mahdy ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé