Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Langue arabe  •   •  Affichages : 1641

 

Salam alaykum akhi.

 

 J'espère que tu te portes bien et que tes projets avancent. Dans ton article « Les 5 règles simples à respecter afin d’optimiser sa progression dans l’apprentissage d’une langue étrangère », la règle numéro 4 est la suivante: « Il faut spiritualiser son élocution par la confiance au moyen de la réalisation de l’unité entre l’être et la  langue ». Ayant moi-même pas mal de difficultés à prononcer correctement l'arabe, peux-tu préciser ce que tu entends par l'unité entre l'être et la langue et les  moyens d'y parvenir. Barakallahufik

 

Wa ahléikoum salam,

 

Al hamdoulillah akhi al karim, tout va bien ! En ce qui concerne la spiritualisation de l’apprentissage, il s’agit en fait d’obtenir la confiance dans son élocution en essayant de faire abstraction des interlocuteurs, et donc de parler en toute sérénité, sans la pression de la référencialisation par rapport à ceux qui nous écoutent.

 

Ainsi, à l’instar de la confiance conventionnelle, l’étudiant en langues, doit avoir confiance en sa langue tout comme l’aveugle doit avoir confiance en son guide, s’il tient par l’unité avec ce dernier à être épargné par les hésitations et les troubles qui risquent d’obstruer sa vie et de la rendre difficile !

 

Il en va donc de même de celui qui veut s’exprimer en une langue étrangère, il doit cultiver la confiance en son élocution par une formulation exacte et précise des mots et des phrases qu’il va utiliser. Ce qui implique un exercice de visualisation mentale de la morphologie des mots par un apprentissage précis.

 

La confiance en son élocution augmente considérablement la qualité de l’élocution. C’est pourquoi l’usage d’une langue étrangère auprès de personnes qui ne parlent pas notre langue maternelle est plus performante qu’en présence de personnes qui justement la parlent, et ce, à cause de la crainte de l’erreur, donc du manque de confiance, visiblement plus forte avec des personnes parlant notre langue maternelle qu’avec des personnes ne la parlant pas !

 

Ainsi, je ne faisais pas spécialement allusion à la prononciation mais plutôt à la confiance, bien que la prononciation puisse toutefois aussi se développer par cette voie.

 

Mahdy Ibn Salah

 

 

 

 

 

 

 

 

Participant à cette conversation

  • wa 3aleik salam, je ne donne pas de cours d'arabe pour le moment mais je suis sur le point de mettre en place une méthode assez révolutionnaire, il me faut encore quelques mois pour la finir, je vous tiendrais au courant dès que la méthode sera complète bi izni lah

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • Salam haleykoum cher frère en islam,

    Je suis une soeur de Belgique, et je souhaiterai me perfectionner dans la langue arabe littéraire , je voudrais savoir si vous donniez des cours en ligne, car je ne peux pour des raisons personnelles me déplacer dans un centre qui donne des cours arabes.
    Sinon me donner quelques conseils pour l 'étudier par moi même.
    Chokran wa Allah y jazik bi al khier insh Allah, amin

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • salam,

    une simple petite remarque qui n'est pas en lien direct avec le sujet, mais qui porte sur l'orthographe du salut "salemou ahléikoum" et de la manière dont vous l'écrivez. Je me permets de faire la remarque car j'ai vu que vous l'écrivez toujours ainsi. Je pense qu'il y a une petite erreur. A quelle lettre arabe correspond le "h" ? on utilise usuellement le "h" pour remplacer en écriture française les lettres ح ou ه . Si j'ai bien compris, vous l'utilisez ici pour remplacer le ع de "عليكم" mais même dans ce cas, il y a une erreur, car le "h" devrait dans ce cas se trouver avant la voyelle a, et vous devriez écrire "haleikoum", et ce seulement si vous considérez que le h correspond bien au "ع" arabe. S'il n'y correspond pas, alors le "h" ne devrait pas être présent du tout et devrait être supprimé.

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0