Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 2570





L’instabilité est une maladie qui génère une faiblesse puisque consécutive d’une fuite de lumière, provoquée par le déséquilibre d’une situation interne ou externe instable. En effet, le déséquilibre finit toujours par provoquer l’effondrement d’un ensemble, s’il n’y a pas une rééquilibration entre les différentes forces qui s’exercent sur un objet, d’où la parole du prophète : «Crains ton Seigneur, où que tu te trouves et fais suivre la mauvaise action par une bonne afin qu’elle soit effacée, et comporte toi avec les gens de la meilleure manière. »[1] A partir de là, nous pouvons dire qu’il existe deux types d’instabilité :

- l’instabilité spirituelle (mentale ou affective)

- l’instabilité temporelle (logement ou travail)

L’instabilité est de deux sortes, soit c’est une épreuve, soit c’est un châtiment quand respectivement elle est le fruit d’une volonté externe ou interne à notre être. En effet, l’instabilité générée par une volonté extérieure, que celle-ci soit divine ou satanique, est une épreuve que l’on doit comprendre afin de patienter et surmonter, tandis que l’instabilité générée par nos propres agissements est plutôt un châtiment car il n’y a rien de plus douloureux que de vouloir le contraire de ce que nous voulons !

Parmi les ruses de Satan, dont la racine éthymologique du nom signifie : « le briseur de l’équilibre », il y a « l’impasse » qui est une situation découlant sur deux voies où chacune est sans issue ; et par laquelle il aspire à nous condamner à agir avec contrariété, de sorte que nous souffrions des conséquences de la fuite de notre lumière en raison de l’opposition interne entre différentes volontés ou du désespoir de ne voir une issue à notre situation !

Il existe un châtiment dans l’enfer qui consiste à gravir une pente avec contrariété : « Je vais les contraindre à gravir une pente. »[2] En effet, notre prophète a dit à propos de ce verset: « C’est une montagne de feu que le mécréant sera obligé d’escalader. Lorsqu’il y met la main, elle fondra, puis elle reprendra son état initial lorsqu’il s’en éloigne. Lorsqu’il y met le pied, il fondra, mais il reviendra à son état initial lorsqu’il s’en éloigne. Il escaladera pendant 70 ans puis dégringolera pendant la même période. »[3] A ce sujet Ibn Moubarak disait à propos de l’enfer :

Ses résidents seront plongés dans ses profondeurs puis seront remontés

Une fois en haut, ils espéreront la libération, et ils y seront à nouveau jetés

En effet,

 

Quel châtiment qu’est le désespoir

Quand il génère la souffrance

De voir au loin une délivrance

Apparaître, quand on l’approche, illusoire  

 

Allah possède un attribut qu’est al Qayyoum qui dérive de Qaim qui signifie « le stable. » Ibn Qayyim écrit à propos de cet attribut sublime :

Et Parmi ses caractéristiques il y a al Qayoum et cet attribut comprend deux choses

La première c’est qu’il est stable par lui-même tandis que la création n’est que par lui

Ainsi, il est suffisant par lui-même tandis que tout le reste a besoin de lui

 

Le remède, par conséquent, à notre instabilité consiste à revenir exclusivement vers Celui qui est réellement stable par la station de la « pauvreté » et du retour "inaba" et la pratique horizontale de cet attribut consiste à fermer le circuit de notre lumière de sorte que celle-ci ne fuise plus des conséquences de notre déséquilibre spirituel ou temporel, et qu'ensuite nous soyons source de stabilité pour les personnes instables qui nous environnent. En effet, celui qui revient vers Allah, renforce sa spiritualité et de ce renforcement découlera un affaiblissement du démon à l'origine de l'instabilité car c'est à cause de notre détournement par rapport à Allah, que notre Seigneur a laissé notre coeur sous la domination de Satan! Ainsi, notre malheur ne peut qu'augmenter si nous plaçons nos espérances en un autre qu'Allah d'où la nécessité de revenir exclusivement vers Lui! 

La récompense qu’Allah réserve à celui qui vérifie cet attribut est la délivrance ici-bas vis-à-vis de l’affliction et la demeure de la stabilité dans l’au-delà. « Et ils diront : « Louange à Allah qui a écarté de nous l'affliction. Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant. C'est Lui qui nous a installés, par Sa grâce, dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touchent » »[4]. Notez que la demeure de la stabilité (dar al mouqama) dérive « Qama » d’où vient l’attribut al Qayyoum.

 

Mahdy Ibn Salah



[1] Tirmidhi
[2] C17/74
[3] Ahmed et Hakim
[4] C35/34
  • Aucun commentaire trouvé