Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 3517

 Salem arlikoum,

 

C'est Nora de Nice, j'ai regardé la liste des 7 péchés capitaux, et je ne pense pas avoir commis cela. Je vous rafraichie mon cas. Je souffre de was was sur Allah. Je suis une personne qui manque cruellement de confiance en moi donc je n'ose rien dans la vie et j'ai aussi peur d'être jugée par les gens du coup je me sens ostentatrice car je me pose ses questions et je me suis dit que j’étais hypocrite de garder mon voile et de prier, je sais plus ou j'en suis je suis bouleversée.


 A l'âge de 9 ans j'ai été victime d'attouchement à plusieurs reprise  par mon demi frère moi et ma sœur je l'ai dit a mes parents qui mon dit de me taire et j'ai grandi avec lui toute mon enfance.  Moi est mes copine avons joué aux jeux des esprits. A l'âge de 15, 16 ans j'ai commencé à entendre des voix qui me menaçait moi et ma famille  on m’a diagnostiqué un sihr empoisonnement alimentaire, j’ai  commencé à prier à l’âge de 16 ans.


Voila le lendemain du mariage de ma sœur j'ai ressentie mon cœur se vider et des tas de question du genre pourquoi je crois en dieu ou est t'il ? Comment est t-il ? J'ai beaucoup de colère en moi est de haine car je n'ai pas assez de caractère pour remettre les gens à leur place, tout me blesse, j'ai aussi beaucoup de fierté et je me sens orgueilleuse et jalouse car je n'arrive pas à évoluer avec les gens autour de moi de par mon côté émotionnel et émotif, je n'ose rien et donc n'avance pas dans ma vie ni dans mes relations je me laisse vivre. Je n'arrive pas à exprimer mes sentiments, j’ai une âme auto destructrice, c'est comme si j'aimais me faire du mal car je le mérite. Je me sens loin de dieu et j'y pense moi alors qu'avant j'y penser tout le temps.

 

J'ai aussi des problèmes avec mes ablutions que je ne tiens jamais à cause des gaz, depuis que j'ai commencer à prier, je sais pas si mes prières sont valides et je suis beaucoup stressée, je me fais des films tout le temps, j'ai l'impression que les gens peuvent lire en moi savoir tout ce que je pense et qu'il m'espionne me veulent du mal et parle tout le temps de moi, complote contre moi, je sais plus quoi faire, tout sa s'accumule et j'ai même penser à me suicider. 

Désolé pour le roman barakel'ah ou fik qu'Allah te recompense. Amin wa selem arlikum.

 

Wa ahleik salam orti al 'aziza,

 

Si je vous ai demandé de regarder ce que vous aviez fait en termes de péchés graves, c’est parce qu’un démon quand il arrive à avoir autant d’influence négative chez une personne, au point de lui insuffler des envies suicidaires, c’est que nécessairement l’humain chez qui il réside a commis des actes de complicités gravissimes !

 

Visiblement, vous n’avez pas commis de péchés capitaux évidents ! Puisque vous n’arrivez pas à trouver les actes graves que vous avez commis, ceci indique que vous ignorez évidement la gravité de certains de vos actes ! Et généralement, la majorité des gens, en raison de leur ignorance, ne savent pas ce qui est grave aux yeux d’Allah ! D’où, le devoir de faire appel à un thérapeute compétent susceptible de placer un miroir devant vous afin que vous puissiez observer vos laideurs !

 

C’est pourquoi nous avons cherché ensemble à partir de quel moment, s’est opérée la coupure dans votre vie, entre l’état de bien être et celui du mal être car c’est ainsi que l’on peut trouver la cause déclencheuse du mal être et donc la faille. La découverte de la faille est l’étape, ne l’oublions pas, indispensable à tout traitement et à toute guérison efficace !

 

Or, il se trouve que votre mal être a commencé lors du mariage de votre sœur ! Ainsi, vous vous êtes, des conséquences de votre jalousie, mise en colère contre Allah car tellement vous finalisiez et aspiriez au mariage, vous n’avez pas compris pourquoi votre sœur a réussit à se marier tout en débutant sa relation dans l’illicite et la fornication alors que vous vous êtes préservée sans atteindre votre fin. De ce constat là, vous avez remis en cause la religion, en vous disant à quoi bon obéir à Allah, si les désobéissants obtiennent des résultats et pas les obéissants.

 

Comprenez ma sœur que cette conception est plus grave que le péché de la fornication car votre jalousie vous a mené pratiquement à de la mécréance ! En effet, banaliser le péché ou justifier celui-ci des conséquences d’une souffrance mal comprise par laquelle vous manifestez votre mécontentement à l’égard d’Allah, révèle votre narcissisme !  

 

Et le narcissisme par lequel vous vous divinisez au point de tout relativiser par rapport à votre douleur est le plus grand des actes de complicités démoniaques ! En effet, généralement les personnes qui sont narcissiques au point de s’opposer toujours, quand ils souffrent, à Allah, à l’islam, au destin ou aux croyants sont des personnes unifiées constamment avec leurs diables !


Et c'est à partir de ce narcissime intense, qu'Allah laisse les diables prendre le dessus sur vous, jusqu'à ce que vous deveniez, à l'intérieur de vous même, telle une spéctatrice impuissante de votre propre déchéance, de votre propre auto-destruction !

 

Et l’unité constante avec le diable n’est possible sans le koufr et le chirk car l’unité temporaire touche effectivement la faiblesse de l’âme tandis que l’unité constante touche le cœur et donc la croyance !

 

Ainsi,

 

Il existe des personnes dont l’unité démoniaque est constante,

Alors que leur quotidien ne nous permet pas de la déceler,

C’est uniquement par l’épreuve que nous pouvons les démasquer,

Car la souffrance permet à la laideur intérieure de devenir évidente !

 

Ainsi, je vous invite ma sœur, à deux principales choses si vous tenez à vous en sortir:

  • -  Vous connaître profondément
  • - Et à apprendre ce qu’est la souffrance

 

Car par ces deux choses, vous allez comprendre pourquoi le démon est  aussi influent chez vous, et comment il arrive à s’appuyer sur vos douleurs non cicatrisées afin de vous éloigner d’Allah et de la vérité !

 

Oh ! Combien nous avons besoin, dans notre communauté, de ce genre de remèdes, totalement occultés par les soi-disant imams et soignants des temps modernes !

 

Qu’Allah enseigne cette discipline, que nous avons développés au sein de l’association Hayat, à un maximum de thérapeutes sincères afin de sauver par Allah, le maximum de musulmans accablés et torturés par la souffrance !  

 

Mahdy Ibn Salah

 

 

 

 

 

 

 

  • Aucun commentaire trouvé