Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
abdelkrim

 

 

As salamou alaykoum,


Si je vous écris, c'est pour avoir des conseils pour retrouver ma foi. Pour cela, je vais essayer de vous décrire un peu ma vie dans les grandes lignes. Al hamdoulillah, je suis née dans une famille de tradition musulmane et pratiquante, bien que mes parents nous ont toujours laissé le libre choix dans notre pratique. Ils ne nous ont jamais forcé à prier ni porter le voile. Pour ma part, j'ai commencé à prier assez jeune parce que j'en ai ressenti le besoin. Malheureusement, plus tard, des mauvaises fréquentations et quelques événements ont fait que je me suis éloignée de l'Islam. J'ai commencé par arrêter de prier, par ne plus écouter le Coran,..., et à faire de plus en plus de péchés astarghfilloulah. C'était comme être dans un cercle vicieux. Je me disais que mes péchés étaient moindres par rapport aux autres et puis j'en suis venue à ne même plus y penser du tout. Je vivais au jour le jour. Il n'y a pas longtemps, je me suis rendue compte de mon égarement. J'ai vu des gens souffrir autour de moi et j'ai réalisé que la vie sur terre n'était qu'un passage. Je me suis repentie et depuis, j'essaie de retrouver tant bien que mal ma foi d'avant mais je n'y arrive pas. Par exemple, je n'arrive pas à être régulière comme je l'étais dans mes prières. Je n'arrive plus à être émue en écoutant le Coran. C'est comme si quelque chose s'était déchiré en moi sans que je ne puisse le réparer. Je suis tombée sur votre site et je trouve que vous avez la plume pour toucher les gens.

 

Je vous demande vos conseils afin que je puisse me remettre sur le droit chemin inchaAllah.

 

Wa ahléikoum salam orti al 'aziza,

 

Votre question me touche et me rappelle moi-même quand à Médine, en 1998, je questionnai le Cheikh Abou Bakr al Djazaïri, qu'Allah l'illumine le jour où l'ingrédient de toute lumière ne sera que de bonnes actions, sur la voie à suivre afin retrouver la foi pendant que les autres élèves présents, à ce moment là, l'interrogeaient sur le licite et l'illicite uniquement! L'islam n'est pas qu'une affaire d'actions apparentes, c'est aussi des actes intérieurs du cœur, et surtout du bon relationnel. Il existe, par conséquent, un droit spirituel pour les problèmes de conscience autant qu'il existe une jurisprudence pour les actes corporels. C'est pourquoi, j'aime à répondre à des questions de ce genre, et par ces questions on peut identifier l'identité du quémandeur, car je considère le droit intérieur supérieur au droit extérieur puisque, selon une parabole prophétique, le cœur est pour les membres du corps ce que le roi est pour ses sujets...

 

Ainsi, vous avez une nature disposée à la foi car c'est par votre état de pureté que vous vous standardisez ! Votre période d'égarement n'est, par déduction, qu'une dénaturation de votre réelle nature et en cela remerciez votre Créateur, le Clément ! Vous avez donc goutez à la foi avant que par vos péchés l'insensibilité n'affecte le contenu de votre poitrine et que le point noir, ne se multiplie en votre cœur, et ce jusqu'à ce qu'il ne soit plus distinguable. On ne distingue plus, effectivement, un point noir quand la feuille sur laquelle nous l'inscrivons, est noire de points noirs! Comprenez...

 

Cela dit, je note en vous une belle frustration! Une noble frustration! La frustration qui vous pousse à retrouver l'intensité du bonheur de la première heure... Sans cette frustration vous n'aspireriez sans doute pas à rechercher la voie à emprunter pour retrouver votre foi! Ainsi, dans la perte de la saveur d'un plaisir, il y a une sagesse à découvrir. Remerciez ainsi celui qui par la privation, vous contraint à fournir l'effort susceptible de vous permettre de revenir!

 

Al Inaba... La voie du retour à Lui. Il est donc question de cela ici!

 

J'aimerai ma sœur fillah que vous observez les quelques directives suivantes si vous tenez à atteindre vos nobles objectifs afin de passer à quelque chose de plus profond:

  • Entretenez cette frustration qui vous déchire même si elle est éternelle car dans l'effort à atteindre le divin, il y aussi un plaisir. Le but consiste à la développer afin que vous puissiez tendre perpétuellement vers Allah de sorte que vous ne vous rassasiez jamais de faire mieux pour l'atteindre puisqu'il est inaccessible en ce monde, et il le restera ! Ainsi, gouteriez-vous à la station spirituelle qu'est le Chaouq, le désir ardent de le retrouver, de le voir et de le rencontrer dans l'au-delà grâce à vos efforts ici-bas...

  • Développez votre proximité d'avec le Créateur par un travail spirituel consistant à rendre plus nette en votre conscience l'idée d'Allah, et ce afin que vous puissiez l'invoquer et le remémorer tout en le palpant. Tant que vous ne vous confiez pas à lui autant que vous vous confiez à moi, c'est-à-dire avec la ferme conviction que je suis une personne qui réceptionne votre appel et y répond alors vous ne cheminerez pas encore dans la voie qui mène à Lui! Faites en sorte que votre pratique religieuse sois vivante et non mécanique même si elle est composée d'adorations peu nombreuses! Travaillez la qualité et non la quantité! Le rappel ne sert effectivement que si au préalable vous connaissez celui que vous vous remémorez!

  • Repentez-vous de vos péchés par le regret, la cessation de ces derniers, la ferme résolution de ne plus les recommencer, et surtout par la prévention, au moyen du délaissement des mauvaises fréquentations car, par Allah, beaucoup périront en raison du décor ténébreux par lequel ils ont été rendus impuissants, et incapables de résister à la tentation ! Fuyez les gens malsains et vicieux et rapprochez-vous de gens lumineux!

 

Si tu vous vous attelez, orti al 'aziza, à mettre en pratique ces trois conseils, vous découvrirez, à n'en point douter des merveilles, et pour cela je vous invite à nous rejoindre au sein de notre association, si vous habitez l'île de France1 car les trois actes par lesquels se nourrit votre cœur sont l'apprentissage, l'action et surtout le regroupement à travers l'application de notre attestation de foi! La ilaha ilal lah...

 

C'est dans la perte du plaisir de la première heure,

Que l'on puise la force de reconquérir le bonheur.

 

Tâchons de rendre constant nos meilleurs moments,

De sorte que notre frustration ne nous plonge dans le tourment!

 

A l'instar de cette femme qui refuse tout prétendant,

Puisque n'arrivant pas à oublier justement, son premier amant...

 

Mahdy Ibn Salah

1Même la distance ne doit pas être un obstacle à notre regroupement! Il ne faut jamais démissionner par rapport à nos objectifs même devant des obstacles insurmontables dans l'apparence car tout problème possède une solution!

  • Aucun commentaire trouvé