Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 2363

Salam ahléikoum

 

Elle a un profil frontal. Mais je ne crois pas que sa démarche était manipulatrice. Dès le début, elle vous a avoué ses défauts. Quand on est dans une relation de séduction justement on ne se dévoile pas de la sorte! Elle était en détresse. Je pense qu'elle vous a idéalisé. C’est un cas de transfert et de contre transfert qu'on rencontre dans un schéma soignant-soigné. Elle était en admiration pour vous certes mais je pense qu'elle n'est pas la seule. Le savoir séduit, comme bien d’autres choses. Ce qui n'est pas commun c'est le fait de le verbaliser, d'où la déhinibition de cette dame. Ne le prenez pas mal mais j'ai trouvé les échanges agressifs. Je conçois la lourdeur de ses actes, mais le dialogue par moment tournait au règlement de compte. Je comprends que vous êtes peut-être confronté à  ce genre de situation souvent et que cela vous exaspère. La neutralité est de mise pour le soignant.  Pour celui qui transmet un savoir également.  Quant à la communication des informations transmises pour  soigner, je trouve le sujet  délicat.  Je l'ai vue dénudée suite à ce que vous avez révélé. Devant tout le monde ! Parfois l'être humain s'il ne se dénonce pas lui-même  suite à un péché, Dieu le préserve. Et je pensais que el jahro bilithm était blâmable. Je sais que je ne suis rien et personne pour dire ou écrire quoi que ce soit, je sais que vous faites beaucoup pour les gens. Je ne vous fais pas de morale, j'exprime juste un avis.  J'ai connu une fille qui me décrivait la même enfance que Malika. Sa mère a fauté car elle était délaissée par le mari, elle  s'est repentie et a tout dit au père. Ce dernier,  pour se venger a pris une seconde femme, n'a pas quitté la première mais les enfants ont souffert. Cette fille me décrivait que pendant son enfance elle se demandait qui était son père car ayant eu des doutes sur la fidélité de sa mère vers l'âge de 5 ans, elle décrit également des attouchements pendant l'enfance. Souffre-t elle de double facette?  Bref compliqué tout ça!!!!

 

Wa ahléik salam orti al ‘aziza,

 

Ce n’est pas le fait que la sœur ait voulu me séduire qui me gêne le plus, à la rigueur je pourrais le comprendre de la part d’une célibataire, la séduction est une chose de naturelle, voire belle et noble quand elle est exprimée d’une manière respectueuse de la Loi musulmane, aussi saisissez qu’en provenance d’une femme mariée c’est purement laid, diabolique et malsain et je pense qu’il faut être intransigeant et ferme concernant cette question sinon on tomberait dans un piège Satanique, par lequel les imams, les prédicateurs ou les arbitres cacheront leur vice par une conformité d’apparence à la Loi, et piqueront, sans scrupule, par la suite, les femmes des autres ! Je vous invite à lire cet article sur le sujet : http://www.mahdyibnsalah.fr/relation-haf/problemes/173-il-y-a-du-deshonneur-dans-larbitrage-de-certains-imams.

 

Ce n’est donc pas le plus grave, croyez-moi, ma colère s’est alimentée avant tout par la laideur du double visage de cette sœur, et donc par l’injustice à l’endroit de son époux qu’elle trompe par l’entretien d’une relation régulière avec un autre homme que son mari, qu’elle visite « de temps en temps » comme elle me le dit, et ce, pendant son alliance ! Que la sœur ait été manipulatrice ou pas envers moi, là n’est pas le sujet, ceci est un autre problème ! Quand je lui répondais, je ne la visais pas spécialement, d’ailleurs je l’ai déjà oublié, je visais toutes les doubles facettes que j’ai connu, auxquelles il faut manifester la plus sévère des méchancetés car notre Prophète disait : « Les gens les plus détestés aux yeux d’Allah sont les doubles facettes, qui viennent vers ceux-ci avec un visage et vers ceux-là avec un autre visage ! »[1]  

 

 Comprenez que la dureté fait parfois partie de la sagesse car la sagesse consiste à agir de manière adéquate. Vous me connaissez bien et vous savez que je suis quelqu’un de très tolérant qui sait fermer les yeux sur les erreurs des gens afin de les soigner et de les aider à s’en sortir ! Mais en ce qui la concerne, il s’agissait d’un cas particulier, qui ne souhaitait pas réellement la guérison tel un malade qui consulte un médecin et qui refuse de suivre le traitement ! Quand quelqu’un veut consulter un médecin ou un thérapeute mais sans vouloir suivre les prescriptions, c’est que nécessairement son intention de départ visait autre que la guérison… Comprenez que la volonté de guérir peut servir ceux qui veulent autre chose que celle-ci ! La transparence n’est donc pas un argument pour défendre les doubles facettes ni la sincérité car c’est par cette même transparence, et cette sincérité qu’ils peuvent réaliser et concrétiser leur ensorcellement !

 

Sachez qu’une spiritualité parfaite nécessite l’équilibre. Notre Prophète se décrivait à juste titre de la manière suivante : « Je suis le prophète de la miséricorde et je suis le prophète de la mêlée frontale ! »[2] Il en va de même pour Allah qui est un Seigneur, Miséricordieux et simultanément « Dur en châtiment » ! Comprenez qu’il existe deux types de péché :

-          Le péché adamique

-          Le péché Iblissien

 

Le premier péché associé à l’ignorance ou à la faiblesse doit être tolérable par les thérapeutes, quelle que soit la gravité de celui-ci, à l’inverse du second qui, quant à lui, est associé à l’orgueil et à l’hypocrisie, et mérite, par conséquent, la condamnation la plus ferme, au risque de nous mener à la perte avec son auteur ! En effet, une tradition authentique rapporte à ce propos : « En vérité, la première déficience qui affecta les Enfants d'Israël était qu'un homme croisait un autre et lui disait : O toi ! Crains Allah et abandonne ce que tu fais, car cela ne t’est pas permis ; puis il le croisait le lendemain et cela ne l'empêchait pas de manger avec lui, de boire avec lui et de s’asseoir en sa compagnie. Lorsqu'ils firent cela Allah amalgama leurs cœurs ! »

 

Ainsi,

 

Méfiez-vous de ceux déforment un enseignement,

En le déséquilibrant pour plaire aux mécréants,

Car, en agissant de la sorte, ils ne font que tromper les gens,

En falsifiant l’identité d’Allah, du prophète et des véritables croyants !

 

C’est pourquoi Allah dit dans le Coran : « Muhammad est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. »[3]

 

Par rapport, à la question de cacher les péchés, il est vrai que selon une tradition authentique, la règle générale consiste effectivement à cacher nos péchés afin que notre Seigneur les cache à son tour le jour des comptes !

 

Mais cette règle possède des exceptions, surtout quand par cette dernière, le péché se renforce et s’accentue. En effet, seul le péché suivi par une sincère repentance mérite d’être caché, à la différence de celui dont le caractère secret assure sa pérennité ou la conservation du démon associé ! D’ailleurs la tradition explique l’erreur de divulguer le péché pour celui qui s’en vante ou déconsidère sa gravité par son extériorisation !

 

Ainsi, les cas de figure où il est permis de dévoiler les péchés sont : 

- Celui d’une personne qui consulte un thérapeute et qui désire se libérer d’un mal dont il ne connait l’origine. Le thérapeute doit connaître tous les détails de la vie pour parfaire son traitement !

- Celui d’une personne qui ne s’est pas repenti de ses péchés

- Celui d’une personne qui consulte un Raqi et dont le démon s’est nourri par les péchés

- Celui qui se voile la face en voulant cacher ses erreurs et qui refuse de s’assumer dans ses faiblesses et ses forfaits en fuyant l’extériorisation thérapeutique

- Celui qui est vaincu à cause de ses péchés, par des remords tétanisant et déséquilibrant mentalement

 

Par conséquent, Il faut bien remettre les choses à leurs places, ce n’est pas un péché ordinaire ce que faisait la sœur Malika, en espérant qu’elle arrête tout cela par la grâce d’Allah ! En effet, cacher ses adultères à répétition, c’est indirectement les encourager ! Il fait partie de la thérapie efficace que de se concentrer sur les péchés car c’est l’une des voies de l’introduction et de la consolidation du mal en l’être! Ne pas se concentrer sur la faille, c’est passer à côté de la guérison ! D’où, la nécessité pour les personnes victimes d’attouchements durant leur enfance de parler avec un thérapeute et de dénoncer ouvertement l’injustice!

 

Quel succès a remporté Satan, le lapidé,

En faisant passer un mensonge par une vérité,

Celle qui consiste à ne pas dévoiler les péchés,

Quand par cette action, il assure leur pérennité !

 

Concernant votre amie, sachez qu’être issu d’une relation extraconjugale ou victime d’attouchements durant l’enfance n’implique pas forcément la double facette à l’âge adulte, mais accentue énormément le risque de faillir aux tentations diaboliques liées à l’émotivité! Le dédoublement du visage est effectivement un châtiment divin à l’endroit de ceux qui, par leur hypocrisie, ont volontairement décidé de suivre leur démon, voire de l’aimer passionnément jusqu’à utiliser la bonne facette pour servir les intérêts de celui-ci ! Donc, il faut bien faire la part des choses concernant ce sujet ! Il existe un dédoublement du visage qui est naturel quand nous péchons, par exemple, en opposition vis-à-vis de nos principes et qui est, par déduction, soignable ! Les doubles facettes irrécupérables sont des personnes qui veulent devenir des doubles facettes, de leurs propre chef, et généralement ils sont des hypocrites qui alternent entre la foi et la mécréance ou l’adoration et les péchés capitaux, et ce, dans la constance et sans regrets ! Commettre des erreurs, c’est humain et cela peut arriver à tous et à toutes, je le conçois, mais les commettre dans la constance, et ce, sans état d’âme, c’est purement satanique !

 

Si j'ai cherché à vous rencontrer, c'est motivé par une sagesse, et je pense que vous le savez car vous êtes très intelligente, d'où l'explication de votre refus d'ailleurs. Je ne fais rien au hasard ma soeur fillah, et je sais exactement ce qu'il vous faut pour vous sauver mais la balle est restée dans votre camps sans se déplacer... Si vous voulez fermer les yeux, moi je ne peux pas fermer les miens, sur votre état ! Comprenez que je crois en vous, car vous êtes profondement sincère, et je serais hypocrite dans mon amour fillah, si je me tais sur ce qui peut faire votre perte dans l'au-delà, et cela pour ne pas vous heurter ! Qu'Allah vous délivre directement ou indirectement par sa délivrance au moyen d'une véritable foi... 

 

Ainsi, sachez donc que le dédoublement du visage est composé de la pire des races maléfiques qui soit, surtout quand l’amplitude entre les deux visages varie entre la foi et la mécréance ! Car, en effet, Iblis est moins égaré qu’une personne appartenant à cette catégorie puisque lui est un mécréant par ses actes au niveau du Tawhid Oulouhiya, mais sa foi en la Seigneurie divine (Rouboubiya) a toujours été stable, il n’est donc pas un hypocrite, au sens le plus laid du terme, car il a assumé sa désobéissance et sa tromperie en se justifiant devant Allah, de manière directe !

 

Concluons que ma haine à l’égard des doubles facettes est légitime car ne pas les détester, c’est indirectement aimer Iblis car ce dernier est moins laid qu’une personne à deux visages ! C’est donc se rapprocher de la mécréance que de ne pas les haïr car Allah les déteste et aimer ce qu’Allah aime, fait partie de la foi, de même que détester ce qu’il déteste ! En effet,  notre Prophète a dit : « Celui qui aime en Allah, et déteste en Allah a certes complété sa foi ! »[4] Je suis persuadé pour ma part que ceux qui succombent aujourd’hui à la ruse, par l’intensité émotionnelle, d’une double facette en suivant le démon de cette dernière par la croyance en ses mensonges et par l’obéissance à ses ordres maléfiques, risquent fortement de suivre demain celui dont la tentation est sans égal, c’est-à-dire l’Antéchrist ! Et n’est-ce pas devenir mécréant que de suivre l’Antéchrist, au détriment du Tawhid et des ordres prophétiques ? A ce sujet le Prophète a dit : « L’Antéchrist descendra dans le marécage dit Mariqanat, et la plupart de ceux qui viendront l'y rejoindre seront des femmes. Au point que l'homme retournera à son épouse ou sa mère ou sa fille ou sa sœur ou sa tante afin de les attacher pour les empêcher d'aller le rejoindre! »[5]

 

C’est effectivement en raison de leur forte émotivité que les femmes suivent aujourd’hui le diable, et demain suivront l’Antéchrist… Car la forte émotion annule la raison, et n’oublions pas que la raison est pour le Coran et la Sunna ce que la lumière du soleil est pour les deux yeux !

 

Mahdy Ibn Salah

 



[1] Boukhari, Moslim
[2] Ibn Hibban
[3] C48/29
[4] Si mes souvenirs sont bons le hadith est rapporté par Tirmidhi mais à titre d’assurance, je l’ai lu dans l’une des fatwas d’Ibn Taymiyya
[5] Ahmad
  • Aucun commentaire trouvé