Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 738

 Assalam alayk,

 

Assise dans cette bibliothèque face à mon livre je n'ai pu m'empêcher de faire un petit retour en arrière de mon cheminement jusqu'à aujourd'hui. Je n'ai pu évincer de mon esprit les personnes qui m'ont aidé dans ce cheminement, rempli de réflexions, d'interrogations, de douleurs, de tristesse, de prises de décisions dures à assumer parfois. Vous m’avez tout simplement donné les clefs pour tout d'abord me mettre face à moi-même (et ce à travers vos vidéos) et ça, c'est le plus dur... Reconnaître, accepter, travailler toujours travailler sur soi. Revenir à l'essentiel. Revenir vers soi, pour mieux aller vers l'autre. Vous ne m'avez pas jugé... Et ça, c'est important ! J'ai pu m'éloigner d’une personne qui été mauvaise et toxique pour moi. Et je ne m'en rendais pas compte. Et sa colère en réaction à ma prise de décision quant à la séparation, m’a fait comprendre que nous ne suivions pas le même chemin et que nos intentions divergeaient. Pendant quelques temps, j'avoue avoir eu un sentiment de culpabilité, pensant être l’hypocrite et la mauvaise, mais ceci n'est en fait que manipulation de sa part. Au final, je ne me suis jamais autant senti bien avec moi-même et aussi bien face à Allah qu’aujourd'hui. Biensûr, le chemin est encore long... J'ai encore beaucoup de travail mais ce dernier est plus qu'amorcé. Bien que j'aie conscience que le travail, c'est moi qui l'ai fait, je ne peux occulter le fait que vous m’avez aidé. Je me répète peut-être, mais cela est préférable au silence rempli d’ingratitude.  Voilà, quelques propos que je ne pouvais garder pour moi, je me devais de vous en faire part. Sachez que tout cela vaut plus qu’un kilo de grenades. Lol !

 

Wa ahléik salam, orti al ‘aziza,

 

Cela me fait plaisir de recevoir des messages comme le tien car cela montre les effets positifs de nos thérapies, que celles-ci soient directes ou par l’entremise de nos vidéos ou écrits.

 

Par Allah, si nous savions ! Il n’y a rien de plus répugnant pour Satan que de voir des musulmans se délivrer des chaînes de la désobéissance, de l’instabilité et du mal-être, par lesquelles il dominait leurs cœurs et leurs consciences ! Crois-moi ! Ma sœur fillah, je sais l’importance de chacune de mes réponses destinées à mes lecteurs dans la souffrance, et je sais qu’elles répugnent à ceux qui ne veulent que la lumière se propage, parmi les suppôts de Satan, qu’ils soient djinns ou humains, car c’est s’endiabler que de jouir du péché, de la division ou de la souffrance que l’on provoque chez autrui !

 

A ce sujet d'ailleurs, le conseil d’une sœur influencée par la pensée pseudo-salafie qui m'invitait à fermer mon blog, a nourri de légitimes inquiétudes comme c'est le cas de cette lettre que j'ai reçu d'une soeur s'appellant Jasmine : « Salem aleycom, J'ai lu votre dernière publication et cela m'attriste profondément. Comment vous dire, je ne comprends vraiment pas pourquoi toujours ce désir d'étouffer la lumière alors qu'elle est si rare de nos jours, et toujours cette division parmi nous. Lorsque j'ai lu le titre de l'article, j'ai eu peur : je pensais vraiment que vous alliez fermer votre site. Par la Grace d'Allah, j'y ai trouvé beaucoup de trésors permettant de cheminer vers l'Unique. J'ai regardé le monde avec un autre regard, je me suis regardé avec un autre regard, et j'ai enfin compris ce que voulait dire « être musulman » véritablement, que Dieu m'en soit témoin. Je ne peux que vous témoigner mon soutien sincère. Qu’Allah vous récompense de la meilleure des récompenses, vous et tous ceux qui œuvrent à vos côtés au triomphe de la Vérité. »

 

Alors, comprends que je ne demande pas de salaire[1] pour cela, ma récompense je la trouve entièrement dans votre délivrance ! C’est une victoire, pour moi que de voir par ton cœur, ce qu’auparavant tu ne voyais pas ! Et le chemin n’est pas fini comme tu le précises, il reste effectivement du travail car après l’éloignement de la source qui alimentait la faille, il reste son calfeutrage par une compensation légale !   

 

Je profite de l’occasion pour mettre en évidence ici, l’importance des prédicateurs car ces derniers ont la lourde responsabilité de guider les gens des ténèbres vers la lumière, et vous pouvez reconnaître les véridiques, par les trois caractéristiques suivantes :


- Ils enseignent aux cœurs le Tawhid

- Ils éduquent les âmes et les transforment

- Et bâtissent des environnements sains, comme étapes vers la constitution de la société idéale

 

En effet, le véritable prédicateur ne se limite pas à l’enseignement car malheureusement vous trouverez que beaucoup d’entre eux ne se contentent que de discourir ! Est donc un prédicateur accompli, celui qui non seulement enseigne, mais permet le changement positif, par l’éducation, de la vision et des agissements de ses étudiants ! C’est à ce niveau que l’on peut mesurer, d’ailleurs, la qualité d’un enseignement ! La supériorité du second degré sur le premier se localise dans le fait qu’enseigner permet l’entretien de la foi, c’est-à-dire qu’en l’absence du prédicateur, l’élève redevient comme il était, tandis qu’éduquer permet l’indépendance dans cet entretien ! Enfin, le parachèvement du statut de prédicateur s’obtient par son aptitude à fonder une famille spirituelle, et à participer à la constitution de la société idéale, susceptible de garantir le bien-être de tous, par le triomphe de la vérité ! C'est à ce niveau que l'on reconnaît les vrais...

 

Ne restez pas seuls, mes sœurs et mes frères,

Suivez les vrais flambeaux dans votre cheminement,

Car Satan accompagne toujours l’aveugle solitaire,

C’est par la lumière d’un guide que s’opère le discernement !

 

 

Wa bilahi ta’ala taoufiq

Mahdy Ibn Salah

 


[1] Quoique le kilo de grenades, ne serait pas de refus…
  • Aucun commentaire trouvé