Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 6206

As salamu aleikum wa rahmatuLahi wa barakatu,

 

Je voudrais avoir des conseils sur les manières de lutter contre les insufflations de Satan, car il est très fréquent chez moi, je finis par douter de tout, subhan'Allah, est ce normal ? J'ai l'impression de ne pas être sincère, d’être hypocrite et je souffre vraiment de ces maux. Je n’étais pas touchée par cela auparavant, depuis le moment ou je me suis concentrée sur ma religion jusqu’à maintenant. Ces pensées sont devenues omniprésentes, et j'ai peur de désespérer de la miséricorde d’Allah, ce qui me rendrait mécréante. Qu’Allah m'en préserve. Amine  Qu'Allah vous récompense.


Selem wa3laykoum wa rahmatoulah wa barakatou 

 

Tout d'abord barakAllah oufik pour ta réponse et du temps que tu as consacré pour y répondre. Ma question est que faire quand on est soumis au wasswass. On m'a déjà dit de ne pas faire attention aux suggestions de Satan mais j'ai du mal à ne pas y prêter attention. Que me conseillerais-tu pour m'en débarrasser une bonne fois pour toute par la permission d'Allah sobhanahou wa ta'ala surtout que ces mauvaises pensées sont sur Allah, et sont très graves. BarakAllah oufik akhi lkarim  Allah y 3awnake

 

Wa ahleikoum salam,

 

Le wasswass est une suggestion diabolique provenant d’un démon. Il peut provenir d'une parole, d'une image ; il peut se présenter sous forme de pensée ou d'émotion car les djinns ne communiquent pas nécessairement en composant une parole construite comme c'est le cas de la parole humaine. La plupart du temps, c’est par l’idée furtive qu’ils communiquent. Ainsi, savoir traduire les idées qui traversent nos esprits comme des vents nous invitant à les suivre peut nous permettre de décoder le langage diabolique, et d’éviter, par conséquent, d’être guidés par Satan à nos dépens, quand nous pensons par ignorance que ces idées sont les nôtres pour la raison qu'elles semblent se produire en nous. En réalité, elles se produisent pour nous c'est à dire qu'elles nous visent avec pour but de nous détourner d'Allah.

 

Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour un ennemi. Il ne fait qu'appeler ses partisans pour qu'ils soient des gens de la Fournaise. Ceux qui ont mécru auront un dur châtiment, tandis que ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres auront un pardon et une grosse récompense.[1]

 

D’une manière générale, ce sont les personnes à la sensibilité appuyée qui auront les insufflations les plus explicites et plus nettes. Ainsi, la présence de wasswass révèle la présence d’un diable, si bien que travailler à extraire ou à affaiblir ce dernier en renforçant l'adhérence à Allah s’avère être la solution efficace. Mais soulignons que personne n’est à l’abri de l’insufflation démoniaque car nous avons tous un démon à nos côtés, si bien que des compagnons dirent au Prophète, « si tu savais ce qui traverse notre esprit, tu nous considèrerais comme des mécréants !» Et, le Prophète répondit : « C’est cela qu’avoir la foi !» En effet, le Prophète voulait dire que c’est en reniant les idées maléfiques par les actes confirmateurs de la foi en Allah seul que s’opère la négation de la fausseté de même que l’affirmation et l'adhérence au Haqq, qui sont les deux piliers de la réalisation du Tawhid. Donc avoir des wasswass, c’est normal ; mais c’est quand ces waswas influent sur le cœur et les actes que cela devient dangereux ! 

 

Il faut savoir que la soumission humaine à l’insufflation djinnique dépend de la netteté de l’idée qui, à son tour, dépend de l’intensité de l’acte c'est à dire de l'intérêt  apporté à cette idée. En effet, à toute idée est associée un acte, même minime à l'échelle des sens. Ainsi pour une personne qui regarde, par exemple, des images illicites, la netteté de l’idée maléfique ne dépend que de l'intérêt porté. Donc, moins l'adhérence à Allah est solide, plus la conscience s'affaiblit vis à vis d'un illicite tendant à s'imposer ! A l'opposé, plus l'adhérence à Allah est grande, et moins l'influence des démons n'a d'effet !

Ceux qui ont été injustes ont plutôt suivi leurs propres passions, sans savoir. Qui donc peut guider celui qu'Allah égare ? Et ils n'ont pas pour eux, de protecteur. Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la nature qu'Allah a originellement donnée aux hommes - pas de changement à la création d'Allah - Voilà la religion de droiture ; mais la plupart des gens ne savent pas.[2]

C’est pourquoi notre Prophète disait : « Fais suivre la mauvaise action par une bonne afin que cette dernière l’efface. »[3] Dans cette tradition, notre Prophète met en relief la notion d’effacement du péché par l’accomplissement de l’acte qu'Allah agrée. Dans une autre tradition authentique, notre Prophète assimile le péché à un point noir qui s’incruste dans le cœur, de sorte que, plus il y a de péchés, plus le cœur s’obscurcit, et moins l’individu devient capable de se libérer de la désobéissance car les ténèbres deviendront par leur victoire, la référence du cœur, par laquelle se normalisera le péché ! A partir de là, comprends qu’à chaque idée maléfique est associée un acte, même à l'échelle de la pensée. Il suffit, par déduction, de connaître le contenu du wasswass afin de savoir quel acte l’alimente, et d’agir dans le sens contraire de sa finalité afin qu’il disparaisse !  

 

C’est l’ignorance, la faiblesse de l’intention, et le manque de dhikr, qui alimente, de toute évidence, vos wasswass respectifs car le doute à l’égard d’Allah, de soi ou de la religion n’est possible que par l’absence d’assises doctrinales solides, et d’une pureté du cœur ! C'est toujours à cause de la déconcentration lors de la prière, par exemple, que l'insufflation satanique s'invite en notre conscience. C'est a ce propos qu'un sage disait à juste titre : «Allah regarde le coeur de son serviteur à chaque instant. Et au moment ou ce dernier oublie son seigneur, Allah laisse son coeur sous la domination  de Satan.»  Ainsi, je vous  invite à quatre adorations afin de remédier à vos maux :

 

 

-          A la connaissance d’Allah, ainsi qu’à la connaissance de Satan car la connaissance de l’ennemi est indispensable pour le combattre

-          A la connaissance de soi par l’éducation de l’âme et la purification du cœur

-          A l’accomplissement des bonnes actions et au délaissement des péchés

-          A la fréquentation des personnes et endroits sains et à l’éloignement des personnes et endroits pervers

 

Si vous patientez dans l’accomplissement de ces quatre remèdes, votre démon s’en ira et les idées maléfiques associées disparaîtront, sans que vous ne fassiez d’efforts. C’est ce qui arrive, par exemple, pour les gens qui avaient l’habitude d’insulter ou de jurer sur leur mère, avant la pratique de la religion, et qui, une fois dedans, voient disparaître ces mauvaises habitudes spontanément ! Si à l’opposé, l’idée maléfique voit le jour lors de la conversion à l’Islam, c’est tout simplement parce que le démon ne veut pas de celle-ci, et qu’il aspire à ce que la personne fasse marche arrière, moyennant l’insufflation classique de l’hypocrisie ! A ce sujet, j’ai écrit :

 

Ne succombez pas, de grâce, aux insufflations sataniques,

Particulièrement, celle qui veut faire de vous un hypocrite,

De sorte, qu’à cause de vos péchés, vous arrêtez la pratique,

En effet, c’est toujours par un bien que Satan, au mal, vous invite !

 

Ainsi, s’explique pourquoi chez les novices dans la religion, l’insufflation du démon est plus forte, expliquant la raison pour laquelle ces derniers sont plus affectés, notamment par les wasswass vis-à-vis des ablutions...

 

Wa bilahi ta’ala taoufiq

Mahdy Ibn Salah

 

   

 

 

 

 

  

 

 



[1]C35/6-7
[2]C30/29-30
[3] Moslim
  • Aucun commentaire trouvé