Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Mariage  •   •  Affichages : 717


Salam alaykoum cher frère en islam j’espère que vous allez bien. Je me permets de vous envoyer ce message car vos vidéos m’ont été d une aide précieuse el humdoulilah. Aujourd’hui je me trouve dans une situation délicate et assez urgente car je suis censé me marier dans deux semaines mais des problématiques d’ordre psychologique se présentent à moi clairement j’ai peur de m’engagrt dans cet état non serein depuis peu..

Wa 3aleikoum salam, okhy al karima,

Hélas, beaucoup de personnes sont affectées par votre problématique…

Sache que la peur est un sentiment du cœur, bien qu’il existe une peur physique liée à l’approche du danger, qui génère la libération dans le corps de l’adrénaline susceptible de provoquer une réaction d’anticipation.

Aussi, revenons à la peur qui résulte d’un acte du cœur puisque car tout notre propos tourne autour de cette dernière. Il existe, en ce qui la concerne, deux types :
-         La peur angélique
-         La peur satanique

Ces deux peurs sont diamétrales car la peur angélique se reconnait à la clarté décisionnelle qu’elle suscite à l’endroit d’un éventuel danger avenir, tandis que la peur satanique provoque le flou et l’indécision chronique !

C’est pourquoi, il est indispensable de se pencher sur la nature de votre peur afin de savoir si votre indécision est légitime ou non.

En effet, une peur angélique se confirme par l’intuition angélique, accompagnée par des preuves et des signes rationnels comme les lapsus comportementaux que l’on peut déceler grâce à la science du profilage, tandis que la peur satanique se base sur rien de véritablement concret et rationnel, seulement sur des idées pessimistes et des suppositions maléfiques comme les craintes injustifiées.

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la ruse diabolique, par laquelle beaucoup se font avoir, et qui nous pousse à ne pas agir dans le présent à cause de l’éventualité d’un échec futur !

Il faut savoir que la peur peut être divinisée, et quand la peur est divinisée c’est-à-dire quand elle constitue un rival à Allah à l’endroit de la destination du sentiment de la peur alors la personne souffrira d’un cercle vicieux qui la rendra malade, par le processus subtil de l’angoisse à savoir : la peur d’avoir peur, de sorte que cela soit la peur qui alimente sa propre peur, et ce, jusqu’à générer la maladie de l’indécision chronique, qui rendra un profil nocif et toxique car le flou d’une personne peut effectivement porter préjudice au mouvement équilibré d’un entourage stable dans ses idées et ses actes !

Aussi, il est important de comprendre le pourquoi de l’intensité de la peur qui vous habite car c’est derrière cette intensité que se trouve la faille à colmater afin de pouvoir guérir de l’indécision chronique !

Qu’Allah nous permette de comprendre davantage de maladies afin de mieux aider ses serviteurs croyants qui veulent sincèrement guérir et s’en sortir
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé