Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Mariage  •   •  Affichages : 345

Salam aleykoum,

Qu'Allah vous récompense pour tout le travail que vous faite et ce que vous nous apportez. J'ai compris beaucoup de choses grâce a vos videos et sa va mieux dans ma famille. J'ai besoin de votre avis : je suis rentrée dans le deen il y a plus de 10 ans, même si ma famille est musulmane. j'étais très jeune et avant ça j'ai commis la fornication avec un homme. je n'ai pas beaucoup eu de relations avec les hommes mais avec celui là c'est allé trop loin. Depuis je me suis repenti, j'ai complètement coupé depuis des années et elhamdoulilah j'ai plus jamais refait ça. juste d'y penser je suis dégouté et je demande pardon à Allah pour le passé. elhamdoulilah je suis stable dans le deen, je porte le hijab, je prends des cours, tout va bien.

Aujourd’hui je parle avec un frère pour le mariage et c'est exactement l'homme qui me correspont et c'est pareil pour lui, il m'a dit que je suis celle qu'il lui faut. on s'entend très bien et normalement il n'y a pas de problème pour qu'on se marie. Mais pour moi il y a une chose : il croit que je suis vierge alors que je ne le suis plus et c'est très important pour lui. Je n'ai rein dit à ce sujet mais il croit que parce que j'ai pas beaucoup fréquenté les hommes que je suis vierge encore. J'ai regardé des avis de savant et ils disent qu'on doit pas parler de nos péchés passé à un prétendant. Si on a fait tawbah ça reste entre Allah et nous. sauf que j'ai l'impression d'^tre hypocrite avec le frère et que c'est injuste de ma part qu'il croit ça alors que c'est pas vrai.

Je ne dirais jamais à personne que j'ai commis zina. Mais est-ce que je dois pas laissé tomber le frère sans lui dire que c'est pour sa? c'est pas de l'hypocrisie de rester avec lui alors que c'est une condition pour lui et moi je sais que je remplit pas la condition, même si pour moi c'est clair entre Allah et moi que c'est complètement du passé?

Jazakallahoukheir

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Effectivement, il ne faut pas mentionner des péchés quand ces derniers appartiennent vraiment au passé mais parfois il existe des péchés qui déteignent encore sur le présent, en raison d’une déficience de la repentance, et qui donc potentiellement peuvent affecter le futur, d’où le fait que parfois on peut poser certaines questions, voire tester, à titre d’anticipation d’un danger.

Ceci dit, le droit est une chose et la psychologie en est une autre, et ce qu’une personne accepterait, une autre ne pourrait l’accepter, en raison de la différence des natures, d’où l’importance de tenir compte de la psychologie et du droit en même temps !

Or, justement, il y a des hommes qui ; s’ils apprennent le passé d’une femme après la conclusion d’une alliance peuvent subir une angoisse insurmontable qui risque de saboter cette même alliance car Satan jouera dans la conscience, particulièrement dans le subconscient, en associant le passé et la femme, et ce, à chaque fois que l’époux s’en rapprochera, de sorte que cela soit l’amour qui alimente l’angoisse dans un cercle vicieux horrible !

Aussi, l’action de tromper en cachant un défaut ou un vice peut provoquer une déception à même de saboter une alliance et ceci est strictement illicite, en islam, quand cette action de cacher a pour vocation de garantir le mariage, puisque cela est assimilable à de la tricherie.

Or, cacher un passé dont nous ne sommes pas fières ce n’est évidemment : pas tromper, c’est même un devoir quand il y a repentance, je tiens à le souligner, mais lorsque la personne en face nous voit selon une image qui n’est pas conforme à la réalité, c’est tromper si l’on garde le silence car par notre silence on entretient le fossé entre l’image fausse qu’il se fait de notre passé et ce même passé que l’on veut oublier…

C’est pourquoi, votre sentiment révèle votre pureté car il y a un risque à ne rien dire d’où le fait que je vous encourage à remettre en phase l’image qu’il peut se faire de vous avec la réalité, et ce, sans pour autant rentrer dans les détails, au moyen d’un rappel indirect sur les sagesses de l’erreur et du positif que l’on peut extraire de cette dernière.

En effet, l’erreur est humaine car : « tous les fils d’Adam font des erreurs, selon notre prophète, ce sont ensuite les repentants qui sont les meilleurs d’entre eux ! » Donc, le croyant authentique ne s’arrête pas sur l’erreur mais regarde le meilleur qui peut en découler si derrière l’erreur on comprend, se repent, et l’on se réforme pour tendre vers le meilleur !

Ce sont les hypocrites qui s’arrêtent sur les erreurs et qui veulent les rendre éternels en rendant impossible la positive évolution, de sorte de juger et de condamner en prenant la place du divin !

Agissez selon ce conseil, et si c’est un homme bien, il restera avec vous, car il est 1000 fois préférable d’être avec une personne authentique qui a fait des erreurs, que d’être avec une personne fausse qui, « visiblement », n’en fait pas !

Et, s’il s’écarte de vous en raison de votre sincérité alors soyez convaincue qu’Allah vous mettra une personne meilleure sur votre chemin !

Wa billahi ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé