Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Profilage  •   •  Affichages : 22089
 


Le profilage de notre Qarin est d’une importance primordiale si nous tenons à nous prémunir des mauvaises rencontres. En effet, à défaut de nous atteindre directement notre Qarin aspirera à le faire moyennant les personnes les plus proches de notre entourage.

 C’est pourquoi, il est indispensable de connaître cet ennemi intime qui aspire à nous détruire afin de prévenir plutôt que de guérir, et ce, en se méfiant des personnes qui voudront se rapprocher de nous et qui seront susceptibles de devenir d’excellents réceptacles de sa volonté maléfique.

 Hélas, nous traversons une époque ténébreuse où rares sont les personnes fiables sur qui nous pouvons sérieusement compter. Déjà, le prophète disait en son temps : « Les gens sont comparables à des chameaux, sur 100 : un seul est susceptible de servir de monture. »[2]

مَا مِنْكُمْ مِنْ أَحَدٍ إِلا وَقَدْ وُكِّلَ بِهِ قَرِينُهُ مِنَ الْجِنِّ وَقَرِينُهُ مِنَ الْمَلائِكَةِ " . قَالُوا : وَإِيَّاكَ يَا رَسُولَ اللَّهِ ؟ قَالَ : " وَإِيَّايَ ، وَلَكِنَّ اللَّهَ أَعَانَنِي عَلَيْهِ فَأَسْلَمَ ، فَلا يَأْمُرُنِي إِلا بِخَيْرٍ "
Il y a une divergence entre les savants quant au sens à donner à la « conversion » du diable :
-          certains pensent que le diable est devenu musulman
-          d’autres pensent que l’expression signifie que le prophète est exempté seulement du mal du diable
En effet, selon Soufyan ibn 3ouyaina le diable ne se convertit pas !

عن سُفْيَانُ بْنُ عُيَيْنَةَ في قول النبي صلى الله عليه وسلم : ولكن الله أعانني عليه فأسلم ، قال : يعني أسلم أنا منه .. قال سفيان : والشيطان لا يسلم

Le cheikh al islam Ibn Taymiyya dans son Minhaj an-Noubouwa[4]

قَالَ قَرِينُهُ رَبَّنَا مَا أَطْغَيْتُهُ وَلَكِنْ كَانَ فِي ضَلالٍ بَعِيدٍ

Dans ce verset, nous avons une preuve que le Qarin n’a d’emprise que sur une personne inclinée à le suivre, d’où le fait qu’il voudra s’innocenter auprès d’Allah contre l’argument de l’humain qui dira qu’il a été justement induit en erreur par lui!

Dans un autre verset du coran : « Et quiconque s'aveugle (et s'écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable. Ils (Les diables) détournent certes [les hommes] du droit chemin, tandis que ceux-ci s'estiment être bien guidés. Lorsque cet [homme] vient à Nous, il dira [à son démon]: "Hélas! Que n'y a-t-il entre toi et moi la distance entre les deux orients [l'Est et l'Ouest]!" - Quel mauvais compagnon [que tu es]! Il ne vous profitera point ce jour-là - du moment que vous avez été injustes - que vous soyez associés dans le châtiment.»[6] 

إِذَا كَانَ أَحَدُكُمْ يُصَلِّى فَلاَ يَدَعْ أَحَدًا يَمُرُّ بَيْنَ يَدَيْهِ فَإِنْ أَبَى فَلْيُقَاتِلْهُ فَإِنَّ مَعَهُ الْقَرِينَ

A partir de ces différents éléments, nous pouvons élaborer 4 degrés spirituels :
  • -          Qarin maitrisé
  • -          Qarin distant
  • -          Qarin séparé mais proche
  • -          Qarin collé

 

Le premier degré est le degré prophétique, c’est le degré de ceux qui possèdent leur propre diable, en l’utilisant contre lui-même. Le second degré est celui de ceux qui ont réussi à pousser le diable hors d’eux-mêmes, et donc à le contraindre à tenter seulement de vous atteindre par les réceptacles démoniaques environnants. C’est pourquoi, il existe une maitrise distante du Qarin par le gain de la confiance et le cadrage comportemental. Le troisième degré est celui de ceux qui ne se sont pas défaits de leur Qarin séparé de leur propre nature. Et enfin, le dernier degré est celui de ceux dont le Qarin est collé et qui n’ont d’autre choix que de le maitriser constamment à l’identique du degré prophétique afin d’éviter justement la déchéance à la moindre cassure de la cadence qui assure la maitrise ! 


Ainsi, il n’y a rien de déprimant dans le fait de constater sa nature siamoise démoniaque car les siamois démoniaques peuvent justement atteindre le meilleur degré moyennant leur effort constant à canaliser leur négativité, sachant que la meilleure manière de vaincre le Qarin est de l’emprisonner en soi pour mieux soit le contrôler, soit le consumer. C’est pourquoi, dans la roqya par pression physique, nous pouvons atteindre le Qarin lorsque c’est le corps réceptacle qui fait la roqya au corps source !  

De l’hypocrisie potentielle et de l’hypocrisie en actes

Il est important de commencer notre thème en abordant la notion de l’hypocrisie car c’est à partir de l’hypocrite que notre Qarin peut, effectivement, mieux nous atteindre, dans la mesure où l’hypocrite est, en réalité, un adversaire qui a l’avantage de ne pas  susciter notre esprit d’alerte !

La différence entre « l’hypocrisie potentielle» et « l’hypocrisie en actes » réside dans le fait qu’on dit d’une personne qu’elle est un « hypocrite potentiel » quand elle possède en elle une disposition à l’hypocrisie, en raison de sa nature siamoise démoniaque.

Ainsi, si cette personne ne possède pas un minimum de piété, les circonstances malencontreuses telles que la colère, ou l’épreuve pourront faire de cette dernière un ennemi déclaré !

Nous traversons une époque où les hypocrites en puissance abondent tellement les gens peuvent virer de l’amitié à l’animosité en une fraction de seconde !

C’est pourquoi, il est important de mettre en relief, les principales caractéristiques qui font le caractère d’un hypocrite potentiel afin de déceler si nous possédons en nous cette disposition, en rappelant que le caractère est composé des différentes habitudes qui font une personnalité :

-          Eprouver de la réjouissance au malheur et à l’échec des croyants.

-          Eprouver de la peine au bonheur et à la réussite des autres.

-          Eprouver une curiosité malsaine à l’endroit des éléments intimes de la vie d’autrui.

-          Devenir rapidement hostile quand l’ego est touché.

-          Focaliser sur les failles et les défauts des autres jusqu’à oublier les siens.

-           Reprocher à des personnes ce que nous accomplissons nous-mêmes, voire  pire !

Je tiens à souligner qu’il est possible qu’une personne pieuse puisse posséder l’un des traits du caractère de l’hypocrite en raison de sa nature siamoise démoniaque et qui, pour préserver autrui de son mal, s’écarte plutôt que de s’exposer à une tentation dont elle sait son impuissance à résister !

 Ainsi, un hypocrite potentiel n’est pas spécialement un hypocrite en actes, puisqu’il témoigne effectivement de sa piété, si par sa spiritualité, il parvient justement à contenir sa négativité intrinsèque sans succomber aux péchés associés que sont :

-          Ne pas combattre le déshonneur d’un croyant, colporter ou laisser salir son image.

-          Semer le doute, cultiver la méfiance, et espionner.

-          Diviser, mettre en garde, et séparer afin d’écarter les gens des personnes qui leurs sont utiles et bénéfiques.

-          Critiquer en cherchant plus à déshonorer qu’à améliorer une personne.

-          Ecouter sans scrupules les propos illicites tels que la médisance, et le colportage.

-          Juger en faussant le portrait par l’usage de vérités partielles et égocentriques.

La notion « d’hypocrisie potentielle » permet de nous avertir de l’éventualité d’une trahison future de l’un de nos proches « alliés », si un concours de circonstances le convierait à faire ressurgir ce qui sommeille en lui !

Le récit de Simon qui trahit Jésus dans la passion est pertinent pour illustrer notre propos : celui-là même qui disait : «  Si tous viennent à tomber, moi je ne tomberai pas »[8]

Comment profiler un potentiel hypocrite en actes ?

Dans une tradition, notre prophète dit : « Quatre caractéristiques, si elles sont présentes chez une personne ce sera alors un véritable hypocrite et celui chez qui il y a une de ces caractéristiques aura en lui une caractéristique de l'hypocrisie jusqu'à ce qu'il la délaisse: lorsqu'on lui confie un dépôt il trahit, lorsqu'il parle il ment, lorsqu'il promet, il ne le respecte pas ses engagements, et lorsqu'il se dispute il ne respecte plus les règles de la morale ! »

-          La confiance

-          La véracité

-          La loyauté

-          La morale

Ainsi, si nous tenons à mesurer le degré d’inclinaison à l’hypocrisie d’un individu, il faut nous attarder sur :

-          Les incohérences relationnelles 

-          Les incohérences du discours

-          Les incohérences des actes

-          Les incohérences émotionnelles

Nous entendons par « incohérences relationnelles », la modification du visage en fonction des relations. Nous entendons par « incohérences du discours », les contradictions dans la parole. Nous entendons par « incohérences des actes », les contradictions des membres quant aux discours. Et enfin, nous entendons par « incohérences émotionnelles », les réactions immorales qui peuvent suivre une émotion forte comme la colère ou la blessure de l’ego!

Ainsi, quand une personne réunit des incohérences dans toutes les dimensions qui font le caractère, nous avons un réceptacle potentiel démoniaque parfait!

De la connaissance de soi afin de connaître l’objectif de notre Qarin

Il est important de nous connaître afin de connaître notre Qarin puisque par principe notre Qarin adapte ses manigances en fonction de nous. Ainsi, il est crucial d’évaluer le niveau de notre pratique religieuse afin de connaître les stratégies de notre Qarin.

En effet, il est évident que la stratégie démoniaque à l’endroit d’une personne publique, ou d’intérêt public, n’est pas la même que celle d’une personne privée, qui plus est, n’est pas spécialement bénéfique pour la vérité car les diables abandonnent effectivement ceux qui se sont déjà abandonnés à eux, soit en pratiquant les péchés, soit en refusant de tendre vers la Vérité !

Ainsi, la visibilité de notre Qarin dépend de notre engagement ! Plus nous sommes nuisibles aux démons, plus nous serons susceptibles de les visualiser et de les distinguer avec netteté car la coriacité de votre Qarin est proportionnelle à l’intensité de votre luminosité !

En effet, il est logique que le diable redouble d’animosité à l’endroit des personnes qui leurs sont diamétraux dans la production, c’est-à-dire ceux qui produisent de la lumière, qui invitent à la vérité, qui appellent au Tawhid authentique, chassent les démons, lèvent les contradictions, réfutent les faussetés, dévoilent les ruses du diable, réconcilient et unifient ce que les démons travaillent à séparer et à désunir !

Ainsi, c’est en fonction de notre rôle vis-à-vis de la réalisation du Tawhid que se dessine le gabarit de notre Qarin. Or, le Tawhid possède deux degrés : individuel et collectif. C’est pourquoi, les démons de ceux qui se sont limités à une pratique individuelle du Tawhid se concentreront à nuire principalement à l’individu, et ce, en s’appuyant sur ses failles personnelles, tandis que les démons de ceux qui se dépensent dans le Tawhid collectif, se concentreront, quant à eux, à briser la confiance des gens vis-à-vis de ces derniers, quand ils sont bien évidemment dans la vérité, et ce, moyennant des réceptacles qui aspireront à les déshonorer, à les rivaliser, ou à les nuire par leurs ondes moyennant proximité collante et hypocrite !

C’est donc en évaluant nos faiblesses et nos failles, ainsi que le degré de notre contribution positive au Tawhid que nous pourrons savoir  à quel type de gabarit appartient notre Qarin.

Il est important de distinguer ici la faiblesse de la faille car une faille n’est pas spécialement une faiblesse alors qu’une faiblesse est nécessairement une faille.

En effet, une faille est une brèche par laquelle le démon peut s’introduire en vous. Elle peut être volontaire ou involontaire comme la sorcellerie, consciente ou inconsciente, dans la mesure où votre ignorance ou votre inexpérience peut vous empêcher de la visualiser ou de la voir comme telle à l’instar d’une manière de procéder !

 Ainsi, la faille concerne plus la volonté tandis que la faiblesse résulte plus, quant à elle, des dépendances. A partir de là, nous pouvons dire que le processus du voilement de la face s’explique par la synthèse de la faille et de la faiblesse !

L’établissement du profil des réceptacles de notre Qarin

Il est important de savoir que la récurrence est une excellente voie pour déterminer le profil de notre Qarin car, en effet, ce dernier récidive perpétuellement ses tentatives de nous atteindre.

C’est pourquoi, il suffit d’analyser les différentes périodes de notre passé durant lesquelles nous avons été éprouvés par de potentiels réceptacles de notre Qarin afin de dessiner le portrait de ce dernier, moyennant l’analyse des points communs des différents personnages qu’il utilisa tout au long de notre existence pour nous blesser et nous détruire !

A partir de là, il est important de préciser que la nuisance du Qarin dépend du réceptacle qu’il choisira pour vous atteindre car la manière de vous atteindre dépend effectivement de la nature de la liaison que peut nouer le réceptacle avec vous.

Ainsi, selon que le réceptacle soit un homme ou une femme : la manière de vous atteindre peut changer ! Sans oublier le fait que des femmes peuvent posséder des laideurs typiquement masculines et que des hommes peuvent posséder des laideurs proprement féminines !  

Après avoir analysé les objectifs de notre Qarin, il suffit d’établir le portrait des personnes susceptibles de devenir ses réceptacles ! Pour cela, il faut se concentrer à trouver les personnes qui font puzzle avec nous à l’endroit des failles et des faiblesses c’est-à-dire les personnes susceptibles d’alimenter nos déséquilibres et nos  dépendances !

En effet, il est important de mettre en relief la règle selon laquelle la force de notre Qarin est proportionnelle à notre faiblesse d’où le fait que les réceptacles idéaux sont des personnes qu’on ne soupçonne guère et qui ne nous nuisent pas directement, mais qui alimentent nos faiblesses !

En effet, il est possible que votre Qarin possède plusieurs réceptacles :

-          un gentil par lequel il alimente uniquement vos faiblesses et se renforce simultanément.

-          un autre par lequel il réalise ses méchancetés et ses vengeances !

Ainsi, il existe un rapport entre les différents réceptacles de votre Qarin qui peut échapper à votre clairvoyance en raison des objectifs affectés à chacun d’entre eux !

Conclusion

Ce séminaire qui avait pour but de mettre en évidence les dangers de se lier d’amitié ou d’amour avec un hypocrite potentiel, susceptible de devenir consécutivement dans un futur un excellent réceptacle de votre Qarin, n’a pas pour objectif de susciter une paranoïa et un éloignement de toutes les personnes présentant au moins l’un des traits de l’hypocrisie potentielle, même si leur nombre est impressionnant de nos jours !

 En effet, l’époque peut développer la négativité des caractères, si bien qu’il nous incombe le devoir de travailler à étouffer cette négativité, en enseignant justement les valeurs islamiques susceptibles d’interdire et d’empêcher à un hypocrite potentiel de devenir un hypocrite en actes ! C’est là, notre jihad, celui de faire ressortir le meilleur des gens quand les démons, djinns ou humains, aspirent à faire le contraire !

Il est donc important de savoir extraire un bien à partir du mal généré par notre Qarin, car toute victoire démoniaque ne doit normalement pas générer en nous une faiblesse quelconque, si ce n’est la déception bien évidemment qui serait issue de la trahison du réceptacle proche à qui nous avons accordé à tort notre confiance !

Ainsi, nous pouvons extraire un bien dans la nuisance de notre Qarin, celui de pouvoir dissocier par lui : les personnes fidèles et fiables, des personnes dangereuses et traîtresses !

Le fait que des diables aspirent à saboter nos liaisons doit nous pousser à redoubler d’effort dans la constitution d’un lien solide, capable de surmonter les épreuves des semeurs de zizanie !

Questions

1)     Quels enseignements pouvons-nous tirer de la « conversion » du Qarin du prophète ?

2)     Quels sont les 4 degrés spirituels relatifs à notre rapport avec le Qarin ?

3)     Qu’est-ce qu’un hypocrite potentiel ?

4)     Comment pouvons-nous le reconnaître ?

5)     Comment pouvons-nous profiler un potentiel hypocrite en actes ?

Exercice

A partir des éléments étudiés lors de ce séminaire :

1)     Quel est le degré de votre contribution au Tawhid.

2)     Etablissez les objectifs de votre Qarin.

3)     Enumérez les faiblesses et les failles qui peuvent alimenter votre dépendance et votre déséquilibre.

4)     Enumérez les points communs de vos échecs relationnels

5)     Etablissez les traits du profil idéal susceptible de servir de réceptacle pour votre Qarin et par voie de conséquence le portrait des personnes susceptibles de mériter votre confiance.

 


[2] Moslim
[4] C50/27
[6] Moslim
[8] Marc 14,72
[9] Boukhari 


Participant à cette conversation

  • Salam aleykoum,
    comment le Qarine d'une personne pourrait-il en influencer voire controler une autre ?

    il y a environ 4 mois
    J'aime 0
  • Invité - horizon

    "Celui qu'ALLAH azza wa jel aime, il lui facilite la voie dans l'acquisition de la science, donc il n'y a nul honte à poser des questions dans la recherche de celle ci.
    Le nafs a ces spécificités, les djinns et le Qarine ont leurs spécificités, mais sont tous incitatrices au mal. Cependant, l'âme peut effectivement changer en fonction de la piété de la personne et de la lutte qu'elle fournit contre celle ci afin de l'amener vers le bien. On distingue 3 sortes de nafs : l'âme incitatrice du mal, l'âme blâmable (celle qui se blâme pour ces fautes) et l'âme apaisée. C'est au prix d'un effort continu qu'on peut arriver au 3ème degré. Le coeur aussi est distingué de 3 sortes : le coeur mort ( comme les athées par ex), le coeur malade (entre adoration du Très Haut et passion pour ce bas monde), et le coeur sain. Mohammed MINTA dit dans son livre cheminer vers Dieu ceci : l"e coeur mort et le coeur malade vont de pair avec l'âme qui incite au mal ; le coeur qui est illuminé de la lumière de la foi mais où se mêlent des désirs, de sorte que le Démon va et vient en lui, s'allie à l'âme qui se blâme ; enfin, le coeur sain, empli de foi, est le propre de l'âme apaisée."
    Cependant, qui est ce démon qui va et vient dans le corps d'un être humain ? On vient d'appendre qu'il s'agit du Qarine. Puisque chaque être humain a son Qarine, celui ci les gens ne le ressentent pas, pour d'autres ils en n'ont même pas conscience qu'il existe, j'ai l'impression que sa mission s'arrête au waswas. ALLAHU A'LAM. En revanche, pour une personne possédée, le djinn qui se manifeste dans son propre corps, elle le ressent et de diverses manières.

    il y a environ 4 ans
    J'aime 0
  • Quand tu poses la question de savoir comment différencier entre le nafs et le djinn il faut avant tout se positionner soi entre nafs et djinn. car avant de penser que le nafs réagit ou que le djinn inspire/manipule et possède, il faut avant tout se rappeler que le nafs est censé être musulman c'est à dire soumis à Allah et éclairé/guidé par cette même soumission.
    Au lieu de penser à plein d'éléments disparates essaye d'être le lien entre ces éléments. Positionne toi et mets toi en situation afin de ressentir et de rester acquis à Allah seul.
    Seule cette station du musulman, qui se perd de nos jours noyés par les divisions et les divertissements, seule cette station islamique de soumission et assujettissement à Allah seul nous permettra de comprendre et de faire la part des choses. L'islam se vit d'avantage qu'il ne se discute.

    il y a environ 4 ans
    J'aime 3
  • On voit bcp de questions inextricables parce que bcp trop d'entre nous suivent justement les djinns dans leur curiosités sans phare, au lieu d'être curieux pour al haqq qui lui est avec le hayy , l'utile par excellence et nulle part ailleurs dans l'égarement. Allah dit : qu'y a-t-il au-delà de la vérité sinon l'égarement ?

    Ainsi si j'ai un conseil à donner à tout frere et toute soeur qui me lisent, c'est bien de vouer son attention à Allah et par sa seule lumière à s'intéresser aux phénomènes sensibles et tangibles de la création pour ne pas tendre vers l'intangible déstructurant de l'oubli, de la méprise et des égarements.

    Allah dit : ne soyez pas comme ceux qui ont oublié allah. Allah a fait alors qu'ils s'oublient eux-mêmes.
    Dès lors qu'on pense, médite, qu'on réfléchit et qu'on recherche en religion cela se fait avec amour d'Allah et pas par curiosité errante qui s'intéresse sans viser l'agrément /utilité d'Allah.

    "Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant". Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d’Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha et ils suivirent ce qui satisfait Allah.

    il y a environ 4 ans
    J'aime 1
  • Salam alaykoum,

    C'est vrai que c'est pas évident de le savoir.
    Je crois que le seul moyen de le savoir et d'avancer dans la connaissance et on se connaissant mieux soi-même plus profondément.
    On pourrait différencier cela comme par exemple, entre être tenter ou vouloir une chose... ex :

    - Je veux voler de l'argent (complicité avec le djin)
    - Je suis tenté à voler l'argent qui se présente devant moi (nafs, désir, besoin d'argent lol, rêver)

    Le premier c'est 100% un choix qui nous lie à un djin et le second cela peut-être passager mais ne rentre pas dans un choix, une volonté de passer à l'acte.
    Wa Allahou âlam !

    il y a environ 4 ans
    J'aime 0
  • Invité - horizon

    Salam aleykoum, j'ai vu la vidéo c'est très enrichissant, toutefois certaines choses m'interpellent :

    - Effectivement, comment peut on différencier entre son nafs et son qarine ?
    - De même, en cas de possession par le biais de la sorcellerie, le mal n'est plus seulement lié au waswas mais à une avalanche d'attaque et de symptômes désagréable que ressent la personne atteinte de mal occulte, alors ma question les sorciers etc.. utilisent ils leurs démons à leur disposition ou le Qarine de la personne ?

    il y a environ 4 ans
    J'aime 0
  • Salam ibnabdelkrim

    Nafsisme et djinnsime sont une seule et même dimension.
    Le djinnsime se caractérise par la démesure et le déséquilibre, la perte de l'harmonie du nafs

    Allah nous exhorte à observer tjrs le poids exact et la pesée, comme à rester dans la juste mesure, la justice en toute chose et l'équité. Quand cette harmonie est observée l'adoration a lieu dans son harmonie. Quand le désordre/déséquilibre a lieu, que le serviteur perd le contrôle ou cable/hâbl, alors le desordre/anarchie/disharmonie/possession/anarchie du djinnsime apparaît.
    Une rokia consiste à réinspirer lharmonie entre corps et esprit au serviteur égaré, froissé et surmené. Mais c'est au serviteur de veiller à garder l'équilibre et lharmonie ou l'hygiène de vie adorationnelle

    Notons que personne ne connaît l'équilibre absolu. Cette vie se caractérise par le fait qu'elle est lutte pour rester équilibré.
    Et c'est cette lutte qui constitue l'adoration, soit la supériorité d'Adam sur les ténèbres, djinns et diables.

    il y a environ 4 ans
    J'aime 1
  • Salamalaikoum la question comment savoir si sa provien du nafs

    il y a environ 4 ans
    J'aime 0