Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Psychologie  •   •  Affichages : 458
PsychiatricHospital

Salam aleikoum je sais pas si vous répondrez... mais j aurai une question je suis étudiante en psychologie en France donc psychologie occidentale et ce domaine me passionne et m'interesse beaucoup notamment a psychologie clinique... cependant je viens de voir quil y avait une psychologie musulmane et qu elle est très différente de la psychologie occidentale ! Est elle différente dans le sens que la psychologie occidentale est haram ? Je souhaiterai devenir clinicienne (même si cest dure in shaa Allah) Mais du coup je voudrais étudier la psychologie musulmane et en apprendre davantage Pouvez vous m en dire plus? Aussi où pourrait je apprendre la psychologie musulmane ?

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Pour répondre à votre question, il faut d’abord s’entendre sur le sens à donner à la discipline qu’est la psychologie.

A la base, la psychologie est la science qui s’intéresse aux mécanismes comportementales, et ce, afin de prévenir, ou de soigner les troubles et les anomalies qui peuvent découler des traumas.

Dans cette optique, elle devient de surcroît un outil indispensable, que dis-je, voire une science islamique à part entière, puisque l’islam est essentiellement une question de bon comportement, et surtout un remède à toute souffrance !

C’est pourquoi, on pourrait remplacer le terme psychologie par sagesse, la thérapie par la spiritualité, et enfin le terme profilage par firassa…

En réalité, nous avons dans l’islam de quoi nous passer d’un savoir externe ! En effet, c’est une entorse au Tawhid que de croire qu’il existe en dehors de l’islam un savoir susceptible de faire accéder à une vérité ou à un bonheur ignoré de nos références scripturaires !

Tous ces musulmans qui copient l’occident à travers ces nouvelles méthodologies thérapeutiques axées sur le cerveau ou autres ne font que s’éloigner de l’islam

A vrai dire, à la base, c’est le savant sage qui doit jouer le rôle du psychologue dans la mesure où il est sensé éclaircir des consciences, apporter des directives, trancher des conflits, panser des plaies…

Hélas, les imams des temps modernes sont à 1000 lieux de réaliser leur mission ! Que dis-je ! Certains sont de véritables hypocrites, parfois sorciers ! Oui, vous avez bien lu, je connais des recteurs de mosquée qui ont deux visages !

C’est pourquoi, les musulmans se trouvent entre deux manques :
  • Le manque d’imams psychologues
  • Le manque de psychologues qui exercent la thérapie musulmane
Alors, concernant la psychologie musulmane, il n’y a pas de cursus académique qui existe pour le moment, une faculté vient de voir le jour à Dubaï. Ceci dit, tout le monde peut s’improviser psychologue à la condition d’être doté de sagesse qui, rappelons-le, est la science de l’agissement adéquate…

Outre la sagesse, qui est le pilier, il faut aussi vérifier certains critères comme :
  • Une formation dans les différentes disciplines de la thérapie (jusqu’à maitriser le sujet avec précision)
  • Une maitrise des sciences islamiques en rapport avec la thérapie
  • L’expérience (c’est-à-dire avoir traité de nombreux cas)
  • L’absence de trouble de la personnalité
  • Une bonne spiritualité (ce qui implique une absence de failles « larges » et une vérification des stations spirituelles)
  • Une intelligence à même de permettre un ciblage rapide de la problématique
Concernant la psychologie occidentale, à partir de ce qui a été dit précédemment, ceux qui pensent qu’elle peut soigner des musulmans n’ont plus rien à voir avec l’islam ! C’est même un acte de mécréance que de se fier à une psychologie qui repose sur une lecture freudienne du fonctionnement mental humain car cela revient à prendre freud comme un référent dans la compréhension et la résolution des problèmes comportementaux de l’homme…

Rappelons que Freud considère tous les enfants comme naturellement bisexuels ! Il a couché avec sa PROPRE fille, qui elle-même est devenue, à son tour, lesbienne consécutivement au trouble provoqué par le traumatisme…

Ce sataniste déclaré est donc l’un des plus grands influenceurs de la psychologie occidentale moderne ! C’est donc une abomination que de laisser des musulmans qui ont étudié à la faculté faire la promotion d’une psychologie emprunte de satanisme !

Concernant la question : est-il licite d’étudier la psychologie occidentale ? me revient à l’esprit le visage crispé du Cheikh Abou Bakr al Jazaïri (Qu’Allah lui fasse miséricorde) concernant le statut d’étudier le droit en France ?

Moralité, si l’étude de la psychologie occidentale a pour but sa réfutation, et ce, afin de promouvoir parallèlement la vraie psychologie alors oui sinon il y a un grand danger pour la foi… Et, j’en passe de ces exemples de prétentieux qui se pensent dans un film américain et qui facturent des consultations thérapeutiques, en vivant sur le dos de la misère humaine…

Sans oublier ce partenariat entre la psychologie et la psychiatrie, qui assassine la conscience au profit d’une industrie pharmaceutique !

Vous avez raison d’être passionnée par la psychologie mais sachez qu’en son sein s’opère une guerre : la guerre de la psychologie de vérité contre celle de la fausseté ! Choisissez votre camp et combattez sur le terrain de l’argument vos adversaires…

Wa billahi ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah

 
  • Aucun commentaire trouvé