Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Psychologie  •   •  Affichages : 109


Bonjour, je tenais à vous dire, que même étant non musulmane, vos vidéos sur la psychologie musulmane m’ont énormément enrichi et aidé. Merci de nous les avoir faites partager car je vous rejoins totalement là-dessus. Comme quoi, même ceux qui ne sont pas musulmans peuvent tout à fait se reconnaître dans vos paroles. J’espère qu’un jour que les gens puissent travailler ensemble sur la moralité, la psychologie et le bien-être pour tous même si nos religions sont différentes. Salutations

Bonjour,

C’est un honneur, pour moi, de constater que nos travaux puissent apporter des réponses à des personnes qui ne sont pas de confession musulmane.

Il est même triste de constater que les musulmans se renferment sur eux-mêmes, vivent entre eux, et réagissent exactement comme le souhaiteraient les ennemis de leur religion quand nous avons un grand besoin de construire des ponts !

Un projet établi par les élites mondiales a pour vocation de s’attaquer dorénavant à l’idéologie et à la pensée de l’islam car effectivement l’homme disparait tandis l’idéologie perdure et donne naissance à d’autres hommes engagés quand justement leurs prédécesseurs sont éliminés en raison de leur militantisme.

C’est pourquoi, il est important de dissocier le discours révolutionnaire du discours traditionnel à même d’endormir la masse ! Il existe deux types de musulman de nos jours :
  • Le révolutionnaire
  • L’intégré au système
S’attaquer à l’idéologie ; c’est s’attaquer à l’âme collective d’un groupe social ! On veut briser l’islam révolutionnaire car c’est le seul rempart à la mondialisation actuelle qui mène notre planète à la ruine écologique, financière, sociale et morale…

C’est pourquoi, tous les outils modernes de communication œuvreront à freiner cet appel à la révolution tant réclamée par les peuples du monde qui ne se reconnaissent plus dans leur propre gouvernement, en ce, en promouvant des discours pro-système ou antirévolutionnaire c’est-à-dire à même d’endormir la conscience quant aux défis de demain et à la manipulation étatique !

Vous parlez de psychologie, mais la psychologie est étroitement liée à la politique car les maux individuels résultent pour la plupart des maladies de la société !

A l’heure d’aujourd’hui, nous avons plus que jamais besoin de parler de cette psychologie politique car les gouvernements s’opposent de plus en plus à leurs peuples, si bien que les premiers vont développer des troubles comme la perversité narcissique d’Etat !

Ce discours interpelle de plus en plus les non musulmans car ils se réveillent ici et là, portés par le désir de se libérer de l’emprise d’une société qui les réduit de plus en plus à l’esclavagisme alors que les musulmans connaissent et vivent ce que j’appelle : « la nouvelle mécréance », à savoir l’instabilité spirituelle quand la volonté de faire des sacrifices se localise seulement dans le bas monde alors qu’ils ressentent une profonde flemme voir un non désir de s’investir pour les causes nobles qu’implique leur foi !

Alors, oui je suis fier que des non musulmans se reconnaissent dans la psychologie musulmane car la souffrance n’a pas de race, et seuls les cœurs purs seront choisis par Dieu, et ce, quel que soit leur confession !

Lutter et combattre la souffrance est notre Jihad, notre challenge, et c’est d’ailleurs le défi de l’humanité, et j’espère que vous et moi seront du côté de Jésus quand il reviendra pour réunir justement les hommes purs dans cette noble mission de vaincre l’hypocrisie mondiale qui consume toute l’humanité !

Je profite de cet article pour annoncer que je vais dispenser une formation en thérapie musulmane dans 1 mois environ, courant février bi izni Llah. N’hésitez à vous inscrire en m’envoyant un mail à l’adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sincères salutations !
Mahdy Ibn Salah



  • Aucun commentaire trouvé