Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) - tous les dimanche à 20h00 Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Qui suis-je?  •   •  Affichages : 1614

{jcomments on}

Assalam aleykoum akhi,

Akhi al karim, j'espère que tu vas bien, je me permets de te conseiller sur certains points si tu veux. Tu sais que tu fais couler beaucoup d'encre et de paroles à ton sujet, j'ai entendu des choses très dures à ton sujet. Tu pourrais éviter cela en montrant ou en écrivant que tu es ouvert à la discussion et que si tu te trompes sur des choses, preuve à l'appui, tu reviendras sur ta position avec l'aide d'Allah. Tu sais que de nombreux savants ont dit que tout ce qu'ils disent est à rejeter si cela contredit La parole d'Allah et de son Messager, combien sont ceux qui disaient « Wa Allahu A'lam ». Fais de même akhi, cela t'anoblira aux yeux des frères et sœurs. Je sais que tu es quelqu'un de simple et d'accessible, mais devant les caméras et tes écrits ça prête à confusion. Rappel ce genre de point barakallahu fik. Je sais que tu es attaché à la science de la profondeur, celle qui fait agir, mais je te conseille de citer parfois chez qui tu as pris telle ou telle explication, ainsi tu nous feras connaître ceux qui nous ont précédés et tu feras taire d'autres.Abû 'Ubayd a dit :  « من شكر العلم أن تستفيد الشيء، فإذا ذكر لك قلتَ: خفي عليَّ كذا و كذا و لم يكن لي به علم حتى أفادني فيه فلان و فلان؛ فهذا شكر العلم »:« La reconnaissance (envers quelqu'un) dans la science, c'est que tu tires profit de quelque chose, et que, lorsqu'on t'en parle, tu dises alors : « Je n'en avais pas connaissance, jusqu'à ce qu'Untel et Untel m'en ont informé ». Ceci est la reconnaissance dans la science. »  J'entends des paroles et des écrits à ton sujet qui sont durs et si facilement évitables. Tu devrais aussi réserver certaines sciences pour ton association et ne pas la divulguer à tous. Tu veux t'entourer des meilleurs pour ton assoc c'est ton droit de la manager comme tu le veux. Mais prend en pitié les faibles comme moi qui se sentent parfois stigmatisés en t'écoutant. Farid de Valenciennes.

Wa ahléik salam, akhi al karim,

Je sais, en effet, que certaines personnes ne m’apprécient pas beaucoup et je sais aussi que d’autres au contraire m’aiment, et me respectent. Et, je remercie Allah pour l’existence de ces deux catégories car si je parviens à faire du bien autour de moi, en éclairant les cœurs par la compréhension ou en soignant les âmes par l’éducation, tout en recevant en retour du mépris, alors je gagne l’opportunité de sincériser mes œuvres ! Et je n’en demande pas plus. C’est tout bénef pour moi ! C'est ainsi que fut traité Ibn Hazm...

Comprends mon frère fillah que la critique malsaine ne me fait pas peur, ni ne m’affecte d’ailleurs, je ne suis pas une personne consensuelle, et je l’assume ! Je ne sacrifierai, par déduction, jamais ce que je considère comme des « vérités » pour gagner la sympathie d’un maximum de gens ou pour élargir le champ de réception de ma da’wa.

Si Tariq Ramadan fonctionne ainsi, et qu’il y a plus d’avantages que d’inconvénients d’agir de la sorte pour lui, car effectivement un grand nombre de personnes peuvent entrer dans l’Islam grâce à sa vision universaliste, moi contrairement à lui, je ne me vois pas trahir et tromper mes lecteurs ou mes élèves à l’endroit des principes et surtout du Tawhid, en ne disant pas ce qu’il faut dire ou en ne complétant pas volontairement mes pensées ! L’ambigüité n’est pas permise pour un prédicateur car le flou fait la force de Satan ! Mais je conçois que parfois il est plus utile d’être flou que d’être clair surtout si la clarté de notre discours risque de nous empêcher de continuer à parler ! Mais ô combien, le risque d’égarer est immense ! En effet, combien respectent absolument les homosexuels, consécutivement aux propos[1] de Tariq Ramadan les concernant !

Je m’étonne de ces gens qui se dressent contre moi à cause de mon style et de ma plume polémiste quand je touche à l’une de leurs idoles alors que simultanément ils ne se réveillent jamais quand on touche au Coran, à la Sunna ou au Tawhid ! Ceci révèle que leur adhésion à l’Islam est purement émotionnelle et non rationnelle car l’adhésion rationnelle permet justement la critique constructive tandis que l’adhésion purement émotionnelle vous dresse toujours spontanément contre ceux qui touchent à vos idoles par la critique, sans que vous ne regardiez le fond de celle-ci.

Fais attention, par conséquent, à l’adhésion purement émotionnelle car en effet sans une adhésion rationnelle tu seras sujet aux changements liés aux environnements, et une simple ambiance pourra par conséquent façonner ta manière de penser et de ressentir ! C’est d’ailleurs ce qui se passe en ce moment chez toi ! Tu me connais et tu as voyagé avec moi, et malgré cela, l’influence néfaste de ton décor à mon égard te scinde en deux : un côté pour et un autre côté contre ! Qu’en sera-t-il d’une personne émotionnelle quand l’antéchrist viendra ? Que dis-je ! Pas besoin d’aller si loin, la télévision suffit pour dresser les « musulmans » contre eux-mêmes et contre l’Islam authentique des conséquences de l’absence d’une pratique reposant sur des principes ! Reste constamment fidèle à tes principes et si tu ne peux pas le faire alors écarte toi des ambiances susceptibles de te pousser à les renier partiellement par la fragmentation émotionnelle de ta personnalité !

Sache que j’accepte toutes les critiques et tous les conseils tant que bien évidemment ils sont sincères et destinés à m’améliorer, car la critique dont la finalité est de descendre et qui provient d’une personne haineuse ne mérite pas, il est vrai, d’être écoutée ! En effet, il faut savoir que nous sommes tous et toutes des épreuves les uns pour les autres dans le sens où nous pouvons absorber le démon de notre prochain et consécutivement à cette absorption nous pouvons l’observer à travers le regard de ce même démon ! Si nous sommes dépourvus de piété alors nous risquons de nous allier avec le démon de l’autre contre l’autre ! Et je sais que les diables qui tournent autour de moi, me détestent des conséquences de ma da’wa et de mes écrits, et rentrent chez les gens au cœur laid, en leur inspirant : « Mais pour qui il se prend celui-là ! » Sans oublier les laideurs intrinsèques de ces personnes qui font que mes démons sont les bienvenus en leurs poitrines !

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre cette question des mécréants à l’endroit des messagers : « Vous n’êtes que des hommes comme nous » et la réponse de ces derniers : « Certes nous ne sommes que des hommes comme vous mais Allah favorise qui il veut parmi ses serviteurs. »[2] C’est pourquoi, je t’invite à regarder : « ce que je fais actuellement » et non : « ce que j’ai fait par le passé si celui-ci est révolu, ou qui je suis » car s’attaquer à la personne sans regarder et analyser ce qu’il produit est la caractéristique des suppôts du diable parmi les mécréants et les jaloux musulmans ! Et combien nous comptons d’hypocrites parmi les membres de notre communauté qui s’attaquent, par jalousie et orgueil, plus aux réformateurs de l’Islam qu’à ses véritables ennemis ! Comme ces pseudo-salafis qui se pensent être les seuls sauveurs de la Oumma, et qui des conséquences de cette prétentieuse pensée s’en prennent à tous ceux qui font du bien pour la communauté, et ce même si ce sont des associations humanitaires comme Barakacity ! Où allons-nous…

Dans l’ouvrage du Cheikh Abdel Mohsin al ‘Abad intitulé : « Riqan ahl sounna bi ahl sounna », il cite la parole d’un salaf à l’endroit de la définition du savant : « C’est celui qui voit juste dans beaucoup de questions et qui se trompe dans peu de questions ! » Loin de me considérer comme un savant, j’ai écrit presque un millier d’articles, si dans ce millier d’articles, mes détracteurs ne trouvent pas de quoi confirmer la mauvaise représentation de moi alors ne devraient-ils pas plutôt remettre en cause leurs intérieurs états plutôt que de s’attaquer à ma personne ? Et s’ils trouvent des erreurs car, rassure toi, je sais que j’en ai fait, mais que ces dernières ne dépassent pas les 100 voire les 10 alors serais-je considéré comme un dangereux prétentieux, source d’égarements, si mes erreurs ne dépassent pas les 1% ? Qu’ils viennent donc avec une critique constructive, s’ils sont sincères et qu’ils me veulent du bien, je n’attends que cela ! Ils ont de quoi chercher et pourtant ils ne viennent pas…

Et au final, pour répondre à ta demande, sache que ces erreurs disparaîtront si l’on me corrige car je suis effectivement ouvert à la discussion tant que l’on discute bien évidemment sincèrement, et ce, avec des preuves authentiques. Les gens qui me connaissent savent qui je suis et je peux comprendre la représentation que certaines personnes peuvent se faire de moi… Mon but n’est pas de plaire aux gens, et même si beaucoup ne m’apprécient pas, je me suffis de mes proches que j’aime et qui m’aiment autant ! Et je m'écarte toujours de ceux qui prennent pour amis mes ennemis car je déteste, par dessus tout, l'hypocrisie relationnelle !

Cela dit, j’aimerais me pencher à présent sur les 5 raisons qui font la performance d’une communication :

-         La sincérité

-         La pertinence de la thématique

-         L’esthétique

-         La vitalité et la réactivité

-         Les alliances stratégiques

En effet, la première condition pour assurer la performance d’une communication est la sincérité car sans une sincérité, un appel ne peut toucher les cœurs car pour toucher le cœur, il faut que la parole provienne du cœur. La seconde condition est le caractère captivant de la thématique. Il faut savoir aborder les sujets du moment dont il y a un grand besoin à traiter ! La troisième condition consiste à soigner la forme car pour qu’une chose inspire, il faut qu’elle plaise et attire. La quatrième condition consiste à être constamment réactif et actif afin d’entretenir le lien car l’inertie repousse. En enfin, la cinquième condition consiste à faire des partenariats stratégiques en vue d’élargir le champ de réception, en se rapprochant de personnes, de sujets, et d'outils source d'influence !

A partir de la cinquième condition deux écoles voient le jour :

-         Ceux qui veulent rester consensuels, voire humanistes, en ne touchant pas aux divergences

-         Ceux qui veulent rester intransigeants à l’endroit de la formulation claire de la vérité

Sache que je suis de la seconde école, en communication, et que je condamne la première école quand celle-ci pousse trop loin dans les concessions ! En effet, beaucoup en voulant conserver la possibilité de continuer à s’exprimer dans les médias ont carrément renié des aspects de leur religion comme ce Tariq Oubrou qui avec ces critiques, motivées par son complexe d’infériorité, à l’endroit du Hijab par exemple s’éloigne de l'Islam comme une flèche quitte son carquois !

Saisis, que tout comme l’éducation d’un peuple, il existe une communication par le haut et une autre par le bas, et que la communication par le Haut, c’est-à-dire de masse par l’entremise des médias, permet certes de propulser un message largement mais ne certifie pas l’authenticité de celui-ci ! Ce n’est donc pas forcément le plus célèbre qui dit les choses les plus vraies !

Le stratège en communication est celui qui arrive à atteindre la masse tout en partant par le bas ! Sujet à développer pour les intéressés…

Wa bilahi ta’ala taoufiq

Mahdy Ibn Salah

 

 

 

[1] Lire mon article http://www.mahdyibnsalah.fr/medecine/maladie-du-coeur/694-question-dun-frere-a-propos-de-limportance-doperer-une-difference-entre-lhomosexualite-de-volonte-et-lhomosexualite-de-contrainte

[2] C14/11

Participant à cette conversation

  • Invité - webmaster

    Salam alaykoum,

    C'est malheureux de voir que beaucoup de monde fonctionne à l'adhésion émotionnelle.

    J'ai toujours fonctionné comme ça :

    " Si tu m'aimes pour ce que je suis et adhère à vivre dans le faux pour plaire, éloigne toi de moi et laisse moi vivre seul pour que je chemine sur la voie de mon Créateur.
    Aime-moi si tu veux, mais ne sois pas certain que je sois infaillible sur la voie et n'ai pas peur de me corriger. "

    Qu'Allah nous guide sans cesse sur le droit chemin !

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0
  • Salam alikoum Akhy,
    J'ai une question concernant les critiques à votre égard qui peuvent semer le doute dans l'esprit. J'ai le sentiment qu'en ce moment des diables travaillent à m'éloigner de vous par l'intermédiaire de personnes que je connais. Cependant, les seules critiques qui "m'atteignent" sont celles relatives à la science islamique dont je ne suis pas encore pourvue pour l'instant, étant au début de ma quête scientifique. Ce ne sont donc pas des critiques à l'endroit de votre personne qui m'atteignent mais bien à l'endroit de choses dont je n'ai pas connaissance et qui sèment le doute dans mon esprit. Cela dit, je reconnais bien là la ruse sataniqué. Pensez-vous que l'augmentation de ma science, donc faire passer ce qui est du domaine de l'ignorance à la connaissance et donc à la certitude, permettra de calfeutrer cette faille, ou bien est-ce chez moi une nature émotionnelle dont je dois me méfier?

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0