Écrit par Hayet de Lyon  •  Catégorie : Relations extraconjugales  •   •  Affichages : 1653
dependance affectiveSelem arlaykum  ma chère soeur. 

Barakallahoufik pour l'attention que vous me portez, qu'Allah vous récompense. 
Je désire toujours échanger avec vous in cha Allah j'ai besoin d'aide et de conseils en ce mois sacré.
Le problème que je rencontre, et dont je souffre énormément depuis plus d'un an est du à l'amour passionnel et malsain que je voue à un homme.. J'étais avec depuis plus d'un an, nous nous étions fiancés cette année et nous nous sommes séparés depuis environ un mois. Malgré tout cela je continue encore et toujours à aller vers lui, j'ai le sentiment de ne pas pouvoir continuer a vivre s'il ne désire plus finir sa vie avec moi. Et c'est ce qu'il m'a dit hier soir au téléphone, qu'il ne désirait plus, définitivement et fermement. Que c'est la fin définitive de cette histoire, qu'il fallait que chacun prenne un autre chemin.
Comment me détacher de cet homme que jusqu'à maintenant j'aime tant ? Sans qui je n'arrive pas à concevoir ma vie ..
Suite à l'appel téléphonique je me suis écrouler, j'ai ensuite écouter les deux vidéos de Mahdy que j'avais tant de fois écouté : "les ravages de l'amour passionnel" et "les remèdes à l'amour passionnel". Cette fois ci l'effet qu'elles ont eu sur moi n'était pas le même, et j'avais en tête cette parole de notre bien aimé prophète qui résonnait : "c'est un droit de Dieu de rabaisser tout ce qui s'élève dans ce bas monde". J'ai pu ensuite "accepter" mais je sais pertinemment qu'à la première faiblesse je n'aurais pas la force de surmonter mon mal et que je reprendrais contact avec lui tout en sachant que c'est la chose qui me détruit.
Alors comme l'a dit Mahdy dans sa vidéo sur les remèdes, la première chose à acquérir est la connaissance d'Allah, mais comment acquérir cela ? Par la connaissance de ses attributs mais ensuite ? Peux tu me montrer la voie ma soeur .. Qu'Allah t'en récompense
Ensuite il faut que je coupe tout ce qui pourrait me rappeller cette personne or tout m'y fait penser.. Absolument tout, alors comment faire ?
Enfin Mahdy parle de trouver une compensation, en ce mois de ramadan la meilleur compensation qui puisse être serait la lecture du coran, les prières surrérogatoires et les invocations, mais en dehors de cela, qu'elles choses à faire pour s'occuper l'esprit ?
Ma sœur je n'arrive pas à penser à autre chose, à passer au dessus de ce chagrin..
Que le Tout Puissant te récompense pour ton écoute et ton aide.

Alikoum Salam warahmatou Allah oukhty,
En effet, vous êtes bien sous l'emprise d'un amour passionnel, celui qui détruit, et je vous le dis franchement, commencer votre vie d'épouse par un amour passionnel est pire que la déception que vous êtes en train de vivre. Je vois dans cette épreuve un signe divin selon lequel il n'y a en effet aucune bénédiction dans une alliance dont l'amour est le concurrent direct de celui qu'on doit porter à notre Seigneur. Aussi, réjouissez-vous ma soeur d'avoir été stoppée par Allah, car un mariage basé sur un amour passionnel, soit ne dure pas longtemps et est voué à échouer tôt ou tard, soit vous amènera dans les profondeurs du chirk tellement la dépendance affective est destructrice et fait le bonheur de Satan. Aussi, concernant les solutions, vous devez absolument prendre conscience qu'il s'agit là d'un châtiment divin pour avoir eu une relation hors mariage. Vous devez donc regrettez amèrement cette relation en étant persuadée que derrière cette déception il y a un bonheur inattendu. En outre, Allah teste votre confiance en Lui et vous invite à revenir vers Lui contre votre propre passion. Vous devez sincèrement vouloir vous détacher de cette personne en étant persuadée que cette relation vous mènera directement en Enfer si vous vous entêtez à suivre vos passions. Allah ne vous fera pas subir plus que ce que vous êtes capable de subir, aussi il faudra patienter en l'implorant de vous délivrer de ce mal jusqu'à ce qu'il vous accorde la délivrance, et Il vous l'accordera inchaAllah si vous persistez dans l'imploration. Mon dernier article sur le syndrome du sauveur montre bien les origines de ce type de dépendance affective, qui est celui d'un manque d'estime de soi, et la recherche de cette estime à travers la divinisation de l'homme. Vous devez comprendre que Seul Allah vous apportera l'affection dont vous avez besoin pour être équilibrée, et qu'aucun être humain ne pourvoira à ce besoin si ce n'est Lui. La dépendance affective trouve son origine notamment dans la manipulation affective des parents, qui n'ont généralement pas été sincères dans leur relation avec leurs enfants, n'hésitant pas à les manipuler pour asseoir leur propre pouvoir, l'enfant se sentant en danger, pense qu'il doit se raccrocher à son parent pour daigner avoir un peu d'affection.
Sachez que votre cas est classique et hautement surmontable si vous y mettez les moyens.
Qu'Allah vous assiste.

J'ai tout de même encore quelques interrogations, j'ai lu votre article sur le syndrome du sauveur de soubhan'Allah j'ai eu l'impression que vous me décriviez dans cet article.. J'ai en effet toujours eu ce besoin, et j'ai toujours été attiré par des hommes à problème, à la situation instable. De plus comme tu l'as souligné soubhan'Allah je manque énormément de confiance en moi, je n'ai quasiment aucune estime pour moi, je n'arrive pas à savoir d'où viens ce manque de confiance, je sais que je suis sujette a du waswas constamment, que je me rappelle mes péchés et que par conséquent je me vois comme une mauvaise personne, mais au delà de cela j'ai l'impression de toujours tendre vers le malheur, alors que j'ai absolument tout pour être heureuse el hemdoulillah.. Mais je finis toujours dans des situations ou je suis déçue, tant amicalement que sentimentalement, et je me rend compte que finalement nous serons toujours déçu par les êtres humains qui sont imparfait et que seul l'Unique et le Protecteur ne nous décevra jamais. 

Je pense que le problème réside aussi dans ma relation avec ma mère que je trouve froide avec moi.. Chose à laquelle je n'arrive pas à remédier quand bien même je vais vers elle il n'y a quasiment aucun retour..

Toutes ces choses la ont fait que je me suis réfugié dans cet amour illicite et malsain qu'est l'amour passionnel et j'en souffre aujourd'hui.. 


Dans la communauté maghrébine, la perversion narcissique des parents est telle que peu de personnes osent dénoncer ce fléau. Il s’agit en effet d’un énorme tabou, car le culte des parents est profondément ancré dans ces cultures. Ainsi, la manipulation des parents envers leurs enfants passe par le fait de refuser d’octroyer une estime à l’enfant afin de susciter en lui un doute permanent sur ses capacités à satisfaire ses parents, et donc sur sa valeur intrinsèque qu’on appelle communément « estime de soi ». Pour ce faire, le parent légitimera son action en invoquant le verset coranique sur l’obéissance des parents. Ce doute instigué permet de maintenir en permanence le « fil tendu » afin que l’enfant ne puisse se détacher du regard de son parent, et qu’il soit de ce fait malléable à souhaits. La difficulté de compréhension de ce phénomène réside dans le fait que la quasi-unanimité de la communauté réagit de la sorte, ce qui peut vous donner un sentiment de culpabilité exacerbé si vous écoutez votre correction angélique naturelle qui vous avertit que quelque chose « cloche ». C’est parce que vous refusez cette correction-là que vous n’avez pas conscience de l’origine de votre état, si bien qu’un sentiment d’angoisse, de fatigue psychologique envahit votre être dès que le problème revient sur la table. Ainsi, vous n’avez pas encore renié ou accepté le caractère profondément injuste et destructeur des agissements de votre mère. L’idéalisation des parents est un classique de l’enfance car il s’agit d’un besoin référentiel naturel qui participe de la construction identitaire d’une personne. Or pour grandir et acquérir une indépendance psychologique, il est nécessaire de prendre conscience du caractère humain et donc faillible de vos parents. Ces derniers, par égarement, maintiennent volontairement cette divinisation car ils y trouvent un grand intérêt temporel et égoïste, justifiant ainsi leur propre manque d’estime d’eux-mêmes que leurs propres parents leur ont refusée dans leur enfance.

Ainsi, vous devez rompre ce lien démoniaque que les générations avant vous ont entretenu, ce qui n’est pas chose aisée je vous l’accorde. Cependant, il en va de votre salut, et de votre santé psychologique car vos parents ne sont que de faibles êtres humains que vous devez considérer comme tel de manière objective, en dehors de votre besoin naturel de filiation. En effet, un musulman ne peut justifier aucun acte associationiste, quel que soit le statut de la personne, conformément à la parole du Divin :

« Et si tous deux te forcent à M’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas ; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable » (C31/15)

Il est vrai que dans le discours de la plupart des imams en France, vous retrouverez plus le devoir d’obéissance envers les parents, que l’obligation de désobéissance pour Allah !!!

Vous dites que votre mère est « froide », j’entends par là que vous avez du mal à l’atteindre, à la satisfaire, ou en tout cas à garder cette satisfaction constante. Cela prouve qu’elle conditionne son amour pour vous à la satisfaction de son propre égo, car une mère qui aime vraiment son enfant ne pratiquera pas l’amour sous conditions, sauf à considérer que ces conditions soient divines.

Ainsi, son caractère inatteignable vous laisse perplexe, comme si c’était de votre faute si elle n’est pas heureuse. Malheureusement, vous allez être amenée à transposer ce schéma dans toutes vos relations où l’amour et l’affection sont impliqués, y compris celles avec un prétendant au mariage.

Il faut savoir que cette faille relationnelle ne s’entretient que grâce à la confiance aveugle et injuste que vous accordez à votre parent, comme si le parent était intrinsèquement bon, en toutes circonstances. Dans nos communautés, on n’hésitera pas à vous faire du chantage affectif afin de vous maintenir sous le joug parental, allant jusqu’à vous renier ou vous déclarer la guerre.

Vous devez d’abord prendre conscience de cette injustice, puis inviter votre mère à se réformer, conformément à la religion, mais parfois (je dirais même très souvent), il ne faut rien attendre d’eux car l’attente d’un changement vous maintiendra dans ce lien démoniaque et il est important de sortir de la naïveté de penser qu’un tel fléau peut être changeable en quelques semaines.

Vous allez donc probablement vous sentir seule, pour un moment indéterminé, car le vide provoqué par cette coupure est douloureux mais ô combien libérateur, puisque vous vous rapprocherez du Seigneur, et qu’Il vous permettra d’atteindre cette indépendance dont vous avez tant besoin pour affronter une vie maritale sereine inchaAllah. C’est parce que votre personne est conditionnée au regard de l’autre que vous êtes, comme vous le dites « déçue » de vos relations car aucune créature ne peut apporter satisfaction entière si elle est mise en finalité. Je dirais même bien heureusement que c’est le cas !

Pour finir, vous avez une chance énorme car Allah vous aime en ne vous permettant pas d’aller dans le sens de votre passion, et juste pour cela, vous devriez pleurer d’humilité et de joie à chaque évocation de son Nom. Ne soyez pas ingrate envers Lui, car il vous réserve sûrement des surprises dont vous n’imaginez même pas la portée…

Et Allah est le plus Savant

Votre sœur FiLah, Hayet de Lyon.

Participant à cette conversation

  • Invité - horizon

    Mon conseil pour le sevrage de son amour passionnel, c'est qu'il faut qu'elle le tue en rêve, à chaque fois qu'il se présente à elle, car c'est parfois le shaytan qui prend l'apparence du beau pour qu'elle puisse toujours rester dépendante de ces souvenirs, souffrir et espérer. Il faut qu'elle le tue aussi dans son coeur en se rappelant tous les mauvais côtés qu'il avait et à quelle point il lui était préjudiciable, ce qui permettra de ré-équilibrer et de le voir toujours sous les meilleurs attraits. Il faut qu'elle évacue toute pensée de lui, à chaque fois que cela vient, elle zappe et passe à autre chose, elle ne reste pas figée dessus et occupe son esprit par le dine. C'est son combat du moment, après ça ira mieux in cha ALLAH.

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • Invité - webmaster

    Salam alaykoum,

    Le passionné est souvent quelqu'un qui s'aime lui-même, aveuglé par le désir se son propre bonheur, car il ne regarde pas l'autre qui lui dit sort de ma vie et ne considère pas que le bonheur de l'autre peut être ailleurs.

    Et comment est-ce possible d'aimer quelqu'un qui vous dit ne plus vous aimer ?
    C'est la preuve que l'on est aveuglé par des illusions d'un bonheur que l'on veut à tout prix pour soit, sans réellement penser à l'autre.

    Certes, il existe la bonne passion (comme l'exemple de Joseph), celle de vouloir protéger les orphelins, venir en aide aux miséreux, les aimer pour leur propre bien et que l'on soit réellement utile et non attaché à qui que ce soit d'une manière à penser qu'il soit le seul responsable de notre bonheur, alors que le bonheur doit provenir d'Allah, même si cela passe par quelqu'un que l'on aura mérité.

    il y a environ 1 an
    J'aime 0