Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
abdelkrim

 

 

 

 

Lettre à un frère incarcéré

dont l’épouse, avec laquelle il a eu quatre enfants, veut le quitter pour refaire sa vie

 

Salam ahléikoum akhi al karim,

 

 

Tu ne me connais pas mon frère en Allah, et je t’écris pour répondre à la demande de la sœur Sarah, la mère de tes enfants, qui elle se soucie de toi… Je me présente, je m’appelle Mahdy et je vis en région parisienne où je donne des cours de religion et m’investit au sein d’une association afin de servir et d’aider les gens qui rencontrent des difficultés de tout ordre, les pauvres, les faibles, et surtout les démunis au cœur brisé… A peine hier, le vendredi 29/07/2011, j’ai ressenti le besoin d’ouvrir : « Raoudatou al Mouhibine » (le Jardin des amoureux) de l’imam Ibn Qayyoum el Jaousiya pour tomber sur un récit qui te concerne et me concerne aussi ! C’est le récit où Moussa, Moïse, le prophète de Dieu, demanda à Allah de lui indiquer qui « était le meilleur des hommes? » afin de pouvoir l’imiter et Allah de répondre en substance : « C’est celui qui habite une lointaine contrée et qui ressent de la peine quand son frère par Allah, dans la contrée diamétralement opposée, souffre alors qu’il ne le connait pas ! » Je ne te connais pas mon frère en Allah et pourtant j’arrive à ressentir ce que tu ressens par ce que je t’aime en Celui qui me permet de compatir à ta douleur, afin de mieux t’écrire et de t’aider à te libérer même si ton corps est enfermé, loin de moi…

 

En effet, tu es certes en prison, mais personne ne peut emprisonner ta pensée qui grâce à l’amour peut voyager par delà l’espace et le temps afin de rejoindre les gens que tu aimes ! Ne rajoute donc pas une prison à ta prison en te condamnant à souffrir et à courir derrière ce que tu ne pourras désormais plus obtenir, Sarah… Et sache que tu peux être libre en prison tout comme ceux qui sont « libres », à l’extérieur, peuvent être emprisonnés en raison de leur dépendance à des choses dont l’atteinte procure une jouissance illusoire parce que non continuelle comme l’alcool et les drogues! Na’am, mon frère que j’aime, de là où je suis je ne peux que t’apporter mon amour et mes sincères pensées afin que par leur lumière tu puisses comprendre que la majorité des gens qui sont libres sont pour la plupart, en réalité, emprisonnés par des passions qui les dominent et une âme qui ne rassasie jamais ! Comment peut-il être libre, effectivement, celui qui est esclave de sa « divinité » (ilah), de la chose qui occupe une grande place dans son cœur !?! Comprends que tu peux connaître le bonheur même enfermé et abandonné ! Me revient, à l’instant cette parole de l’imam Ibn Taymiya qui disait : « Quoique puisse me faire mes ennemis, mon paradis et mon jardin se trouve dans ma poitrine, et où que je puisse me trouver, il ne me quitte pas ! Mon enfermement est une solitude contemplative, mon explusion est un voyage, et mon exécution m’accordera le noble statut de martyr ! » Ainsi, mon frère en Allah, tu peux transformer la situation malheureuse dans laquelle tu te trouves en bonheur, si tu arrives à purifier ton cœur, et à y introduire, en toute exclusivité, ton Créateur ! Allah

 

Je sais, je sais que perdre une personne que l’on aime, c’est dejà difficile ! C’est encore plus difficile quand cette dernière est ton seul soutien dans les moments difficiles ! Je sais, je sais que c’est encore plus difficile quand cette personne est ton épouse, qui plus est, a porté dans son ventre tes 4 enfants ! Ces mêmes enfants qui possèdent une partie de toi même et une partie d’elle et qui synthétisaient votre union, votre couple, et votre unité ! Je sais, et je te demande de me croire quand je te dis savoir la douleur que tu as ressenti d’avoir appris que celle-ci désirait refaire sa vie alors que tu avais besoin d’elle dans le desespoir et que tu l’aimais à l’infini! Je sais akhi, et je te demande de ressentir aussi à ton tour la boule dans ma gorge qui s’est formée à mon instant présent où je t’écris tellement la sincérité nous relie ! Je sais que tu penses à elle, à tout ce que vous avez partagé dans le passé, aux heurts et malheurs et que simultanément tu en ris et en pleurs de regrets! Et je sais que tu la regrettes, que tu regrettes d’avoir mal exprimé ton amour à son égard ! Je sais que tu la haïs aussi tellement tu l’a aimé et que tu as envie de te venger, de lui faire mal parce qu’elle t’a blessé! Je sais que tu considères son abandon comme une haute trahison parce que ton amour pour elle était sincère et que tu te voyais mourir à ses côtés ! Je sais que tu dois te dire que plus rien te retient et que tu as envie d’en finir avec tout, avec elle, avec toi, avec la foi…

 

Mais accroche toi ! Si Allah a fait en sorte que mon cœur s’incline vers toi, et que je t’écris ces quelques pages, c’est qu’il t’a entendu, même si tu n’as pas crié, Lui qui n’abandonne pas, qui n’abandonne jamais ! Lui, dont la remémoration doit génèrer en nous des frissons ! Sache que je ne suis qu’une simple marionnette dans les mains de Sa volonté et il m’a guidé vers toi parce qu’il t’aime et savait avant moi ta souffrance ! Il m’a fait partager celle-ci pour je puisse te comprendre et t’aider de la manière appropriée. Ta souffrance, par laquelle tu as ressemblé aux meilleurs des hommes, et particulièrement au prophète Ayyoub dont fait mention ce verset du Coran : « Et Job, quand il implora son Seigneur : « Le mal m'a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux »[1] Job était un prophète qu’Allah a voulu éprouver moyennant les ruses de Satan. Et Satan comme à son habitude s’attaque aux choses qui sont dans notre cœur afin de nous plonger dans le desespoir et la déprime, par leur perte ! Ainsi, Allah laissa Satan avoir une emprise sur les biens de Job pour le tester et voir si ce dernier était pur du cœur ! Job a, par conséquent, tout perdu, ses richesses, sa famille, sa santé, le respect des gens et pourtant il disait tout le temps « Al hamdoulillah », et ce en toute circonstance, en toute situation ! Et c’est Satan qui a desespéré et déprimé de le voir patienter dans l’espérance et se rapprocher davantage d’Allah dans la souffrance ! Na’am mon frère que j’aime, sache que lorsque Allah aime un serviteur il l’éprouve toujours, lui inflige des souffrances afin de le purifier et de le ramener constament à Lui ! Et crois moi, rien ne mérite de te détourner de Lui pas même Sarah ! En effet, quand on souffre, on revient vers celui qui est susceptible de nous aider et sache qu’Allah est le « seul que nous devons adorer, le seul dont nous devons implorer le secours »[2] ! C’est le verset le plus riche du Coran ! Ainsi, prends ta douleur comme un cadeau par lequel tu vas revenir vers ton Seigneur au moyen de la pensée constante d’Allah (zikr) et de la purification de ton coeur!

 

Et pour cela, tu dois comprendre que ton amour avec Sarah était impossible, bien que sincère vous n’avez pas su l’exprimer d’une belle manière et avec le temps il s’est usé jusqu’à ce qu’elle décide ce qu’elle a décidé ! En effet, toute chose est composée de deux dimensions, d’un fond et d’une forme, d’un chemin et d’une destination… Si aimer est un but, alors la manière d’aimer compte aussi ! Je l’ai compris peut être trop tard mais hélas, beaucoup par l’amour souffre au lieu de s’épanouir car n’ayant pu extérioriser cet amour d’une belle manière, ou plutôt devrais-je dire d’une manière qui agréait les deux parties ! Ils s’aiment, personne ne peut le renier, même si les langues ont pu dire le contraire car dans la colère il ne faut rien noter ! Si par le couple nous devons nous unir, c’est pour construire et nous épanouir, et non nous disputer à longueur de journée pour nous détruire en laissant, par notre divorce, le malin et ses suppôts se rejouir!

 

Je te demande, mon frère que j’aime, de faire un grand sacrifice, au Nom d’Allah, celui d’ennoblir ton âme, en la laissant refaire sa vie, et ce, sans aucune rancune et sans haine ! En effet, si tu l’aimes sincérement alors pense à elle avant de penser à toi ! Sacrifie tes sentiments et ne les lui dit surtout pas afin qu’elle ne revienne pas vers toi, et que dans votre couple la séparation et l’union ne se succèdent plus éternellement ! Tant que tu n’es pas prêt pour la combler alors laisse là trouver le bonheur ailleurs qu’avec toi et fais taire les cris de douleur de ton cœur par le secret, la patience et le retour à la prière!

 

Si tu fais cela, tu seras à mes yeux, un homme, un vrai, wallahi, qui aime sincérement sa femme dans le secret malgré qu’il la perd ouvertement, sans doute pour la vie, et s’oublie pour le bonheur d’autrui, s’écarte d’elle pour elle, voire souffre pour sortir ceux qu’il aime de cette même souffrance ! Porte la douleur en toi mon frère que j’aime, et ne repond pas au mal par le mal soit comme le prophète, ‘Issa, Jésus, le fils de Marie, qui disait le visage immaculé de sang vis-à-vis de ceux qui parmi son peuple l’avaient trahit : « Ô mon Seigneur pardonne à mon peuple car ils ne savent pas ! » Fais de même, et tu deviendras un grand aux yeux de Celui dont seule l’appréciation compte ! La ilaha ilal lah… Je t’attends, pour te rencontrer à ta sortie et dorénavant tu as un nouvel ami sur qui compter ! Sache que, j’ai planté directement ma plume dans mon cœur pour écrire avec le sang de ce dernier tellement j’ai compris ta douleur…

 

 

Que je t’aime, mon Seigneur !

De me contraindre à revenir,

Quand tu aimes à me faire souffrir,

De perdre tes rivaux en mon cœur…

 

Mahdy Ibn Salah



[1] Coran, Sourate 21 verset 83

[2] Coran, Sourate 1, verset 5

Participant à cette conversation

  • Salam alaikom Mahdy.C'était juste pour te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi.Et te dire que tu es ma lumière et mon mentor.Que tu m'as tant appris et enseigné , notamment à perfectionner mes travaux d'écriture.Tu as toujours été là pour moi et m'a toujours comprise, en particulier quand certains masques devenaient trop lourds à porter.Je fais un break avec le virtuel, en espérant que lorsque je reviendrai il n'y ait que de bonnes nouvelles in sha ALLAH.Qu'ALLAH t'accorde la victoire.Amin.Wa salam

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Salam Meriem, est ce que tu es Jémile? :)


    Hm,
    Cela n'a pas d'importance,
    N'oublie pas, que les croyants se retrouvent en leurs frères,
    Comme une fleur retrouve ses arrières, dans un champs varié, dont la terre, ne fait germer que par l'eau.
    N'oublie pas, que le monde est une vaste prière,
    Où l'on ne vit que pour faire respirer aux frères,
    L'Islam venu, nous décharger des fardeaux.

    Que je sois moi ou toi, cela n'est tout au plus la meilleure des affaires,
    Car quand je suis roi alors tu es avec moi, et quand je suis bas, alors tu m'aides en me tenant le bras !

    Qu'Allah nous aime Nooran 3ala nooran

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Salam Meriem, est ce que tu es Jémile? :)

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • merci optimiste, c'est plus clair maintenant pour moi, mai com je disais on doit forcément à un moment avoir conscience de ses fautes, sinon on est un peu com hypocrites, tu vois ce que je veux dire?
    Et meriembaraka, perso, je pense qu'on n'a pas vraiment le temps, et qu'on doit se "hâter" vers Dieu si on veut progresser.
    Mais c'est ça optimiste, le changement vient d'abord de "ce premier pas" qu'on fait vers Dieu, sinon comment Lui prouver sa bonne foi. Merci optimiste, tu m'as ouvert les yeux sur un truc fondamental!!!



    Tu as tendance à beaucoup considérer ta mobilité.
    J'ai tendance à considérer que ta mobilité te viendra de Lui au bon moment, de même que ta vue perçante, si tu t'en remets à Lui.

    Merci akhi optimiste pour ton intervention,
    La plume, de rien, fi amani Llah.
    N'hésites pas à relire au besoin, c'est du lourd.
    Salam aleykum :)

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • En tout cas merci meriembaraka pour toutes tes réponses, t'as vraiment pris le temps et ça c'est cool!

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • merci optimiste, c'est plus clair maintenant pour moi, mai com je disais on doit forcément à un moment avoir conscience de ses fautes, sinon on est un peu com hypocrites, tu vois ce que je veux dire?
    Et meriembaraka, perso, je pense qu'on n'a pas vraiment le temps, et qu'on doit se "hâter" vers Dieu si on veut progresser.
    Mais c'est ça optimiste, le changement vient d'abord de "ce premier pas" qu'on fait vers Dieu, sinon comment Lui prouver sa bonne foi. Merci optimiste, tu m'as ouvert les yeux sur un truc fondamental!!!

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • ok, et donc une fois qu'on lui a demandé pardon (d'un truc dont on n'a pas consience), donc automatiquement ça y est, Il nous pardonne, c'est ça? Et donc si Il nous pardonne, on se rapproche de Lui, et Il nous montrera le chemin? Parske là, je comprends vraiment pa comment on peut sans prendre conscience de nos fautes changer de comportement.


    Tu ne changeras pas de comportement comme The Mask, lol.

    Dans cette vie présente, éphémère, tout prend du temps. (beau paradoxe : temps relatif... : la victoire globale du croyant, de même que le délice du Paradis est suprême et assurément proche)

    Ne pas être pressé est fondamental en Dîn !

    Autre point , quand on a la sensation de ne pas réussir, il n'est pas rare que ce soit parce qu'on veut commander dans notre vie ou à Allah au lieu de laisser Allah nous commander de Son commandement béni.

    Allah dit :
    17.9. Certes, ce Coran guide vers ce qu'il y a de plus droit, et il annonce aux croyants qui font de bonnes oeuvres qu'ils auront une grande récompense,
    10. et à ceux qui ne croient pas en l'au-delà, que Nous leur avons préparé un châtiment douloureux.
    11. L'homme appelle le mal comme il appelle le bien, car l'homme est très hâtif.

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Salam,En fait, ça dépend du niveau d'égarement.Allah dans le Coran nous parle bien de ceux qui n'ont pas conscience de leur égarement : " Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu'eux-mêmes, et ils ne s'en rendent pas compte. " (2-9)En fait c'est en changeant que tu peux aller vers la conscience, c'est à dire que c'est Allah qui te donnera conscience, à partir du moment ou tu commencera à faire du bien et regretter le mal que tu aura fait.Je pense que la conscience ne s'obtient qu'en allant vers le bien comme te l'a dit Meriembaraka dans sa première réponse;Mais tant qu'on reste à faire le mal, je ne crois pas que l'on soit conscient de la gravité à laquelle en s'expose, la colère d'Allah et sa malédiction.

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • ok, et donc une fois qu'on lui a demandé pardon (d'un truc dont on n'a pas consience), donc automatiquement ça y est, Il nous pardonne, c'est ça? Et donc si Il nous pardonne, on se rapproche de Lui, et Il nous montrera le chemin? Parske là, je comprends vraiment pa comment on peut sans prendre conscience de nos fautes changer de comportement.

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Oh làlà !
    Tu butes sur un essentiel de la religion.
    Se repentir ce n'est pas forcément vis-à vis des péchés moyens, gros ou énormes, mais cela est SYSTEMATIQUE chez l'adorateur !
    Par exemple, moi là, je peux me la péter à faire celle qui sait tout en papotant de trucs essentiels pour la santé mentale.
    Et bien que je me la pète ou pas, Allah sait mieux ce qu'il se passe en moi.
    Et pour cela, je dis : Ô Allah j'implore ton pardon et à à toi je reviens repentant.
    Tu trouveras toutes sortes d'invocations propres à la vie du croyant dans un petit livret essentiel qui s'appelle la citadelle du musulman.
    En allant y jeter un oeil, inshaAllah tu pourras voir comment le croyant est attaché à Allah, que ce soit lorsqu'il met un pas dehors pour aller au travail, à la mosqué, ou enfiler un habit, ou féliciter la naissance d'un nouveau né.
    Quand on n'invoque pas les bienfaits d'Allah, on Lui demande de ne pas nous laisser tous seuls, c'est à dire voués à soi-même dans l'oubli de Lui qui ...rend aveugle ;)

    Et Allah dit :
    59.18. Ô vous qui avez cru! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
    19. Et ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Allah; [Allah] leur a fait alors oublier leur propres personnes; ceux-là sont les pervers.

    Tu vois le rapport entre s'en remettre toujours à Lui, revenir à Lui, rester en Sa proximité et préparer son avenir ?

    Le rapport entre la constance dans l'adoration et la victoire prochaine de l'adorateur est éclatant.

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Oui mais le problème c que pour se repentir, il faut avoir conscience qu'on a fauté non? Parce que de quoi se reprentir alors? Un repentir com ça, sans conscience des fautes? Parske mm si tu sais que la haine c'est mauvais pour reprendre ton exemple, tu peux avoir conscience de ça chez les autres mais pas chez toi. Et donc, comment se repentir si on na pas conscience en soi des choses qu'on voit ché les otres?

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Allah dit :
    7. 175. Et raconte-leur l'histoire de celui à qui Nous avions donné Nos signes et qui s'en écarta. Le Diable, donc, l'entraîna dans sa suite et il devint ainsi du nombre des égarés.
    176. Et si Nous avions voulu, Nous l'aurions élevé par ces mêmes enseignements, mais il s'inclina vers la terre et suivit sa propre passion. Il est semblable à un chien qui halète si tu l'attaques, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l'exemple des gens qui traitent de mensonges Nos signes. Eh bien, raconte le récit. Peut-être réfléchiront-ils!

    29.45.En vérité la prière préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d'Allah est certes ce qu'il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites

    33. 21. En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment.

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Pour savoir si comme tu le demandes, on peut avoir conscience de son aveuglement, tu dois te demander alors :

    Est-ce que la rage est une conscience ? Est-ce que la haine est une conscience ? Est-ce que le fait de courir après le mirage, le vouloir alors qu'il est le faux est une conscience ?

    Si quelque chose peut amoindrir la rage, la haine, la déviation, l'égarement ou l'excès dans l'amour, alors sans doute, cela peut diminuer l'aveuglement et mettre en place le raisonnement.

    Se repentir fréquemment c'est à dire revenir à Allah fréquemment pour se soustraire au nafs qui lorsqu'il est saturé par ses activités mondaines rend aveugle est fondamental. Revenir à Lui est le seul moyen d'échapper à tel aveuglement. Les rituels du repentir sont connus :
    On demande à Allah, on Lui parle, on Le prie on L'implore de nous pardonner nos excès dans nos comportements fréquemment ; on Lui demande guidance, on Lui demande de nous faire aimer ce qui est bon et bien et de nous faire détester ce qui est mal ; on s'en remet en Lui demandant de rapprocher de nous le bien et d'éloigner de nous le mal etc. on s'en remet à Lui et quand on agit on le fait dans la conscience qu'il nous voit et nous veille pendant qu'on agit pour Lui.
    En somme, si tu fais en sorte que la justice soit la plus belle et bonne chose à ton coeur, tu ne pourras jamais laisser passer ou te faire berner par les créatures s'en laissant berner et tu auras une vue perçante au fil du temps. Tu feras pour Allah et tu récolteras Ses leçons ; Sa proximité et Sa baraka dans tous les cas.

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • merci meriembaraka, rien à dire, je suis convaincue par ton raisonnement simple, méthodique et complet machaAllah! Mais dis-moi, tu pourrais peut-être répondre à une autre question? Je me demande ossi si on peut avoir conscience de son aveuglement finalement?

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Salam,
    Avant tout tu dois te demander qu’est-ce que tu es entrain d'orienter vers les gens : car la piété est une lumière dans tous les cas,
    Tandis que la passion est un aveuglement dans un labyrinthe inextricable et à laquelle ne répondra que la passion.
    C'est pourquoi Allah dit :

    66.6. Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne.

    Si tu orientes ta quête d'Allah vers le sgens tu Le trouveras.
    Si tu orientes ta passion vers les gens, tu la trouveras...
    Et ALlah dit :

    30. 29. Ceux qui ont été injustes ont plutôt suivi leurs propres passions, sans savoir. Qui donc peut guider celui qu'Allah égare? Et ils n'ont pas pour eux, de protecteur.
    30. Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la nature qu'Allah a originellement donnée aux hommes - pas de changement à la création d'Allah -. Voilà la religion de droiture; mais la plupart des gens ne savent pas.
    31. Revenez repentants vers Lui; craignez-Le, accomplissez la Salat et ne soyez pas parmi les associateurs,
    32. parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu'il détenait.
    33. Et quand un mal touche les gens, ils invoquent leur Seigneur en revenant à Lui repentants. Puis s'Il leur fait goûter de Sa part une miséricorde, voilà qu'une partie d'entre eux donnent à leur Seigneur des associés,

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0
  • Salam,
    Cmt savoir si notre empathie est bien orienté envers les gens? Et si on se trompait?

    il y a environ 6 ans
    J'aime 0