Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
abdelkrim

masque

Salam aleykoum akhi,

Je vous suis depuis bien longtemps et j'admire votre travail au sein de la communauté mashallah. Je vous écris aujourd'hui ces quelques mots pour vous faire part de ma profonde douleur. Je suis prise au piège soubhanalah. J'ai connu des hauts et des bas dans ma vie. Je suis une jeune fille de 22ans. J’ai toujours eu une bonne image d'Allah et la religion a était tjrs présente dans ma vie. Malgré cela j'ai beaucoup baigné dans la fornication (qu'Allah m'aide et aide tous ceux qui y sont prisonnier.)Plus jeune j'ai subis des attouchements de la part de cousin dont un en particulier qui est l'époux de ma sœur aujourd'hui. Je le vois toute les semaines (ils viennent chez mes parents) et nous faisons comme si rien ne c'était passé on rit ensemble, etc. plus jeune j’étais un garçon manqué je n’étais pas très joli mais j'attirai beaucoup les garçons. J’en ai donc fréquenté beaucoup. Ensuite j'ai aimé un garçon avec qui j'ai forniqué pour la première fois et il m'a trahi donc par "vengeance" j'ai décidé de ne plus avoir de sentiments et d'agir comme eux le faisaient. J’ai donc enchainé les hommes et je les jeter aussitôt fini. Plusieurs fois j'ai pleuré pendant les actes physique que j'ai eu avec eux (ils ne le voyaient pas je montrais toujours un visage fort). Je ne ressentais aucun plaisir avec eux c'était juste "pour le fun"  puis un jour je me suis surprise à m'attacher a l'un d'eux qui lui (malgré les actes physique que l'on entretenait) voulais que je m'en sorte et que j'arrête tout cela. Il se montrait ferme avec moi et fesait attention a moi. Personne n'avait fait attention a moi ni a mes sentiments avant cela pas même mes parents. Mais ce garçon n'était pas musulman. Et je m’étais promis de ne jamais aimé un non musulman. On avait beaucoup d'acte physique ensemble et j'ai commencé à avoir un amour ardent pour lui. Je le détesté (parce qu'il n'était pas musulman) et je l'adorer. Qu'Allah me pardonne mais cet homme et passé devant Lui. Je me mentais à moi même pour ne pas y croire mais c'était le cas. On a fait des choses atroces ! Ensemble (2 avortements, fornication presque tout les jours...) cela a duré 2ans non stop. On était fou l'un de l'autre. On ce voyait des journées entières et tout les jours sans se lasser. Apres mon 2eme avortement sur un coup de tête j'ai mi le voile (pensant que cette homme ne m'approcherai plus et que je pourrai me mettre dans la religion) mais c'était toujours pareil. Pourtant pendant toutes ces années je pleurai toutes les nuit sans exceptions je demander a Dieu de me délivrer de cette situation mais rien à faire le lendemain je retombé dedans. Je n’étais plus maitresse de mon corps. Pourtant je savais au fond de moi que j’étais capable de faire bcp de chez pour le triomphe de l'islam mais j’étais réellement prisonnière. Je demandai même à dieu de me donner la mort pour arrêter d'accumuler mes péchés. Tout mon entourage a toujours vu en moi une femme forte et qui connait bcp de chose sur la religion mais personne ne savait que j’étais esclaves de satan.je n'ai jamais eu d'entourage religieux (malgré que j'ai passer toute ma vie dans les école arabes et je ressentait le besoin d'avoir un entourage religieux (et vrai) el hamdoulilah j'ai rencontrait par hasard un groupe de frère er sœurs dans le dine mashallah (plus ou moins bien) j'ai commencée a suivre des cours de spiritualité avec eux je me sentait de mieux en mieux (en parallèle je fréquentait toujours le non musulman). Je me suis ainsi intégré au sein de cette famille spirituelle. J'ai enfin une famille. Je participé aux activitsé notamment la roqya. j'ai ainsi découvert en profondeur le monde des djinns. mashalah le frère avec qui je faisais roqya avait une méthode efficace. j'ai donc intégré ce groupe et ainsi fait de nombreuses roqya avec lui. j'avais enfin un but dans ma vie je commençai a aimé Allah. (Je voyais bcp moins celui que je fréquentais mais on forniqué toujours ensemble quand l'occasion se présentait) je m'approchais plus d'Allah mais je souffrais toujours de ma relation avec l'autre. Au fil du temps je lui parler de la religion mais très difficilement. Pour résumé aujourd'hui je ne fait plus parti d'un groupe je suis seule aves mes démons. Le non musulmans s'est finalement converti à l'islam et pratique aujourd'hui plus que moi. Il aimerait beaucoup se marier avec moi mais ne m'accepte pas si je ne pratique pas et que je ne combat pas mes démons. on a que très rarement de contact (simplement s'il a des questions d'ordre religieux ou s'il y a quelque chose de vraiment important. il veux donc purifier notre relation par une coupure physique et ce consacrer a la religion chacun de notre coté. je ne l'aime plus comme avant. avant c'était de la passion mais cela a changer aujourd'hui. il reste encore un petit peu de passion mais beaucoup moins. j'aimerai beaucoup me marier avec lui parce qu'il a un très bon comportement avec moi (malgré que j'ai très souvent un mauvais comportement avec lui ( car soulée par notre situation )),il me connait par cœur et donc sait comment faire pour me changer, il me pousse à pratiquer et est très patient avec moi. Aujourd’hui je ne fait plus de roqya et je suis la riser des démons maintenant. Je n'ai jamais réussi à tenir 1 mois sans rater mes prières et j'en souffre énormément. À l'intérieur de moi j'ai comme une flamme qui brule d'amour pour Allah mais je n'arrive pas à l'extérioriser. J’ai l'impression d'être prisonnière de moi même. J’ai envie de crier et de me débattre pour sortir de ce corps mais je n'y arrive pas c'est comme si c'était une question de vie ou de mort. J’ai aussi des problèmes de poids et je me laisse beaucoup allé. Je suis complètement accro au sucre c'est une réel drogue. Certain ont besoin de se piquer pour être soulager moi j'ai besoin de sucre. J’ai aussi un énorme problème de rigueur, j'ai d'excellente idées dans toutes les domaines je suis très ambitieuse mais âpres la première étape tout s'arrête et même des fois cela s'arrête net dans ma tête (plus de motivation) la flemme m'envahi. J’ai envie de changer le monde de réellement faire triompher l'islam, je conseil beaucoup de gens pour bien pratiquer, j'ai un comportement exemplaire avec tout le monde. Quand je suis dehors j'essaye de montrer la meilleure image de l'islam. Sa brule en moi j'ai vraiment envie de bouger mais a grande échelle mais je suis une hypocrite subhanalah. Une hypocrite car je suis deux personne complètement opposées. En publique je suis la pratiquante; seule je suis l'ennemie de dieu. Pourtant si je suis bien en publique c'est réellement pour donner envie au gens de pratiquer et d'être dans le bon chemin, pour montrer au non musulman que l'image qu'on nous donne est fausse.  Ce n'est pas par orgueil ou pour tromper les gens que je fais cela wallahy c'est vrai. Je les fais pour que les gens sachent que c'est magnifique d'avoir l'amour d'Allah. Et j'aimerai qu'ils connaissent ce que je n'ai jamais connu... au long de toute ma vie j'ai toujours fait passer les autres avant moi (je me suis endetter pour faire plaisir au autres, j'ai sacrifié pleins de choses pour le bonheur des autres parfois même des personnes que je ne connaissais pas) j'ai toujours voulu que les autres réussissent. Aujourd’hui je n'en peux plus de ma vie de galerienne aujourd’hui je veux penser a moi. Dans ma vie je me suis repentie mille et une fois. Et aujourd'hui j'ai honte de me repentir par peur de ne pas tenir mes engagement (je le fait malgré tout mais je suis défaitiste et n'arrive plus à croire en une issue favorable pour moi) j'ai un réel problème qui c'est encore ajouté depuis peu, je suis devenus accro au film a caractère dégradant et a la masturbation. Cela c'est développer je pense quant l'homme que je fréquentais et moi sommes éloigné un peu par rapport a la religion.  Je souffre complètement de cette dépendance. Et 1 seconde après l'acte je suis complètement dégouter de cet acte et je regrette énormément. J’ai fait bcp bcp bcp d'invocation pour qu'Allah m'éloigne de tout cela mais rien y fait j'ai comme une corde au cou qui m'y guide. J’essaye de trouver des solutions pour ne plus faire cela mais je n'y arrive pas pourtant pdt l'acte je pense fort a dieu mais c'est comme ci mon shaytane se moquait de Dieu. Je baisse complètement les bras me disant que j'ai baigné dans le sexe toute ma vie depuis ma tendre enfance et que je suis peut être condamné. J’ai des envies suicidaires mais j'ai peur du châtiment de Dieu. Je porte un poids depuis toujours et je n'ai plus la force de vivre ainsi. Je suis seule dans ma vie je n’ai pas de réelle amie la seule personne qui connait mon état c'est le frère que j'ai fréquentait. Tout le monde pense que tout va bien dans ma vie parce que je suis très souriante et je dégage beaucoup de joie de vivre. Mais mon âme est morte tuée par mon âme bestiale. Mon cœur est vide d'amour pour dieu. Je suis une mort vivante. J’aimerai tellement me défaire de tout cela mais j'ai tout essayé. Et je n'y arrive pas. J’ai appris à aimer dieu mais je n'y suis arrivé que le temps d'un instant. Je n'ai jamais réussi à prier pdt une longue durée (cela fus ma plus grande souffrance) j'envie ces personne qui arrivent à prier depuis des années. Des fois je me di que je préférerai arriver à prier sans fond (comme beaucoup qui font de la prière une gymnastique plutôt qu'un réel moment privilégier avec Allah) plutôt que de ne rien faire. Toute ma vie tourne autour de Dieu mais toute ma vie tourne autour de sa désobéissance. Suis-je comparable a Satan? J’aurai beau me vider de mes larme ce soir et me dire c'est un repentir sincère mais vais-je réussir à me lever pour le fajr demain ? Vais-je visionner un film dégradant? Je suis perdue. A l'heure ou la communauté devrait penser a son unification et a sa prochaine victoire inshallah, moi je suis la inactif pour la oumma et je suis plutôt un handicap pour elle car étant hypocrite. Je ne sais plus quoi faire. Toute ma vie j'ai combattu et toute ma vie j'ai échoué. Et svp ne me dite pas que je dois me marier psk je ne suis pas prête si je me mari maintenant cela sera vouez a l'échec. D’autant plus que je n'aurai plus le temps de me consacrer a moi même, a ma foi. Je me suis aussi éloigner de ma ville d'origine et de ma famille mais cela ne change rien. J’accepte le destin qu'Allah a écrit pour moi et je sais que si je m'en sors de toutes ces épreuves il me faudra dire hamdoulilah d'avoir vécu tout cela car dans tout ce que dieu fait il y a une miséricorde mais j'ai peur que dieu m'ai compté parmi l’habitante de l'enfer. Si vous avez une solution pour moi mon frère je vous écoute attentivement. Je sais que vous avez beaucoup de lettres et je ne vous en voudrais pas du tout si vous ne me répondiez pas. Qu’Allah nous facilite nos épreuves qu'il nous éloigne de l'hypocrisie et qu'il fasse triompher ceux qui le glorifie sincèrement. Amin

Wa ahleikoum salam orti al ‘aziza,

Tu es née ma sœur avec un diable collé à ton âme, probablement consécutivement aux actes associationnistes de tes parents. Tu es donc d’une nature siamoise démoniaque et c’est surement ton démon qui a orchestré les attouchements que tu as subis durant ton enfance.

Etant donné ta nature siamoise, ton diable a donc attendu le moment propice c’est-à-dire un choc ou une épreuve douloureuse, celle de ta déception sentimentale par exemple, par laquelle il t’a invité à t’automutiler par la déconsidération de ton corps jusqu’à ce que tu deviennes dépendante du plaisir de la chaire et donc incapable de te défaire de tes pulsions maléfiques !

Mais, il ne s’est pas arrêté là, car il a voulu faire de toi une double facette de volonté, possédant deux visages diamétraux. Sincère dans son beau visage, portant le hijab et faisait la prière, et sincère simultanément dans son visage laid puisque pratiquant des péchés capitaux dans la constance !

Saisis ma sœur, que la passion que tu nouais pour ce non musulman n’était que la passion que tu nouais pour ton propre diable, en réalité ! C’est pourquoi, d’ailleurs son entrée dans l’islam a diminué l’intensité de tes sentiments à son égard !

Je ne vais pas t’inviter à te marier car effectivement tu as un travail à faire sur toi-même : celui de passer de la nature de siamoise démoniaque à la nature de siamoise émotionnelle. Pour cela, tu dois te donner les moyens de couper radicalement l’approvisionnement en actes illicites de ton démon, et ce, même si cela doit passer par le fait de quitter la France !

En effet, les gens à la nature siamoise démoniaque dépendant de péchés capitaux n’ont pas d’autres issus pour s’en sortir que :

  • -          d’intégrer une jama’a lumineuse et ce de manière continuelle, 
  • -          en s’écartant des contextes à risque à l’instar de celui qui avait tué 99 hommes et qui voulait se repentir!

Deux issues se présentent à toi consécutivement à ta nature :

  • -          La passion pour le mal
  • -          La passion pour le bien

En effet, quand les gens à la nature siamoise démoniaque parviennent à devenir uniquement siamois émotionnels grâce à une profonde repentance alors ils deviennent souvent des personnes de l’extrême, particulièrement quand ils ont connus la passion c’est-à-dire soit à fond dans le dine, soit à fond dans l’égarement ou soit à fond dans les deux visages comme c’est le cas pour les doubles facettes !

En effet, il existe une identité globale et une identité individuelle de sorte que l’identité individuelle calque ses traits sur l’histoire du groupe social auquel elle s’affilie ! De la sorte, s’explique pourquoi nous disons des kabyles qu’ils sont soit à fond dans le dine, ou soit à fond à côté de la religion !

Je ne vois pas d’autres solutions pour toi ma sœur que de te passionner pour la vérité et le bien autant que tu l’as été pour le faux et le mal, si tu tiens à t’en sortir !

Et concernant, ton éventuel mariage avec le frère converti, il t’incombera le devoir de l’assumer devant tes parents, et ce, par respect pour le regard divin que tu as déconsidéré durant tant d’années ! En effet, tu n’as pas eu honte de nouer une relation illicite dans la constance devant ton Seigneur, alors tu devrais ne pas avoir honte aussi d’assumer un mariage légal avec un converti, que tes parents risquent probablement de renier…

Personnellement, je crois en toi ma sœur ! Je crois en toi… A toi de croire aussi en toi-même par l’action de te réjouir d’affamer ton diable en lui privant jusqu’à sa mort de ses illicites plaisirs !

Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé