Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Relations extraconjugales  •   •  Affichages : 2541

  

 

Assalam 'alaykoum


J'espère que vous vous portez au mieux, j'aimerai avoir des conseils concernant le mariage. Une sœur se retrouve dans une situation assez particulière, son frère lui a proposé un frère qui possède les qualités que le prophète soila llahou 'anlayhi wa salam a cité dans les hadiths puis c'est quelqu'un de très actif dans les projets de la oumma mashaallah mais en même temps son professeur lui a proposé un autre frère, il accomplit ses salats à la mosquée, lit le Quran et il a un bon comportement, il est assez réservé mashaallah et participe rarement à des actions communautaires. La sœur a donc expliqué la situation à son professeur et il s'est avéré que le professeur aussi pensait à l'autre frère proposé par son frère mais qu'il n'osait pas lui proposer car il ne connaissait pas sa famille tandis que celui qui lui a proposé il connait sa famille ils aiment la religion mashaallah. Le choix peut paraitre simple elle me dit qu'elle opte pour le premier mais son frère en discutant avec celui qui est actif, il a appris que le frère aimerait étudier à l'étranger pour quelques années et c'est là que se pose le problème, il aimerait étudier à la Mecque pour l'apprentissage du Quran et normalement il devrait recevoir une réponse l'année prochaine. Ils ont tenté de voir diverses solutions, le fait de se marier avant qu'il parte etc... mais la sœur plus âgée que lui n'arrivera pas à patienter autant de temps et elle a surtout peur de ce qu'il peut arriver (décès, accidents etc...) et la distance qui les séparera est trop longue puis aussi un mariage dans de telles conditions je trouve que c'est assez risqué il manquera certains devoirs envers son épouse je ne sais pas comment la conseillé. Doit elle attendre? Et le frère n'apprécie pas cette situation il ne veut pas la bloqué, ou l'a mettre dans la gêne avec cette situation. Et l'autre proposition, la sœur refuse mais je ne sais pas si sa raison est valable, elle souhaite un époux dynamique pas une personne qui s'acquitte uniquement de la Salat et du Quran et du jeûne, elle veut quelqu'un qui lutte dans le sentier d'Allah pour l'élévation de la parole du tout puissant avec ses biens et sa personne et veut avoir à ses côtés une personne qui désire la même chose qu'elle, le triomphe de la cause d'Allah. A t elle le droit de refuser pour de tels raisons? Je lui ai dit qu'on ne sait pas où Allah place le kheyr, Allah sait ce qu'on ne sait pas, et parfois ce que l'on veut n'est pas forcément un bien peut être avoir un frère de niveau plus faible poussera cette sœur à éduquer son époux Allah anlam pour cela aussi je ne sais pas comment la conseiller...

 

Wa ahléikoum salam,

 

J'aimerais attirer ton attention orti fiLlah sur le fait que l'on ne peut pas juger de la supériorité spirituelle d'une personne sur une autre sur la seule base de son engagement et de l'abondance de ses bonnes actions. Le fait que la première personne fasse plus d'effort dans l'apparence ne prouve rien quant à la hiérarchisation car toute œuvre n'est acceptée par Allah que si elle est accompagnée d'une intention pure et seul Allah peut sonder les cœurs à ce niveau !

 

Combien de personnes soignent leur apparence

Par l'enlaidissement de leur intérieur

Et combien d'autres enlaidissent leur extérieur

Pour développer leur intelligence

 

J'ajouterais aussi que la notoriété n'est pas aussi un critère prouvant la supériorité spirituelle d'une personne. Ce qui compte plus que tout, c'est le rapport intime que l'on noue avec Allah ! Il y a des personnes qui sont inconnues de tous et qui sont aimées par le Miséricordieux comme il y a des personnes célèbres mais hypocrites ! Et l'on vit une époque où les gens se vêtissent de peaux de mouton alors qu'ils ont des cœurs de loup !

 

Je ne dis pas, par ceci, que le second est meilleur que le premier, je dis juste que si elle doit choisir, elle doit choisir avant tout, la personne qui lui correspond le plus dans les idées et les actions ! Après dire untel est meilleur qu'un autre, cela n'est pas de notre ressort d'agir ainsi... Et je t'assure que beaucoup se sont trompés en raison des choix basés sur l'apparence...

 

Maintenant pour revenir sur le sujet, si elle est attirée par le premier alors je ne pense pas que le fait qu'il aille étudier à l'étranger soit un problème en soi car j'ai connaissance que les universités islamiques d'Arabie accordaient des visas pour les épouses des étudiants, et ce automatiquement... Je sais pas ce qu'il en est aujourd'hui...

 

Sinon, la sœur a le droit de refuser une personne tout simplement parce qu'elle ne l'aime pas et l'amour découle d'une adéquation dans les vues et les actions. Donc oui, elle a le droit de refuser pour de telles raisons la demande d'un prétendant.

 

Cela dit j'aimerais insister sur le fait qu'elle ne doit pas choisir une personne sur la base de son apparence ou de sa réputation ! C'est le tort de beaucoup de femmes qui sont aveuglées par la prestance d'un orateur, d'un imam, ou d'un conférencier. Ce n'est pas le regard des gens qui doit être le critère par lequel nous devons hiérarchiser les gens mais, je le répète et le souligne, le rapport intime que nous lions avec leur Créateur.

 

Et seuls les sacrifices d'une personne peuvent t'informer de cela. Connaître le Coran en entier, s'exprimer poétiquement, avoir une apparence rigoureuse ou avoir voyagé à travers tous les continents ne sert et ne prouve rien, si l'on arrive pas à faire couler pour Allah, une petite larme dans le silence de la nuit...

 

C'est pourquoi, je pense que le plus important à regarder après le critère de la piété, c'est l'adéquation comportementale ! Est-ce que tel couple est compatible dans ses idées, ses actes, ses projets, ses qualités et ses défauts... Si le but du mariage est la pérennité alors c'est principalement sur ces bases qu'il faut choisir car même si le frère est le plus grand dans les ambitions, s'il y a incompatibilité sur une seule valeur, aussi insignifiante soit elle, comme par exemple le besoin de dialoguer et le manque d'attention alors l'édifice du couple s'écroulera quand avec une personne moins ambitieuse, il aurait pu tenir !

 

J'ajouterais aussi une règle importante, « le futur ne doit pas être une excuse pour nous empêcher d'agir dans le présent »!

 

La sœur fait une erreur aussi, si elle se rétracte sur la seule base des éventualités à venir ! Combien de frères à cause de leurs projets éventuels n'ont jamais pu concrétiser une alliance actuelle quand ils n'ont en plus de cela jamais concrétisé aussi leurs projets futurs ! Les ruses de Satan sont faibles mais efficaces chez des gens qui le grandissent par leur petitesse et le manque de clairvoyance !

 

Il est malvenu de poser des problèmes inexistants susceptibles de nuire à la concrétisation d'un projet existant ! Aujourd'hui, c'est aujourd'hui et demain c'est un autre jour...

 

Combien n'ont rien obtenu, ni le mariage, ni ce dont ils ambitionnaient ; cause pour laquelle ils n'ont pu se marier ?

 

Wa biLahi ta'ala taoufiq

 

Qu'Allah épanouisse cette sœur et qu' Il l'oriente vers le meilleur choix

 

Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé