Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Roqya  •   •  Affichages : 1355


Salam aleykom,
Pendant le mois de ramadan dernier, j ai pleuré en lisant sourate el Baqara alors que je ne méditais pas le sens des versets et J'ai des bâillements incessants quand je lis les mou'awidathayn et ayat el Koursi. Est-ce que cela suffit pour dire qu'il y a un mal occulte? Par ailleurs, cela ne vous étonne pas les patients qui parlent de leurs djinns comme s'ils les connaissaient très bien et qu'ils avaient accepté de les intégrer dans leur vie? Par exemple, dans les forums on peut lire :"mon djinn, mes djinns m'ont fait ceci ou cela etc.) Salam

Wa 3aleik salam, okhty al karima,

Les bâillements incessants sont effectivement des signes d’une maléfique possession car généralement une envie exagérée de vouloir dormir est un symptôme d’une absorption vers le monde sommeil et de la nuit dans lequel se trouvent les démons qui veulent vous dominer !

 Mais vous savez la possession est quelque chose de naturelle, c’est le déséquilibre qui peut résulter de cette dernière qui doit nous inciter à œuvrer pour l’éradiquer. En réalité, toute notre vie doit être une roqya car les démons ne restent pas dans un corps qui ne va pas dans leur sens !

A l’exemple, d’un taxi qui représente votre corps, si votre démon ne parvient pas à prendre le contrôle du volant que représente votre raison alors il se contentera d’être un simple passager et si vous n’allez pas dans sa direction, soyez certaines qu’il ne restera pas à vos côtés…

Aussi, il existe ce que j’appelle des « roqyas mal-placées » c’est-à-dire lorsque l’on administre des roqyas pour des personnes dont le démon s’alimente par l’agissement du corps qu’il possède !

Pour ce genre de personne, il est effectivement inutile de faire la roqya car cela reviendrait à les pousser à croire qu’il existe une guérison indépendante de leurs agissements quand ce sont ces mêmes agissements qui sont à l’origine de leur propre maladie !

Cette roqya mal-placée est donc une injustice et elle augmentera le mal-être au lieu de le résorber sauf si à travers cette dernière le raqy aspire à susciter une prise de conscience bénéfique et réformatrice…

A partir de là, il faut dénoncer ces charlatans de roqya qui ne veulent pas réellement que leurs patients guérissent de sorte de continuer à s'enrichir sur leurs maladies par l’argent de consultations stériles !

Cela dit ; quand certains symptômes vous déstabilisent comme le déphasage du cerveau, une envie puissante de dormir d’un sommeil qui ne répare pas, une incapacité à réfléchir et à tenir des réflexions intellectuelles profondes, la présence d’un voile sur la conscience qui vous déphase par rapport aux autres et à vous-mêmes et qui vous empêche d’être normalement productif alors là : oui vous avez les symptômes d’une possession venant de l’extérieur, et qui nécessite impérativement une prise en charge par la roqya !

Sinon, parler beaucoup de djinns est une faille car l’impact des djinns dans notre vie est proportionnel à notre conviction à leurs égards. Si les gens pouvaient parler autant d’Allah qu’ils ne parleraient des djinns : ils pourraient jouir d’avoir un Seigneur dans leur quotidien à la hauteur de la représentation qu’ils se feront de Lui car Allah dit dans une tradition que rapporte Boukhari: « Je serais pour mon serviteur ce qu’il croit que je suis !» 

Triste de voir les gens centraliser leur vie par rapport à un autre qu’Allah quand le Tawhid dans la Seigneurie implique justement de faire d’Allah l’axe de notre existence !

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé