Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Stratégie communicative  •   •  Affichages : 4019

medine

Salam aleykoum.

Je voudrais savoir la raison pour laquelle vous dites que la science authentique ne s'obtient pas par des outils moderne de communication, mais pourquoi publiez-vous donc des cours de science islamique sur vos site si celle-ci sont pas très bénéfique? Car quand vous dites cela, ça me dérange beaucoup car moi j'ai appris beaucoup de choses sur l'islam en regardant vos vidéos et celle de d'autre prédicateur. Si je regarde des vidéo de prédicateur sur les sites, ce n'est pas par paresse de me rendre à la mosquée mais en tant que maman de jeune enfant je n'ai pas forcément le temps d'aller à la mosquée pour assister à des sermons même si j'aimerais bien faire cela. Donc j'essaie de m'enrichir en science en lisant des versets coraniques, des livres sur la religion et en visionnant des vidéos de prédicateur et je trouve que cela m'aide beaucoup. Donc ci visionner des vidéos de prédicateur sur le net n'est pas aussi bénéfique que cela, alors dites moi s'il vous plaît qu'est ce qui est mieux à faire pour une jeune maman comme moi. Merci d'avoir pris le temps de lire mon message. Qu'Allah vous récompense. Barakallahou fikoum.

Wa ahléikoum salam,

Quand je dis que la science authentique ne s’obtient pas par les outils modernes de communication, je mets en garde contre la « virtualisation » de la foi !

En effet, nous vivons une époque où tout se fait par internet, à un tel point que certains vivent carrément leur foi par internet, intègrent une jama’a via internet, se marient par internet ou font le jihad, voire tombent martyr par internet quand, par exemple, leur compte facebook est désactivé...

Le temps du collage d’affiches pour annoncer une conférence est bien révolu, remplacé désormais par des newsletters, des likes et des abonnements…

Comprenez, ma sœur fillah, qu’il existe deux types de science :

  • -     La science absorbée
  • -     La science portée

La première science est celle du prophète, dans la mesure où Aicha disait de lui : « qu’il était un coran ambulant. »[2]

La seconde science est celle que l’on porte, que l’on véhicule sans pour autant la laisser nous pénétrer. C’est la science des juifs, la science de ceux qui savent mais qui ne pratiquent pas pour autant : « Ceux qui ont été chargés de la Thora mais qui ne l'ont pas appliquée sont pareils à l'âne qui porte des livres. »

Ainsi, le danger qu’il y a à puiser la science uniquement par l’entremise des outils modernes de communication, c’est la non « compréhension » du savoir et donc la non pratique car la science possède une forme et un fond et l’on risque de dépouiller un savoir de son fond, si l’on puise pas ce dernier selon l’exemple prophétique !

D’autant plus que nous vivons une époque où les prédicateurs pullulent, en conformité avec les signes de la fin des temps : « Parmi les conditions de l'heure, il y aura la multiplication des prédicateurs (khutaba) sur les minbars ! »

Et ceci, n’est pas bon signe car si les prédicateurs ne possèdent pas un projet et un but clairs à travers leur da’wa alors par leur science et leurs rappels, ils illusionneront plus qu’ils ne réformeront, et ce, en transmettant une science plus portée qu’absorbée !

C’est pourquoi, il y a une différence de taille entre un prédicateur qui finalise les outils modernes de communication et aspire uniquement au « buzz », et un autre qui utilise ces derniers que comme des moyens pour passer à un enseignement réel et pragmatique, de cœur et à cœur, face à face, directement sur le terrain !

Le véritable savoir est celui que l’on puise de l’exemple et non seulement des langues ! Et, la vie de notre prophète en est le plus grand argument puisqu’à son époque il n’y avait pas d’universités !

 Comprenez, qu’il y a un problème dans un savoir qui l’on augmente pour l’augmenter car le but de la science n’est pas la science elle-même mais la pratique !

 C’est pourquoi, je vois un danger dans la multiplication des conférences et des prédicateurs qui enseignent sans aspirer au parachèvement du Tawhid car cela dévalorise le vrai savoir, celui qui doit nous mener à la réalisation du but qu’est le triomphe de l’islam et cela encourage un phénomène de mode: celui de la consommation de vidéos de conférences comme d'autres peuvent consommer des clips de chanteurs !

Ainsi, je ne vois pas l’intérêt d’apprendre des choses qui ne nous sont pas utiles dans l’immédiat ou vis-vis de notre finalité car à quoi bon effectivement chercher à savoir ce qui se trouve dans les zones que la lumière de notre torche ne peut atteindre, si nous avons de quoi nous diriger vers la sortie d’une pièce obscure dans laquelle nous sommes enfermés !

C’est pourquoi, je condamne chez les prédicateurs modernes : l’absence d’une ligne directrice, d’un plan éducatif et stratégique, les menant à la réalisation du Tawhid, dont le parachèvement est le triomphe de l’islam par la libération d’al Aqsa, au Sham !

Ainsi, sans l’aspiration à la finalité de la révélation, les prédicateurs ne peuvent que discourir sans profondeur, de manière désordonnée, sur des sujets disparates, et engendrer malheureusement un phénomène de mode : celui de la consommation passive de conférences de la part d’orateurs, assimilés à des stars version islamique…

Nul doute qu’il y a du bien dans les outils modernes de communication dans la mesure où des gens comme vous peuvent progresser grâce à ces derniers ! Mais chaque lecteur et chaque lectrice peut voir le bien fondé de cet article en regardant, dans son propre exemple, si la consommation de conférences et de vidéos a suffit à les déloger de situations de dépendance vis-à-vis d’actes illicites par exemple !

Ainsi, la science portée est utile à ceux qui sont disposés à l’absorber tandis que pour les autres qui ne le sont pas alors elle sera plus une charge qu’autre chose ! Or, j’ai l’impression, que de nos jours, il y a plus de gens indisposés à absorber la science que de gens disposés à l’absorber, et ce, en raison de l’adoration marginale qu’une grande majorité voue à Allah !

En effet, mettre Allah en secondaire dans notre vie, et ce, par rapport à un travail, à des études, ou au système, par exemple, ne peut que nous priver de la compréhension authentique de la religion ! C’est pourquoi puiser la science de personnes qui adorent Allah marginalement augmentera indubitablement notre ignorance malgré l’apparente augmentation de notre science!

Je vous invite à absorber votre savoir, en l’acquérant d’une personne qui aspire au parachèvement du tawhid, et ce, en intégrant une jama’a qui œuvre sur le terrain !

Mahdy Ibn Salah

  

[1] Boukhari 
[2] C62/5
[3] Daylami

Participant à cette conversation

  • Salam aleikoum warahamatulahi wabarakatuhu professeur mahdy ibn Salah.

    Je reviens vers vous pour avoir votre avis sur un sujet.
    Je vous est envoyer un courrier sur votre boîte mail concernant le port du voile au travail.

    Pourriez-vous si vous avez le temps, me faire part d'une reponse de votre part.

    Merci d'avoir pris le temps de lire ma lettre.

    Barakallah ou fikoum

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0
  • Pour information les sites des prédicateurs que je regarde sont ceux de l'imam rachid abou houdeyfa, mehdi kabir islam sciences, l'imam youssef alaoui dyn islam et vous même.

    Je vous le précise pour que vous ayer une petite idée car c'est vrai qu'il y a beaucoup d'imam charlatan et prédicateur aussi donc voilà.

    Je vous rassure ce n'est pas des paroles que j'enregistre seulement sans les actes, je m'efforce de mettre en application tous ce que j'apprends .

    Qu'Allah m'aide à trouver une bonne jama'a .

    Qu'Allah vous récompense et vous accorde le plus haut degré de son paradis pour tout ce que vous faites pour la communauté de son noble messager Mohamed sallalahou aleyhi wa Salam.

    Barakallah ou fikoum.

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0
  • Assalamu aleikoum warahamutulahi wabarakatuhu professeur Mahdy ibn Salah.

    Comme vous le savez, le plus dûr dans notre noble religion c'est de rester assidû au fil du temps.
    Comme Allah azza wajal nous le rappel dans son livre saint
    [ Par le temps, lhomme est certes en perdition... ]

    Et moi justement j'ai peur d'être en perdition, donc je me sert de vos vidéo comme un rappel pour mon âme avant tout et ensuite pour l'acquisition de certaines choses que je cernes pas vraiment.

    Cela m'aide vraiment à resté accroché à ma religion et à augmenté ma foie, pour éviter des baisse de fois.

    Je vous remercie infiniment pour toutes vos remarques et vos conseils et avant tout d'avoir pris le temps de me répondre avec toutes les demandes que vous recevez .

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0