Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Amitié - - Affichages : 637

silence

 

Salam aleykoum mon cher professeur,

 

Il n'y a pas si longtemps queça vous parliezde la solitude, du fait d'être seul même si l'on est entouré... C'est un fléau que l'on doit combattre carpersonne n'apprécie la solitude et l'humain a été créée pour vivre en communauté !Mais ce n'est pas moi qui vais vous l'apprendre...Néanmoins, mon cherprofesseur, etexcusez moisi je me mêle de cequi me regarde pas, je trouve que vous êtes bien seul. Alors que vous êtes le premier à travailler à ce que l'on soit soudés, vous avez tellement agis pour nous réformer et essayer de nous inculquer ce qu'est selonvous l'islam authentique, vous êtes le seul, qui semble donner sans recevoir, même si vous avez tous nos remerciements en retour, nous n'avons pas eu la possibilité de vous rendre l'appareil, en vous aidant, même si on essaye du mieux que l'on peut demaintenir ce que vousavez construit,de maintenir vos idéaux auxquels on a adhéré, ona peutêtre échoué en ne créant pas de vrais liens avec vous !Ce n'est pas pour ma personne en particulier, je sais d'ailleurs qu'avec certains frères (notamment les anciens) vous êtes plutôt proches, mais mon propos n'est pas qui est lié avec vous ou non, mon propos est qu'on estcensé êtreune famille spirituelle et comme la bonne famille que nous sommes, lorsque l'un de nos membres va mal, on souffre avec lui. Le problème, c'est qu'on ne sait ni pourquoi il va mal, ni comment l'aider à aller mieux, or il est douloureux de voir l'un des nôtres souffrir en silence. Vous brisez peut être les bulles des gens avec votre humour et votre gentillesse, mais nous avons échoué à briserla vôtre, vos souffrances sont là et peu sont les gens qui connaissent votre histoire, mais pourtant, nous sommes suffisamment proches pour sentir votre douleur et souffrir de ne pas pouvoir être là pour vous comme vous l'avez été pour nous ! Alors je ne sais pas quoi vous dire d'autre et j'ai même peur de vous pousser à me dire que vous allez bien alors que non. L'important n'est pas de nous rassurer, l'important est d'être une vraie famille et de pouvoir s'entraider, ca serait dommage et éphémère si cela ne va que dans un seul sens, ceux qui donnent et ceux qui reçoivent, sans que jamais personne n'échangent les rôles ! Donc on fait ce que l'on peut, peut être que vous avez besoin de partir vous ressourcer, en attendant, on fait des doua'as pour vous et on pense à vous et quand je dis nous et on, c'est bien parce que je ne suis pas la seule ! Bref, une pensée de votre élève qui n'échange peut-être pas beaucoup avec vous, mais qui n'est pas inattentive à votre état ! PS: Je sais que c'est un peu paradoxale de prétendre à créer de vrais liens en passant par une lettre virtuelle, mais on a le droit de passer par le virtuel pour atteindre le réel, non ?

 

Wa ahleik salam, okhti al karima,

 

Il est touchant de voir que vous ayez pu percevoir un mal-être chez moi, tout en voulant mettre en pratique le principe de l’unité spirituelle à laquelle j’appelle.

 

 Vous avez entièrement raison d’ailleurs d’agir de la sorte et votre mail consolidera surement notre lien par la suite bi izni lah !

 

Et oui, il m’arrive d’être éprouvé aussi comme tous les êtres humains ! Cela étant, d’ordinaire les gens se plaignent de leurs souffrances afin d’y remédier, mais si vous approfondissiez davantage ma personnalité vous vous apercevrez que j’essaie pour ma part de faire de la souffrance, un carburant, voir une source d’inspiration…

 

Du coup, saisissiez, je ne me plains pas de la ressentir… Bien au contraire, j’essaie de l’exploiter et de faire d’elle une voie d’accès vers le bonheur ! Paradoxal me diriez-vous !? Mais c’est possible ! A l’instar de Qais qui était plutôt amoureux du sentiment d’aimer que de sa bien-aimée Leila, on peut aussi prendre du plaisir à souffrir quand la souffrance est bien évidemment maitrisée !  

 

Il est donc important de différencier la souffrance qui fragilise et la souffrance qui renforce ! Comprenez que la première mérite que l’on se penche sur elle car elle doit être résolue afin de libérer alors que la seconde se tait et se consume de l’intérieur !

 

Il y a donc deux manières de combattre la souffrance et en cela votre mail est intéressant car il pose le cadre de la manière de l'éradiquer, et ce, en fonction des différentes personnalités !  

 

Ne dit-on que la souffrance rapproche de l’être que l’on aime ? C’est pourquoi, à la différence de beaucoup, je ne sollicite personnes pour régler certaines souffrances puisque je vois en ces dernières des moyens de me parfaire.

 

Cela étant, il est important de savoir qu’une personnalité possède normalement plusieurs paliers et j’en possède 4 en ce qui me concerne.

 

Le premier concerne mon rapport avec les gens d’une manière générale. Le second concerne mon rapport avec les personnes appartenant au cercle rapproché ou plus intime et à l’intérieur de ce palier il existe des sous paliers en fonction du type de personnes plus ou moins proches, le troisième concerne mon rapport avec moi-même, c’est-à-dire entre moi et moi dans mes principes et sagesses que je dessine, et enfin le quatrième concerne mon rapport avec Allah !

 

Il est évident que nous devons tous avoir des paliers dans le développement du lien, de même que des jardins secrets et je reconnais que l’unité parfaite implique justement le franchissement de ces derniers.

 

Cela étant, il est important de souligner que le franchissement doit être mérité c’est-à-dire sincère car l’on ne peut s’ouvrir à des hypocrites qui justement attendent de profiter d’une ouverture, d’une faille, pour s’introduire dans votre espace intime afin de le détruire par la suite à partir de l’intérieur.

 

 C’est pourquoi, je conditionne naturellement des conditions à mon ouverture : à savoir l’engagement sincère et sacrifié pour la cause et donc le cassage de l’ego ! L’amitié se mérite et elle implique l’équivalence !

 

Vous n’êtes pas sans savoir que ces derniers temps, je subis des agressions simultanées de plusieurs démons qui trouvent parfois réceptacles chez des « proches » d’où le fait que je peux rester sur mes gardes même à l’endroit de certaines relations !

 

Je ne vous apprends rien en vous disant que malheureusement de nos jours les gens sont davantage des réceptacles de vos démons, en s’alliant de waswas et de médisances contre vous, que des personnes susceptibles de développer votre positivité par la confiance et la défense de votre honneur…

 

Bien sur que j’aimerais m’ouvrir afin qu’il y ait une symbiose relationnelle mais pour cela il faut travailler avant tout à consolider nos liens par l’épreuve, le sacrifice et l’éducation car rares sont ceux qui possèdent une fidélité relationnelle ! Que dis-je ! Certaines à la moindre occasion peuvent vous trahir et vous abandonner… L’ouverture sera, par conséquent, sélective ! Vous en conviendrez !

 

Donner sincèrement, peut donc s’avérer dangereux pour le cœur sincère car quand celui qui reçoit ne retourne pas de la bonté et de la reconnaissance en retour : il provoque automatiquement une souffrance au sein de la poitrine émettrice de l’amour !

 

J’avoue toutefois que votre mail donne à réfléchir et qu’il consolide un lien basé sur le cœur car c’est par le cœur que l’on raisonne!

 

Ceci dit, je reconnais ressentir le besoin de m'isoler et moi qui avait prescrit le desert à une soeur risque de me retrouver loin de la ville, de la modernité, et de la civilisation pour me ressourcer, me reconcliler avec le Coran et la science, me faire oublier, afin de mieux revenir là où l'on veut m'empêcher d'aller...

 

Mahdy Ibn Salah 

Participant à cette conversation

  • Salam'alikoum....juste une petite intervention sans conséquence inchallah....mahdy, la personne qui s' occupe de mettre des photos sur ton site pour présenter le thème abordé sont quelque peu à la limite du choquant...la encore une fois cette une bouche cousue. ..tous les thèmes que tu présentes sont d'une grande importance. ..tu fais un travail remarquable avec les soeurs et les frères mais je reste persuadé que tu n'as pas besoin de mettre des photos qui peuvent choquer certaines sensibilités...j'espère n'avoir offensé personne.,.que Dieu vous protège. ..merci pour tout frère mahdy...

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • rassure-toi ma soeur, tu constitues par ta présence une source d'inspiration, même si tu n'as pas conscience de donner ou de pouvoir aider, tu aides par tes expériences, par ton comportement car les autres ont toujours des choses à nous apprendre. Il ne faut pas penser que les personnes "autonomes" ne veulent pas de l'amitié des autres, c'est juste qu'elles refusent d'être un poids supplémentaire et que grâce à Allah, elles ont cette capacité à se servir de ce qu'il y a autour, par leur sens de l'observation et d'analyse, afin de remédier à leur problèmes. Je vous remercie frère Mahdy de vous sacrifier pour aider les personnes qui en ont vraiment besoin, et j'invite la soeur à concentrer son énergie et sa volonté d'aider envers les personnes qui en ont vraiment besoin et qui n'ont pas cette possibilité d'être autonome. Dieu seul sait à quel point on est reconnaissant envers telle ou telle personne et c'est lui qui récompense. WaAllahoua3lam

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • Salam alikoum,
    Je pense que votre façon de faire, c'est-à-dire ne s'en remettre qu'à Allah pour régler ses problèmes, est le but vers lequel il faut tendre car le perfectionnement de l'âme passe par l'effacement progressif de soi, et l'ouverture progressive de son cœur à l'amour d'Allah. Bien heureux est celui qui n'a besoin que d'Allah dans ses souffrances, afin de ne pas constituer un poids pour son entourage, bien que quelques fois, on se sent faible, mais même si on ne parle à personne, on peut prendre des gens ce dont on a besoin, par l'observation, leurs expériences, leurs malheurs, leurs bonheurs, ce dont on a besoin pour franchir le cap. Wallahi je vous soutiens dans "votre solitude" même si finalement on ne peut parler de solitude lorsqu'on ressent profondément la présence d'Allah. Les personnes qui ont cette capacité à s'effacer peuvent donner l'impression qu'elles sont inatteignables mais

    il y a environ 1 an
    J'aime 0