Écrit par Mahdy Ibn Salah - Catégorie : Problèmes de couple - - Affichages : 1151


Salam aleykoum,
J'ai honte de vous poser cette question mais je n'ai pas le choix, j'aimerai aider mon mari à se soigner car il vit très mal sa situation. Pendant nos rapports intimes (qui sont peu fréquents malgré que l'on soit tous les deux très proches), mon mari termine précocement et très rapidement son affaire. 
J'ai bien conscience que c'est un diable qui se cache derrière cela car cette situation demeure depuis une quinzaine d'années et qu'à cause de cela, nos rapports sont rares. Peut être dans le but de nous séparer. Ce qui n'adviendra pas insha Allah car mon mari est pieux. Quant à moi j'arrive facilement à supporter "ce défaut" dans la mesure où c'est une goutte d'eau dans l'océan de ses qualités. 
Ce que je crains cependant c'est que mon mari se rende complice de son diable par la pratique de "l'habitude secrète". Ce n'est peut être que du wass wass car je ne l'ai jamais surpris.(c'est juste un ressenti qui me hante alors que je ne cherche quà lui faire pleinement confiance.) Je suis gênée de lui en parler directement car cela pourrait le mettre très mal à l'aise. Si par contre, cela peut l'aider à guérir alors insha Allah je le ferai.
Quelles est la cause de cette maladie et comment l'aider à se soigner ? Barakallahoufik 

Wa 3aleikoum salam,

Il ne devrait pas avoir de tabou dans la religion, particulièrement à l’endroit des relations intimes car le rapport sexuel est à la base de l’unité du couple. Aussi, nous pouvons profiler une relation de couple par l’analyse des anomalies lors du rapport sexuel.

 En effet, d’ordinaire les effets du démon mandaté pour briser une alliance se concrétisent par un trouble de sexualité. C’est d’ailleurs ce qui explique l’importance des troubles de la sexualité de nos jours !

 Il existe plusieurs troubles de la sexualité dont les plus courants sont :
-         le vaginisme
-         les problèmes d’érection
-         la perte du désir de copuler
-         la répugnance à copuler
-         l’éjaculation précoce

Pour ce qui vous concerne, sachez que l’éjaculation précoce touche un bon tiers des hommes, et c’est une maladie qu’il ne faut pas prendre à la légère car elle génère la frustration des femmes et la perte de confiance des hommes !

Or, la frustration fait le sourire du diable car par elle il a réussit à faire perdre la tête et le cœur à de nombreuses personnes dans la mesure où certaines maladies mentales sont issues de frustrations puissantes à l’endroit de la sexualité sans qu’il n’y ait de rapport directe entre la maladie et la frustration !

Ainsi, comme vous l’avez mentionné, l’éjaculation précoce résulte de la possession, et découle d’une jouissance anticipée provoquée par le démon qui a précédé l’homme dans l’atteinte de son plaisir au moment de l’acte sexuel.

C’est pourquoi, il faut afin de remédier à ce mal, avant tout, essayé d’éradiquer ce diable, qui peut provenir de la femme et trouver refuge chez l’homme lors du rapport, surtout si ce dernier le réceptionne puissamment en raison de l’adéquation de son profil avec ce dernier, et ce, par les invocations qui doivent précéder tout rapport sexuel, et surtout par un travail de longue haleine de solidification de la liaison par la confiance mutuelle et le colmatage des failles relationnelles !

En effet, à titre illustratif, si la relation n’est pas entière à certains endroits dans la mesure où un élément du couple peut reprocher des choses à son conjoint sans lui en faire part ouvertement alors une brèche s’installera par laquelle un démon pourra s’inviter à chaque rapport sexuel de sorte de briser la symbiose susceptible de générer le plaisir partagé, celui qui est convoité, car il y a un rapport de proportion entre l’intensité du plaisir et la symbiose du couple !

Or, il existe deux types de symbiose :
-         instantanée
-         constante

La symbiose instantanée est celle de ceux qui n’inscrivent pas le rapport sexuel à travers une vue globale, et qui parviennent justement à jouir grâce à leur aptitude à faire abstraction de ce qui ne concerne pas le rapport sexuel durant le rapport sexuel.

Tandis que la symbiose constante est celle de ceux qui ne conçoivent pas un rapport sexuel sans son décor, et qui peuvent, consécutivement, dépouillés un acte sexuel de sa plénitude, en raison des anomalies relationnelles comme les déceptions passées non cicatrisées ou autres…

Soulignons qu’un homme peut être caractérisé par les deux types de symbiose simultanément dans la mesure où nombreux sont les hommes qui aspirent à une relation de couple stable tout en convoitant des « maîtresses » parallèlement avec lesquelles ils n’assumeront pas les charges d’un foyer.

C’est pourquoi, la question du mentale et de la conception du rapport sexuel est d’une importance capitale car c’est souvent la manière de réaliser le rapport sexuel qui provoque des troubles de la sexualité à l’instar d’une femme qui pense à un autre homme durant le rapport sexuel, générant de surcroît une répugnance angélique qui dépouille son époux de son désir de copuler avec elle, limitant les rapports sexuels à des plaisirs restreints seulement au moment des orgasmes !

En somme, si vous tenez à régler votre problème, il faut trouver la faille qui alimente le diable qui génère l’éjaculation précoce de votre époux car si, comme vous le ressentez, votre époux est tombé dans le piège d’une dépendance à des habitudes malsaines alors il accentuera lui-même, par ses agissements, l’impact du démon à l’endroit de son trouble sexuel.

Une thérapie de couple, s’avère donc indispensable pour déceler la provenance de ce diable et les éventuelles failles relationnelles qui le renforcent.

Et, enfin, il faudra vous initier à la sexualité saine de sorte de générer la symbiose susceptible de vous permettre d’atteindre un plaisir partagé lors du rapport mais ce sujet demande un autre article incha Allah !

Au final, vous devriez en parler avec votre époux car si votre silence le pousse à ne pas trouver de solutions à une problématique qui l’invite à faire des péchés dans la constance alors sachez que ce silence devient complice !
Et comme le dit Abi Ali al Daqaq : « Celui qui se tait sur la vérité est un diable muet »

من سكت عن الحق فهو شيطان أخرس

Wa bilahi ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah
  
  • Aucun commentaire trouvé