Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Actualité  •   •  Affichages : 339
Salam 3aleikoum, mes frères et sœurs fillah,

Le week-end que nous avons passé ensemble était très lumineux ! 12 heures de cours le samedi, et 12 heures le dimanche, soit un total de 24 h !

Et malgré cela, nous n’avons pas vu le temps passé !

A la base nous devions utiliser 2 salles : une pour les femmes et une pour les hommes, mais en raison de problèmes techniques dans la diffusion de l’image nous avons opté pour l’utilisation d’une seule salle, ce qui nous a conduit à nous serrer et à nous asseoir à même le sol pour maximiser l’espace !

Et dans l’action de nous rapprocher les épaules, il y a de quoi souder les cœurs comme l’indique le récit prophétique sur le devoir de serrer les rangs dans la prière et du rapport qu’il y a entre la distance des orants et la division.

Que vous étiez de Bruxelles, de Lille, de Nantes, de Mulhouse, de Dijon ou de Marseille, une seule quête nous unissait : celle du bonheur et donc de la délivrance quant à notre situation actuelle qui malheureusement penche, pour la plupart, vers la douleur et la souffrance !

Il est vrai que j’ai délaissé la thérapie et l’engagement associatif en France mais toutefois je ne renonce pas à la formation de ceux et de celles qui désirent s’engager dans cette voie magistrale car résoudre les problèmes des gens n’est, en réalité, qu’une extension de la Sunna quand par la sagesse nous apportons de la clarté et du sens aux esprits et aux cœurs obscurcis par les diables, les doutes et les problèmes !

L’ambiance était lumineuse et vous étiez prêt à poursuivre le programme après 21h : le dimanche, c’est dire l’intensité de votre motivation !

Nous n’avons pas terminé le programme et des thématiques à développer se sont proposées à nous comme le sujet de la « conscience », du « qarin angélique » ou du « pouvoir de l’intention !»

Nous étions tellement motivés que le projet de briser les barrières entre les musulmans et les non musulmans de France par l’entremise du « dialogue », en allant directement à leur rencontre, a émergé aussi de notre assemblée !

Nous étions, tous et toutes, unis par l’équivalence et la confiance ! Personne n’était inférieur ou supérieur qu’un autre ! Que vous portiez le voile ou pas, que vous soyez musulman ou simplement en quête de vérité, pécheurs ou scrupuleux dans la foi, une seule chose nous a réuni ce weekend, et ce, en effaçant nos différences, sans jugement aucun : et cette chose c’est la lumière !

Cette lumière que le croyant doit cultiver et développer ne doit pas se gaspiller ! Or, la lumière est convoitée autant par les serviteurs du Miséricordieux que par les serviteurs de Satan, sauf que les serviteurs de Satan aspirent à la gaspiller, et ce, en détournant un maximum de gens de la voie de leur salut !

C’est pourquoi, il est question ici d’une lutte, d’un combat entre la lumière et les ténèbres ! Et vous initier à la thérapie musulmane, c’est comme rejoindre le camp de la lumière et, par déduction, plus vous serez productif de luminosité en délivrant un maximum de gens des chaines d’une souffrance construite par le diable, plus vous allez être la proie de ces démons, parmi les djinns et les humains, qui aspireront à vous atteindre moyennant la méchanceté gratuite !

C’est pourquoi, à mon sens, il faut se méfier deux fois d’un ami qui doute de vous et une seule fois d’un ennemi déclaré car à partir du moment où l’animosité est affichée vous pouvez vous protéger grâce à l’image qui sera en phase avec le personnage !

Mais quand l’image n’est pas en phase, à l’exemple d’un ami qui doute de vous, ou qui fréquente un ennemi, et ce, sans le condamner, alors l’ami peut devenir un relais de la négativité de votre ennemi et vous atteindre car votre garde sera baissée, et ce, par la voie de la non entièreté qui n’est qu’un autre nom de l’hypocrisie !

J’ai enseigné ces principes si longtemps mais hélas je constate qu’un enseignement n’implique pas nécessairement une application, comme je vous l’ai d’ailleurs répété : le plus important, c’est la connaissance vécue !

Il est triste de voir que des gens qui savent succombent aux grossières ruses du diable ! Ils se fient à ce qui se dit et qui ne reposent sur rien, l’ambigüe ou le mensonge, et dont les sources sont, par ailleurs, exécrables ! Ils renoncent à ce qu’ils connaissent par leur propre vécu pour se fier aux propos de personnes malades psychologiquement qui baignent dans les pêchers capitaux !

Ils s’uniront à travers le mal car la fin justifiera, à leurs yeux, tous les moyens, et finiront, tôt ou tard, par se détester car cette unité maléfique leur fera, effectivement, miroiter qui ils sont véritablement car les âmes sont comme des soldats recrutés, celles qui se ressemblent s’assemblent !

Qu’Allah ressuscite ensemble, ceux qui œuvrent ensemble !

Si je vous écrits cette lettre, c’est pour vous dire que nous allons gagner cette lutte en délaissant les gens qui doutent et en allant à la rencontre de ceux et de celles qui veulent faire avancer la lumière au détriment des ténèbres. C’est pourquoi, nous comptons nous déplacer et organiser des formations dans les différentes villes de France dont les premières seront Lille, Bruxelles, Metz, Mulhouse, Lyon et éventuellement Toulouse et Marseille !

Ceux qui désirent nous inviter, n’hésitez pas à nous contacter ! Qu’Allah vous préserve et au plaisir de vous revoir !

Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé