Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) - tous les dimanche à 20h00 Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Croyances  •   •  Affichages : 1422

ecoleprivee

Salam aleykoum ,

J'ai toujours trouvé des réponses lorsque je m'adressais a vous. Barak'Allahofikoum. Je vous écris aujourd'hui car peut être que vous pourriez m'éclairer de part votre science, votre parcours et vos expériences. Je suis convertie depuis 10 ans Wa al hamdullilah mon mari est marocain et maman de deux enfants. Mon ainé, Hakim qui a 6 ans et demi, a fait sa petite section dans une école publique sur [...] (la on nous habitons) petite commune de 4 milles habitants ou il n'y avait zéro musulman dans sa classe. (et dans la ville) Nous avons décidé de le scolariser dans une école musulmane a [...] pour sa moyenne section ; Mais âpres un trimestre, force de constater que l'école faute de moyens n'a pas le niveau (au niveau général et religieux). (Profs non qualifiées avec une très mauvaise pédagogie, règles d'écoles zero, les enfants passent leur temps à se frapper, le programme qui n'avance pas etc.). Nous avons cru en ce projet d'école et nous nous projetions déjà l'année prochaine avec notre cadette Alia. Maintenant que faire? Nous avons la possibilité de le remettre dans sa première école, mais le fait qu'il soit le seul musulman me pose vraiment problème, comment va t il trouver sa place? Le mettre dans une école privée, avec un très bon niveau, mais la encore a son jeune âge ne va t il pas être perturber d'être dans une école catholique? (dans sa aquida) On nous avons une dernière solution c'est de retourner vivre sur [...], la ou nous vivions avant, afin qu’il intègre le public mais cette fois ci avec d'autres musulmans (pas tous pratiquants on est d'accord) Nous sommes partis il y a 3 ans pour fuire le coté "quartier" et donner un meilleur avenir a nos enfants, et aujourd’hui on se demande si sa serait finalement pas un mal d'y retourner pour que nos enfants soit avec leur "semblables" afin qu’ils ne souffrent pas d'être seuls. Qu'en pensez-vous? C'est un conseil fillah que je vous demande. Barak'Allahofikoum. Qu'Allah taala quident nos enfants dans le droit chemin et en fasses des pieux;AMINE wa salam aleykoum.

Wa ahléik salam, orti al karima,

Qu’Allah vous illumine et préserve vos enfants par le souci que vous portez à leur éducation !

Sachez, avant tout, que vous soucier de l’éducation de vos enfants participe de leur éducation car par ce souci vous permettez effectivement à votre lumière de les envahir et de veiller à leur bonne croissance. C’est pourquoi, le souci peut jouer le rôle d’une présence quand votre absence vous empêche de jouer ce même rôle.

Cela étant, votre question est délicate car il faudrait revenir un peu plus en amont. En effet, je note dans votre lettre que le problème est avant tout une question de résidence et d’influence environnementale que d’éducation. Vous cherchez à préserver l’identité de vos enfants tout en voulant assurer simultanément une bonne éducation.

 Or, Vous oubliez que l’identité du professeur qui enseigne participe de son propre enseignement ! De sorte, qu’il peut transmettre une manière de penser, de voir les choses, d’appréhender la vie, à travers son assemblage de connaissances, qui peuvent être, par ailleurs, des vérités ! C’est pourquoi, il est possible d’enseigner du faux en disant des choses vraies  à l’instar de ceux qui, par exemple, utilisent des arguments ou des informations vraies afin de légitimer des laideurs et des bassesses !

L’éducation ne consiste donc pas uniquement à apprendre mais consiste surtout à transmettre une manière de comprendre !

Ainsi, pour réfuter les égarés, il ne faut pas les attaquer à l’endroit de leur savoir mais il faut les attaquer à l’endroit de leur manière d’agencer les idées car l’incohérence est une preuve évidente d’égarement !

 Et souvent, comme le dit Ibn Taymiyya, dans la preuve que l’égaré utilise pour justifier son égarement se trouve sa propre preuve contre lui-même !

Si vous saisissez ce principe, vous échapperez aux pièges des illusionnistes qui par leur science égarent plus qu’ils ne guident !

A partir de là, comprenez que vous ne pouvez pas laisser vos enfants dans une école publique car le professeur ne sera pas musulman, l’enseignement sera contraire aux valeurs de l’Islam, et l’environnement et le comportement des camarades de classe laisseront sûrement à désirer…

L’éducation est un dépôt ! Laisser ses enfants aux mains de personnes athées, perverses, c’est les jeter en Enfer ! Combien de nos enfants se sont égarés par l’école, et ce, particulièrement à notre époque, où l’on étudie moins à l’école que chez soi tellement l’école est devenue un endroit de divertissements, de copinages et de vices !

Comprenez que vous êtes en quelque sorte dans une impasse car ici votre identité entre en collision avec celle du système. En réalité, nous devrions tous et toutes nous sentir étrangers dans un système non islamique, et hélas la cadence environnementale nous leurre par rapport à notre identité !

En effet, une personne qui ne réalise pas son but devrait déprimer car la déprime découle naturellement de la non-réalisation d’un idéal ! Or, c’est par la réalisation du but de l’islam que le musulman devient un authentique musulman dans son identité. Ainsi, la masse des musulmans est sensée déprimer en raison de leur éloignement et de leur indifférence vis-à-vis du but de l’islam, qui consiste à faire dominer la religion de Vérité sur tous les systèmes organisationnels. La question qui se pose ici est : pourquoi les musulmans ne dépriment pas de ne pas être d’authentiques musulmans ? La réponse est : tout simplement parce que le système compense ce manque, en leur proposant une identité de substitution, entretenue par une cadence environnementale ! En d’autres termes le système vous leurre par rapport à la perte de votre islamité ! Il faut donc quitter le système pour s’apercevoir du danger de l’aveuglement par ce dernier…

Aussi, je vous invite, à préparer votre hijra, et dans l’attente de cette dernière, à participer à l’amélioration et au perfectionnement de l’école privée musulmane qui existe déjà ! Si cela n’est pas possible alors fondez votre propre école et ne sous-estimez pas vos capacités à mettre en place un projet comme celui-ci. Il doit sûrement y avoir d’autres personnes comme vous à Nancy qui partagent le même souci que le vôtre…

Quand vous ne pouvez plus compter sur les autres, comptez sur vous-mêmes et l’unité des compétences peut faire des merveilles !

Mahdy Ibn Salah

Participant à cette conversation

  • Invité - Oukht-Emira

    Hemdoulilah, vos commentaires sont bien encourageants... Voilà " la piqûre " qui va me permettre de me remettre d'aplomb dans la préparation du CAP petite enfance ! le déclic quoi... Je comprends pourquoi le frère Mahdy ne veuille pas s'éterniser au téléphone... TOUT est dans la série d'articles et ses conférences vidéos...
    A nous enfin d'appliquer avec l'aide de Dieu bien sûr et en étant réellement solidaire entre nous !

    A Montpellier, vient d'ouvrir les portes d'un groupe scolaire privé " AMANA " maternelle et primaire, et de plus trilingue ( arabe - français - anglais ) Masha'Allah...
    Qu'Allah facilite la prolifération d' " écoles musulmanes " par le courage et la volonté de tout un chacun, Amine.

    Pour info...
    Contact : 06.61.47.06.70
    E-mail : contact@ecole-amana.fr
    Site : www.ecole-amana.fr

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • Salam wa rahmatoullah,
    tu as aussi la possibilité de faire l'école à la maison. Ce n'est pas facile mais c'est faisable et si tu rencontres d'autres soeurs qui font pareil vous pourrez vous entre aider. C'est en tout cas une bonne alternative en attendant la hijra, saches mas soeur, que c'est permeis en France, l'école n'est pas obligatoire, c'est l'instruction qui est obligatoire, tu dois déclarer à l'éducation nationale que tu fais l'école à la maison et tu aras un inspecteur qui viendra une fois par an vérifier si tu instruit ton enfant. De plus en plus de parents choisissent cette option. Regarde sur internet il y a des forums spécialisés là dedans, des blogs, etc...
    Moi c'est ce que je fais avec mon fils de 5 ans, je traverse des hauts et des bas, il faut être constant, je ne dis pas que c'est facile, mais si tu lui permet de faire des activités comme du sport et d'avoir des copains parmis les enfants de tes amies, il sera épanoui et tu aurs le bonheur de te dire que c'est toi qui a appris à lire et écrire à ton enfant. De plus vous partagerez des moment à deux uniques! Voilà j'espère avoir put t'aider ma soeur. Si cette solution devait se concrétiser pour toi, n'hésite pas à me contacter par mp! Qu 'Allah nous facilite l'éducation de nos enfants!

    il y a environ 1 an
    J'aime 0
  • Ce n'est pas chose facile mais pas impossible non plus !! Il suffit de croire en ce qu'on fait et de ne pas se decourager ;-)
    L'avenir de nos enfants en vaut la peine !

    il y a environ 2 ans
    J'aime 0