Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Médecine du corps  •   •  Affichages : 6073

Salam alaykum cher frère.

 

 Je suis le frère Abdelkader (français converti) qui a assisté à ton séminaire à Lyon en aout. J’ai du partir sans te saluer, mais j’espère que  le frère Hamza je crois t’a passé le salam de ma part. Je reviens vers toi concernant le problème de ma femme (chaouia - aïe aïe aïe !) dont je t’avais parlé – peut être t’en rappelles-tu. Je t’avais dit qu’elle souffrait de la maladie d’Hashimoto (dérèglement de la thyroïde, qui a quasi cessé de fonctionner) qui entraîne une fatigue constante, un épuisement rapide, parfois de l’irritabilité et de la nervosité. Son dernier passage chez l’endocrinologue a révélé que sa thyroïde était stabilisée et que  ce ne pouvait pas être seulement elle qui provoquait ces troubles ainsi que ses fortes pertes de poids et son anémie. Les prises de sang n’ont néanmoins rien révélées d’autre. Les causes du mal sont à mon sens « occultes ! » Par le passé, elle a été victime d’un sihr (mangé) qui l’a (entre autres) empêché de se marier pendant longtemps, nos débuts ont été très difficiles (état colérique ou « comateux » à mon contact, puis relations sexuelles impossibles, etc.) mais, al hamdulillah, nous sommes parvenus après beaucoup d’efforts à vaincre ces ténèbres. Tout se passe bien à présent sous tous rapports. Si ce n’est, justement, cet état maladif, qui l’affecte beaucoup, elle et la vie de famille. J’ajoute, pour que tu aies toutes les informations, qu’aujourd’hui encore elle est très sensible au monde des jinns, qu’elle est régulièrement embêtée pendant son sommeil (elle les chasse alors en récitant le Coran dans son rêve), que sa mère a trempé (par ignorance) dans la sorcellerie, et que sa famille est l’exemple type des « écorchés vifs ». Mes questions sont les suivantes : quelles peuvent être les causes du mal : destin, épreuve, antécédents familiaux, péchés ? Je souhaiterai te rencontrer avec ma femme mais indépendamment de cela, qu’est-il possible de faire contre cela, dans quelle direction chercher : patience, remise en question, ennemi extérieur ? Je t’avais parlé de fin octobre début novembre pour venir te voir et tu m’avais répondu que ta présence n’était pas certaine à ces dates. As-tu plus de précisions à ce sujet, car si cela est nécessaire, nous pourrions essayer de venir plus tôt ? Je te remercie pour le temps que tu as pris pour me lire et celui que tu prendras, peut-être, pour me répondre. Dans l’attente, incha Allah, de te lire Salam alaykum. Abdelkader

 

Wa ahleik salam

 

La maladie de Hashimoto, comme la sclérose en plaque, le diabète ou la maladie de Crohn est une maladie auto immune qui affecte, quant à elle, la thyroïde. Les maladies auto immunes sont généralement des maladies aux causes inconnues et qui touchent principalement les femmes! C’est pourquoi certains pensent que ces maladies sont liées à des perturbateurs endocriniens qui, selon l’OMS, sont des : « substance étrangère à l'organisme produisant des effets délétères sur l'organisme ou sa descendance, à la suite d'une modification de la fonction hormonale. » Ainsi, les maladies auto immunes résulteraient de l’introduction d’un élément étranger, probablement d'origine djinnique, causant une attaque de l’organisme contre lui-même. L’organisme a, en effet, besoin de réguler sa production d’anticorps afin d’assurer la tolérance de soi, car c’est exactement l’hyperactivité du système immunitaire qui fait que les anticorps se retournent contre les cellules et les organes normalement présents ! Pour comprendre cette maladie, il faut, par déduction, comprendre pourquoi il y a une hyperactivité constante du système immunitaire ?

 

Nous pouvons comprendre ce phénomène en étudiant un mécanisme similaire mais à l’endroit d’une société dans la mesure où le corps humain ressemble étroitement à un Etat. Ainsi, quand des éléments de l’armée d’un Etat, sensés le protéger des agressions extérieures se retournent contre leur propre système en raison d’une influence interne hostile au milieu de résidence alors nous avons affaire avec une rébellion orchestrée : c’est-à-dire un coup d’Etat ! Les maladies auto immunes sont donc des maladies de corruption de l’organisme causées par des éléments internes mais étrangers dits « infiltrés »! Ainsi, les maladies auto immunes sont des maladies qui provoquent une discorde de l’organisme à cause d’éléments étrangers perturbateurs de l’harmonie interne comme les espions humains ou les hypocrites respectivement veulent corrompre une société ou une religion !   

 

Ainsi, elles peuvent traduire une tentative de « corruption » que cette corruption soit spirituelle ou physique car il y a une étroite corrélation entre le spirituel et le physique, si bien qu’une corruption du cœur peut se transformer en corruption du corps, et que diamétralement un fort mental peut renforcer le système immunitaire ! En effet, certaines personnes vivent tellement intensément leurs émotions la nuit lors des rêves que ceux-ci peuvent influer sur leur organisme le jour, comme cette sœur par exemple qui se voit enceinte en rêves et qui produira du lait à partir de ses seins le jour, des conséquences de sa forte sensibilité, alors qu’elle n’est pas enceinte dans la réalité !

 

 A partir de là, nous pouvons donner deux types de causes aux maladies auto immunes :

- La cause spirituelle liée à une faible croyance en la seigneurie divine et donc au destin générant du désespoir, de la crainte, et de la tristesse

- La cause physique liée à l’introduction dans l’organisme d’un virus ou d’un poison subtile c’est-à-dire dont la présence détectée est constante tout en étant invisible de sorte que la production d’anticorps devient contre productif (sorcellerie et possession)   

 

A partir de là, nous pouvons déceler deux types de cause aux maladies auto immunes :

- Epreuve

- Châtiment

 

La cause épreuve affecte les innocentes victimes à la nature fragile ou les personnes sincères qu’Allah veut réformer tandis que la cause châtiment affecte plutôt les hypocrites ! On peut distinguer la nature de ces deux causes par leurs effets, car l’épreuve effectivement est sensé rapprocher d’Allah tandis que le châtiment engouffre et aveugle ! Ainsi, celui qui dans son épreuve ne fait qu’augmenter en orgueil malgré la perte des bienfaits de la santé comme l’usage des sens tels que la vue et le marcher témoigne du caractère punitif de sa maladie!

 

Nous pouvons ainsi ajouter qu'il existe deux types de maladie:

- les maladies angéliques (liées à une défectuosité du système de défense)

- les maladies démoniaques (liées à des attaques de virus, de bactéries et de microbes étrangers)

 

Les premières sont causées par l'arrêt des fonctions angéliques protectrices de l'organisme tandis que les secondes sont le fruit d'attaques démoniaques directes ! Les premières ont des causes internes tandis que les secondes externes ! Ainsi, même dans la medecine du corps, comme à l'endroit de la communauté, c'est toujours à cause d'une défectuosité de la défense interne que la santé peut être menacée par l'extérieur! Ainsi, quand cela n'est pas par décret divin, c'est toujours à cause d'une mauvaise croyance en la seigneurie divine que la maladie gagne notre corps car les anges sont par principe au service de l'homme quand ce dernier est soumis pleinement à son Créateur !

 

Ajoutons que l’épreuve peut affecter d’innocentes personnes car il existe un rapport entre les descendants et les ascendants, entre les membres liés affectivement de telle sorte que les manquements des uns peuvent se répercuter sur la santé des autres, parfois innocents, à l’instar de l’insouciance de cette personne qui copule avec une autre atteinte du VIH et qui engendre un enfant contaminé!

 

La santé est une affaire de toute la communauté

Si une personne en toute volonté commet une faute

Ses forfaits risquent de contaminer ses hôtes

Car nous sommes, par la foi, dans le même bateau de la responsabilité

 

A ce sujet, le prophète a dit : « Le mort sera châtié dans sa tombe pour les pleurs qu’il provoque. »[1] Ce hadith ne veut pas dire qu’un individu subira le péché d’un autre car Allah a dit : « Aucune âme ne portera le fardeau d’une autre » mais peut signifier que l’on peut subir une souffrance dont la cause est externe sans que celle-ci soit un châtiment ! C’est pourquoi le prophète dit du voyage : « qu’il est un aspect de la souffrance. » Or, rien, bien évidement dans le voyage ne mérite le châtiment ! Ainsi, les souffrances relationnelles ne sont pas des châtiments mais des épreuves liées aux manquements des uns vis-à-vis des droits des autres ! Ainsi, nous sommes tous et toutes responsables les uns vis-à-vis des autres, et les manquements des uns peuvent se répercuter en souffrances particulièrement chez leurs proches dans un but de partage de la douleur et de guérison par l'unité ! C’est ce qui explique pourquoi l’enfant qui naît d’une relation extraconjugale, ou qui grandit dans un foyer où les parents se déchirent risquent plus se s’écarter de la droiture, si bien évidemment les parents ne se repentent pas durant sa croissance car la repentance des parents peut effectivement sauver l’enfant du diable qui a pu s’associer à lui dès la naissance, des conséquences de l’insouciance et de la perversion de ses parents ! Il ne faut donc pas associer la souffrance au châtiment car la souffrance peut justement rapprocher du Seigneur et donc s’avérer bénéfique ! Il vaut mieux souffrir, en effet, et croire en Allah que de se réjouir et de l’oublier à cause des bienfaits qu’il nous octroie !

 

Concernant notre rencontre, je compte revenir prochainement sur Lyon, on pourra se voir directement là bas bi izni lah.

 

Mahdy Ibn Salah

 

    

 

 

 

      



[1] Boukhari
  • Aucun commentaire trouvé