Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Actualité  •   •  Affichages : 4446

 

 

Le terme "'antisémitisme" a vu le jour en 1873, sous la plume du journaliste allemand Wilhelm Marr, pour désigner la haine des juifs. A l'heure actuelle, ce terme fait la une des médias, en raison du conflit israélo-palestinien, qui développe le mépris du juif chez les musulmans du monde, et particulièrement, chez ceux des banlieues françaises. La France a même légiféré depuis 1992 en condamnant les auteurs de l'antisémitisme à une amende et à de la prison ! S'institutionnalise, ainsi, par la condamnation de la haine, l'obligation subtile de l'amour des juifs, si bien que le projet de parrainer un enfant déporté par chaque enfant de France est passé par la tête de Nicolas Sarkosy, le chef actuel du gouvernement français !


L'on va même jusqu'à confondre les anti-sionistes et les antisémites, de sorte que tout opposant à la politique israélienne, se voit ranger du côté de l'axe du mal, l'axe islamo-fasciste! Ainsi, Israël impose ses normes, personne ne freine ses attitudes audacieuses et arrogantes qui vont à l'encontre du droit international ! Il devient presque une divinité en Occident, au point où l'étude de la shoah est quasiment obligatoire, et que la réussite professionnelle ou politique passe par une alliance ostensible à la communauté juive ! La grande majorité, par ailleurs, des journalistes, des intellectuels médiatisés, ou des hommes de télévision n'est elle pas de confession juive ou amie de celle-ci ?

 

Si j'écris sur le sujet, c'est pour répondre à une tendance du moment issue de la posture de Tariq Ramadan concernant l'antisémitisme dans l'Islam, ainsi qu'aux sites comme « al Kanz, Al Har, Safirnews ou Avs » qui, tour à tour, condamnent le Boycott d'Isla-Délice, sur la base de l'origine juive de son propriétaire. Selon eux, rien n'empêche de commercer avec des personnes de confession juive... J'aimerais apporter quelques lumières sur la question, sous l'éclairage du Coran et de la Sunna, et rectifier ainsi les fautes des sites susmentionnés et leurs conséquences dramatiques sur la croyance du musulman. Les deux principaux arguments sur lesquels repose l'argumentation d'Avs pour légitimer leur partenariat avec Isla-Délice sont :


– Le Prophète sws a commercé avec des juifs ;

– Et rien ne prouve le sionnisme de Mr Herzog, propriétaire d'Isla-Délice.

 

Avant de commencer, je tiens à souligner que je ne remets pas en cause la légitimité de commercer avec des juifs, cela peut même s'avérer très utile parfois, mais je vais montrer que les deux arguments d'Avs ne légitiment, quant à eux, aucunement un partenariat commercial absolu avec les « juifs ».



- Le fait que le Prophète sws a commercé avec des juifs ne prouve effectivement rien ! Un cas particulier ne fait pas office de règle générale ! Et, il y a une différence radicale à opérer entre un commerce isolé entre deux individus sans inclusion de la transaction au sein d'un système, et un commerce lié à un système national voire international de grande distribution, pouvant octroyer de surcroît à l'un des commerçants le monopole sur un marché comme celui de la viande « Hallal » par exemple en France ! La véritable question qui doit se poser est donc : « Le Prophète sws aurait-il laissé le monopole d'un marché propre aux musulmans filer entre les mains des non musulmans ?» Tout nous porte à croire que non, en raison du verset coranique suivant : « Et jamais Allah ne donnera une voie aux mécréants contre les croyants. »1 De ce verset, nous devons effectivement tirer que jamais nous devons laisser les mécréants avoir une voie de domination sur les croyants puisqu'allant à l'encontre de la compréhension correcte de la foi musulmane ! Et quelle domination qu'est la domination économique puisque d'elle, découlent toutes les autres dominations! Cet argument ne satisfera sans doute pas ces nombreux musulmans complexés, influencés par la pensée de Tariq Ramadan, n'ayant pas de vision globale, et pour qui, nous ne traversons pas une période de guerre économique, ou que la vision binaire n'existe pas, et que, par conséquent, l'Islam ne doit pas nécessairement dominer! Alors, que le Prophète sws a bien enseigné dans un hadith authentique que le combat véritable dans la voie de Dieu était celui pour lequel, la parole d'Allah devait être la plus haute, sous oublier ce verset coranique étendard : « C'est Lui qui a envoyé son Messager avec la guidée et la religion de vérité pour la placer au-dessus de toute autre religion (le terme « dine » a aussi le sens de système organisationnel, de mode de vie...), en dépit de l'aversion des associateurs. »2

 

Ainsi, le musulman authentique est un être fier qui boycotte par sa conviction et certifie la domination de l'Islam domine, qui ne saurait être dominé. Et nous allons montrer, ci-après, en quoi il doit être encore plus motivé à boycotter, quand il s'agit d'une économie qui profite aux «juifs ». Le Prophète sws ne commanda pas son compagnon Zayd Ibn Thabit d'apprendre l'hébreu parce qu'il n'avait justement pas confiance aux juifs, d'une méfiance justement alimentée par la foi! C'est ce que nous allons abordé, ci-après, dans l'étudedu second argument...


- Le second argument d'Avs ne repose, quant à lui, sur rien mais s'oppose carrément aux sources musulmanes car la confiance ne s'octroie pas sur la base de la présomption d'innocence! En effet, ce ne sont pas aux partisans du Boycott d'Isla-Délice de prouver le sionnisme de Mr Herzog, mais c'est à celui-ci de prouver son anti-sionnisme! J'irai même jusqu'à dire que la norme en ce qui concerne notre posture vis-à-vis des juifs est la « méfiance et la suspicion », en raison de l'histoire et de nos sources scripturaires.


En effet, selon Ibn Khaldoun: « Voyez par exemple, les juifs avec le caractère mauvais qu'ils ont acquis tels qu'on les décrit partout et toujours, avec cette dissimulation et cette fourberie qu'on appelle « Khurj » en termes techniques. »3 Ce n'est pas le propre des musulmans de décrire les juifs ainsi, puisque Charles de Foucauld agit de la même manière, en accomplissant en 1883 déguisé en rabbin sa célèbre «Reconnaissance du Maroc. » Ainsi, le caractère se conditionne par le milieu et l'histoire, et le nom ayant permis de définir un peuple, peut quitter sa signification originelle pour ne viser désormais que des gens se reconnaissant en lui, sur la base du sang, de la langue, de l'histoire, d'une politique ou d'une terre...

 

C'est pourquoi quand Allah et son Prophète sws parlent des « juifs » dans le Coran et la Sunna, il ne faut pas immédiatement conclure qu'ils s'adressent aux juifs adeptes de la religion juive, puisque pratiquement 85% des résidents d'Israël se disent athées! D'ailleurs, l'expression la plus utilisée pour désigner les juifs dans le Coran est précisément « enfants d'Israël. » Ainsi, le Coran n'est pas antisémite, dans le sens où il n'invite pas à la haine sur la base de la race, bien qu'une malédiction divine peut rendre intrinsèque des mauvaises caractéristiques, au sein d'une identité comme celle des diables (shayatines) disciples de Satan, mais antisionnistes sûrement, puisqu'il invite à la haine sur la base de la croyance et des actes, d'une haine « juste », bien évidemment. En effet, nous avons deux versets du Coran qui indiquent la légitimité de la haine sur la base de la confession, celui où Abraham s'adresse aux associateurs: «Nous vous désavouons vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimité et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah seul! »4 

 

Cette haine légale ne doit, soulignons-le, pas engendrer l'injustice puisqu'un autre verset énonce: « Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. »5 Nous avons aussi une autre haine légale sur la base du caractère, comme la trahison, le mensonge, l'hypocrisie... En effet, l'histoire, qu'elle soit passée ou future, nous indique que les «juifs » furent et seront les ennemis des musulmans. Ainsi, cette réflexion doit nous pousser à conclure qu'ils le sont aussi à notre instant présent, étant donné que le présent n'est qu'un intermédiaire, presque inexistant entre le passé et le futur. 

 

En effet, notre Prophète sws avait conclu un pacte avec les juifs de Médine, d'alliance stratégique, mais ces derniers ne cessèrent de rompre leurs engagements et de trahir les croyants et de leur vouer une grande hostilité! La première tribu juive à avoir rompu le pacte fut les Banou Qaynouqa, lorsqu'un des leurs avait tué un musulman car celui-ci avait tué un juif, du fait qu'il avait déshonoré une femme musulmane, en lui levant sa robe, en plein marché, afin qu'apparaissent, aux yeux de tous, ses parties intimes. Le Prophète sws déclara ainsi la guerre aux Banou Qaynouqa, les assiégea et les expulsa de Médine6. Une autre tribu juive à avoir rompu le pacte fut les Banou Qourayza. En effet, les polythéistes arabes ont pris l’initiative d’attaquer Médine et d’exterminer tous les musulmans! Les forces coalisées comptaient 12000 hommes armés tandis que les forces musulmanes n'en comptaient que 3000. Les Coalisés se sont retrouvés dans l’incapacité de prendre la ville de Médine en raison des tranchées creusées tout autour par les musulmans sous l'initiative de Salman al Farissi. Enragés de ne pas pouvoir prendre d’assaut Médine, les Coalisés jouèrent la diplomatie avec les Juifs des Banou Qourayza moyennant les juifs des Banou Nadhir afin de semer la zizanie à l'intérieur même de Médine7. Ainsi, Huyayy Ibn Akhtab al Nadari, des Banou Nadhir, incita donc les Juifs des Banou Qourayza et, notamment l'un de leurs leaders Ka'ab Ibn Sa'd, à violer leur pacte. Cette trahison estintervenue à un moment critique pour les musulmans, puisqu'ils étaient assiégés par plus de 10000 combattants arabes païens, principalement des Qurayshites et des Ghatafân. Les Banou Qourayza acceptèrent ainsi de trahir les musulmans et convinrent de prendre à revers les musulmans déjà occupésà faire face aux Coalisés. Il est rapporté que le Prophète sws envoya Zubayr Ibn al 'Awwam8 pour enquêter au sujet de l'attitude des Banou Qourayza, puis il envoya ensuite Sa'd Ibn Mu'adh, Sa'd Ibn 'Ubadah, Abd Allah Ibn Rawahah et Khawwat ibn Jubayr pour vérifier la véracité de la trahison des Banou Qourayza. Les quatre confirmèrent, ce qui affligea les musulmans et les plongèrent dans un profond désespoir. Le Prophète sws les assiégea et au bout de 25 jours, les musulmans remportèrent la victoire, puis exécutèrent les 400 traîtres des Banou Qourayza. Après en avoir terminé avec les Banou Qourayza, le Prophète sws s'orienta cette fois-ci vers les Juifs de Khaybar, les Banou Nadhir pour avoir incité les Banou Qourayza à la trahison, et pour représenter aussi le siège de l'animosité et des complots contre les musulmans. Il assiégea la ville et la conquit aussitôt. Il laissa les juifs rester sur cette terre, tout en leur imposant une taxe de 50% des récoltes, après avoir partagé la moitié des terres aux musulmans...

 

Et j'en passe de ces complots, trahisons, ensorcellements, et tentatives d'assassinat du Prophète sws par les juifs, révélant que l'histoire porte la marque indélébile de l'animosité juive à l'égard des croyants, et pas uniquement adeptes du message du Prophète Mohammed sws... En effet, il suffit de lire les récits sur la vie de Jésus pour se convaincre de la véracité de notre thèse: « Et, ils (les juifs) se mirent à comploter (contre Jésus). Allah a fait échouer leur complot. Et c'est Allah qui sait le mieux leur machination. »9


En ce qui concerne le futur, je me bornerai à citer ce hadith authentique où le Prophète sws énonça: « L’heure du jugement n’arrivera pas tant que vous n’aurez pas combattu les Juifs, à tel point que la pierre, derrière laquelle s’abritera un Juif, dira : Musulman ! Voilà un Juif derrière moi, tue-le ! »10 A partir de là, on arrive à la conclusion que si les juifs furent nos ennemis de par le passé, ainsi que dans le futur, alors il ne fait plus aucun doute, qu'ils doivent l'être aussi actuellement, pour un véritable musulman, fidèle à ses sources scripturaires! C'est pourquoi Allah dit: « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs seront les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: « Nous sommes chrétiens. » C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. »11 L'histoire nous révèle aussi que les chrétiens ne furent aucunement comparables aux juifs dans leur relationnel avec les musulmans dans la mesure où ils furent les accueillants sauveurs de l'Islam des premiers émigrés, par l'entremise de la tolérance du roi chrétien éthiopien, le Négus.

 

Reste donc à définir de quels « juifs » font allusion les textes scripturaires de l'Islam afin de ne pas faire d'amalgame et de tomber dans le piège de la « généralisation » et de condamner tout juif sur la base de ses origines. Les juifs, que le Coran condamne, sont les mêmes juifs que la Torah et l'Evangile condamnent, c'est-à-dire les traîtres parmi les « enfants d'Israël », vis-à-vis de l'alliance conclue avec Allah! Dans le Deutéronome, Moïse avertit ainsi Israël que Dieu : « enverra contre toi la malédiction, le maléfice et l’imprécation dans tous tes travaux, de sorte que tu sois détruit et que tu périsses rapidement, pour la perversité de tes actions, pour m’avoir abandonné. »12Jésus dit quant à lui : « Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble ses poussins sous ses ailes..., et vous n’avez pas voulu ! »13 Ainsi, dans le Coran, Allah confirme : « Certes, nous avons déjà pris l'engagement des enfants d'Israël, et nous leur avons envoyé des messagers. Mais à chaque fois qu'un messager leur vient avec ce qu'ils ne désirent pas, ils en traitent certains de menteurs et ils en tuent d'autres! »14 Cette condamnation résulte donc de leur coutume à trahir et, est proportionnelle à l'importance du pacte! Et quelle alliance qu'est l'alliance avec le Maître de l'Univers! En effet, Allah dit dans le Coran: «Ô enfant d'Israël, rappelez-vous mon bienfait dont je vous ai comblés, (Rappelez-vous) que je vous ai préférés à tous les peuples! »15 Ainsi, le Coran s'adresse aux enfants d'Israël comme une continuation des messages divins antérieurs: « Ce Coran raconte aux Enfants d'Israël la plupart des sujets surs lesquels ils divergent. »16 Cet élément révèle comme une touche de «déception» divine à l'égard de ce peuple, jadis chéri et préféré, car la trahison fut hélas la règle chez eux: « Et (rappelle-toi) lorsque Nous avons pris l'engagement des enfants d'Israël, de n'adorer qu'Allah, de faire le bien envers les pères, les mères, les proches parents, les orphelins et les nécessiteux, d'avoir de bonnes paroles avec les gens, d'accomplir régulièrement la Salat et d'acquitter la Zakat! Mais à l'exception d'un petit nombre de vous, vous manquiez à vos engagements en vous détournant de nos commandements. »17 

 

Tariq Ramadan se trompe donc foncièrement quant il écrit : « Le message de l’Islam impose le respect de la religion et de la spiritualité juives considérées comme la noble expression des « gens du Livre ». » En effet, les juifs fidèles à l'alliance ne furent rien d'autres que les musulmans de leur époque, et donc Abraham, Jacob, Moïse, David, et Jésus appartiennent à l'Islam même s'ils sont tous des hébreux! Ainsi, les juifs que le Coran réprime ne sont rien d'autres que les « Enfants d'Israël » qui ne respectèrent pas les enseignements de leurs messagers, et pour ces juifs-là, le message de l'Islam tend vers la déception et la malédiction plutôt que vers le respect! A ce sujet, Allah dit: « N'as-tu pas su l'histoire des notables, parmi les enfants d'Israël, lorsqu'après Moïse, ils dirent à un prophète à eux: « Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d'Allah. » Il dit: « Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit? » Ils dirent: « Et qu'aurions-nous à ne pas combattre dans le sentier d'Allah, alors qu'on nous a expulsés de nos maisons, et qu'on a capturé nos enfants? » Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d'entre eux. Et Allah connaît bien les injustes. »18 

 

Ainsi, la majorité des enfants d'Israël manquait à leur engagement et c'est, uniquement et toujours, un petit nombre qui respectait l'alliance. Ainsi, par déduction, la règle pour les « Enfants d'Israël » est la trahison, et l'exception la fidélité... Et le vrai juif, pour reprendre une expression énoncée par un juif lui-même, c'est le mauvais juif (« comme tout bon juif, je suis un mauvais juif » dit un acteur célèbre dont le nom m'échappe). C'est pourquoi, les juifs furent, avant tout, maudits par les leurs; comme les chiites, passionnés et égarés d'Iraq, furent maudits par les Ahl Bayt: « Ceux des Enfants d'Israël qui n'avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu'ils désobéissaient et transgressaient. »19 Dans un autre verset du Coran: « Et puis, à cause de leur violation de l'engagement, Nous les avons maudits et endurcis leurs cœurs; ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d'un petit nombre d'entre eux. Pardonne-leur donc et oublie car Allah aime, certes, les bienfaisants20 A partir de là, nous aboutissons à la conclusion que les juifs possèdent des caractéristiques intrinsèques en raison de leur histoire et de la malédiction divine, de sorte, qu'ils sèmeront la corruption là où ils se trouveront: « Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. »21 Ainsi, le Coran n'est pas antisémite dans le sens où il encourage la haine du peuple juif, mais uniquement descriptif d'une vile identité à travers son histoire, des faits et des récurrences caractéristiques, qu'il faut naturellement bannir!

 

Mahdy Ibn Salah

 

 

1 C4/141

2 C61/9A

3 « Discours sur l'histoire universelle », p. 946, Ibn Khaldoun

4 C60/4

5 C5/8

6 « Le Nectar cacheté », p. 327, Al Moubarakfawri

7 C'est ce qui fut toujours reproché aux juifs, la trahison moyennant des juifs intégrés. Par exemple, la trahison des ministres juifs français à l'encontre du chef du gouvernement De Gaulle, à propos de l'appui de la France à Israël au sujet de la bombe atomique.

8 Boukhari(3/306), Muslim(7/138)

9 C3/54

10 Boukhari

11 C5/82

12 Deutéronome (28/20)

13 L'évangile selon Mathieu (23/13-39)

14 C5/70

15 C2/47

16 C27/76

17 C2/83

18 C2/24619 C5/78

20 C5/13

21 C5/64

Participant à cette conversation

  • Belle analyse. C'est vrai, ne pas confondre "gens du Livre" et "enfants d'Israel".

    il y a environ 7 ans
    J'aime 0
  • Consommons peu mais consommons bien.A l'epoque du prophète 3aleyhi salem on ne mangeait pas autant de viande je crois.Changeons nos habitudes alimentaires, ça changera la donne.Les musulmans aujourd'hui sont dominés par leur chahawat, leur estomac entre autre.Et dire que notre modèle , 3aleyhi salem, serrait une pierre contre son ventre pour ne pas ressentir la faim, nous on est là devat un etalage et un choix de viande et de boucheries epouvantables.C'est un peu simpliste je sais mais c'etait une petite parenthèse.bonne soirée

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Suite :
    Perso depuis des annees je ne mange plus de charcuteries (surtout apres qu'on voie comment c'est fabrique !!) je n'achete que des oeufs de poules elevees et plein air, et privilegie le poulet fermier et la dinde uniement pour les recettes specifiques et le moins possible vu que je consomme bcp moins de viande si c'est un peu plus cher c'est moins grave,
    De plus dans mon entourage on n'a pas de complexes a dire lorsqu'on est invites "pas besoin de viande" et on hesite pas a verifier ou on s'approvisionne quand on sait qu'au niveau national il y a plus de 95% de doute quant a la certification hallal de la viande; ds la 2eme ville de France sur plus d'une centaine de boucheries seulement entre 3 et 5 ont etes certifiees hallal, donc on ne peut plus consommer n'importe comment surtout quand on voit des moutons de l'Aid el kebir dans les grandes surfaces avant meme la fete de l'Aid !!!

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Dsl d'insister mais voici un article assez complet concernant le hallal :
    http://ufcm.fr/existera-t-il-du-halal-en-france/

    Perso je pense que si on cree moins de demande cela impactera sur l'offre : cad si moins de gens achetent alors moins de marchandise, tout le monde sait que manger de la viande une ou deux fois par semaine est largement suffisant et que de nombreux legumes verts (courgettes, persil...) ou lentilles contiennent autant de fer que ds la viande, on peut aussi compenser par les steacks de soja ou autres tupes tofu...
    Et ce que l'article ne precise pas c'est qu'a ce rythme de consommation il n'y aura plus assez d'eau pour l'elevage d'ici 20-30 ans, donc qu'est-ce qu'on va laisser en heritage a nos prochaines generations ? Ils en parlent pas bcp ds l'article mais la restauration rapide (kebabs, tacos, nuggets...) que nos djeun's consomment c'est un accelerateur du phenomene !

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Les musulmans qui dont la voix pese se contentent de creer des assoc du style contre l'islamophobie etc j'en avais deja parlé à l'epoque avec marwan muhammad notamment, pourquoi il sengagerait pas , ça nous aurait unis je pense mais reponse : PAS DE POLITIQUE,MOI C'EST UNE ASSOCIATION JE MENGAGE PAS.Enfin bref , chacun fait ce qu'il peut à son niveau, on a besoin de tt le monde de tte façon, mais c'est dommage je trouve.Kheir.

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Dans tous les cas on sera obliges de revenir a la politique sinon risque de continuer a rester gouvernes par des "pseudos-musulmans" comme c'est le cas maintenant,
    Le retour au Coran et la Sunna s'impose ! Comme dans un slogan de campagne "le changement c'est maintenant !"

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Les juifs ont pris la politique, nous on a pris l'associatif , à tel point qu'on s'y perd parmi toutes les tendances.Resultat , on tombé bien bas.Sayyidna Yusuf ,3aleyi salem,s'etait engagé politiquement,mais aujourd'hui un musulman s'engage dans la politique et il oublie d'où il vient, foudroyé par alzeihmer.Que Dieu nous aide.

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Inchallah que la grande masse se reveillera !!
    Nous sommes une force economique (et meme politique) en veille, si on s'unit sur une meme ligne ca pourra donner des effets benefiques pour la Oumma !
    Un imam au maghreb avait meme appele a rejetter tout ce qui vient des US pour les faire couler, malheureusement les gens sont attaches a leurs habitudes et a leurs marques !
    Tariq Ramadhan un jour il a dit "si tu veux changer le monde : commence par changer de baskets !!!"

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Peu de personnes réfléchissent comme vous, hélas... Une grande partie des musulmans entrepreneurs veulent utiliser la oumma pour gonfler dans leurs intérêts individuels. C'est comme ça, qu'on participe à notre propre auto-destruction!

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Et pour finir sur le commerce avec les juifs : pourquoi ne pas privilegier le commerce avec les musulmans ??? Afin justement de soutenir les "petits" qui justement peuvent etre plus respectueux des rites plutot que ceux qui sont motives par le profit !
    De plus tout le monde sait que la solidarite "juive" engraisse l'economie sionniste et que leur armee est financee par des fonds prives et donc indirectement on finance malgre nous les balles qui servent a tuer nos soeurs et nos freres en terre sainte (maintenant il ont juste appuyer sur un bouton pour piloter les drones et tuer sans bouger de leur chaise !!! Aux frais de la princesse !!)
    Donc ce sujet reste plus que tout d'actualite et a chacun de renverser la situation par nos demarches individuelles de changement de consommation et en privilegiant le commerce avec les musulmans d'abord !

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0
  • Et dans sourate El Baqara "Et les juifs et les chretiens ne seront pas satisfaits de toi jusqu'a ce que tu ne les suive"
    Il faut savoir que le marche du hallah represententait a une epoque plus de 5 milliards d'euros (maintenant ca doit etre plus !) et qu'aucune, voire tres peu d'entreprises "musulmannes" n'ont pris le monopole (que represente AVS face a ses concurrents ???), donc bien sur cela interresse tout le monde sauf les entrepreneurs musulmans
    Tout le monde a entendu parler du scandale de "Herta" qui ne nettoyait pas ses machines du porc puis qui enchainait sur le hallal, donc par defaut une entreprise tenue par des non-musulmans ne peut pas etre respectueuse des protocoles islamiques (ne serait-ce que celui qui egorge doit etre en etat de purete rituelle)
    bref si on s'en remet a un autre que nous-memes pour une tache aussi importante on ne peut pas blamer autre que nous-meme quand le resultat escompte n'est pas obtenu

    il y a environ 8 ans
    J'aime 0