Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) - tous les dimanche à 20h00 Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Anecdote  •   •  Affichages : 1301

administration

Aujourd’hui, je suis partit au consulat pour refaire mon passeport, périmé depuis longtemps, alors que mon dossier se trouve dans un autre département. J’ai appelé le consulat de mon département d’origine pour voir s’il était possible de faire un transfert express de mon dossier car je voulais voyager au pays pour fêter l’Aid en famille. Ces derniers me renvoient vers le consulat le plus proche de ma résidence actuelle. Je me rends donc au consulat le plus proche et je me heurte à une administration qui ne connaît, vis-à-vis de mon problème, pas l’existence du mot « possible » ni celui du mot « issue »…  J’ai médité cette anecdote et je suis arrivé à la conclusion suivante :

Il existe deux types d’administration par rapport à un système :
  • - Une administration qui sert le système
  • - Une administration qui sert l’humain

En effet, à la base, le système est sensé servir l’humain et non lui compliquer la tâche ! Or, il existe des administrations, particulièrement celles des pays arabo-musulmans, où le personnel des administrations sont tous équivalents en pouvoir et parfois, voire même très souvent, les personnes qui se trouvent à l’accueil se donnent le droit de statuer à la place des responsables, plus en haut dans la hiérarchie !

Ainsi, les administrations de nos pays d’origine, au lieu de résoudre nos problèmes, de faciliter des procédures ou de trouver des solutions à des impasses administratives, sont malheureusement, et ce, très souvent, de véritables murs dès que les choses se compliquent un peu, comme s’ils étaient incapables, ou plutôt, pas très motivés, de résoudre des problèmes inédits !

J’ai comparé les administrations de ces pays avec celles des pays occidentaux, et le résultat fut sans détour ! En effet, le jour même où je suis partit au consulat pour refaire en vain mon passeport, je suis aussi partit, juste après, refaire mon passe Navigo, car je l’avais perdu, et l’ironie de l’histoire est que j’ai réussit à refaire mon passe en moins de 10 min ! La différence est donc de taille !

En conclusion, les administrations sont des vitrines du système autant qu’elles peuvent aussi refléter les laideurs de nos âmes relativement à l’ordre collectif ! Les règles ne sont effectivement pas là pour opposer les humains au système, ni compliquer la vie mais pour harmoniser et faciliter, ainsi, quand les règles obstruent au lieu de résoudre, elles ne répondent certainement pas à leur finalité qu’est de simplifier la vie !

 Le système est devenu un adversaire par ses administrations quand ils ne savent pas trouver de solutions dans le cas de problèmes inédits, et ce, en compliquant les choses !

A travers cette anecdote, j’aimerais louer et mettre en évidence le côté civilisé des sociétés occidentales qui savent parfois écouter et comprendre humainement ses citoyens dans l'impasse, quand diamétralement les systèmes des pays arabes sont, quant à eux, de véritables murs face à nos impasses administratives !

Mahdy Ibn Salah

  • Aucun commentaire trouvé