Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Apbif (ahbachisme)  •   •  Affichages : 1775



Nous avons montré qu'en raison de leur mauvaise compréhension du Tawhid les membres de l'apbif traquaient tous les versets et récits équivoques présentant une ressemblance entre Allah et sa création au niveau de la langue afin de trouver un autre sens que le sens apparent. Ainsi, tombent-ils dans un cercle vicieux qui les éloigne de la foi et de l'idée nette d'Allah car à force de décrire Allah par la négative, de dire que Allah n'est pas comme ci, n'est pas comme cela, que cet attribut ne veut pas dire ceci, et que celui-là ne veut pas dire cela alors notre idée d'Allah se restreint et se limite! Et, à l'extrême cela peut pousser à la disparition de la foi et à la négation d'Allah, c'est pourquoi les membres de l’apbif n’iront pas à jusqu’à l’extrême en reniant tous les attributs par lesquels Allah s’est décrit! En effet, ils répertorient 13 attributs à savoir : « L’existence, l’unicité, le non commencement, la non fin, le non besoin, la puissance, la volonté, la science, l’ouïe, la vue, la vie, la parole, la non ressemblance aux créatures, » sans savoir qu’il n’y aucune différence entre ces derniers et le reste des attributs qu’ils interprètent ! En effet, pourquoi dire que : « Allah parle mais pas comme nous parlons. Sa parole n'a pas de lettres ni de voix ni de langue», comme ils le soulignent et ne pas faire la même chose avec « al istawa » ou « sa main » ? Ceci met en évidence, la contradiction de leur croyance!

Prenons aussi l’exemple de « l’ouïe et de la vue » ; pourquoi reconnaître ses attributs sans faire de comparaison avec ceux des créatures, et ne pas faire la même chose avec les autres attributs comme la descente par exemple, en disant: « il descend mais pas comme nous descendons ? » Car littéralement « voire et entendre », c’est respectivement percevoir des images localisées dans un endroit et capter des sons aux moyens d’organes impliquant une commune mesure entre Allah et sa création! Et je passe sur les innombrables attributs par lesquels vous les mettrez en contradiction avec eux même ! Ainsi, les membres de l'apbif ont une doctrine contradictoire puisqu'ils reconnaissent certains attributs sans faire de comparaison et renient d'autres à cause justement des conséquences de la comparaison!



La voie de la droiture et de la vérité ne peut et ne doit connaître la contradiction interne, c'est pourquoi elle consiste à «  affirmer tous les attributs divins sans faire de comparaison avec la création ! » Et, c’est le sens de la parole divine : « Il n'y a rien qui Lui ressemble et Il voit et entend»1 dans laquelle il y a négation de la ressemblance associée à l'affirmation des attributs!



Nous montrerons dans le prochain texte, la sagesse divine de l'utilisation, dans la description d'Allah, d'un discours accessible par nos sens.



Mahdy Ibn Salah

1C42/11

Participant à cette conversation

  • Salem, c'est exactement ce qu'a dit Ibn Taymyya en réfutant les théologiens scolastiques

    il y a environ 1 an
    J'aime 0