Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Croyances  •   •  Affichages : 438


Salam 3alekoum, mes frères et sœurs,

Nous traversons une époque de perversions et de tentations. Notre génération a connu la transition entre un monde déconnecté et le monde d’aujourd’hui relié par l’entremise de la toile du Web.

Du coup, à l’heure actuelle, les enfants connaissent une addiction avant l’heure. Addiction que notre génération a connu à l’âge adulte. Je fais allusion à cette pulsion de découvrir et de connaître des personnes inconnues moyennant le net et ses réseaux sociaux.

A notre époque, quand on était enfant, on pouvait aimer sans jamais déclarer notre flamme alors qu’à l’heure d’aujourd’hui on parle de proximité physique avant la puberté !

Aussi, le net, les smartphones ou les tablettes sont un grand danger car l’enfance participe de la constitution de la personnalité, et l’on tombe à tous les coups, de nos jours, sur des pervers moyennant les suggestions vu le climat actuel qui produit des frustrés maléfiques !

C’est pourquoi, il est fondamental d’anticiper et de protéger nos enfants du mieux que l’on peut car les dommages peuvent s’avérer irréversibles ! En effet, certaines images et vidéos à même de générer des traumatismes sataniques circulent dans les collèges… Sans compter la volonté du gouvernement à pervertir la conscience de l’enfance par la banalisation d’une sexualité anormale !

La sexualité ne s’aborde pas avant l’heure, en encore moins par l’entremise de pervers mécréants qui visent ouvertement à dé-islamiser toute une génération, car c’est essentiellement par cette voie que naissent des traumatismes de longue durée !

Il y a donc un danger à ne pas surveiller et protéger nos enfants ! Et méfiez-vous de ces psychologues qui se disent musulmanes mais qui se rapprochent plus de la mécréance qu’autre chose, et qui opèrent sur les antennes de radios sataniques comme Beur Fm ou radio Maghreb en voulant pervertir notre jeunesse par une initiation à la sexualité avant l’heure !

Il fait partie de la bonne éducation que d’aborder les choses en leurs temps ! Aborder la sexualité avant l’heure, c’est exposer les enfants à une tentation suicidaire et satanique car si le climat ambiant est dominé par la perversion alors il y aura un risque de vouloir goûter par curiosité et de subir consécutivement une addiction qui va perturber lourdement la personnalité !

En effet, tous les enfants possèdent des diables qui les poussent à faire des bêtises et c’est par l’éducation que nous sommes censé canaliser et contrecarrer ces démons ! Or, une fois qu’une addiction est installée durant l’enfance, c’est deux fois plus compliqué pour un enfant qu’un adulte de s’en défaire car la raison à cet âge est moins performante que celle d’un adulte et c’est par la raison que l’on peut vaincre une passion !

Du coup, le danger à craindre c’est l’addiction pré-pubère car il risque de troubler indubitablement la personnalité ! En effet, en plus d’être pré-pubère et de marquer la conscience en raison du moment où se construit la personnalité, l’addiction permet la construction d’un pont mental entre soi et notre qarin, de sorte que ce dernier se régénère à chaque fois que l’on succombe, de sorte que nous ne soyons plus jamais vraiment nous-mêmes !

Les parents musulmans souffrent, pour beaucoup, énormément de la désobéissance de leurs enfants à l’âge de l’adolescence ! Désobéissance qui peut mener à des fractures irrémédiables, des fugues, des péchés capitaux surtout quand il s’agit d’histoire de cœur et de passion amoureuse !

L’enfance est sacrée et il nous appartient le devoir de la protéger car le moindre traumatisme, la moindre addiction perverse ou le moindre péché capital peut bouleverser une personnalité à vie !

On reconnait la sincérité d’une foi à l’importance que l’on accorde à l’éducation des enfants car l’enfant est censé être le miroir dans lequel nous devons projeter notre propre image par l’entremise de l’éducation !

C’est pourquoi, à mon sens, les parents démissionnaires qui abandonnent leurs enfants à des écoles ouvertement hostiles à l’islam, à des professeurs ouvertement athées, ou à des crèches et des psychologues mécréants possèdent de toute évidence : une part de l’hypocrisie !

Il est loin le temps où le prophète parlait à des adolescents en leur expliquant le dogme du destin et la station spirituelle de la remise confiante en Allah !

Donnez-vous les moyens de protéger vos enfants, en faisant des sacrifices pour eux! Car se sacrifier pour eux c'est comme se sacrifier pour vous car votre enfant n'est qu'une partie de vous même si vous êtes de vrais croyants!

Wa bilahi ta3ala toufiq
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé