Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Maladie du coeur  •   •  Affichages : 4340

 

 

Pour remédier à l'amour passionnel, il est nécessaire de suivre les deux recommandations suivantes:

  • couper contact avec la personne aimée passionnément

  • et compenser le vide consécutif de la perte de celui-ci

 

En effet, c'est la pensée constante du bien aimée qui provoque justement la souffrance! Il est donc nécessaire de couper tout contact, non seulement avec la personne aimée passionnément, mais aussi de prendre de la distance vis-à-vis de tout ce qui peut nous rappeler ce dernier car le simple contact risque de générer un espoir illusoire. Et parfois, il arrive que les injustices reviennent en notre conscience afin d'alimenter la haine qui nous cloue aussi par la pensée avec l'aimé passionnément, d'où la nécessité de cicatriser ici les plaies passées, sans quoi la maladie risque de perdurer. Il faut donc nourrir aucun sentiment vis-à-vis du bien aimé, ni amour, ni haine, ni espérance, ni jalousie en tournant définitivement la page, et ne partager aucun espace commun, voire si possible aucun point pouvant nous lier par la pensée.

 

Parallèlement à cet effort d'oublier le bien aimé, il faut compenser ce vide affective immense, généré par la perte de celui qui occupait l'entièreté du cœur au moyen du retour vers Allah, de l'invocation, de la dévotion et de la recherche d'une compensation affective. En effet, il est impérative de remplacer le vide par des actions de cœur et des activités des membres car l'inertie et l'apathie risque de nous contraindre à ressasser le passé! Ainsi, il faut augmenter sa pratique religieuse, s'entourer de personnes pieuses pouvant nous faire oublier nos soucis et essayer de rencontrer une personne susceptible de part ses vertus de nous faire oublier l'être aimé passionnément!

 

Mahdy Ibn Salah

 

  • Aucun commentaire trouvé