Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Written by Mahdy Ibn Salah  •  Category: Problèmes de couple  •   •  Hits: 819
Salam Alykoum cher frère,
Je me permets de vous contacter car j'ai pris le temps de regarder quelques unes de vos vidéos. Je vous ai découvert depuis la semaine dernière. Et j'ai regardé pas mal de vidéos sur le thème des pervers narcissiques, car j'ai été en relation avec un homme "double facette" comme vous dites. Il a exactement tous les critères que vous définissez. J'ai vécu l'enfer pendant 12 ans. Et j'ai eu deux enfants avec. Le problème est qu'il a non seulement ce problème de double facette mais c'est qu'il se sert de mes enfants pour me détruire et cela a été jusqu'à mettre leur vie en danger. Il a tenté de me tuer plusieurs fois en voiture quand j'étais seule avec et même quand nous étions avec les enfants à bord du véhicule. Il faisait exprès de créer des situations qui auraient pu tourner au drame si je n'avais par la grâce d'Allah était là (laisser les fenêtres ouvertes volontairement, laisser le petit jouer avec une hache qui a fallu taper la tête de son petit frère, demande au fils aîné de brancher la pompe à eau les mains mouillées, faire en sorte que mes enfants se retrouvent au milieu de la route, etc...). Aujourd'hui je me bats pour qu'il n'est pas mes enfants ne soient pas entre ses mains. Il est capable de se suicider avec les enfants rien que pour détruire. Il s'est soi-disant converti à l'islam mais s'est rendu avec une kippa sur la tête lorsqu'il se rendait au centre de médiation familiale (tromperie, manipulation...). Il se fiche de payer les pensions alimentaires, et j'en passe.J'ai aussi découvert qu'il touche à la sorcellerie..Je sais que cette épreuve est le résultat de mes manquements vis à vis du Très-Haut. Je m'en remet à Lui, et prie pour qu'Il vienne à notre secours, car aujourd'hui je prend des risques car je me mets contre la justice parce que je ne lui donne pas mes enfants...
J'ai entendu certaine de vos vidéos où vous dites que briser les liens du sangs dans ce cas est légitime, mais dans une autre où vous parler des enfants avec un parent toxique, il faut pardonner...alors que là il n'est pas question de pardon mais de sauver mes enfants d'un pervers narcissique psychopathe.
J'aimerais avoir votre avis sur ma situation. Je vous en remercie d'avance et vous transmet mon salam le plus chaleureux en ce mois Sacré. BarakAllah oufik. Votre soeur

wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Comme vous le mentionnez les épreuves résultent de nos manquements vis-à-vis du Très Haut et, par conséquent, il est nécessaire de les assumer particulièrement quand il s'agit d'une alliance toxique qui a abouti sur la naissance d'enfants.

En effet, être éprouvé par l'action de partager des enfants avec une personne toxique est l'une des épreuves les plus lourdes car assumer une épreuve implique justement de se racheter vis-à-vis de notre faute, or à l'endroit d'une relation toxique ; se racheter implique de rompre, et comment rompre quand nous sommes liés par des enfants à cette personne toxique ! ?!

Là est le paradoxe !

Dans ce sens, le démon aspire par dessus tout à construire des alliances toxiques voire incompatibles afin que par la naissance d'enfants les problèmes perdurent durant toute une génération !

Combien de femmes se sont retrouvées bloquées par l'éducation d'enfants seules, à la maison ; privées d'une liberté à même de leur garantir un bonheur, empêchées de refaire leur vie puisque priorisant l'éducation de leurs enfants sur la recherche d'une nouvelle épaule...

Un mauvais choix à l'endroit du mariage et c'est carrément 20 ans de blocage ! Car hélas, les Hommes (Hommes avec un grand H car les femmes sonrt comprises) sont mauvais et lors d'une rupture rares seront ceux et celles qui feront preuve d'altruisme pour éviter le conflit afin de protéger les enfants !

En effet, il y a même des parents, qui de part leur profil, sont incapables de faire preuve d'altruisme tellement ils sont fragiles et consécutivement lors d'une séparation iront jusqu'à utiliser les enfants comme une arme pour blesser l'ex-conjoint !

Et ceci est une forme de perversité narcissique parentale, car le parent utilise l'enfant comme un objet déconsidéré pour réaliser des intérêts d'hostilité et de vengeance ! La principale victime c'est enfant qui va grandir dans un cadre déchirant à même de le troubler à vie !

Par déduction, il n'est pas nécessaire d'être un PN au sens complet du terme pour faire preuve de perversité narcissique car il suffit de prendre l'enfant comme un objet pour se venger d'un ex pour faire partie de la famille des PN, et l'aliénation parentale est une marque évidente de perversité narcissique !

Le pire dans l'histoire, c'est que beaucoup ne s'en rendent pas compte, et ce, en raison de leur laideur spirituelle ! C'est classique de voir le vrai visage des gens au moment du conflit... Combien de ces « musulmans » se marient dans le halal et se séparent dans le Koufr ?!?

Aussi, bien évidemment que lorsque l'un des parents est un PN, il faut rompre avec lui mais l'idéal est de le faire avec sagesse afin d'épargner l'enfant qui n'est pas en âge de comprendre même parfois leur innocence peut les inviter à réclamer eux-mêmes : la séparation.

En effet, à la base, le PN se contre fiche des enfants, ce qu'il veut c'est blesser l'ex-conjoint, dans ce sens, il faut œuvrer à ce qu'il constate par lui-même : l'impossibilité de vous atteindre, de sorte qu'il désespère d'user de l'arme des enfants.

Il est souvent arrivé que des PN, quand on leur donne la garde des enfants, et ce librement, ils la refusent sur le long terme car ce n'était pas ce qu'ils voulaient au fond, mais il existe aussi des parents PN qui le sont s'en sans rendre compte : particulièrement ceux pour qui le conjoint était tout pour eux puisque premier « amour » et quand il y a eu rupture alors cette passion amoureuse s'est transformée en haine amoureuse : ce qui implique l'impossibilité d'oublier l'ex et de continuer à vouloir un contact, et ce, même par le conflit, ou au minimum par l'entremise de la garde partagé, tant qu'une compensation équilibrante et amoureuse ne soigne la plaie provoquée par la cassure de cette première alliance !

Mais ceci est un autre sujet !

Moralité, il faut protéger vos enfants sans accentuer la perversité de votre ex, ce qui implique d'adopter une posture d'indifférence voire même de développer une volonté de l'aider en faisant preuve de sagesse par la riposte bienveillante à son animosité.

Wa bilahi Ta3ala taoufiq
Mahdy Ibn Salah
  • No comments found