Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Profilage  •   •  Affichages : 908

Assalaamu 'alaykum.

Je suis une jeune femme, célibataire et sans emploi et je n'arrive pas à avancer dans ma vie. J'aimerai donc des conseils de votre part svp in cha Allah afin de lutter contre mon problème in cha Allah. En effet auparavant j'étais touchée par un mal occulte. Pour moi aujourd'hui j'en suis guérie car je vais beaucoup mieux al hamdulillah mais je ressens quelques fois des petits fourmillements au niveau de ma cuisse gauche lorsque je suis allongée et j'ai aussi encore des waswas mais moins qu'avant. Aujourd'hui je me rends compte qu'inconsciemment je fais tout pour ne pas réussir dans tous les domaines de ma vie (mariage, études, domaine professionnel, permis). En effet lorsque j'entreprends un projet, je ne vais jamais jusqu'au bout : soit je ressens un grand intérêt au début puis soudainement je m'en désintéresse totalement, soit je me rétracte lorsque je sens qu'un de mes projets est prêt à se concrétiser car je ressens un gros mal l'aise, de l'anxiété. Je me sens incompétente dans tout, je procrastine aussi beaucoup, je suis indécise, et je change très vite d'avis. Je contemple la vie des autres au lieu de faire les causes pour réussir dans la mienne, me compare souvent à certaines femmes car je me sens moins bien qu'elles (par rapport aux qualités). Je n'arrive pas à m'affirmer, ne pratique aucune activité, ne me connaît pas vraiment (qualités, compétences, passions, valeurs). Je souffre donc d'un réel manque de confiance en moi. Parfois, j'interprète de manière négative les comportements des gens envers moi par peur du rejet. J'ai donc tendance à les fuir. J'ai aussi remarqué que j'attirais des hommes qui ne me correspondent pas : soit ils ne sont pas musulmans et/ou en couple alors que je suis banale, je suis aussi voilée (abaya, couleur sombre), de nature très réservée. Pour la plupart, je me mets à approuver des sentiments pour eux et je ne comprends pas cela car de base ils ne me correspondent pas. Je pense avoir identifier la cause de mon problème (cause familiale) mais je ne sais pas si c'est réellement dû à ça ou si ce sont tout simplement beaucoup de waswas. Que dois-je faire concrètement quotidiennement afin de vaincre ce problème d'auto sabotage ? À bientôt in cha Allah.

Wa 3aleikoum salam, okhty al karima,

Vous avez raison de lier votre problème à votre famille car généralement les gens qui sombrent dans la procrastination sont des profils relatifs, et le profil relatif est la conséquence de parents envahissants d’un envahissement qui dépouille l’enfant de son pouvoir d’autonomie.

Ainsi, l’enfant se construit relativement, et n’apprend pas l’autonomie, ce qui lui faire perdre tous ses moyens quand il est livré à lui-même ! Et, généralement on les reconnait au fait qu’ils sont étourdis !

C’est pourquoi, le remède pour vous consiste à cultiver votre autonomie. Cela étant, si votre personnalité s’est construite relativement, vous ne pourrez pas atteindre cette finalité si ce n’est pas l’entremise d’un environnement qui vous impose une cadence ou par l’action d’agir relativement mais par rapport à quelqu’un de lumineux !

Comprenez que si votre profil est relatif alors de trois choses l’une :
  • Soit vous êtes relative à quelqu’un de ténébreux
  • Soit vous êtes relative à quelqu’un de lumineux
  • Soit vous sombrez quand vous êtes relative à personne
C’est pourquoi, je vous invite à chercher quelqu’un de lumineux que vous allez suivre afin de réfléchir sa luminosité et vous régénérer par Lui.

Et, c’est ici que j’aimerais mettre en exergue le manque cruel de prédicateurs authentiques car un vrai prédicateur est celui qui se donne à plein temps à l’appel et à la réforme des âmes. Or, de nos jours la prédication s’est américanisée, si bien que désormais, les complexés l’appellent « street da’wa », comme si rajouter le terme « street » rendait la chose plus vraie car plus américain !!!

C’est pourquoi, c’est tout un système qui alimente la maladie des musulmans en occident car si les prédicateurs ne font pas leur rôle correctement alors les suiveurs sombreront, absorbés qu’ils seront par l’environnement ténébreux !

En somme, je vous invite à chercher un prédicateur lumineux, sincère, authentique et convaincu, qui propose consécutivement un projet de vie, et non quelqu’un qui propose, en marge du système, des « divertissements » : les soirées et les week-ends…

Quand vous aurez trouvé cette personne alors ne laissez pas le système faire obstacle à votre adhésion totale et entière à sa dynamique…

Si vous trouvez la bonne personne et que vous respectez ces conseils alors vous allez renaître sans nul doute !
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé