Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
facebook_page_plugin
Écrit par Mahdy Ibn Salah  •  Catégorie : Profilage  •   •  Affichages : 1320

 
As salamou ^alaykoum wa-rahmatou Llahi wa-barakatouh. Je ne suis pas certaine que vous allez répondre mais j'aimerais tellement avoir des réponses que vous pouvez y répondre sur votre site. Suite à votre dernière vidéo sur le probléme de l'inceste, quand ce dernier à été commis entre un frère et une soeur (en sachant qu ils étaient tous les deux très jeune environ 6 ans pour la fille Et 7 ans pour le frere et que par la suite c est la petite soeur qui a eu de graves séquelles et le frere n'a rien eu pas la moindre conséquence, ni le souvenir), est ce que la petite soeur doit considérer ce frere comme un "bourreau"? Est ce que la petite soeur doit comdamner et rompre ce lien ? En sachant que ce frere est très gentil, quil n'a pas de méchanceté en lui, quil a un bon fond. Et qu'elle pense que ca lui ferait un mal énorme si elle coupe la relation de frere Et soeur totalement. Mais la plupart du temps mais pas tout le temps quand elle se trouve à côté, elle y repense. Ç est surement à cause de ce traumatisme que je n'arrive pas à me mettre avec un homme. Et que j ai des pensées obsessionnelles... Au sujet des connexions mentales que vous m'avez dit que javais, je ne savais pas que j'avais ça En moi. Et je ne suis pas à l'aise avec. Je ne sais pas gérer et contrôler. Et en toute sincérité je n'ai jamais forcé à une personne à se mettre avec moi. Je n'ai jamais vraiment connu d'homme. Je n'y arrive pas. Et je ne sais MM pas si un jour un homme voudra de moi et si moi j'y arriverais. Je tiens à m'excuser et à demander pardon à cette fille si jai fait la moindre erreur avec elle. Je n'ai jamais voulu lui faire le moindre tord ou le moindre mal.
(mais il y avait pleins de choses bizarres durant ce séjour)  Pour moi, j'ai pris tout ca comme une humiliation. Je ne savais plus si c'était des tests ou pas, si vous Avez voulu savoir à quel point j'ai une grande naïveté ?  Jai surement un ego qui fait qu'à la moindre échec et à la moindre critique blessante pour moi, la moindre humiliation dû à ma grande susceptibilité je pense, je cherche à me cacher Et à me renfermer encore une fois sur moi Et à ne pas faire face à la réalité des choses. Je m'excuse auprès d'elle. Je tiens à m'excuser également auprès de vous pour tout ce que j'ai pu vous dire de mal. Vous essayez juste d'aider les personnes. Mais parfois quand vous me disiez les choses, j'avais l'impression que vous croyez que je le savais déjà que c'était mal ; par exemple de voir l'invisible alors que je ne savais pas du tout. Il aurait juste fallu me dire que c'était pas bien de voir tout ça Et qu'il faut arrêter. Je suis desolée, desolée pour tout. J'ai fait une grosse erreur. Et je savais que c'était une grosse erreur et je m'enfonçais dedans encore plus. Je suis désolée.... J'ai tendance à regretter quand je fais la moindre erreur. Et à culpabiliser. Je suis quelqu un de très bornée. BarakalLaoufik. Et merci si vous répondez sinon c'est pas grave. As-salamou ^alaykoum wa-rahmatou Llahi wa barakatouh.

Wa 3aleik salam,

Comprenez que d’ordinaire quand je stoppe une thérapie, c’est irréversible ! Il faut savoir que l’assistance ne se fait pas sur mesure ! Je m’étonne de voir que certains patients se permettent d’être exigeants à l’endroit de la forme d’une assistance alors qu’ils sont sensés être dans le besoin ?!?

Un véritable pauvre, quand on lui propose du pain, valorise ce morceau de bénédiction, et ne le jette pas par terre! Une personne qui ne respecte pas le pain n’est, à mes yeux, pas un véritable pauvre, et ce, même s’il possède toutes les caractéristiques du pauvre !

A partir de cette image, que j’ai personnellement vécue, j’extrais la règle suivante : il existe des personnes dans le besoin qui ne sont pas réellement dans le besoin dans la mesure où ils se permettent d’être exigeants quant à la forme de l’assistance qu’ils souhaitent, et par déduction, il est possible que le besoin soit exploité par le démon pour tromper et piéger : le bienfaiteur !

C’est dans ce sens qu’il ne faut pas aider l’ingrat dans la mesure où l’ingrat est un pervers qui déconsidère son bienfaiteur pour l’exploiter uniquement en vue de son bienfait ! Aider un ingrat, c’est donc aider la perversion d’un profiteur qui veut faire de l’homme : un objet dépouillé d’humanité au service de l’intérêt de son égo !

De le même sens, il est contraire à la sunna d’aider les gens qui font de la mendicité un métier car c’est entretenir une forme de perversion puisque certains mendiants trompent les gens en se faisant passer pour des personnes dans le besoin alors qu’ils gagnent plus que les donateurs par leur mendicité organisée !

En somme, aider c’est bien mais c’est bénéfique seulement quand l’aide est destinée à ceux qui le méritent ! Il faut savoir que lorsque que nous pratiquons la roqya, par exemple, une bataille énergétique s’opère entre la lumière des thérapeutes et les ténèbres des patients !

Du coup, quand le circuit énergétique du patient n’est pas fermé, en raison de ses failles et de ses relations toxiques alors nous nous vidons pour remplir quelque chose de percée ! Aussi, nous devons redoubler d’efforts pour régénérer notre lumière moyennant notre pureté intentionnelle, notre unité, et notre détermination à vaincre, ce qui explique parfois notre épuisement énergétique en fin de séance !

Normalement, les victoires thérapeutiques doivent renforcer les thérapeutes, et par conséquent, à force de soigner des personnes qui ne méritent pas notre assistance car leur circuit de lumière est volontairement ouvert à cause de liens toxiques ou de péchés entretenus alors il faut voir derrière cela : un piège démoniaque ; celui du gaspillage énergétique, voire d’attaques ténébreuses dont les maladies psychosomatiques en sont des illustrations !

Pour revenir sur votre cas, et pour parler franchement, votre profil est celui d’une femme fatale dans le sens où vous cherchez à provoquer le mal par votre charme, pour ensuite aspirer à vous faire passer pour une victime, une fois votre proie vaincue par la pulsion maléfique! Vous n’êtes pas entièrement honnête dans votre démarche à vouloir vous soigner ! Il est même possible que votre conscience soit enfermée à l’intérieur d’une inconscience par châtiment divin de sorte que vous ne pouvez pas vous en sortir ! Vous nouez des complicités avec les djinns moyennant des connexions mentales et d’autres rituels que j’ignore, vous aspirez à piéger moyennant une impudicité orale calculée puisque consécutive de fantasmes extériorisés, et parfois sans vous en rendre compte en fixant ou en sollicitant des inconnus dans la rue, vous nouez une relation extrêmement ambigüe avec votre frère de sang avec lequel vous avait eu un rapport incestueux plus jeune, et à la moindre contrariété vous pouvez envoyer un flux ténébreux d’une négativité extrêmement puissante ! Vous avez fait preuve d’une ingratitude immense en laissant le démon s’incarner en vous par l’accusation infondée que « j’aurais abusée de votre faiblesse » alors que j’ai commis un « sans faute » avec vous ! J'imagines même pas le scandale que vous aurez fait: si j'aurais fauté...

Je vous avais senti dès la première fois, et se trouve confirmer aujourd’hui ce que je pensais de vous ! Vous avez perdue ! Vous pouvez solliciter d’autres thérapeutes, il en existe une multitude, mais chez nous il fallait s’attendre à un miroitement tranchant… Et croyez-moi, il est préférable d'avoir affaire à une personne authentique qui vous dit la vérité en face même si elle est amère plutôt qu'une personne qui vous caresse dans le sens du poil jusqu'à sombrer dans le gouffre que vous pouvez constituer par votre profil !

Deux chemins dorénavant s’offrent à vous :
-         reconnaître et tenir compte de ce diagnostic pour cheminer humblement vers la voie de la guérison avec un autre thérapeute, qui je l’espère sera assez fort pour ne pas tomber dans le piège que vous pouvez constituer pour lui
-         rejoindre le groupe de mes ennemis qui vivront dans la haine, et alimenteront leur mépris à mon égard à partir de leur déception de ne pas avoir réussi à tromper, et surtout à partir des vérités que j’enseignerais et par lesquelles les masques de l’hypocrisie tomberont, et les vues du cœur deviendront plus lucides !

Bonne continuation, et qu’Allah vous assiste dans votre quête, si vous choisissez le bon choix !
Et, par Allah seul s’obtient la clairvoyance !
Mahdy Ibn Salah
  • Aucun commentaire trouvé