Consultation thérapeutique de groupe (réunion en ligne) -sur rdv Rejoindre la réunion

Arrow up
Arrow down
Written by Mahdy Ibn Salah  •  Category: Récits  •   •  Hits: 787


Salam 3aleikoum, mes frères et soeurs fillah,
Que la paix soit sur ceux et celles qui suivent la guidée...

Au commencement, de toutes les nations : Allah choisi le peuple d’Israël : « 
Ô enfants d'Israël rappelez-vous de mon bienfait à votre égard et du fait que je vous ai privilégié sur tous les peuples de l'humanité 
» (C2/47)

يَا بَنِي إِسْرَائِيلَ اذْكُرُوا نِعْمَتِيَ الَّتِي أَنْعَمْتُ عَلَيْكُمْ وَأَنِّي فَضَّلْتُكُمْ عَلَى الْعَالَمِينَ

La plupart des prophètes furent envoyés parmi les membres de ce peuple, chargé d'être des modèles pour le reste de l'humanité tant que l'alliance est préservée : « Désormais, si vous êtes dociles à Ma voix, si vous gardez Mon alliance, vous serez Mon trésor entre tous les peuples ! Car toute la terre est à Moi, mais vous, vous serez pour Moi une dynastie de pontifes et une nation sainte. » (Exode 19/5)

Aussi, cette élection est conditionnée au respect de l'alliance : « Ô enfants d'Israël ! Rappelez-vous de mon bienfait à votre égard et respectez vos engagements en ma faveur et je respecterais mes engagements en votre faveur et c'est Moi, seulement Moi, que vous devez craindre ! » (Coran 2/40)

يَا بَنِي إِسْرَائِيلَ اذْكُرُوا نِعْمَتِيَ الَّتِي أَنْعَمْتُ عَلَيْكُمْ وَأَوْفُوا بِعَهْدِي أُوفِ بِعَهْدِكُمْ وَإِيَّايَ فَارْهَبُونِ

Mais, hélas, cette alliance ne fut respectée et le discours divin à l'endroit du peuple d'Israël est passé du style de l'amour à celui de la déception jusqu'à atteindre celui de la malédiction !

Il y a en cela un parallélisme à faire entre Iblis et le peuple d'Israël, car les deux ont connu une certaine proximité divine consécutive d'une élection méritée par une adoration dévouée, qui fut par la suite rompue...

Et la rupture qu'elle soit amicale ou amoureuse génère souvent du déni et des animosités enfouies, et dans ce sens Iblis et le peuple juif développèrent le syndrome de l'érotomanie : à savoir, l'idée illusoire de se penser aimé et donc élu d'une élection s'obtenant, non pas par le voie du mérite, mais par celle de l'animosité vis-à-vis de tous les potentiels rivaux, à même de ruiner, par leur véritable mérite, l'idée qu'ils se font de l'exclusivité de cet élitisme !

A partir de là, nous pouvons soutenir que ce qui existe à l'échelle individuelle, existe aussi à l'échelle collective ! Aussi, l'identité est double et la construction d'une identité collective est donc primordiale car l'alliance divine n'est possible que par le groupe puisqu'il y a un reflet divin dans la constitution d'une communauté quand justement l'individu s'efface dans son individualité pour vivre dans le collectif ! En somme, Allah ne peut dominer sur terre face aux systèmes corrompus car par l'entremise d'un réceptacle à même de porter le divin et seule une communauté peut s’enquérir de cette mission car l'individu seul ne peut s'opposer à un système.

La mission des prophètes est donc essentiellement d'expliquer, d'avertir et surtout de construire cette communauté, reflet positif du divin, là où des communautés peuvent se construire en reflétant le châtiment divin, à l'exemple des peuplades mongoles ! En effer, lorsque l'alliance est rompue alors Allah enlève au peuple élu sa capacité à produire une communauté soudée et, par déduction, ils subiront l'humiliation d'une occupation injuste et la domination par une peuplade hostile à leur religiosité !

Et cette occupation peut être individuelle autant qu'elle peut être collective quand par la possession l'individu perd le contrôle de son être au profit d'un démon qui va l'exploiter ! S'expliquent, de la sorte, tous ces cas de possessions répandus en notre époque...

Au final, tout est une question, d'intériorité, et dans ce sens s'explique la nécessité de respecter le sens des priorités et de ne pas s'attaquer directement aux gouverneurs, car le principe énoncé précédemment révèle que la force de notre adversaire n'est qu'une question de manquement à l'endroit de notre alliance vis-à-vis du divin !

Si les musulmans pouvaient comprendre que c'est leurs péchés et leurs désunions qu'ils doivent combattre avant leur propre ennemi : le cours des événements se passeraient autrement... Uhud, une leçon à ne pas oublier !

Dans le livre d'Amos, prophète de l'ancien testament, il est écrit : « C'est vous seuls que J'ai distingués entre toutes les familles de la terre, c'est pourquoi Je vous demande compte de toutes vos fautes. » (Amos 3/2) C'est pourquoi le prophète Amos a prophétisé que la manière désinvolte des juifs à adorer Allah aboutira à la destruction d'Israël ! Aussi, quand Amos dénonce « le luxe des constructions en pierre de taille » de Samarie (5, 11), ou « les divans somptueux qui servent aux réceptions » (3, 12-15), de même que l'hypocrisie des religieux : « Je déteste, je méprise vos pèlerinages... Éloigne de moi le brouhaha de tes cantiques... » (5, 21, 24) il se heurte à une grande hostilité de la part des prêtres qui ne tarderont pas à le dénoncer au roi, et qui le pousseront consécutivement à l’exil !

L'histoire se répète, puisque Jésus connaîtra le même sort sauf qu'à son époque Israël ne sera pas aussi puissante qu'à l'époque du roi Jéroboam II et c'est dans ce contexte de déchéance du peuple d'Israël à l'endroit de l'alliance que la frustration identitaire de ses membres : va nourrir l'espérance d'une délivrance via la venue d'un sauveur !

Sauveur, rappelons-le, qu'ils renieront jusqu'à vouloir son exécution !

La situation en Palestine, à cette époque, est en proie à des révoltes cycliques, les Juifs comptaient plus de 7 millions de membres dans la région. Quelques siècles auparavant, ils venaient de se défaire de la domination des séleucides helléniques, pour subir une nouvelle domination : cette fois, celle de l'empire Romain, qu'ils chasseront en 66 pour subir la seconde destruction du Temple en 70 et la disparition des principaux courants du judaïsme, sauf le pharisaïsme qui, bien évidemment, ne dérange pas l'occupant en raison de son apolitisme et de ses tendances érotomaniaques voire qui peut directement le servir à contrecarrer les élans révolutionnaires.

Et, c'est en Galilée que naîtra Jésus fils de Marie, région à la relative autonomie, puisque sous l'autorité du roi Hérode Antipas (celui qui tua Yahya Jean le baptiste), vassale du préfet Ponce Pilat, à la solde de l'empereur Tibère de Rome.
Les juifs comptaient 4 principaux courants idéologiques à cette époque :
  • les sadducéens
  • les pharisiens
  • les esséniens
  • les zélotes
Les premières qui acceptaient l'occupation étaient prêts à faire des compromis et des concessions à l'endroit de leur foi jusqu'à prôner une servitude vis-à-vis de l'occupant ! Les seconds étaient plutôt accès autour de la science et de la piété apparente tout en cultivant un apolitisme qui servait les intérêts du pouvoir ! Les esséniens, quant à eux, avaient compris la nécessité de cultiver une exclusion vis-à-vis du système afin de préserver leur foi, et enfin, les zélotes étaient des partisans de la lutte et du passage à l'acte par la prise des armes, si nécessaire !

S'il est capital d'étudier la vie de Jésus, c'est que sa mission contrairement à celle de notre prophète ne fut pas d'instaurer la vérité, mais plutôt de réformer les corruptions qui provoquèrent la défaite de cette dernière face à la fausseté, aboutissant, de surcroît, sur une situation d’occupation à même d'empêcher le croyant de vivre pleinement sa foi en symbiose avec son environnement  !

Dans cette optique, nous avons besoin plus que jamais d'étudier la vie de Jésus, aujourd'hui, car les musulmans vivent actuellement le même contexte que celui des juifs de l'époque de Jésus, à savoir attendre la venue d'un Mahdi libérateur.

En effet, les musulmans soient sont sous occupation directe, quand ils vivent dans des sociétés non musulmanes, ou soit sont sous occupation indirecte quand les pays dits musulmans, par leur population, sont gouvernés par des vassaux à la solde de l'occident !

Aussi, une frustration identitaire est sensée habité la conscience du croyant musulman vis-à-vis de l'âge d'or perdu, de sorte de l'enjoindre à œuvrer à sa régénération. Mais hélas, les musulmans sont partagés, tout comme à l'époque de Jésus entre 4 principaux courants :

Les partisans de la compromission et de l'alliance avec le dominant (Uoif & islam des réseaux sociaux)
Les partisans d'une littéralité érotomaniaque (les pseudo-salafis)
Les partisans de la Hijra et de l'opposition au système
Les partisans de la révolution et du Jihad

L'identité musulmane s'est dissoute et le témoin de cette dissolution est cette absence de frustration identitaire à l'endroit de cet âge d'or ! D'où la nécessité de connaître nôtre histoire, car celui qui ne connaît pas son histoire ressemble à un drapeau, que le vent fait basculer au gré de ses orientations...

Il sera, par déduction, complexé et nourrira une hostilité à l'endroit des siens qui lui rappelleront son entre-deux : ni complètement assimilés et cherchant toujours à prouver continuellement son intégration par des hostilités contre ses semblables d'origine, et ni complètement adhérant de sa propre culture en raison de ses compromissions pouvant aller jusqu'à l’excommunication !

En somme, le musulman plus il se rapproche de l'authenticité dans sa foi plus, il subira de l'hostilité au sein de son espace de résidence. Et, c'est cette oppression qui nourrira en lui sa frustration identitaire le poussant à vouloir participer à la reconstruction cet état de droit que fut le califat !

Si aujourd'hui, mon frère ou ma sœur dans la foi, tu ne souffres pas du fait de ta foi d'une certaine oppression à ton égard, c'est que tu ne chemines pas dans la voie de l'authenticité ! Et, ne crois surtout que tes compromissions et tes démissions à l'endroit de ta spiritualité te sauveront, car même si tu n'es pas authentiquement croyant : tant que demeure une certaine différence culturelle vis-à-vis tes dominants, tu seras toujours, en leur poitrine, un exclu, d'une exclusion que tu chercherais à compenser par tes preuves d'assimilation ou tes preuves de négation de tes semblables de culture, exclusion, soulignons-le, qu'ils provoqueront, en amont, et qu'ensuite ils nous reprocheront de la manière la plus crassement hypocrite (Ils nous excluent du système par leurs discriminations et quand nous assumons notre différence des conséquences de leur exclusion, ils nous reprochent notre communautarisme et notre non-intégration),et ce, jusqu'à réveiller par leur haine notre désir du retour aux sources !

« Ils rusent et Allah ruse par dessus la leur, Et Allah est le meilleur des stratèges ! » (C8/30)

Wa bilahi ta3ala Taoufiq
Mahdy Ibn Salah

Questions
  1. Qu'est-ce que le peuple élu ?
  2. Quel est le rapport en Iblis et le peuple d'Israël ?
  3. Pourquoi la construction d'une identité collective est primordiale aux croyants ?
  4. Quelles sont les conséquences de la rupture de l'alliance ?
  5. Qui est le prophète Amos ?
  6. Quels étaient les principaux courants du Judaïsme à l'époque de Jésus ?
  7. Pourquoi il est capital d'étudier la vie de Jésus ?
  8. Quels parallélismes pouvons-nous faire entre la période de Jésus à la nôtre ?
  9. En quoi, il est important de connaître son histoire ?
  10. Quels sont les témoins de l'authenticité de la foi pour un musulman des temps modernes ?

  • No comments found